Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #83
La Switch sur son petit nuage
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
21 commentaire(s)
switch
Nintendo Switch : définition en 1440p en mode salon et USB-C utilisée pour la vidéo

 Par Draco,
 le 22/12/2016 à 17H55

Ce ne sont que des rumeurs, nous avons attendu que d'autres sources les confirment pour leur donner plus de crédibilité, ce qu'a fait aujourd'hui Takashi Mochizuki du Wall Street Journal en précisant que ses sources lui avaient indiqué que la console tournerait bien en WQHD soit 2560 x 1440 pixels en mode dock (salon) et 1920 x 1080 pixels en mode portable. WQHD, pour "Wide Quad High Definition" désigne une résolution d'image de 2560 x 1440 pixels au format 16:9. On dénombre 3.686.400 pixels sur les écrans WQHD, soit l'équivalent de quatre écrans 720p (1280 x 720 pixels). La WQHD est capable en quelque sorte d'afficher de la 2K.

 

 

 

 

Autre information importante, la console embarquerait bien la technologie USB-C permettant de recharger la console en mode portable à une vitesse record (on vous en avait déjà parlé ici), mais ce que l'on apprend aujourd'hui c'est que ce canal serait également utilisé pour transporter de la vidéoL'USB type-C est en effet réversible et peut transporter indifféremment des données, de la vidéo ou du courant ! Comme Takashi l'indique : "la Nintendo Switch utilise son port USB-C pour l'affichage vidéo ; la vitesse du bus interne serait de 5GB par seconde, plus rapide que la 3DS et ses 128MB par seconde." Il confirme au passage que rien sur la console n'est prévu pour accueillir un casque de réalité virtuelle (mais on sait que Nintendo n'est pas un fan de cette technologie encore mal maîtrisée) et que l'architecture de la console se prêterait parfaitement aux jeux en "monde ouvert" sans que l'on sache ce qu'il a exactement voulu dire (sans doute en termes de gestion de l'architecture entre les différents processeurs et mémoire dédiée et notamment l'utilisation de l'USB-C pour le flux vidéo avec ses 5GB/S alloué, ce qui est assez énorme...).

La configuration en mode console de salon serait donc plus puissante qu'en mode portable, d'ailleurs Digital Foundry affirme que même en mode portable la console serait plus puissante qu'une Wii U exploitée à 100 %. Le travail des développeurs pour gérer l'écart de puissance serait facilité par la puce modifiée X1 Tegra Maxwell de NVIDIA mais demandera sans doute quelques efforts en R&D ce qui pourrait freiner certains éditeurs peu enclins ces dernières années à faire des efforts sur les consoles Nintendo. Reste que selon les différents analystes du secteur, il ne sera pas bien compliqué pour un développeur de faire passer son jeu de 1080p ou 1440p lorsque la station d'accueil est présente (mode salon), à 720p en mode console portable tout simplement parce que la puce modifiée de NVIDIA le prend en charge automatiquement. Il y aura cependant un travail à réaliser de la part des développeurs pour tirer pleine puissance de la console dans les deux modes et donc un petit investissement supplémentaire.

Selon Digital Foundry, la mémoire RAM de la Switch tourne à 1600 MHz en dock, mais chute à 1331 MHz en mode portable. De même, son GPU (processeur graphique) passe de 768 MHz à 307.2 MHz en mode portable soit 40 % de sa capacité totale. Les plus observateurs auront remarqué que 768Mhz, c'est en-dessous des 1Ghz de la puce Tegra X1 équipant les NVIDIA SHIELD... Oui, mais avec les nouvelles informations que nous avons apprises indiquant que la console se servira de l'USB-C pour faire passer de gros flux de données, il faut faire très attention en prenant les chiffres bruts puisque ce n'est qu'en associant ces chiffres aux réalités architecturales de la console que l'on se rend compte que la Switch sera un petit bijou technologique et que la différence entre une Switch et une PS4 ne sera pas importante. Mais selon Digital Foundry, les jeux les plus gourmands de la PS4 & de la Xbox One ne pourront pas simplement être portés sur Switch ce qui demandera un développement spécifique chose que les développeurs ont pratiquement toujours refusé de faire sur consoles Nintendo et la donne ne risque pas de changer à moins qu'ils n'y soient forcés (par un succès important de la console par exemple). Reste les interrogations de stabilité et de fluidité en mode portable, mais pour ça, on peut faire confiance aux équipes R&D. Réponse en janvier lors de la présentation officielle à laquelle Nintendo-Difference a été conviée et durant laquelle nous vous ferons un compte rendu de tout ce que nous avons pu voir et tester !

 

 

D'autres infos et rumeurs récentes sur la console sont à retrouver ici.



Afficher / Masquer les commentaires

21 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 00:08

Le Tegra X1 n'équipe pas les tablettes Shield, mais la Shield TV qui est une console de salon. On la trouve aussi sur la Pixel C de Google. La dernière tablette Shield était la Shield Tablet K1 basée comme son nom l'indique sur du Tegra K1.

Sinon, il faut quand même avoir de sacrées couilles pour expliquer que "la Switch sera un petit bijou technologique et que la différence entre une Switch et une PS4 ne sera pas importante" alors que les rumeurs parlent d'un Tegra X1 downgradé.

Respect !
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 01:03

Technologique dans le sens ou il y a deux entités qui agissent différemment en fonction de sa mobilité ou non, qui compense son manque de puissance par des utilisations intéressantes de l'USB-C (notamment). Ensuite est-ce qu'un objet technologique doit forcément être plus puissant que celui ou on le compare pour dire qu'il est technologique ou doit-on se baser sur sa capacité à innover ? Moi je pense la seconde et c'est ce qui explique ce passage dans l'article.

Quand au Shield TV, Mea Culpa cette merde s'est tellement peu vendue que... je me suis trompé ! Remarque, à son annonce j'étais super intéressé à l'idée de pouvoir faire du streaming sur ma TV des derniers jeux du marché avant de me rendre compte que la puissance embarquée n'allait pas me faire rêver longtemps mais en tout cas pour des petits budget ca reste vachement intéressant
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 10:58

ça sent le sapin avec le dernier paragraphe, bref je crois qu'il y a plus d'espoir de revoir tous les tiers sur console salon Nintendo comme la Snes

Sinon je trouve vraiment que nintendo se fout de nous un peu... Sortir une console SALON qui peut même pas faire tourner des jeux ps4 (les plus gourmand) qui date de presque plus de 3ans, Faut le faire quant même.

Bref, perso je attendre janvier pour avoir un avis définitif whistle.gif
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 11:59

Graphiquement la Wii U ne choquait déjà pas, j'imagine qu'une Switch aux graphismes proches d'une PS4 choquera encore moins ! Les bonds graphiques sont rares depuis quelques années, désormais ça se joue a quelques détails et je crois que Nintendo adopte la bonne stratégie. Seulement, avec cette dernière ils s'isolent de nouveau des éditeurs tiers qui à mon sens ne produiront pas plus de jeux sur Switch que sur Wii U pour les mêmes raisons d'écart graphique les empêchant de faire simplement un portage de leurs jeux. Ca plus le fait que sur une console Nintendo ils ont un concurrent de taille : Nintendo. Et on le sait, les jeux Nintendo éclipsent souvent les jeux tiers.
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 12:18

Citation (Draco @ vendredi 23 décembre 2016, 01:03)
Ensuite est-ce qu'un objet technologique doit forcément être plus puissant que celui ou on le compare pour dire qu'il est technologique ou doit-on se baser sur sa capacité à innover ? Moi je pense la seconde et c'est ce qui explique ce passage dans l'article.

Quand tu évoques la différence entre une Switch et une PS4, tu parles bien de puissance, non ? Or, si on part du principe que le GPU du Tegra X1 de base est déjà assez éloigné de celui d'une PS4 en termes de FLOPS, que dire d'un Tegra X1 underclocké ? Evidemment, tout ne résume pas aux FLOPS, mais ça donne tout de même des bases de comparaisons objectives. Et on ne parle même pas de la partie CPU.

Après, je suis le premier à dire que la technologie ne se résume pas à la puissance, mais on parle d'une puce de 2015 downclockée qui fonctionnera à deux vitesses différentes en fonction de la config. On est quand même loin du "bijou technologique". Si la Switch embarquait un X1 overclocké ou un P1, avec le même système de vitesses différentielles, ce serait déjà nettement plus impressionnant. Là, ce qu'annonce Eurogamer, c'est juste le minimum syndical vu la solution hardware retenue. Encore qu'avec Nintendo, on aurait pu se retrouver avec du Tegra 4 ou du K1...

Citation (Draco @ vendredi 23 décembre 2016, 01:03)
Quand au Shield TV, Mea Culpa cette merde s'est tellement peu vendue que... je me suis trompé ! Remarque, à son annonce j'étais super intéressé à l'idée de pouvoir faire du streaming sur ma TV des derniers jeux du marché avant de me rendre compte que la puissance embarquée n'allait pas me faire rêver longtemps mais en tout cas pour des petits budget ca reste vachement intéressant

Dans la mesure où la Shield TV coûte dans les 200-300 €, ça relativise quelque peu la notion de "petit budget". Après, si on veut être honnête, on ignore ce dont est réellement capable in game le Tegra X1 d'une Shield TV (ou d'une Switch). L'offre de jeux sur Shield TV se décompose en effet en jeux Android, cloud gaming via le GeForce Now et streaming local de jeux PC. Difficile donc de savoir ce que pourraient donner des jeux spécifiquement développés pour le support. Mais ce qui est certain, c'est qu'on est en dessous d'une PS4 ou d'une Xbox One. Après, peut-être que la Switch sera justement compatible avec le GeForce Now pour compenser son manque de puissance et permettre de jouer aux mêmes jeux que sur la concurrence. Il faudra toutefois une bonne connexion et l'envie de payer chaque mois un abonnement (mais ça, c'est déjà le cas chez la concurrence).

En tout cas, ces dernières rumeurs sur du X1 underclocké rejoignent les inquiétudes que j'avais il y a quelques temps suite aux estimations de prix de la Switch. Vu les prix des machines à base de X1 (Shield TV et Pixel C), il était utopique de penser qu'une console Nintendo à 250 € (avec station d'accueil et Joy-con) puisse embarquer mieux. Et ce, même si certains optimistes tablaient sur un super deal entre Nvidia et Nintendo.
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 12:52

Même downgradé il n'est pas impossible qu'avec l'astuce de l'USB-C on puisse avoir quelques surprises sur le plan graphique. Comme je le disais, les différences graphiques entre Switch et PS4 ne sont pas flagrantes, aussi je ne sais pas si l'argument du graphisme tiendra, d'ailleurs peu de gens avaient été choqués de ça sur Wii U, à l'inverse de la Wii ou la différence était flagrante avec ses concurrentes. Du coup en comptant ça + l'innovation technologique de la console multi fonction (portable/salon) avec joysticks détachables suffit selon moi MAIS tu as raison, au niveau du chip graphique je reste déçu. J'aurais préféré sans nul doute payer 50 ? de plus le positionnement de la console et bénéficier d'une puissance accrue d'autant que ça aurait surtout arranger les tiers pour le portage de leurs jeux, là en l'état on risque encore de se retrouver avec une console 90% de jeux Nintendo et 10% de jeux indés...
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 12:59

L'USB-C n'a rien à voir avec les capacités graphiques de la Switch...
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 13:09

Je vois pas le rapport non plus. C'est comme dire qu'on va avoir des surprises grâce au cable hdmi leo.png
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 15:16

Quant aux différences graphiques entre la Switch et la PS4, on a aucune idée de ce qu'elles peuvent être. Mais avec un X1 underclocké, il ne faut certainement pas s'attendre à des miracles.
a dit le vendredi 23 décembre 2016 à 15:25

Après ce qu'il faut voir aussi, c'est que la PS4 alloue une partie non négligeable de sa puissance à certaines fonctions annexes comme le partage de vidéo. Si Nintendo ne s’embarrasse pas de telle fonctions et sait faire des économies de capacités ça et là, faut voir comment c'est redistribué pour le jeu.

On la compare aussi avec des machines sous Android, mais le truc c'est qu'il faut qu'elles fassent tourner Android qui est plutôt gourmand me semble-t-il. Si le système d'exploitation de la Switch est léger, y'a sans doute moyen de gratter de la puissance et de faire mieux qu'on ne pourrait penser.

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016