Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Nippon Ichi Software  1 12/02/2019
12/02/2019
31/05/2018
Editeur Genre Divers
 NIS America  Action - Aventure     Site officiel
0 commentaire(s)
switch
Liar Princess and the Blind Prince : une nouvelle bande-annonce avec une chanson d'Akiko Shikata

 Par klaus,
 le 04/04/2018 à 03H08

Nippon Ichi Software continue la promotion autour de son nouveau jeu d'action et d'aventure Liar Princess and the Blind Prince (Usotsuki Hime to Moumoku Ouji) sur Nintendo Switch, PlayStation 4 et PS Vita en diffusant cette semaine une nouvelle bande-annonce présentant le prologue. Cette vidéo permet aussi d'écouter la chanson thème du jeu : Tsukiyo no Ongakukai (concert au clair de lune), interprétée par la talentueuse auteure-compositrice-interprète japonaise Akiko Shikata, que nous vous présentons ci-dessous. Concernant le jeu, vous pouvez en savoir plus sur l'histoire, le gameplay et plus encore dans notre article à cette adresse.

 

Lien direct

 

Née à Tokyo un 7 janvier (son âge étant inconnu), Akiko Shikata développe un grand intérêt pour la musique dès son plus jeune âge, notamment grâce aux chansons de l'émission japonaise télévisée / radio Minna no Uta, et chante souvent avec sa mère. Par la suite, Akiko Shikata étudie la musique classique au piano, et en 2001, elle décide de créer le label Vagrancy avec l'aide de son amie Tomoko Shinoda, qui travaille toujours avec elle aujourd'hui. À ses débuts, Akiko Shikata produit essentiellement de la musique doujin (comme de nombreux artistes et groupes devenus célèbres, tels que Sound Horizon et Haruka Shimotsuki) et ne compte pas chanter. Insatisfaite par le fait de créer des chansons seulement avec des sons provenant d'un synthétiseur, elle décide finalement de chanter. Son premier single, Midori no Mori de Nemuru Tori, est sorti le 28 novembre 2001. L'artiste sort donc petit à petit la plupart de ses créations sur son site officiel, la plupart étant des albums instrumentaux joués avec une boîte à musique.

C'est en 2003 qu'Akiko Shikata commence à devenir célèbre dans le milieu indépendant avec son album Haikyo to Rakuen (Ruins and Heaven), l'artiste utilisant une plus grande variété d'instruments avec plusieurs musiciens. Elle travaille aussi pour la première fois sur les musiques d'un visual novel indépendant, Hanakisou. L'année suivante, elle commence à organiser des concerts, et sa popularité ne cesse de grandir. En 2005, elle entre dans le label Hats Unlimited géré par Taro Hakase, un célèbre violoniste au Japon, ce qui lui permet de travailler sur la bande-son de nombreux jeux vidéo, tels que Shadow Hearts : From the New World ou encore Ar tonelico : Melody of Elemia sur PlayStation 2. Acclamée pour son travail sur Ar tonelico, Akiko Shikata continue à travailler sur les musiques et les chansons en hymmnos (une langue unique créée par Akira Tsuchiya) de cette série de Gust pour les derniers épisodes, mais aussi pour les chansons en Emotional Song Pact et en REON-4213 (deux autres langues fictives) de Surge Concerto : Ciel nosurge et Ar nosurge : Ode to an Unborn Star.

 

 

2006 est encore une année importante pour Akiko Shikata avec son album Raka, qui entre pour la première fois dans le top 40 d'Oricon. C'est en 2007 qu'Akiko Shikata devient encore plus célèbre grâce à Umineko no Naku Koro ni, une chanson utilisée pour l'opening du sound novel éponyme de 07th Expansion (dont nous vous parlions dernièrement dans cet article). Le single sorti l'année suivante sous le label Frontier Works (avec lequel elle continue à travailler), qui inclut la version longue d'Umineko no Naku Koro ni et d'autres chansons, entre dans le top 30 d'Oricon, et l'album Harmonia sorti en 2009 entre dans le top 20. La même année, Akiko Shikata débute dans le domaine de la japanimation avec Katayoku no Tori, la chanson du générique d'ouverture de l'adaptation animée d'Umineko no Naku Koro ni, et signe un contrat avec le label avex trax. En 2010, l'artiste sort un autre single, Inori no Kanata, avec les chansons des deux génériques de fin de l'anime Tales of Symphonia The Animation : Tethe'alla-hen. En 2011, elle sort également le single Cocoon of White Dreams ~Ricordando il Passato~, la chanson du même nom étant utilisée dans le dernier tome d'Umineko no Naku Koro ni Chiru, Twilight of the Golden Witch.

Depuis 2010, Akiko Shikata continue à travailler sur les chansons d'autres anime, comme Tales of Symphonia The Animation : Sekai Tougou-henA Dark Rabbit has Seven LivesThis Boy Can Fight AlliensCross Ange (dont elle compose également la bande-son), Yona, Princesse de l'Aube et Ao Oni The Animation. En 2015, elle chante pour la série télévisée japonaise Hana Moyu, dont les musiques ont été composées par le grand Kenji Kawai. Après Surge Concerto et Ar nosurge, Akiko Shikata continue à travailler sur les chansons et la bande-son d'autres jeux, tels que Haitaka no Psychedelica et Touken Ranbu : Online

Bien qu'elle soit toujours liée à Frontier Works et avex trax, Akiko Shikata continue toujours à sortir des singles et des albums dans le domaine de la musique doujin (qu'elle avait un peu quitté depuis son travail avec Hats Unlimited) avec son propre label, Vagrancy, certains étant uniquement instrumentaux et joués seulement avec une boîte à musique, tandis que d'autres contiennent des chansons où plusieurs musiciens ont travaillé avec l'artiste. Le dernier album d'Akiko Shikata, Ayashi, est sorti le 22 février. 

 

 

 

La musique créée par Akiko Shikata est connue pour son ambiance ethnique et son travail vocal extrêmement complexe, l'artiste utilisant des mélanges de genres très variés dans ses musiques et chansons, comme la musique classiqueexpérimentale et traditionnelle, mais aussi les musiques du monde et le dark wave. De nombreux instruments sont également utilisés par elle-même ou par d'autres musiciens, principalement la boîte à musique, le piano, l'orgue, la harpe, le luth, le violon, la flûte et bien d'autres.

Akiko Shikata a aussi une grande particularité : dans la totalité de ses chansons, elle s'occupe elle-même de toutes les voix, avec uniquement la sienne (ou plutôt, les siennes), au lieu de faire appel à plusieurs choristes. Dans une seule chanson, il peut donc y avoir jusqu'à 200 pistes vocales séparées enregistrées. Ses gammes vocales sont très riches, l'artiste ayant la capacité d'adapter son timbre vocal à une variété d'humour (ce qui est très important dans les chansons de certaines séries comme Ar tonelico où des histoires entières sont racontées, avec parfois des dialogues) et le résultat peut être impressionnant dans certaines chansons, comme Umineko no Naku Koro ni, qui peut clairement ne pas donner l'impression qu'Akiko Shikata est la seule choriste. Les paroles écrites par Akiko Shikata, ou par les personnes qui travaillent avec elle, tournent souvent autour de certains thèmes très variés, comme les contes, la nature, la vie et bien d'autres sujets adaptés aux œuvres sur lesquelles elle travaille. 

 

 

Lien direct

 

 

Lien direct (version d'Harmonia ici)

 

 

Lien direct

 

 

Lien direct

 

 

Lien direct

 

 

Lien direct

 

 

Lien direct

 

 

Lien direct

 

 

Lien direct

 

 

Lien direct

 

Pour aller plus loin : 

 

- Le site officiel d'Akiko Shikata

- Les deux chaînes YouTube d'Akiko Shikata : ici et

Le compte Twitter d'Akiko Shikata

- Le fansite d'Akiko Shikata

- La page Wikipedia d'Akiko Shikata

- La fiche VGMdb contenant la discographie d'Akiko Shikata

 

Liar Princess and the Blind Prince est un jeu d'action et d'aventure en 2D à défilement horizontal qui se caractérise par ses graphismes dessinés avec un stylo, la plupart des éléments qui apparaissent à l'écran comme les personnages, les scènes et l'interface étant dessinés à la main par les concepteurs, dans le style d'un livre d'images dessinées à la main avec un monde décrit comme « froid » et « solitaire ». On trouve des ombres avec des hachures croisées, un défilement multiple pour une meilleure perception de la profondeur de la forêt, des textures douces et plus encore. Le titre raconte une histoire d'amour déchirante à propos des interactions entre un monstre qui peut prendre la forme d'une princesse et un prince aveugle. Dans les différents niveaux du jeu, le monstre / princesse devra guider le prince aveugle.

Le but sera de guider le prince aveugle à travers une forêt remplie de pièges et d'énigmes. Le monstre pourra se transformer en princesse, et bien sûr, les actions que pourront effectuer le monstre et la princesse seront différentes. Par exemple, le monstre pourra vaincre des ennemis et détruire des obstacles grâce à sa force et ses griffes acérées, tandis que la princesse, qui a un petit corps et qui est douée avec ses mains, s'occupera de résoudre des énigmes tout en avançant dans la forêt. Il faudra aussi qu'elle guide le prince en lui tenant ses mains. Vous trouverez de nombreux détails supplémentaires à cette adresse.

Liar Princess and the Blind Prince sortira le 31 mai au Japon, les versions Switch et PS4 coûtant 7 538 yens et la version PS Vita étant proposée pour 6 458 yens. Une édition limitée est également disponible en précommande sur la boutique en ligne officielle de NIS qui contient le jeu en version physique et une illustration officielle sur toile (275mm de largeur x 220mm de hauteur x 19mm de profondeur) réalisée par la planificatrice et conceptrice des personnages Sayaka Oda. Sur Switch et PS4, l'édition limitée coûte 10 778 yens, tandis que sur PS Vita, elle est proposée au prix de 9 698 yens. Plusieurs bonus de précommande sont également proposés par différentes boutiques japonaises (voir la liste ici). Enfin, Famitsu sortira un DX Pack coûtant 10 778 yens qui comprendra le jeu, une affiche spéciale (taille B2), une couverture exclusive et un chiffon microfibre. Nous avons également ajouté en fin d'article quelques illustrations conceptuelles partagées par le compte Twitter officiel.

 

 

 

 

 

 



Afficher / Masquer les commentaires

0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016