Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier d'avantages membres exclusifs : un profil personnalisable et évolutif en fonction de votre participation à la communauté, vous recevez gratuitement la newsletter dans votre boite mail pour être prévenu des infos importantes...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #79
Nintendo Switch : nos avis pour un débat enflammé
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
22 commentaire(s)
switch
Rumeur : la Nintendo Switch aura une console virtuelle GameCube [Màj : liste des premiers jeux et détails]

 Par klaus,
 le 07/12/2016 à 11H50

La Wii U n'étant pas rétrocompatible avec les jeux GameCube contrairement à la Wii, de nombreux fans espéraient que Nintendo propose une sélection de certains titres sur la console virtuelle, d'autant plus que quelques représentants de la firme laissaient sous-entendre que cela était possible. Malheureusement, Nintendo a seulement sorti des jeux DSGame Boy AdvanceN64Super Nintendo et NES (et Wii, mais les jeux ne font logiquement pas partie de la console virtuelle) sur la console virtuelle de la Wii U.

Toutefois, il semblerait que Nintendo proposera enfin une console virtuelle GameCube sur la Switch, si l'on en croit les informations partagées par Liam Robertson et Tom Phillips (Eurogamer). Tom confirme que, selon trois sources sûres, des titres GameCube seront bien proposés sur la console virtuelle de la Switch. Dans tous les cas, nous vous rappelons encore une fois qu'il faudra attendre le 13 janvier pour que Nintendo confirme ou réfute toutes les rumeurs diffusées depuis plus d'un an.

 

 

 

 

Mise à jour (13h30) : Tom Phillips a fini par poster un article sur Eurogamer et les premiers jeux qui sortiront sur la console virtuelle GameCube seront apparemment Super Mario Sunshine, Luigi's Mansion et Super Smash Bros. Melee (concernant Melee, Source Gaming a appris la même chose). Nintendo aurait déjà essayé de rendre la Switch compatible avec les jeux GameCube, et cela fonctionnerait très bien. L'entreprise serait particulièrement attachée à Melee, puisqu'elle voudrait continuer à rendre le jeu accessible le plus longtemps possible compte tenu de sa grande popularité auprès des fans.

Selon Source Gaming et Eurogamer, ce serait l'entreprise française Nintendo European Research and Development (NERD) qui serait derrière le développement des jeux GameCube sur console virtuelle. Pour rappel, dernièrement, NERD a aidé Nintendo au développement de la console Nintendo Classic Mini : NES.

Eurogamer n'a rien appris à ce sujet, mais d'après les sources de Source Gaming, la Switch aurait bien des gâchettes analogiques, qui seraient donc indispensables pour jouer aux trois jeux cités. Cependant, d'autres sources auraient confirmé que la Switch ne disposerait pas de gâchettes analogiques.

Eurogamer a également appris que la version GameCube d'Animal Crossing fonctionne bien sur Switch et que Nintendo réfléchit en ce moment à sa sortie sur la console virtuelle. En ce qui concerne la manette GameCube qui avait été vendue à l'occasion de la sortie de Super Smash Bros. for Wii U, Nintendo réfléchirait à une compatibilité avec la Switch (ce qui serait très important pour profiter des jeux de la console virtuelle si la console ne dispose pas de gâchettes analogiques), mais rien de plus n'a été confirmé. En parlant de Super Smash Bros., Source Gaming aurait appris que la version Switch disposera de deux nouveaux personnages jouables et qu'il s'agirait d'une édition « director's cut » combinant le contenu des jeux 3DS et Wii U.

 

Voici donc la liste des premiers jeux GameCube qui sortiraient sur la console virtuelle de la Switch :

 

- Super Mario Sunshine

- Luigi's Mansion

- Super Smash Bros. Melee

- Animal Crossing

 

Concernant les jeux des autres consoles que la console virtuelle de la Switch pourrait accueillir, Eurogamer a appris qu'un système similaire à celui de la Wii U sera proposé. Ainsi, les jeux NES achetés sur Wii U pourront être transférés vers la Switch en payant une petite somme pour les « améliorer ». Cette amélioration signifie que pour profiter des fonctions uniques de la Switch sur un jeu console virtuelle provenant de la Wii U, il faudrait payer une petite somme. Cela était déjà le cas pour les jeux NES que l'on pouvait transférer de la Wii vers la Wii U. Pour finir, voici les réactions d'Emily Rogers face à toutes ces informations : 

 

 

 

 

On se demande encore quel contenu sera proposé exactement sur la boutique en ligne de la Switch (officiellement, on ne sait même pas si elle sera toujours nommée l'eShop, même si Nintendo a déjà déclaré que les services en ligne devraient être unifiés pour toutes les consoles, avec notamment le compte Nintendo Network, le compte Nintendo, My Nintendo et bien sûr les jeux mobile réalisés en partenariat avec DeNa). Il y a quelques mois, on imaginait que les jeux 3DS et Wii U allaient être proposés uniquement en version dématérialisée sur l'eShop de la Switch, puisque Nintendo a confirmé la non rétrocompatibilité de la console avec les cartouches 3DS et les disques Wii U.

Pendant ce temps, Nintendo a parlé officiellement de la Switch dans une interview accordée au magazine Nintendo Dream, pour parler notamment du nom de la console et de son but avec la vidéo de présentation. Ainsi, le terme "Switch" ne viendrait pas uniquement de la possibilité de "switcher" entre la console (mode portable) et le téléviseur, mais aussi du changement qui se produira pour l'expérience du divertissement dans la vie quotidienne des joueurs. La vidéo avait pour but de montrer justement cela, en mettant surtout l'accent sur les nouveautés de la console, dont les manettes détachables, le mode portable et le multijoueur local plus poussé.

 



Afficher / Masquer les commentaires

22 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 11:23

Je reste personnellement farouchement opposé au fait de devoir repayer des jeux que j'ai déjà acheté à l'époque au prix fort. Je comprend que Nintendo ne peut pas nous les offrir sur la simple présentation d'une photo d'un jeu gamecube en notre possession mais voilà, ce me fait chier
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 11:49

Citation (Draco @ mercredi 07 décembre 2016, 12:23)
Je reste personnellement farouchement opposé au fait de devoir repayer des jeux que j'ai déjà acheté à l'époque au prix fort. Je comprend que Nintendo ne peut pas nous les offrir sur la simple présentation d'une photo d'un jeu gamecube en notre possession mais voilà, ce me fait chier


Il existe également l'option de ne pas les acheter... Nintendo ne viendra pas te mettre le couteau sous la gorge...
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 13:16

Il reste la troisième option : les proposer à un prix décent (entre 5 et 10 €). Mais vu l'énorme enculerie des prix NES et GB (incompréhensible) et SNES et N64 (pas gégé non plus), il n'y a rien à attendre de ces bâtards sur ce sujet.
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 13:43

Sinon la présence d'une virtual console Gamecube impliquerait la présence de gachettes analogiques sur la console, non ?
Je ne crois pas avoir vu quoi que ce soit allant dans ce sens jusque là, mais ce serait une plutôt bonne nouvelle.

Sinon je me demande aussi si les rumeurs d'un remake de Sunshine n'étaient pas finalement liées à la virtual console, ce serait marrant. Par contre je ne pense pas qu'il y ait à espérer grand chose niveau résolution etc.
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 13:59

Citation (Ziell @ mercredi 07 décembre 2016, 14:16)
Il reste la troisième option : les proposer à un prix décent (entre 5 et 10 €). Mais vu l'énorme enculerie des prix NES et GB (incompréhensible) et SNES et N64 (pas gégé non plus), il n'y a rien à attendre de ces bâtards sur ce sujet.

Ce qui revient à la seconde option. Si le prix ne nous convient pas, on achète pas. Un "prix décent", ça ne veut rien dire.
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 14:23

« Un prix qui ferait que 99% des commentaires au sujet des tarifs Virtual Console ne parlerait pas de sodomie », si tu préfères. Un prix psychologique adapté à la dépréciation dans le temps et aux tarifs auxquels le jeu moyen se trouve en occase. Et vu que les jeux de la génération en cours peuvent tomber à 10-15 €, c'est difficile d'accepter les prix de la CV. Si encore tous les achats CV étaient cross-platform et qu'en plus on ne les perdait pas d'une plateforme à l'autre, ok pour payer un peu plus pour un service étendu. Mais en l'état «je trouve que » ça ne « vaut » pas le prix auquel c'est demandé.

Ils ont le choix entre compter sur les gogoles nostalgiques qui paieraient n'importe quel prix pour un produit qu'ils ont déjà aimé par le passé (ex : je pourrais facilement mettre 150 € dans une SNES Classic Mini avec 20 ou 30 très bons jeux alors que j'ai déjà 2 SNES dans les parages), ou tenter d'élargir leur public en amenant ces vieux jeux à un tarif constituant un risque acceptable pour ceux qui ne les ont pas connus. 8 ou 9 € pour un jeu CV, c'est comme sur mobile, c'est trop cher pour un jeu qu'on ne connaît pas.
Après peut-être ont-ils observé que de toutes façons les personnes n'ayant pas la nostalgie de ces époques ne tenteront jamais le coup, mais du coup les ventes sur CV doivent être bien faibles. Il ne me semble pas que les chiffres de vente aient été rendus publiques.
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 14:48

Pour moi, la console virtuelle sert surtout à profiter de titres que j'ai raté à l'époque. Et un jeu a beau être très vieux, moi ça me dérange pas de payer 5€ pour jouer pour la première fois à un Kirby's Adventure, ou 10€ pour un Lylat Wars par exemple.

Par rapport à la news, c'est intéressant qu'ils citent Super Mario Sunshine, Luigi's Mansion et Super Smash Bros. Melee car ce sont justement 3 jeux qui exploitent les gâchettes analogiques de la GC ! Si la Switch n'a pas de gâchette analogique, le gameplay de ces 3 jeux là en particulier risquent de beaucoup souffrir, donc ça donne une bonne raison d'espérer que la Switch en ait !
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 15:07

Citation (Ziell @ mercredi 07 décembre 2016, 14:23)
Et vu que les jeux de la génération en cours peuvent tomber à 10-15 €, c'est difficile d'accepter les prix de la CV. Si encore tous les achats CV étaient cross-platform et qu'en plus on ne les perdait pas d'une plateforme à l'autre, ok pour payer un peu plus pour un service étendu. Mais en l'état «je trouve que » ça ne « vaut » pas le prix auquel c'est demandé.


Moui, enfin les prix de jeux de la génération en cours qui peuvent tomber à 10-15€ ça relève de la pathologie (hors shovelware), d'une bulle qui se pète la gueule, ce n'est sûrement pas une bonne base pour estimer le prix d'un jeu quelle que soit sa génération.
Je suis bien d'accord pour dire que l'absence de cross-buy est une enculade et que les tarifs V.C. sont trop élevés en général, mais ça reste souvent moins cher que la version physique chez des revendeurs spécialisés en dehors des gros succès million sellers.
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 15:26

Citation (Ziell @ mercredi 07 décembre 2016, 15:23)
« Un prix qui ferait que 99% des commentaires au sujet des tarifs Virtual Console ne parlerait pas de sodomie », si tu préfères.

C'est déjà le cas, donc. whistle.gif

Citation (Ziell @ mercredi 07 décembre 2016, 15:23)
Un prix psychologique adapté à la dépréciation dans le temps et aux tarifs auxquels le jeu moyen se trouve en occase. Et vu que les jeux de la génération en cours peuvent tomber à 10-15 €, c'est difficile d'accepter les prix de la CV.

Sauf que la rareté aidant, beaucoup d'anciens jeux sont justement bien plus chers en occaz que les jeux de la génération en cours et que les prix pratiqués sur les plates-formes de téléchargement (même de Nintendo).

Citation (Ziell @ mercredi 07 décembre 2016, 15:23)
Si encore tous les achats CV étaient cross-platform et qu'en plus on ne les perdait pas d'une plateforme à l'autre, ok pour payer un peu plus pour un service étendu.

Les conditions de la licence d'utilisation d'un jeu, quelque soit son support, sont normalement spécifiées lors de l'achat. Or, cela n'inclut pas forcément le cross-plateform. En outre, le fait d'avoir acheter un jeu sur sa machine d'origine ne donne pas le droit inaliénable de droit de pouvoir y jouer sur n'importe quel support existant ou à venir. Si on prenait le temps de savoir exactement ce qu'on achète, on éviterait sans doute de râler dans le vide. Après, on a évidemment tout fait le droit de trouver qu'un produit et/ou un service de vaut pas son prix. Mais dans ce cas, on dispose du pouvoir ultime de ne pas l'acheter.

Perso, quand j'achète un jeu rétro en démat, c'est parce que j'estime justement que le prix demandé vaut ce qui m'est proposé. Et pour pas mal de jeux, il me reviendrait plus cher de les acheter en version physique (surtout si je n'ai pas la console d'origine). En outre, j'estime que le fait de pouvoir y jouer dans des conditions différentes de celles d'origine (par exemple au format portable) n'est pas un dû.

Citation (Ziell @ mercredi 07 décembre 2016, 15:23)
Ils ont le choix entre compter sur les gogoles nostalgiques qui paieraient n'importe quel prix pour un produit qu'ils ont déjà aimé par le passé (ex : je pourrais facilement mettre 150 € dans une SNES Classic Mini avec 20 ou 30 très bons jeux alors que j'ai déjà 2 SNES dans les parages), ou tenter d'élargir leur public en amenant ces vieux jeux à un tarif constituant un risque acceptable pour ceux qui ne les ont pas connus. 8 ou 9 € pour un jeu CV, c'est comme sur mobile, c'est trop cher pour un jeu qu'on ne connaît pas.
Après peut-être ont-ils observé que de toutes façons les personnes n'ayant pas la nostalgie de ces époques ne tenteront jamais le coup, mais du coup les ventes sur CV doivent être bien faibles. Il ne me semble pas que les chiffres de vente aient été rendus publiques.

Il pourrait en effet adopter une autre politique tarifaire. Ne serait-ce que celle de Sony qui propose des jeux PS1 à 5 € et des jeux PS2 à 10 € sur le PS Store (avec en plus du Cross Buy quand c'est possible). Mais comme tu le dis, s'ils vendent au prix actuel, c'est qu'ils ont dû observer que ça fonctionnait et que le marché des fanboys nostalgiques leur suffit. De toute manière, cela a toujours été la stratégie de Nintendo de maintenir des prix élevés pour ne pas dévaloriser leurs jeux. Baisser les prix et se rattraper sur la quantité, ça semble intéressant pour le consommateur, mais ça détruit de la valeur sur le marché. Il suffit de voir ce qui se passe aujourd'hui sur smart devices où payer quelques euros pour un jeu est devenu inimaginable pour beaucoup. Du coup, on se retrouve avec une masse informe de F2P dans laquelle il est bien difficile de s'y retrouver.

Après, je ne dirais pas non à d'autres modèles économiques. Mais avec toutes les offres (légales ou non) qui existent aujourd'hui pour le rétrogaming, il me semble qu'il n'y pas trop à se plaindre.
a dit le mercredi 07 décembre 2016 à 15:29

Citation (creeks @ mercredi 07 décembre 2016, 11:49)
Citation (Draco @ mercredi 07 décembre 2016, 12:23)
Je reste personnellement farouchement opposé au fait de devoir repayer des jeux que j'ai déjà acheté à l'époque au prix fort. Je comprend que Nintendo ne peut pas nous les offrir sur la simple présentation d'une photo d'un jeu gamecube en notre possession mais voilà, ce me fait chier


Il existe également l'option de ne pas les acheter... Nintendo ne viendra pas te mettre le couteau sous la gorge...


Ziell répond pour moi et ce que j'en pense de ton option damnerd.gif :

Citation (Ziell @ mercredi 07 décembre 2016, 14:23)
« Un prix qui ferait que 99% des commentaires au sujet des tarifs Virtual Console ne parlerait pas de sodomie », si tu préfères. Un prix psychologique adapté à la dépréciation dans le temps et aux tarifs auxquels le jeu moyen se trouve en occase. Et vu que les jeux de la génération en cours peuvent tomber à 10-15 €, c'est difficile d'accepter les prix de la CV. Si encore tous les achats CV étaient cross-platform et qu'en plus on ne les perdait pas d'une plateforme à l'autre, ok pour payer un peu plus pour un service étendu. Mais en l'état «je trouve que » ça ne « vaut » pas le prix auquel c'est demandé.

Ils ont le choix entre compter sur les gogoles nostalgiques qui paieraient n'importe quel prix pour un produit qu'ils ont déjà aimé par le passé (ex : je pourrais facilement mettre 150 € dans une SNES Classic Mini avec 20 ou 30 très bons jeux alors que j'ai déjà 2 SNES dans les parages), ou tenter d'élargir leur public en amenant ces vieux jeux à un tarif constituant un risque acceptable pour ceux qui ne les ont pas connus. 8 ou 9 € pour un jeu CV, c'est comme sur mobile, c'est trop cher pour un jeu qu'on ne connaît pas.
Après peut-être ont-ils observé que de toutes façons les personnes n'ayant pas la nostalgie de ces époques ne tenteront jamais le coup, mais du coup les ventes sur CV doivent être bien faibles. Il ne me semble pas que les chiffres de vente aient été rendus publiques.


Je n'ai rien à dire de plus, tu as résumé ma pensée sur le sujet. Si vous acceptez en achetant les jeux VC à ces prix, non seulement vous ne rendez pas service aux joueurs mais en plus vous lancez un signal à Nintendo : "Continuez, mes fesses peuvent encore accepter quelques centimètres de plus", et ça, c'est pas acceptable cool.gif

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016