Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
3 commentaire(s)
3ds
Ultra-Soleil et Ultra-Lune seront les derniers RPG Pokémon sur Nintendo 3DS, d'autres infos dévoilées

 Par klaus,
 le 20/10/2017 à 04H14

En plus du magazine Famitsu, plusieurs sites ont eu la chance d'interviewer le producteur et le réalisateur de Pokémon Ultra-Soleil et Pokémon Ultra-LuneShigeru Ohmori et Kazumasa Iwao de Game Freak. Avant de lire ce qui suit, nous vous conseillons, si ce n'est déjà fait, de lire notre article récapitulant l'interview de Famitsu à cette adresse, où vous pouvez apprendre de nombreux détails plutôt intéressants sur l'histoire ainsi que les améliorations et nouveautés des jeux. 

 

 

Tout d'abord, l'interview d'IGN nous apprend que Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune seront bien les derniers RPG Pokémon principaux de la série sur Nintendo 3DS. Les deux jeux seront le « point culminant » de tout ce que Game Freak a conçu sur 3DS. L'équipe a déjà débuté le développement sur Switch avec le prochain épisode principal de la série, annoncé à l'E3 2017, qui est prévu pour 2018 ou plus tard. De nombreux fans rêvent d'ailleurs d'un remake de Pokémon Diamant et Perle en haute définition...

Le producteur Shigeru Ohmori (qui était réalisateur sur Soleil et Lune) a expliqué que la société voit chacun des titres développés pour la 3DS comme l'étendue de tout ce qui pouvait être réalisé sur une console portable. En développant Pokémon X et Y, les créateurs essayaient vraiment de pousser la 3DS à ses limites absolues. Cependant, pendant le développement de Soleil et Lune, ils ont entièrement repensé le système et ont fini par pousser la 3DS encore plus loin.

Avec Ultra-Soleil et Ultra-Lune, Game Freak a décidé de persévérer, en continuant ce processus d'amélioration et en poussant toujours plus la 3DS vers ses dernières limites. Désormais, avec ces nouveaux jeux, ils pensent vraiment qu'il s'agit du maximum de ce qu'ils peuvent faire sur la console. Game Freak considère donc définitivement Ultra-Soleil et Ultra-Lune comme le point culminant de leur travail sur 3DS.

Le nouveau réalisateur, Kazumasa Iwao, a précisé que l'équipe de développement d'Ultra-Soleil et Ultra-Lune est composée de 80 personnes. C'est près de la moitié de l'effectif total de l'équipe qui a travaillé sur Soleil et Lune. C'est une « équipe relativement jeune » qui a conçu Ultra-Soleil et Ultra-Lune, Iwao en fait d'ailleurs partie puisqu'il a commencé à travailler pour la société seulement à partir de Pokémon Version PlatineJunichi Masuda avait uniquement pour rôle de superviser l'équipe. Iwao et Ohmori ne précisent pas sur quoi le reste du studio travaille, mais nous imaginons que Game Freak se concentre activement sur le RPG Pokémon principal de la Switch.

 

 

L'interview de Nintendo Life est pratiquement identique à celle organisée par Famitsu, mais quelques détails supplémentaires ont été révélés par Iwao et Ohmori. Le réalisateur explique que les développeurs ont décidé d'ajouter de nouveaux Pokémon, ou plutôt de nouvelles Ultra-Chimères, car l'idée était de donner la possibilité d'explorer des Ultra-Brèches, où l'on pourra donc rencontrer des Ultra-Chimères jamais vues auparavant.

Ohmori continue et déclare qu'il a décidé, avec Iwao, d'étendre la région d'Alola en créant Ultra-Soleil et Ultra-Lune. Ces jeux se rapprochent surtout de ce que représentait Pokémon Version Émeraude par rapport à Rubis et Saphir, mais pour Ultra-Soleil et Ultra-Lune, les développeurs voulaient surprendre les joueurs en essayant de faire comme s'ils concevaient un nouveau jeu et non pas simplement une simple version améliorée.

La première différence que l'on remarquera selon Iwao, c'est que l'histoire est assez différente de Soleil et Lune. Cette fois-ci, elle se concentrera sur Necrozma et ses deux formes, et le scénario se développera à partir de ce thème. Bien sûr, des personnages seront de retour, comme Tili et Lilie, et nous découvrirons une nouvelle facette de leur personnalité. Il y aura aussi l'Ultra-Mégalopole et l'Ultra-Commando. On trouvera également des nouveautés liées au gameplay, comme le Surf Démanta, le Studio Photo d'Alola, etc.

 

 

Iwao pense que ce qui surprendra le plus de joueurs est la grande histoire qui nous sera proposée après avoir terminé l'aventure principale. Le réalisateur pense que nous l'apprécierons, de même pour la possibilité d'explorer les Ultra-Brèches où nous pourrons rencontrer et capturer des Pokémon légendaires comme Mewtwo. Iwao aimerait vraiment que les joueurs de Soleil et Lune jouent à Ultra-Soleil et Ultra-Lune, car ces jeux permettront par exemple de résoudre les mystères des Ultra-Brèches et de Necrozma.

En outre, Ohmori confirme bien que l'image dévoilée le 18 août où l'on aperçoit Solane dans un lieu très similaire à l'arène de Carmin sur Mer de la région de Kanto est en fait simplement un nouveau bâtiment qui y ressemble que l'on trouvera à Malié sur l'île Ula-Ula. Il ne faudra donc pas s'attendre à de nouveautés extraordinaires comme par exemple la possibilité d'explorer une autre région après la Ligue Pokémon et le Panthéon. Nous espérons tout de même que l'épisode spécial sera plus consistant par rapport à ce que Game Freak nous a habitué depuis X et Y.

 

 

Lien direct

 

Les autres interviews sont un peu moins consistantes, mais restent tout de même intéressantes. Dans celle accordée à GameSpot, Ohmori explique à nouveau que Game Freak voulait vraiment continuer à pousser la 3DS dans ses dernières limites en créant de nouveaux jeux, et que c'est ainsi qu'Ultra-Soleil et Ultra-Lune sont nés (en plus de la volonté d'étendre encore plus la région d'Alola).

Ces deux jeux représentent l'aboutissement de tout ce que Grame Feak a pu créer sur 3DS. C'est aussi pour cela qu'ils ont décidé de ne pas sortir les jeux sur Switch. GameSpot a demandé à Ohmori si Ultra-Soleil et Ultra-Lune pourraient sortir sur Switch, le producteur a simplement répondu que pour le moment, il n'y a aucun projet pour cela en particulier.

 

 

Dans l'interview accordée à The Verge, Ohmori indique que le but d'Ultra-Soleil et Ultra-Lune est aussi de créer un nouveau point d'entrée pour les débutants, en particulier pour les personnes qui ont été attirées par la série grâce à Pokémon GO. Pour Ultra-Soleil et Ultra-Lune, Ohmori a accepté que Iwao, qui était en charge des combats sur Soleil et Lune, devienne le réalisateur. Grâce à lui, il sera par exemple possible de capturer certains des Pokémon les plus puissants du jeu assez tôt dans l'aventure, et la capture des Pokémon sera plus facile, ce qui permettra aux débutants de ne pas être bloqués facilement. Cependant, comme expliqué dans l'interview de Famitsu, la stratégie sera toujours très présente.

Les développeurs ont aussi décidé de faire beaucoup d'efforts afin d'améliorer l'interface, principalement pour les personnes qui découvriront la série et qui pourraient se sentir perdues. Bien évidemment, les développeurs ont dû faire à un défi important : avoir le temps de créer un maximum de nouveautés, moins d'un an après la sortie de Soleil et Lune, d'autant plus que la plupart des joueurs se souviennent très bien des jeux d'origine. Le but de l'équipe était donc de surprendre les fans en cherchant de nombreuses idées. 

Game Freak fait très attention aux impressions des fans, mais Iwao explique que cela ne signifie pas qu'ils essaieront d'ajouter tout ce qu'ils souhaitent voir dans de nouveaux jeux. Le réalisateur explique qu'ils voulaient se concentrer sur leur capacité à améliorer ce qu'ils pouvaient faire, mais aussi créer quelque chose de nouveau et intéressant. Ils voulaient donc vraiment ajouter des choses qui n'ont jamais été imaginées par les fans pour les surprendre.

Pour finir, Iwao pense que les futurs jeux Pokémon pourraient prendre une forme plus moderne, avec, à la place de nouveaux jeux complets comme Ultra-Soleil et Ultra-Lune, des mises à jour régulières ajoutant du nouveau contenu. Il termine en affirmant que Game Freak pense toujours à ce qui pourrait être la méthode la plus appropriée à chaque fois qu'ils développent un nouveau jeu.

 

 

Voici aussi une interview de Nintendo UK avec Loulou the Pikachu et Snorlax Sam (mais nous n'apprenons rien de nouveau par rapport à ce qui a été indiqué plus haut et dans nos anciens articles) : 

 

 

Lien direct

 

Pokémon Ultra-Soleil et Ultra-Lune seront disponibles le 17 novembre 2017 sur Nintendo 3DS en Europe, aux États-Unis et au Japon. En Europe, Nintendo proposera une Édition Ultra Dual, en plus de la version standard et de l'édition collector. Aux USA, en plus du Steelbook Dual Pack vendu en exclusivité par Amazon, Nintendo commercialisera un Veteran Trainer's Dual Pack et un Starter Trainer's Pack. Un Rocabot spécial pouvant évoluer en Lougaroc Forme Crépusculaire sera distribué via le Nintendo Network du vendredi 17 novembre 2017 au mercredi 10 janvier 2018 dans Ultra-Soleil et Ultra-Lune. Un guide officiel est prévu pour chaque territoire. La version téléchargeable de chaque jeu donnera accès à 12 Rapide Balls jusqu'au 10 janvier 2018 (code alable jusqu'au 30 novembre 2018). Une New 2DS XL édition Poké Ball sortira en même temps que les jeux, et exclusivement au Japon, une New 2DS XL édition Pikachu sera commercialisée (voir les images ici et ). Autres exclusivités japonaises : les bonus de précommande dans les Pokémon Centers (voir la liste), Amazon.co.jp et le Double Pack. Enfin ne ratez pas les distributions, pour Soleil et Lune, de Marshadow, du Silvallié chromatique, des Pikachu de Sacha (toutes les informations ici) et de Celebi via Pokémon Version Or et Pokémon Version Argent.

 

Les informations importantes dévoilées précédemment sur Ultra-Soleil et Ultra-Lune se trouvent à cette adresseici, dans cet article et ici !


Support
  • Nintendo 3DS
Genre
  • RPG
Support
  • Nintendo 3DS
Genre
  • RPG
Support
  • Switch
Genre
  • RPG

Afficher / Masquer les commentaires

3 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le vendredi 20 octobre 2017 à 12:40

Rien de très étonnant quant au fait qu'il s'agisse du dernier épisode principal sur 3DS.
D'ailleurs je me demande si les ventes du jeu souffriront du déclin déjà amorcé de la console.
Ils ont quand même les chevilles un peu enflées avec cette histoire de pousser la console dans ses derniers retranchements. Bien que Soleil Lune avaient pour une fois l'air d'être au niveau du support sur lequel ils sont sortis (ce qui a quand même coûté l'affichage en 3D), Game Freak n'a quand même pas la réputation d'être très calé du point de vue technique.

Sinon je suis bien curieux de l'avenir de la série. La Switch est dans sa forme actuelle peu portable et pas tellement kid-friendly, et j'ai l'impression que la Pokémon Company louche de plus en plus sur les smartphones, où le format évoqué dans l'interview de The Verge est déjà à l'oeuvre avec Pokémon Go.
Bref, je suis assez impatirnt de voir à quoi ressemblera le Pokémon Switch, en espérant une bonne surprise.
a dit le vendredi 20 octobre 2017 à 14:10

Citation (R.Z. @ vendredi 20 octobre 2017, 12:40)
Ils ont quand même les chevilles un peu enflées avec cette histoire de pousser la console dans ses derniers retranchements. Bien que Soleil Lune avaient pour une fois l'air d'être au niveau du support sur lequel ils sont sortis (ce qui a quand même coûté l'affichage en 3D), Game Freak n'a quand même pas la réputation d'être très calé du point de vue technique.


Le fait est que les derniers épisodes mettent la console à genoux. Maintenant, difficile de savoir si c'est parce que Game Freak sont des quiches en optimisation ou parce que le jeu est naturellement un gouffre à puissance.
Dès ROSA c'était déjà le cas. Le VGC 2016, lorsqu'on avait 2 Primo Résurgences et un Méga-Rayquaza sur le terrain, ça ramait à mort entre les modèles gigantesques et complexes et les effets de la météo.
Dans Soleil et Lune, c'est possiblement pire vu qu'on a les dresseurs sur le terrain (2 modèles de plus à afficher) et que l'environnement est plus détaillé. Ce n'est sans doute pas pour rien qu'ils ont supprimé la 3D (en dehors du Poké Scope) ainsi que les combats triples et rotatifs.
D'un sens, je me dis que ça passerait peut-être mieux si le jeu était New3DS only mais ça semble compliqué de se couper d'une partie du public.

En tout cas, Pokémon se sent maintenant bien à l'étroit sur 3DS et qu'une évolution technologique lui fera probablement du bien (bien que la perte du double écran me semble potentiellement gênante).
a dit le vendredi 20 octobre 2017 à 20:11

Citation (Firebrand @ vendredi 20 octobre 2017, 14:10)
ou parce que le jeu est naturellement un gouffre à puissance.

Et elle sert à quoi cette puissance ? Game Freak la revend à la NASA ?
Parce que les derniers Pokémon sont certes assez jolis, mais de là à mettre la 3DS à genoux faut pas déconner.
On en revient donc à l'optimisation à la Lorraine.

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016