Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier d'avantages membres exclusifs : un profil personnalisable et évolutif en fonction de votre participation à la communauté, vous recevez gratuitement la newsletter dans votre boite mail pour être prévenu des infos importantes...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #79
Nintendo Switch : nos avis pour un débat enflammé
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
8 commentaire(s)
switch
Nintendo Switch : pas de rétrocompatibilité avec les cartouches 3DS et les disques Wii U, détails sur l'autonomie

 Par klaus,
 le 21/10/2016 à 13H31

De nombreux sites et magazines ont contacté Nintendo suite à l'annonce de la Nintendo Switch afin d'en savoir plus sur les caractéristiques de la console. Si vous avez suivi les mises à jour régulières de notre récapitulatif, vous savez que Nintendo a déjà donné plusieurs informations assez intéressantes, mais la société n'a pas décidé de s'arrêter là et a continué de faire quelques révélations sur la Switch en répondant aux questions de Famitsu.

Grâce à Perfectly Nintendo, nous apprenons que pour Nintendo, la Switch n'est pas considérée comme un successeur de la Wii U, car contrairement à cette dernière, la Switch ne rentre pas dans la catégorie habituelle des consoles de salon (même si elle est décrite comme telle par Nintendo of Europe / America). Cette précision correspond à ce que le président Tatsumi Kimishima affirmait l'année dernière dans une interview accordée à TIME puis en mai 2016 dans une autre interview accordée au journal Asahi Shimbun.

Nintendo confirme également que la Switch ne sera pas rétrocompatible avec les cartouches 3DS et les disques Wii U. Il est très intéressant de noter que Nintendo insiste sur les mots « cartouches » et « disques », ce qui signifie certainement que les versions dématérialisées des jeux 3DS et Wii U seront jouables sur Switch. Si les cartouches 3DS et les disques Wii U ne peuvent pas être lus par la Switch, c'est pour une raison très simple : la Switch ne possède pas de lecteur de disque Wii / Wii U, ni de port pour les cartouches DS / 3DS. L'absence d'information à ce sujet lors de la présentation de la Switch était sûrement une stratégie voulue par Nintendo, afin d'insister sur le fait qu'il s'agira d'une toute nouvelle console, et non pas d'un successeur de la 3DS ou de la Wii U.

 

 

Nintendo confirme une nouvelle fois à Famitsu que le pack de la Switch contiendra seulement la console et les deux manettes détachables Joy-Con. Plus de détails seront partagés dans les mois à venir (concernant les jeux, les spécificités (puissance, capacités, composants...) et le region lock, des informations seront dévoilées l'année prochaine). Au sujet de la batterie, la société japonaise indique que la console a été conçue pour que les joueurs puissent jouer confortablement le plus longtemps possible, même dans des endroits où il n'y a aucune prise de courant. Des spécificités plus détaillées à propos de l'autonomie seront dévoilées à une date ultérieure, de même pour les cartouches de jeu.

Pour finir, Famitsu a demandé si la Switch pouvait lire des jeux mobile, étant donné que la console est équipée d'un processeur graphique Tegra NVIDIA personnalisé. Il fallait s'y attendre, mais Nintendo a déclaré qu'ils ne pouvaient pas répondre à cette question pour le moment. Cependant, n'oubliez pas qu'une rumeur avait été lancée par le Wall Street Journal en juillet dernier, indiquant que la console serait compatible avec les jeux mobile de Nintendo, d'où la présence de DeNA dans la liste des partenaires de la Switch. Nous avons récapitulé d'autres rumeurs intéressantes, dont une information à propos de la batterie où Emily Rogers indiquait que l'autonomie ne serait pas bonne, à cette adresse.

 



Afficher / Masquer les commentaires

8 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le vendredi 21 octobre 2016 à 14:52

L'absence d'information à ce sujet lors de la présentation de la Switch était sûrement une stratégie voulue par Nintendo, afin d'insister sur le fait qu'il s'agira d'une toute nouvelle console, et non pas d'un successeur de la 3DS ou de la Wii U.


On se souviendra que la Nintendo DS était censée représenter un nouveau segment de la gamme Nintendo et pas un remplacement de la GameBoy Advance.
a dit le vendredi 21 octobre 2016 à 15:15

La leçon de mauvaise communication continue.
Ça répond à côté de la plaque sur les sujets auxquels ils feraient mieux de ne tout simplement pas répondre (pour l'instant)...

En gros si on met leurs réponses (d'une news à l'autre) côte à côte : ça ne sera ni la remplaçante de la 3DS, ni la remplaçante de la Wii U. Je comprends qu'ils veulent absolument faire passer leur angle de console hybride ou plutôt polyvalente, affranchie des normes (histoire de se poser en innovateurs), sauf que le grand public a besoin de références et de concepts simples et qu'on a toujours parlé en termes de console portable ou de salon. Et vu la tronche des jeux présentés dans le trailer et les situations nomades mises en avant, ça sera plus perçu comme une console portable qu'on peut plugger à une TV que l'inverse.

Sachant la Wii U morte et la 3DS en âge d'être remplacée sans trop choquer, ils se gardent un créneau pour relancer une nouvelle console [de salon / portable] sous 2 ans en affirmant « on vous avait bien dit que la Switch ne remplaçait pas la [3DS / Wii U] » si jamais la Switch se plante, ou bien ?

Citation
la console a été conçue pour que les joueurs puissent jouer confortablement le plus longtemps possible

Ouf ! Je pensais qu'ils avaient durement travaillé à rendre l'autonomie aussi faible que possible.
a dit le vendredi 21 octobre 2016 à 15:17

La on peut tres bien imaginer une vraien remplacante a la 3DS. Quelque chose de bien plus petit, du genre de la taille de la 3DS normale avec un ecran 720p free form qui se plie pour en faire 1 grand ecran ou 2 petits ecrans. Les possibilites sont la, la Switch ne veut pas forcement dire la fin de la section portable.
a dit le vendredi 21 octobre 2016 à 15:45

Honnêtement, je sais pas trop quoi penser de la Switch. En tout cas, c'est sûr qu'elle ne remplace pas la 3DS (qui peut facilement se ranger dans la poche, a deux écrans dont un tactile et un 3D, et semble bien plus résistante), et j'ai du mal à voir ce qu'elle propose de plus que la Wii U en tant que console de salon.
a dit le vendredi 21 octobre 2016 à 15:52

Avec la Switch en remplacement unique des consoles actuelles, il y a de fortes chances qu'ils se coupent du public qui s'était précipité sur la 2DS pour des raisons économiques.
Maintenant, une nouvelle portable plus proche de la 3DS et moins chère que la Switch segmenterait encore leur développement alors qu'ils semblent avoir fait des efforts pour réunir tout le monde au niveau hardware et software.
a dit le vendredi 21 octobre 2016 à 16:19

Citation (Ziell @ vendredi 21 octobre 2016, 15:15)
La leçon de mauvaise communication continue.
Ça répond à côté de la plaque sur les sujets auxquels ils feraient mieux de ne tout simplement pas répondre (pour l'instant)...

En gros si on met leurs réponses (d'une news à l'autre) côte à côte : ça ne sera ni la remplaçante de la 3DS, ni la remplaçante de la Wii U. Je comprends qu'ils veulent absolument faire passer leur angle de console hybride ou plutôt polyvalente, affranchie des normes (histoire de se poser en innovateurs), sauf que le grand public a besoin de références et de concepts simples et qu'on a toujours parlé en termes de console portable ou de salon. Et vu la tronche des jeux présentés dans le trailer et les situations nomades mises en avant, ça sera plus perçu comme une console portable qu'on peut plugger à une TV que l'inverse.

Sachant la Wii U morte et la 3DS en âge d'être remplacée sans trop choquer, ils se gardent un créneau pour relancer une nouvelle console [de salon / portable] sous 2 ans en affirmant « on vous avait bien dit que la Switch ne remplaçait pas la [3DS / Wii U] » si jamais la Switch se plante, ou bien ?

Citation
la console a été conçue pour que les joueurs puissent jouer confortablement le plus longtemps possible

Ouf ! Je pensais qu'ils avaient durement travaillé à rendre l'autonomie aussi faible que possible.


Oui je suis tristement d'accord avec ça. A ne pas vouloir communiquer, ils sont en train d'embrouiller les esprits et à lâcher des phrases à la con pour dire qu'il ne s'agit pas de remplacer la Wii U, ils sont en train de compliquer l'esprit des joueurs mais surtout celui du grand public qui risque de ne pas comprendre le positionnement de la Switch. Je comprend qu'ils veulent communiquer sur cette nouveauté importante mais qu'ils le fassent en martelant clairement qu'il s'agit bien d'une console de salon QUI EST CAPABLE de se transporter partout ou vous êtes. C'est clairement risqué leur façon de faire et là apparemment le fait que nous n'ayons plus d'info jusqu'à Janvier prochain risque encore une fois de laisser place aux rumeurs, aux doutes, aux moqueries et de compliquer la compréhension du public qui va se perdre entre deux lectures sur des sites relayant tout et n'importe quoi à son propos.
a dit le vendredi 21 octobre 2016 à 17:29

Je pense que le public n'en a rien à foutre de savoir si la Switch est la remplaçante de la Wii U, de la 3DS ou des deux. C'est juste une nouvelle console qui sera jugée sur l'expérience et les jeux qu'elle proposera, avec en ligne de mire la promesse de pouvoir jouer aux licences Nintendo en toute circonstance. Le tout étant bien entendu à considérer à l'aune de son prix. Ce n'est pas parce que le marché est segmenté en consoles de salon et consoles portables depuis 27 ans que c'est une situation immuable. Il y a bien des choses qui ont changé depuis, que ce soit le rapprochement des consoles et du PC, la démocratisation des smart devices avec tout un nouveau public, ou les distances que commencent à prendre les constructeurs avec le concept de génération. Dans ce contexte, le positionnement de Nintendo qui semble vouloir faire de la Switch un intermédiaire entre console de salon, console portable et tablette (avec le design de l'unité centrale) me semble au contraire assez pertinent. Rien ne garantit que ça fonctionnera, mais je trouve cela autrement plus intéressant que de faire de la simple innovation incrémentale.
a dit le vendredi 21 octobre 2016 à 22:03

Je pense au contraire que le public est attaché aux notions de catégories de produits (consciemment ou non). Ce n'est pas un hasard si le succès des tablettes est très relatif par rapport aux ventes de smartphone et d'ordinateurs portables : c'est un objet hybride, qui a le cul entre deux chaises et ne peut donc séduire pleinement ni pas son caractère transportable, ni par son efficacité par rapport à un device avec un OS complet et un clavier de qualité.
S'il existe un public pour les gadgets multifonctions d'entrée ou milieu de gamme, de façon générale il me semble qu'un produit qui fait bien une chose dans son secteur (identifiable) se vendra généralement mieux qu'un produit plus polyvalent ne sachant briller dans les secteurs qu'il recoupe. Après, c'est aussi une question de communication (et au moins cette fois-ci, Nintendo s'en sort correctement, au moins en termes de clarté du concept).

Cest sûr que ce serait probablement idiot de ne se baser que sur la puissance alors qu'ils n'ont peut-être pas les ressources pour (ou la philosophie de) suivre cette course, donc ce concept hybride tente de tirer parti de ce qu'il savent encore faire (des consoles portables de qualité) et de leur positionnement (l'innovation d'usage). Mais à titre personnel, ce concept d'hybride ne me parlant absolument pas, j'aurais préféré qu'ils se content de proposer une expérience de salon un peu différente (peut-être au niveau du contrôleur) ou bien de rester bêtement sur une console plus classique mais efficace (ça fait quand même 10 ans que Nintendo n'a pas sorti de manette vraiment agréable à prendre en main) en se concentrant sur la ludothèque, ou bien une console portable qui en aurait un peu plus dans le ventre, car là l'upgrade graphique sera justifiée : toutes les consoles portables Nintendo ont eu une ludothèque assez formidable mais sur 3DS, avec la démultiplication des jeux 3D depuis la DS, je regrette vraiment le manque de puissance et la faible résolution de l'écran (aliasing à gogo).

Bref, vivement les prochaines infos et des vidéos de vrais jeux, en février 2017. nerd.gif

EDIT : ou alors, il est peut-être possible de considérer la console avant tout comme une console portable –> sur la vidéo et les photos promotionnelles je la trouvais plutôt grosse mais en fait, d'après certaines estimations, la console détachée ne serait pas si grosse que ça, avec un écran d'à peu près 6 pouces (par contre ça voudrait dire que la main sur la photo est minuscule...).
Dans ce cas, l'idée d'une ludothèque d'une qualité visuelle de consoles de salon 2010-2013 sur console portable peut me plaire. Mais si et seulement elle propose une ergonomie au poil et une finition du niveau de la New 3DS (pas comme la première 3DS, bien ratée), et avec les contraintes du concept « console en kit », j'ai un doute là-dessus. (Je repense avec émotion au petit stand dépliable que le mec sort dans l'avion sur le trailer, je me demande combien de semaines il faudra aux foyers avec de jeunes enfants pour la casser).

EDIT bis : mea culpa, je n'avais regardé que la taille de l'écran mais pas pris en compte l'énorme contour autour, et avec les Joycon ça amènerait la console à une longueur totale de 25x10,6 cm, soit 7 cm de plus que la Vita en largeur et 3-4 en hauteur, c'est énorme. C'est la longueur du Wii U Gamepad (gé-nial circle.gif), avec juste 3 cm de hauteur en moins...
Donc non, c'est trop gros. nerd.gif

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016