Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Wii U  Monolith Software Inc.  1 à 4 04/12/2015
04/12/2015
29/04/2015
Editeur Genre Divers
 Nintendo  A-RPG     Site officiel
9 commentaire(s)
wiiu
Xenoblade Chronicles X et Monolith Soft : une interview révélatrice de Tetsuya Takahashi

 Par klaus,
 le 23/06/2015 à 04H51

Xenoblade Chronicles X est disponible sur Wii U depuis le 29 avril dernier au Japon. Toutefois, cela ne signifie pas que son directeur principal, Tetsuya Takahashi, qui est également à la tête de l'entreprise Monolith Software, a fini de travailler. En effet, sa dernière création ne sort qu'au mois de décembre en Europe (le 4 décembre aux États-Unis) et il doit encore travailler avec les équipes de localisation. De plus, l'homme pense à l'avenir de sa société et n'a pas hésité à en dire plus dans une interview accordée récemment au site VentureBeat, qui avait interrogé dernièrement Shinjiro Takada et Hitoshi Yamagami, les producteurs de Genei Ibun Roku #FE.

 

Xenoblade Chronicles X

 

Tout d'abord, Takahashi avoue qu'il est anxieux à l'idée de sortir Xenoblade Chronicles X en Occident. Nintendo a bien annoncé une date pour les États-Unis et même si elle n'arrive que dans six mois, pour le directeur du jeu, ce futur semble très proche. L'homme explique ensuite qu'après avoir utilisé un thème fantasy pour Xenoblade Chronicles, il souhaitait utiliser un cadre différent pour Xenoblade Chronicles : celui de la science-fiction. C'est un changement très important, notamment dans le rythme - réaliste - que proposera le jeu, et il voulait essayer quelque chose de nouveau. Il a trouvé tout cela très agréable. 

Concernant le défi de créer un jeu en haute définition pour la toute première fois dans l'histoire de Monolith Software, Takahashi explique que le plus grand challenge mis en œuvre pour Xenoblade Chronicles X était celui de la phase de planification, lorsque le projet a commencé, donc. L'équipe devait penser à comment les ressources limitées (car elles l'étaient, surtout dans le temps, puisqu'il ne fallait pas sortir Xenoblade Chronicles trop tard) pouvaient être utilisées pour créer tous les éléments possibles dans un immense monde ouvert. Monolith Soft se posait beaucoup de questions, comme dans quel ordre certaines tâches devaient être accomplies, quelle était la manière la plus efficace pour tout faire, etc... D'après le directeur, il fallait utiliser beaucoup de technologie, tout en conservant le concept du monde ouvert pour créer une expérience homogène, d'un bout à l'autre. Pour lui, c'était ça, le plus grand défi de l'entreprise. 

 

Xenoblade Chronicles X

 

Takahashi avoue aussi qu'il est heureux de savoir que Nintendo a tout de suite montré Xenoblade Chronicles X comme un grand jeu, et en le localisant rapidement, ce qui n'avait pas été le cas pour Xenoblade Chronicles (souvenez-vous, les fans avaient même dû faire une pétition pour que le jeu sorte aux États-Unis, avec l'Operation Rainfall...). Le directeur indique qu'au Japon, le processus est beaucoup plus simple puisqu'il n'y a pas de localisation à faire, logiquement.

D'ailleurs, en ce qui concerne la sortie du jeu en Occident, en dehors du fait qu'elle approche, Takahashi ne ressent pas de pression puisqu'il ne pense plus vraiment à Xenoblade Chronicles X. Pourquoi ? La réponse est bien simple : parce qu'il travaille déjà sur un nouveau jeu avec Monolith Soft ! Le créateur dit même que lorsqu'il a terminé le développement d'un projet, il travaille tout de suite sur la création suivante. Il insiste sur le fait que c'est toujours le cas. Malheureusement, nous n'en savons pas plus sur son prochain projet et s'il garde une importance similaire à Xenoblade Chronicles X, il faudra attendre encore longtemps, peut-être plusieurs années. 

Le site VentureBeat a fait également une petite parenthèse dans cette interview pour demander à Takahashi s'il était intéressé de voir des personnages de Xenoblade Chronicles X dans un Super Smash Bros., puisque Shulk, le héros principal de Xenoblade Chronicles était jouable dans Super Smash Bros. for Nintendo 3DS & Wii U. Le directeur préfère garder le mystère et précise en rigolant que l'on peut toujours demander à Masahiro Sakurai pour en savoir plus... 

 

 

VentureBeat parle ensuite d'un sujet plus sérieux : les Skells. Le journaliste demande à Takahashi si la référence des Skells aux Gears de Xenogears est volontaire... et le directeur avoue que c'est bel et bien le cas ! Mais il précise que cette référence reste légère puisque dans Xenogears sur PlayStation, la jouabilité des mecha était différente puisque le joueur pouvait les utiliser uniquement dans certains donjons dédiés spécialement aux Gears. Les développeurs ont simplement pris cette décision parce qu'à l'époque, il y avait des limitations pour la technologie et les coûts utilisésDésormais, les développeurs sont plus libres et dans Xenoblade Chronicles X, on pourra choisir librement de se déplacer à pied ou à bord d'un Skell. Vous trouverez plus d'informations dans cet article

Takahashi continue l'interview en précisant que chaque jeu de Monolith Soft fait toujours appel aussi bien aux joueurs japonais qu'aux joueurs occidentaux. Pour lui, en dehors du Japon, on trouve surtout des joueurs qui sont intéressés par les jeux où l'on peut faire tout ce que l'on veut. L'importance est dans la liberté en OccidentDans le marché japonais, les joueurs sont apparemment plus exigeants et demandent des choses plus précises. Takahashi a constaté que les Japonais sont plus à l'aise avec un cadre linéaire.

 

Xenoblade Chronicles X

 

Il a d'ailleurs formulé sa propre théorie à ce sujet, en pensant aux cérémonies du thé au Japon, où les événements se font dans un ordre bien précis. Les Japonais semblent toujours être habitués à faire les choses dans un ordre précis, de façon linéaire, aussi bien dans leur vie quotidienne que dans les œuvres qui leur sont proposées. Takahashi pense qu'en Occident, les gens sont un peu différents. En disant cela, le directeur nous fait sûrement passer un message caché et dit indirectement que Xenoblade Chronicles X peut être un jeu pouvant correspondre à la personnalité de nombreux joueurs. Qu'il se trouvent au Japon ou en Occident n'a donc pas une grande importance, ils pourront en profiter sans vraiment se prendre la tête

Pour finir, le directeur déclare qu'il possède quelques idées personnelles pour la croissance de Monolith Software dans l'avenir. Dans les dernières données datant de mai 2014 que nous avons pu trouver, l'entreprise contient un total de 123 employés, répartis dans le Tokyo Software Development Studio (pour les jeux principaux du studio) et dans le Kyoto Software Development Studio (pour les participations plus secondaires, dernièrement pour Animal Crossing : New Leaf, Pikmin 3, The Legend of Zelda : A Link Between Worlds et Splatoon).

 

Xenoblade Chronicles X

 

Xenoblade Chronicles X est déjà disponible sur Wii U depuis le 29 avril dernier au Japon, ses ventes ayant dépassé les 100 000 exemplaires vendus. Le jeu sortira le 4 décembre aux États-Unis et au cours du même mois en EuropeIl devrait être possible de choisir entre le doublage anglais et japonais. Pour rappel, au Japon, un bundle spécial comprenant une Wii U 32 Go, le jeu, une carte détaillée de Mira, une carte prépayée de 1000 yens pour l'eShop et un artbook est également disponible. La version physique du jeu peut aussi être améliorée grâce à des packs disponibles gratuitement sur l'eShop (plus de détails ici). Enfin, la bande son composée par le talentueux Hiroyuki Sawano est commercialisée depuis le 20 mai dernier (plus d'informations à cette adresse et des extraits ici) et en ce moment, vous pouvez toujours la commander sur les sites CD Japan et YesAsia. Les dernières grosses informations sur le jeu se trouvent ici et .



Afficher / Masquer les commentaires

9 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le mardi 23 juin 2015 à 11:27

Rendez-vous dans cinq ans sur NX pour le prochain jeu Monolith Software !
a dit le mardi 23 juin 2015 à 13:40

Citation (Kayle Joriin @ mardi 23 juin 2015, 11:27)
Rendez-vous dans cinq ans sur NX pour le prochain jeu Monolith Software !


Non, d'ici là, ils auront bien sorti une chiée d'épisode de Project X Zone.
a dit le mardi 23 juin 2015 à 13:45

Je parle évidemment d'un vrai projet ambitieux. cool.gif

(Et PxZ, c'est codéveloppé avec Banpresto).
a dit le mardi 23 juin 2015 à 14:29

Citation (Kayle Joriin @ mardi 23 juin 2015, 11:27)
Rendez-vous dans cinq ans sur NX pour le prochain jeu Monolith Software !

Quel troll ce KJ depuis qu'il a des vues sur la PS4 ptdr.gif
a dit le mardi 23 juin 2015 à 14:43

En l'occurence, ce serait plutôt un demi-troll.
Car il me semble évident que Monolith ne va pas ressortir quelque chose sur Wii U.
Sauf peut-être un Baten Kaitos HD. damnerd.gif
a dit le mardi 23 juin 2015 à 15:25

Les droits n'appartiennent pas à Namco pour celui là? huh.gif
Maintenant, c'est vrai que Namco et Nintendo sont plutôt copains comme cochons actuellement (Smash Bros., Tekken, Pokken Tournament,...).
a dit le mardi 23 juin 2015 à 15:46

Au temps pour moi ! Je voulais dire un nouveau Disaster. damnerd.gif
a dit le mardi 23 juin 2015 à 16:01

Citation (Firebrand @ mardi 23 juin 2015, 15:25)
Les droits n'appartiennent pas à Namco pour celui là? huh.gif
Maintenant, c'est vrai que Namco et Nintendo sont plutôt copains comme cochons actuellement (Smash Bros., Tekken, Pokken Tournament,...).


BK, c'est le bordel. Je ne suis pas sûr que la licence appartienne à Namco ou Monolith, dans le sens où ceux qui ont eu l'idée du jeu étaient les mecs de Tri-Crescendo. Monolith a aidé au développement des deux titres (et encore, la contribution a été plus nette sur Origins) mais c'est tout. Namco pour le premier, comme Nintendo pour le second (et premier pour l'Occident), se sont chargés de l'édition.
a dit le mardi 23 juin 2015 à 16:32

Citation (Kayle Joriin @ mardi 23 juin 2015, 15:46)
Au temps pour moi ! Je voulais dire un nouveau Disaster. damnerd.gif


Ah, là je dis oui. J'ai bien aimé ce jeu même s'il était perfectible. happy.gif


Citation (Xeen @ mardi 23 juin 2015, 16:01)
BK, c'est le bordel. Je ne suis pas sûr que la licence appartienne à Namco ou Monolith, dans le sens où ceux qui ont eu l'idée du jeu étaient les mecs de Tri-Crescendo. Monolith a aidé au développement des deux titres (et encore, la contribution a été plus nette sur Origins) mais c'est tout. Namco pour le premier, comme Nintendo pour le second (et premier pour l'Occident), se sont chargés de l'édition.


Effectivement, ça n'aidera pas si on veut en faire un autre... nerd.gif

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016