Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Nintendo 3DS  Atlus  1 16/02/2018
13/02/2018
29/06/2017
Editeur Genre Divers
 Atlus  RPG     Site officiel
1 commentaire(s)
3ds
Radiant Historia : Perfect Chronology était prévu à l'origine sur PS Vita, le changement de design d'Eruca expliqué

 Par klaus,
 le 30/06/2017 à 03H51

Radiant Historia : Perfect Chronology est enfin disponible sur Nintendo 3DS au Japon. Il s'agit d'une version élargie du RPG Radiant Historia, développé par Atlus et sorti sur Nintendo DS le 3 novembre 2010 au Japon puis le 22 février 2011 aux États-Unis. En Europe et aux États-Unis, Perfect Chronology sera disponible début 2018 au prix de 39,99 € / 39,99 $ / 34,99 £ et sortira en version boîte et dématérialisée

La version japonaise a été vendue sous la forme d'une version standard (6998 yens / ~ 55 €) et une Perfect Edition (10 584 yens / ~ 83 €) a également été proposée. Elle comprend une version physique du jeu, l'album complet de la bande-son (qui sera aussi commercialisé séparément le 26 juillet, voir notre article) contenant toutes les musiques composées par Yoko Shimomura, un artbook spécial avec 100 pages en couleur et les packs de DLC détaillés ici

 

 

 

Dans cet artbook, une interview avec le réalisateur Mitsuru Hirata était incluse. En plus d'avoir réalisé Radiant Historia, Hirata était le réalisateur en chef de Tokyo Mirage Sessions #FE et a aidé sur la réalisation de Shin Megami Tensei : Strange Journey. Il a aussi travaillé sur Lords of the Rising Sun, Nocturne (Lucifer's Call), Devil Summoner : Raidou Kuzunoha vs. The Soulless Army et Shin Megami Tensei IV.

Hirata a révélé qu'il y a plusieurs années, le développement de Perfect Chronology était prévu à l'origine pour une autre console portable. Cependant, la production du jeu a été suspendue pour que les développeurs se concentrent sur la conception du RPG Tokyo Mirage Sessions #FE sur Wii U. Quand le développement du jeu a été terminé, l'équipe a décidé de reprendre le développement du « remake » de Radiant Historia sur 3DS, étant donné que cette console a une plus grande communauté d'utilisateurs que « l'autre plateforme portable » où le jeu était prévu au début.

sokuho@hokanko, qui a partagé l'interview de l'artbook, a logiquement conclus que cette console / plateforme en question était bien sûr la PlayStation Vita. Si Atlus a décidé de reprendre la production du remake, c'est parce que le jeu d'origine avait été très bien reçu par la critique et les joueurs au Japon et en Occident. Il demeurait très apprécié, et ce même cinq ans après sa sortie. L'équipe souhaitait donc que plus de personnes puissent connaître Radiant Historia. La production de Perfect Chronology a commencé sérieusement début 2016. Avant cela, Hirata a rejoué à Radiant Historia et l'a terminé à nouveau vers fin 2015.

 

Voici l'image qui était incluse dans l'artbook (on remarque bien qu'il s'agissait d'une version PS Vita) :

 

 

Ensuite, dans une récente interview accordée à 4Gamer, Hirata a donné des explications sur le changement de design de la Princesse Eruca. En effet, dans le design d'origine réalisé par Hiroshi Konishi, Eruca a les cheveux courts. Pour le nouveau design réalisé pour Perfect Chronology par Masaki Hirooka (Castlevania : Order of Ecclesia, Suikoden Tierkreis, Culdcept Saga, Sonic and the Secret Rings, Metal Slug, Xenoblade Chronicles, Kid Icarus : Uprising, Duel Masters, Final Fantasy Legends II...), la princesse a les cheveux longs, et de nombreuses personnes n'ont donc pas compris cette modification assez brutale, d'autant plus que le design des autres personnages n'a pas vraiment changé.

Pour Perfect Chronology, Hirata voulait en fait redéfinir les aspects visuels du jeu, dont les personnages et l'interface, afin que les nouveaux joueurs puissent encore plus apprécier le jeu. De nombreuses personnes ayant apprécié l'apparence originale du jeu, il s'agissait d'une décision importante. En ce qui concerne la nouvelle coupe de cheveux d'Eruca, Hirata a affirmé qu'à l'origine, au cours de la conception de Radiant Historia, elle devait avoir les cheveux longs.

Toutefois, les développeurs ont fini par décider de lui donner des cheveux courts dans le jeu afin de montrer une princesse avec une coupe de cheveux différente de ce à quoi on peut s'attendre. Étant donné que Perfect Chronology ne représente pas un « retour à l'origine » du jeu, il a été décidé de mettre des cheveux longs à Eruca comme cela était souhaité au début afin de montrer directement sa représentation en tant que figure royale et son image de « princesse que l'on imagine généralement ». Pour résumer, Eruca devait normalement être une princesse « générique » comme on en voit dans de nombreuses œuvres japonaises, et ce choix a été respecté pour Radiant Historia. Toutefois, sa personnalité n'a pas été modifiée.

 

À gauche : Eruca dans Radiant Historia sur DS (par Hiroshi Konishi). À droite : Eruca dans Radiant Historia : Perfect Chronology sur 3DS (par Masaki Hirooka). Il est possible de revenir au design d'origine de la version DS grâce à un DLC (plus de détails ici).

 

Vous trouverez ci-dessous quelques images, les scans de l'article dédié au jeu dans le numéro 1491 de Famitsu et des illustrations diffusées par Atlus pour célébrer le lancement du jeu (la première a été dessinée par la directrice artistique Yuka Nakai, la deuxième par CHANxCO et la troisième par Lack, le dessinateur des différentes illustrations que l'on retrouve dans le jeu). Vous désirez en savoir plus sur Radiant Historia : Perfect Chronology ? Voici la liste de nos articles sur le jeu : 

 

21 mars 2017 : Atlus tease l'annonce du jeu

21 mars : le jeu est annoncé dans le magazine Famitsu, les premiers détails sont dévoilés

22 mars : les premières infos sont révélées (doublage, graphismes améliorés, nouveau scénario, édition limitée...)

22 mars : quelques détails supplémentaires sont révélés

26 mars : une première bande-annonce et des séquences de gameplay sont dévoilées

30 mars : de nombreuses informations et des images sont révélées

13 avril : une vidéo spéciale est diffusée pendant le Nintendo Direct japonais

14 avril : la cinématique d'ouverture dévoilée et les personnages secondaires présentés

15 avril : une heure de gameplay, présentation de la Sub-History et publicité

21 avril : le développement est terminé, vidéo des personnages d'Alistel et présentation des Famitsu DX Packs

25 avril : présentation des personnages d'Alistel et de Granorg, détails sur l'histoire et images

27 avril : présentation des personnages de Celestia, Forgia et Cygnus, détails sur la Sub-History et les combats

28 avril : bande-annonce des personnages d'Historia et de la Sub-History

12 mai : bande-annonce des personnages de Granorg

18 mai : la nouvelle histoire "Sub-History" et le nouveau donjon "Vault of Time" présentés

21 mai : l'OST composée par Yoko Shimomura avec des chansons d'Haruka Shimotsuki disponible le 26 juillet

25 mai : détails et images de la nouvelle histoire et du nouveau donjon

26 mai : bande-annonce des personnages de Celestia, Forgia et Cygnus

7 juin : Atlus USA annonce la localisation américaine

8 juin : Deep Silver annonce la sortie du jeu pour début début 2018 en Europe

9 juin : bande-annonce du système de combat

14 juin : annonce de la démo

16 juin : nouvelles images

- 26 juin : chanson thème complète (Haruka Shimotsuki x Yoko Shimomura), vidéos de gameplay et liste des DLC

 

 



Afficher / Masquer les commentaires

1 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le vendredi 30 juin 2017 à 20:38

"On a décidé d'en faire un personnage d'aspect plus générique parce que c'était ce qui avait été prévu avant qu'on ne finalise le jeu d'origine".

Si c'est pour dire des trucs comme ça, franchement ...

En tout cas ATLUS me déçoit de plus en plus ces derniers temps, surtout au niveau des choix artistiques. En dehors de Persona et d'Etrian Odyssey c'est un vrai jeu de massacre.
Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé pour que Kaneko arrête de s'impliquer dans le design des SMT par exemple (officiellement c'est la flemme je crois) mais la majorité des productions liées à cet univers tournent au gloubi-boulga ces derniers temps avec des mélanges de style complètement foireux.
Dans le cas de radiant Historia c'est surtout la comparaison avec la version d'origine dotée de beaucoup plus de caractère qui fait mal, mais au moins ça reste cohérent.

J'attend et je redoute le résultat sur le nouveau SMT HD.
J'adulais ATLUS jusqu'à récemment en me disant que les Devil Survivor et les détails les plus oculairement piquants du duo SMTIV étaient de petits accidents de parcours, mais ça commence à faire longtemps que je n'ai pas adhéré complètement au design d'un SMT (j'exclus TMS#FE que j'ai trouvé très réussi). En l'absence de Kaneko et à la place de leurs patchwork douteux je préférerais carrément qu'ils mettent un autre artiste sur le coup pour refaire l'ensemble de manière cohérente.

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016