Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Nippon Ichi Software  1 Inconnue
Inconnue
25/06/2020
Editeur Genre Divers
 Nippon Ichi Software  A-RPG     Site officiel
1 commentaire(s)
switch
L'action RPG Shoujo Jigoku no Doku Musume de Nippon Ichi Software est maintenant disponible au Japon sur Nintendo Switch et PS4

 Par klaus,
 le 27/06/2020 à 04H24

Nippon Ichi Software a sorti ce 25 juin un nouveau jeu sur Nintendo Switch et PlayStation 4 : Shoujo Jigoku no Doku Musume (qui peut se traduire par Poison Princess of Maiden Hells), un action RPG coûtant 6 980 yens dont l'histoire se déroule dans le Maiden Hell, un monde spirituel créé spécialement pour les filles, avec des personnages conçus par l'artiste Madoka Hanashiro (The Witch and the Hundred Knight 2, The Princess Guide). Le jeu a reçu la note de 29/40 (7/7/7/8) dans le numéro 1646 du magazine Famitsu. Pour le moment, la localisation n'a pas encore été annoncée.

Des filles capturées par de fortes émotions, des désirs et des pensées obstructives sont tombées dedans, qu'elles soient vivantes ou mortes. Le protagoniste, dont le genre pourra d'ailleurs être choisi en début de partie, est tombé dans cet endroit, un de ses bras a fondu jusqu'à l'os et son corps a été volé par une fille qui se fait appeler Poison Maiden (doublée par Manami Numakura), qui ne se souvient plus de sa véritable identité. Le but de cette princesse est de prendre totalement le contrôle du corps du héros, et ce dernier devra chercher la raison pour laquelle il est tombé dans le Maiden Hell et trouver un moyen de s'échapper. Mais la Poison Maiden n'est clairement pas d'accord, et avec l'aide du protagoniste, elle tentera de purifier le Maiden Hell pour essayer d'atteindre ensuite le Paradis.

 

Shoujo Jigoku no Doku Musume

 

Le Maiden Hell est envahi par des illusions créées par les émotions et les désirs forts des humains, vivants ou morts, qui donnent ensuite vie à des enfers différents où tombent des filles. Dans ces enfers, on y trouve des marais empoisonnés créés par les émotions fortes des filles, qui apparaissent chaque jour. Le but du jeu sera de récolter et de purifier le poison pour sauver les filles que l'on rencontrera. Il faudra aussi se battre contre des êtres mystérieux formés à partir des émotions fortes des filles, qui recherchent un corps afin de satisfaire leurs propres désirs, chacun ayant des capacités variées. Le protagoniste pourra discuter de différentes manières avec la Poison Maiden, et il y aura plusieurs histoires, qui changeront en fonction des choix effectués dans les dialogues.

Plusieurs enfers pourront être explorés et correspondront aux souffrances des filles tombées dans le Maiden Hell, comme Ayumi Mori (l'enfer d'une fille qui a la capacité de transformer la réalité en cendres), Mahoro Hiiragi (l'enfer d'une fille qui est décédée sans avoir tenu la promesse faite à un ami), Yoshie Nanasaki (l'enfer d'une fille envoûtée par une malédiction), Misao Mizuli (l'enfer d'une fille qui aime les livres érotiques), ou encore l'enfer d'une fille dont le chien est mort, l'enfer d'une fille qui aimait les mascottes, l'enfer d'une fille qui ne sait pas pourquoi elle est morte, l'enfer d'une célèbre patineuse artistique décédée dans un accident qui a fait sombrer son ferry dans une mer froide, un enfer de sang et de fleurs créé par une noble britannique du Moyen Âge qui tente diverses expériences pour reproduire la couleur pourpre dont elle se souvient, et l'enfer d'une fille qui se cherche elle-même.

En plus des filles à sauver, on rencontrera d'autres personnages importants, comme la White Poison Maiden (doublée par Mina Takagawa) et la fille habillée de noir (doublée par Tomoko Kawakami), un duo similaire à celui du protagoniste et de la Poison Maiden, ou encore la démone Dorami Mitogawa (doublée par Shizuka Arai) qui gère une boutique près de la tour radio du Maiden Hell, une femme mystérieuse (doublée par Rikako Sumikawa) qui semble connaître le protagoniste et la Poison Maiden, et la Dark Poison Maiden (doublée par Yumi Hara), qui ressemble donc à la Poison Maiden, mais qui ne semble pas avoir de partenaire...

Bien que la Poison Maiden souhaite se débarasser du protagoniste pour prendre pleine possession de son corps, elle pourra l'aider en manipulant les marais et en absorbant le poison, ce qui permettra d'attaquer les adversaires en même temps. Bien sûr, il y aura pluseieurs manières d'attaquer, comme la possibilité pour la Poison Maiden de fusionner avec le bras du protagoniste, ce qui permettra de tirer des balles à la façon d'un jeu de tir à la troisième personne. On pourra aussi obtenir de nouvelles armes et de nouveaux objets. Le poison récolté pourra être utilisé comme arme, et il y en aura plusieurs types. À noter que le Maiden Hell est divisé en cinq zones principales, qui se débloqueront au fur et à mesure des marais purifiés. Vous trouverez de nombreux autres détails sur l'histoire, le gameplay et les personnages dans trois articles en anglais qui se trouvent ici, et ici.

 

Voici les différentes bandes-annonces diffusées par Nippon Ichi Software :

 

 

 

 



Afficher / Masquer les commentaires

1 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le samedi 27 juin 2020 à 19:49

Il a l'air plutôt intéressant ce jeu, entre sa stylisation à la Persona et son gameplay qui a l'air assez original.
À vrai dire je m'attendais à une annonce à la NGPX, mais comme visiblement NIS(A) ne se soucie pas particulièrement du timing imposé par les conférences (le jeu de rythme avec le rat annoncé la veille), je ne m'inquiète pas spécialement. Le seul risque serait qu'il soit trop typé VN/Fan-service ou encore foireux comme "To all mankind", mais celui là a tout de même l'air calibré pour plaire à l'international.

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016