Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Nintendo  1 à 2 27/10/2017
27/10/2017
27/10/2017
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Plate-formes - Aventure     Site officiel
5 commentaire(s)
switch
Yoshiaki Koizumi évoque le succès de la Switch et la conception d'un jeu Mario

 Par Chozo,
 le 26/07/2017 à 14H03

Producteur principal du studio Nintendo Entertainment Planning & Development (Nintendo EPD) fondé en 2015 et résultant de la fusion des divisions Nintendo Entertainment Analysis and Development et Nintendo Software Planning and DevelopmentYoshiaki Koizumi oeuvre pour la firme depuis le début des années 90 et se trouve à l'origine de la création des séries The Legend of Zelda et Super Mario, dont le dernier épisode évidemment de sortie pour octobre prochain, Super Mario Odyssey. Ce dernier fait l'objet d'un traitement spécial du numéro 309 du magazine EDGE, prévu pour le mois de septembre, avec trois couvertures différentes et une interview de Yoshiaki Koizumi. Cela a été l'occasion pour le producteur historique de revenir sur les ventes records de la Nintendo Switch, ainsi que sur les processus de création d'un épisode de la série Mario.

 

 

 

L'un des sujets que Yoshiaki Koizumi a évoqués est le succès de la Switch. En ce qui concerne les performances des ventes de la console jusqu'à présent, il n'est pas vraiment surpris :

« Ce succès était à moitié attendu et est à moitié surprenant. J'ai toujours une certaine confiance dans mon travail, et j'imagine beaucoup de scénarios différents. Celui qui s'est concrétisé était l'un des meilleurs que j'avais imaginé ! Nous voulions que les utilisateurs bénéficient de plus de temps pour jouer. »

 

Le producteur a ensuite expliqué la façon dont les jeux de la série Mario sont habituellement conçus :

« Les jeux Mario commencent à se développer non pas avec une seule idée, mais énormément. Il y a des idées de projets antérieurs que vous n'êtes pas en mesure d'intégrer au produit final, et peut-être quelques nouvelles idées. Une fois que vous les avez toutes rassemblées, vous commencez à avoir une certaine vision de ce à quoi vont ressembler le jeu et le gameplay dans leur ensemble. Quand tout cela est matérialisé, vous pouvez commencer à prototyper ces idées, y jouer et voir celles qui seront naturellement abandonnées parce qu'elles ne correspondent pas au projet global ou parce qu'elles ne sont pas assez amusantes. Doucement, un concept de jeu commence alors à se définir. »

 

Yoshiaki Koizum termine son entretien avec EDGE en parlant des différences de conception entre The Legend of Zelda: Breath of the Wild et Super Mario Odyssey :

« Dans Breath of the Wild, il y a un très grand environnement ouvert. L'idée de départ est d'étudier la façon d'arriver à un endroit ou un objectif lointain que l'on se fixe. Mais dans Super Mario Odyssey, l'espace est plus compact. Les objectifs et les types d'actions utilisées se basent plus sur les choses qui sont exactement devant vous et sur la façon dont elles interagiront. »



Afficher / Masquer les commentaires

5 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le mercredi 26 juillet 2017 à 15:13

Koizumi sur les chiffres de vente était surpris à moitié, mon cul je suis sûr qu'en interne ils avaient tous la pression, après même pas 14 millions de consoles vendues avec la Wii U et un bide sidéral (sans parler des ventes de 3DS largement inférieures aux attentes) ils se rongeaient même les couilles à Kyoto il parait. mais le concept était bien imaginé, et surtout logique. Mais en effet un Zelda, et un Mario en moins d'un an je dis chapeau sans parler d'une nouvelle licence (ARMS), de Splatoon 2 et sans doute de Xeno... rien ne devrait empêcher la console de continuer à défoncer au moins jusqu'en mars prochain, de là... il faudra très vite annoncer les nouvelles balles pour 2018... Metroid Prime 4 ? Pokémon RPG ? ... en espérant que ce ne soit pas 2019 !
a dit le mercredi 26 juillet 2017 à 15:33

Faut quand même avoir la mémoire courte pour parler de "bide sidéral" à 14 millions d'unités. whistle.gif
a dit le mercredi 26 juillet 2017 à 16:07

Citation (Kayle Joriin @ mercredi 26 juillet 2017, 15:33)
Faut quand même avoir la mémoire courte pour parler de "bide sidéral" à 14 millions d'unités. whistle.gif


Ah bon ?
Parce que jusqu'à la WiiU la référence du bide pour Nintendo c'était la GC et ses 20 millions et des poussières.
En dehors de la Virtual Boy qui est un cas à part, je ne vois pas trop où on pourrait chercher un bide pire que celui de la WiiU dans l'histoire de la marque.

Et puis bon, la preuve que ça les a traumatisés c'est leur frilosité sur la production de Switch.
a dit le mercredi 26 juillet 2017 à 16:10

Citation (Kayle Joriin @ mercredi 26 juillet 2017, 15:33)
Faut quand même avoir la mémoire courte pour parler de "bide sidéral" à 14 millions d'unités. whistle.gif


Et tu compare à quoi ? Allez petite liste des consoles qui ont fait moins damnerd.gif et on connait l'avenir qui a été réservé à leurs entreprises respectives nerd.gif

GameGear :
10.62 (millions)

Sega Saturn :
8.82 (millions)

Dreamcast :
8.20 (millions)

Atari 7800 :
4.30 (millions)

WonderSwan :
1.12 (millions)

La Wii U se situe juste au-dessus de la Game Gear, donc elle est rentré dans le rang très fermé des consoles bidesques. Deux consoles consécutives comme ça et on pouvait tirer le rideau nerd.gif (je troll un peu là mais ça fait longtemps) mrgreen.gif
a dit le mercredi 26 juillet 2017 à 16:45

Citation (R.Z. @ mercredi 26 juillet 2017, 16:07)
En dehors de la Virtual Boy qui est un cas à part, je ne vois pas trop où on pourrait chercher un bide pire que celui de la WiiU dans l'histoire de la marque.

Pourquoi serait-ce un cas à part ?
Et il n'y a pas que Nintendo sur le marché...

Citation (Draco @ mercredi 26 juillet 2017, 16:10)
Citation (Kayle Joriin @ mercredi 26 juillet 2017, 15:33)
Faut quand même avoir la mémoire courte pour parler de "bide sidéral" à 14 millions d'unités. whistle.gif


Et tu compare à quoi ? Allez petite liste des consoles qui ont fait moins damnerd.gif et on connait l'avenir qui a été réservé à leurs entreprises respectives nerd.gif

GameGear :
10.62 (millions)

Sega Saturn :
8.82 (millions)

Dreamcast :
8.20 (millions)

Atari 7800 :
4.30 (millions)

WonderSwan :
1.12 (millions)

La Wii U se situe juste au-dessus de la Game Gear, donc elle est rentré dans le rang très fermé des consoles bidesques. Deux consoles consécutives comme ça et on pouvait tirer le rideau nerd.gif (je troll un peu là mais ça fait longtemps) mrgreen.gif

Merci de démontrer que la Wii U n'est donc pas un "bide intersidéral", mais juste un bel échec. wink.gif

La Saturn ou la GameGear furent, en leurs temps, des bides autrement plus retentissant que la Wii U, surtout vu l'écart avec la concurrence de l'époque. Nintendo a donc encore de la marge, d'autant que la Wii U a clairement été sacrifiée au profit de la Switch. Avec un soutien continu, une baisse de prix et un BotW exclusif, elle aurait peut-être pu atteindre les chiffres de la Gamecube (qui était d'ailleurs beaucoup moins chère).

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016