Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
23 commentaire(s)
[Màj] Eiji Aonuma confirme qu'il n'y aura pas d'option pour changer le doublage dans Zelda : Breath of the Wild

 Par klaus,
 le 21/01/2017 à 04H07

Il y a quelques jours, un fan affirmait avoir réussi à soutirer des informations à une représentante de Nintendo France, notamment au sujet du doublage dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild. En effet, d'après elle, il allait être possible de choisir entre le doublage français et le doublage japonais dans la version française du jeu. On imaginait donc que Breath of the Wild allait avoir droit à une option "dual audio" permettant de choisir n'importe quel doublage.

Cependant, dans une interview accordée à IGN Portugal le 19 janvier, le producteur Eiji Aonuma a légèrement brisé les rêves des fans qui désiraient jouer à Breath of the Wild en choisissant librement le doublage (français, japonais, anglais, italien, espagnol, allemand et russe), peu importe la version utilisée. Aonuma explique que pour le cas de la Switch, en changeant la langue de la console, il sera possible de jouer à Breath of the Wild en japonais, mais le jeu sera entièrement en japonais (textes et voix) et il sera donc impossible de modifier le doublage et la langue des textes

Par exemple, il ne sera pas possible de jouer avec les textes en anglais et les voix en japonais. Il n'y aura donc pas d'option permettant de changer le doublage ou la langue des textes. Bien sûr, cela concernera aussi la version Wii U. Les informations de la représentante de Nintendo France étaient donc fausses.

 

The Legend of Zelda : Breath of the Wild

  

Aonuma ne donne pas plus de précisions, et cela est tout à fait normal, surtout si l'absence d'une telle option vient d'un problème de droits. Nous avions déjà expliqué ce problème pour le cas de Fire Emblem Fates ici et . Cela peut aussi venir du fait qu'il est tout simplement impossible de proposer plusieurs doublages dans une seule version du jeu, ou que Nintendo n'avait pas prévu un doublage en plusieurs langues au début du développement.

Le cas de Breath of the Wild est également plus complexe, étant donné qu'il existe au total sept doublages différents. L'hypothèse concernant le manque de place sur le disque Wii U ou la cartouche Switch pour ajouter le doublage est à écarter car sur Wii U, la version japonaise demande 13 Go et 13,4 Go sur Switch. Nintendo partageant très peu d'informations précises sur la localisation de ses jeux, nous n'aurons peut-être pas plus d'explications concrètes dans l'avenir.

 

The Legend of Zelda : Breath of the Wild

 

Il faut tout de même savoir que dans la plupart des cas, lorsque le doublage japonais n'est pas inclus dans la version occidentale d'un jeu, cela est fait par nécessité, et non par choix. En effet, comme un traducteur travaillant pour XSEED Games l'avait expliqué en 2013, les limitations techniques et le manque d'espace de stockage ne sont pas les seuls facteurs qui empêchent les éditeurs d'ajouter plusieurs doublages dans leurs jeux, il y a aussi les licences de droit d'auteur.

Lorsqu'un comédien double une ou plusieurs lignes de dialogue ou interprète ne serait-ce qu'une chanson dans un jeu vidéo, il signe un contrat, et certains de ces contrats, surtout au Japon, sont parfois extrêmement stricts. Par exemple, un comédien peut demander d'enregistrer sa voix à condition qu'elle soit utilisée uniquement au Japon, ce qui rend illégal le fait d'utiliser les mêmes lignes de dialogue partout ailleurs dans le monde.

Cela représente donc souvent un énorme problème pour les éditeurs, ce qui leur laisse seulement trois choix si un comédien précise dans son contrat que l'enregistrement de sa voix ne pourra pas être utilisé en dehors du Japon. Ces trois choix sont : sortir le jeu avec un doublage uniquement en anglais (ou dans plusieurs langues dans un cas comme Breath of the Wild), sortir le jeu sans doublage... ou ne pas du tout sortir le jeu en dehors du Japon. Le traducteur de XSEED prouvait en 2013 que les éditeurs souhaitaient toujours laisser le choix du doublage aux joueurs, mais cela peut ne pas être possible dans certains cas. Il est important de souligner que dans le cas des anime, les clauses d'exclusivité territoriales sont différentes. En effet, vous avez sûrement remarqué que pour les simulcasts, les DVD et Blu-rays, les pistes japonaises sont toujours conservées. On peut prendre l'exemple de God Eater : le doublage japonais n'a pas été conservé pour les jeux, mais pour le simulcast et la sortie en Blu-ray, il a bien été gardé.

Doubler un jeu dans une autre langue demande énormément de temps et un budget conséquent (le traducteur de XSEED précisait toutefois qu'il s'agissait d'un travail passionnant et amusant), et si un éditeur décide de proposer un jeu sans doublage, cela lui demandera moins de temps pour la localisation et moins de budget. Même si ce cas est rare, cela est déjà arrivé, mais les éditeurs ne veulent pas faire une chose pareille la plupart du temps. Il faut aussi noter qu'en premier lieu, un éditeur doit payer une société japonaise pour sortir un jeu en Occident. Par la suite, dans 90 % des cas, un éditeur a l'obligation de créer un doublage anglais car une partie du public visé veut que le jeu soit entièrement traduit et localisé dans leur langue maternelle.

En général, pour leur décision finale, les éditeurs doivent vérifier le nombre de voix enregistrées, le type de doublage et la possibilité d'inclure le doublage japonais. Bien sûr, même si les éditeurs décident de doubler un jeu en anglais (afin notamment de le rendre plus accessible), ils essayent toujours de conserver également le doublage japonais. Le traducteur travaillant pour XSEED n'a pas parlé des négociations, mais la raison est bien simple : négocier individuellement avec les comédiens est une très mauvaise idée et aucun éditeur ne désire faire cela, car il faudrait tout d'abord embaucher et payer une équipe d'avocats et des traducteurs. Ensuite, cela aurait un impact limité sur les ventes, ce qui représenterait une mauvaise utilisation des ressources de l'équipe de localisation, surtout au niveau du business. Parfois, il n'y a plus rien à renégocier, étant donné que certains contrats sont arrangés spécifiquement pour le projet en question et que les agents représentant les comédiens ne sont plus intéressés à réexaminer un projet qui est déjà terminé. 

 

The Legend of Zelda : Breath of the Wild

 

Cela ne serait pas lié au cas de Breath of the Wild, mais pour des éditeurs comme XSEED, conserver un doublage japonais est encore plus difficile puisque l'éditeur n'est pas celui d'origine. Logiquement, il est plus facile de retravailler une décision d'un comédien (qui refuse par exemple que sa voix soit utilisée en dehors du Japon) si c'est la société d'origine qui s'en occupe. Cependant, même dans ces cas-là, et même si c'est la société à l'origine du contrat qui s'en occupe, il est souvent impossible d'avoir accès aux licences de droit d'auteur. Pour résumer, si un éditeur décide de négocier, il doit payer des avocats et des traducteurs, contacter la société d'origine et voir si elle peut trouver une solution. Toutefois, dans la plupart des cas, le contrat de licence peut ne plus être disponible pour l'international, et il n'y a plus moyen de négocier. Cela ne mènerait donc à rien. 

Pour revenir au cas de Breath of the Wild, il est impossible de savoir si Nintendo a effectivement eu des problèmes similaires, et nous ne le saurons probablement jamais étant donné que ce sont des affaires très complexes. Il est également difficile de savoir si Nintendo a pu faire des négociations, et même si elle n'est pas à écarter, l'hypothèse concernant un choix de Nintendo pour ne pas proposer chaque doublage dans toutes les versions du jeu semble ne pas être possible.

Si l'on se fie aux déclarations d'Aonuma, toutes les langues sont bien incluses dans le disque Wii U et dans la cartouche Switch, et c'est certainement ce que la représentante de Nintendo France avait compris. Mais si l'on veut par exemple jouer en anglais sur une version française, il faut aller dans les paramètres de la console et choisir la langue. En l'occurrence, les textes et le doublage seront en anglais. Tous les problèmes concernant les contrats ne sont plus valables si l'on choisit de jouer en japonais, car c'est la console ainsi que les textes et les voix du jeu qui seront intégralement en japonais. Ainsi, on ne sait pas si cela concerne vraiment les problèmes des contrats des comédiens, si cela a été décidé par Nintendo, ou s'il a été impossible de proposer un simple menu permettant de sélectionner la langue de son choix pour les textes et les voix.

Vous voulez en savoir plus sur les difficultés de la localisation ? N'hésitez pas à lire cet article très complet de Jessica Chavez, l'ancienne rédactrice en chef et directrice de la localisation de XSEED.

 

Lien direct

 

IGN Portugal a aussi eu la bonne idée de demander à Aonuma si Breath of the Wild contient une fin alternative, l'histoire prenant une place un peu plus importante que dans les autres épisodes. Le producteur confirme qu'il y aura bien une fin différente du « vrai dénouement » en faisant certaines choses et si l'on respecte certains critères. Bien évidemment, Aonuma n'est pas allé plus loin, certainement afin d'éviter de nous révéler des éléments importants de l'aventure. 

Pour finir, vous trouverez ci-dessous une présentation de 20 minutes de Breath of the Wild pour Aonuma. Sachez également que Reggie Fils-Aimé a définitivement confirmé récemment à Polygon que Breath of the Wild est le dernier jeu développé par Nintendo sur Wii U, ce qui n'a rien de surprenant compte tenu la situation dans laquelle la console se trouve. Reggie précise d'ailleurs que lorsqu'il demande à des gens ce qu'ils pensent de la Wii U, il obtient des réponses très variées, ce qui est, pour lui, mauvais signe dans le domaine du business. Nintendo continuera tout de même de proposer les services en ligne pour ses jeux comme Mario Kart 8 et Splatoon.

 

 

Lien direct

 

Mise à jour : l'article a été mis à jour à partir du sixième paragraphe avec des explications précises sur les difficultés pour conserver le doublage japonais dans la version occidentale d'un jeu vidéo.


Support
  • Wii U
Genre
  • Action - Aventure
Support
  • Switch
Genre
  • Action - Aventure

Afficher / Masquer les commentaires

23 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 08:37



Bon bah, plus qu'à espérer que la VF soit de haute qualité.
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 11:49

Dommage, je trouvais que le Russe avait de la gueule aussi, j'aurais bien tenté sur quelques parties. :-/
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 12:16

Je retiens surtout:
Le producteur confirme qu'il y aura bien une fin différente du « vrai dénouement » en faisant certaines choses et si l'on respecte certains critères
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 12:17

Ceci n'est que pour la version Switch ou aussi pour la version Wii U ?

Par exemple, en achetant une version UK mais en jouant sur une Wii U en français, le jeu sera en quelle langue ?
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 16:56

Ça dépendra si c'est une question de place sur le disque. S'ils ont la place pour une seule langue, forcément en achetant une version UK, tu te retrouveras avec la version anglaise. Mais vu qu'il dit qu'on pourrait jouer en japonais si on met la console en japonais, je suppose que ça veut dire que le jeu contiendra toutes les langues, et s'adaptera à la langue de la console. D'autant que ça coûterait probablement assez cher de faire une version par pays européen.
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 17:24

Tu me rassures Tails ! Merci ^^

J'ai pré-commandé la version UK sur Amazon à 49 euros environ (frais de port inclus), voilà la raison de ma question.
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 17:53

Oui enfin c'est mon intuition, j'ai pas de source pour le prouver. Donc si au final la version UK ne contient que la langue anglaise, je décline toute responsabilité. leo.png .
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 19:50

Non mais ne t'inquiète pas ! De toute façon, j'avais pré-commandé avant de poster ma question.
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 21:10

Nintendo, toujours dans le futur.
a dit le samedi 21 janvier 2017 à 21:58

Comment ils arrivent à gérer le fait qu'en mettant la console en japonais, ça mette aussi les voix en japonais du coup ? La console est considérée comme japonaise ?

Enfin article intéressant, mais bon on aura toujours les râleurs "ouin ça leur coûte rien de mettre la VO ce sont des connards boycott".

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016