Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #82
E3 2018 : Le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Square Enix  1 Non prévue
Non prévue
02/08/2018
Editeur Genre Divers
 Square Enix  RPG     Site officiel
0 commentaire(s)
switch
SaGa : Scarlet Grace sur Switch, PS4, PC, iOS et Android - Une version anglaise prévue, bande-annonce, détails et images

 Par klaus,
 le 05/05/2018 à 23H16

Récemment annoncé pour le 2 août prochain au Japon sur Nintendo SwitchPlayStation 4PCiOS et Android, le RPG SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou (Scarlet Ambition) de la Business Division 3 de Square Enix et Studio Reel s'est dévoilé un peu plus ces derniers jours avec une bande-annonce, quelques informations sur les nouveautés et l'édition limitée ainsi que des images.

Mais avant de passer à tout cela, nous avons une bonne nouvelle pour les fans : le créateur de la série et co-designer / scénariste du jeu, Akitoshi Kawazu, a révélé sur Twitter qu'une version anglaise de SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou est en préparationLa localisation du jeu sur Switch, PS4, PC, iOS et Android en Europe et aux États-Unis est donc d'ores et déjà confirmée. Bien sûr, Square Enix ne peut pas annoncer une date de sortie occidentale, mais nul doute qu'elle sera dévoilée dans les mois à venir. Cette annonce n'est pas vraiment étonnante si l'on revient aux déclarations de Kawazu fin 2017, qui souhaitait localiser Scarlet Grace en fonction du succès de Romancing SaGa 2 en dehors du Japon.

En attendant plus de détails sur la localisation occidentale, voici la première bande-annonce, les informations et les images publiées dernièrement :

 

 

Lien direct

 

Le jeu contiendra plusieurs nouveautés en plus de celles qui étaient déjà connues (nouveau contenu pour le scénario, doublage complet, nouvelles musiques et personnages inédits), à savoir de nouveaux boss, des graphismes améliorés, une nouvelle fonctionnalité permettant de former des équipes, de nouveaux événements écrits par Akitoshi Kawazu, des activités secondaires liées aux nouveaux personnages, aux alliés de chaque protagoniste et aux choses qui se déroulent en ville et dans les différentes zones à explorer ainsi que des combats inédits qui seront proposés spécialement pour les joueurs très expérimentés. Tous ces éléments n'étaient pas présents dans le jeu d'origine sorti sur PS Vita le 15 décembre 2016 au Japon. Il y aura également des améliorations notables : 

 

Les temps de chargement ont été considérablement réduits (ce qui était souvent critiqué pour la version PS Vita)

- La résolution est désormais en haute définition 

- La vitesse de déplacement des personnages a été augmentée et peut même être configurée pour qu'elle soit encore plus rapide

Deux interfaces sont disponibles 

La formation de l'équipe a été améliorée 

- Des éléments supplémentaires seront disponibles dans le mode New Game + / Nouvelle partie +

- Une option pour changer la puissance de l'ennemi a été ajoutée

- De nombreuses autres fonctionnalités non précisées ont été implémentées 

 

À noter que dans une interview accordée à Dengeki PlayStation, Akitoshi Kawazu a déclaré que SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou est développé exclusivement pour les nouvelles plateformes (Switch, PS4, PC, iOS et Android), et qu'il serait difficile de sortir cette nouvelle version du jeu sur PS Vita. Pour le moment, l'équipe se concentre donc sur les consoles, le PC et les smartphones, et par la suite, ils verront s'ils peuvent faire quelque chose pour une éventuelle sortie sur PS Vita. 

Dans SaGa : Scarlet Grace, les joueurs ont le choix d'incarner parmi quatre protagonistes, UprinaLeonardTaria et Balmaint, chacun ayant sa propre histoire. Au début du jeu, une série de questions est posée au joueur, les réponses permettant de conseiller un personnage avec lequel commencer l'aventure. Le jeu utilise un système de « scénario libre » qui modifie l'histoire en fonction des décisions du joueur. Les personnages participent librement à des centaines de missions à travers les restes d'un empire qui est désormais en ruines. L'antagoniste principal est le Fire Bringer, une divinité dangereuse pour l'humanité.

Les combats utilisent un système de « Timeline », avec les « Sparks », la formation de l'équipe et une évolution unique pour les personnages qui ne se base pas sur les niveaux (plus de détails ci-dessous). On trouvera un grand nombre de techniques, d'arts, d'équipements, de formations à utiliser, d'ennemis et de boss secrets inédits. Les combats offriront un plus grand niveau de liberté et de stratégie.

 

 

 

De nouveaux personnages principaux illustrés par la talentueuse Tomomi Kobayashi (également connue pour son travail sur le manga Story of Elysium et les jeux Romancing SaGa, SaGa Frontier, Unlimited SaGa, The Legend of Legacy ou encore Dragon's Dogma : Dark Arisen) feront leur apparition :

 

Camellia : doublée par Mie Sonozaki (Arle Nadja et Klug dans Puyo Puyo, Jeanne dans Bayonetta, Bayonetta 2 et Bayonetta : Bloody Fate, Nozomi dans Shin Megami Tensei IV : Apocalypse, Claves dans Eternal Sonata, Crow dans Fragile Dreams : Farewell Ruins of the Moon, Jihl Nabaat dans Final Fantasy XIII et XIII-2, Crimson Viper dans Street Fighter IV, Mata Hari dans Shadow Hearts, Hiroko Seto dans Your Lie in April, Gertrud Barkhorn dans Strike Witches, Michiyo Magata dans Subete ga F ni Naru : The Perfect Insider, Ishtar dans Shin Megami Tensei : Strange Journey Redux...)

 

 

 

Savitt : doublé par Kazuma Horie (Seiji Yagiri dans Durarara!!, Kaname Tanuma dans Le Pacte des Yokai, Kazuya Kurauchi dans My-Hime, Regulus dans Goulart Knights, Nadi et Rustyrose dans Fairy Tail, Ryu Tsuji dans Special A, Snow Lily dans Servamp, Ladius dans Record of Agarest War...)

 

 

Poet (seiyuu inconnu pour le moment)

 

 

Les seiyuu des personnages principaux ont été aussi révélés :

 

- Urpina : doublée par Maaya Uchida (voix « Spoiled » de l'avatar dans Xenoblade Chronicles X, Zero dans Drakengard 3, Miu Hinasaki dans Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires, Lianna dans Fire Emblem Warriors, Sharena dans Fire Emblem Heroes, Lippti dans Radiant Historia : Perfect Chronology, Hajime Ichinose dans Gatchaman Crowds, Futaba Yoshioka dans Blue Spring Ride, Ayame dans Kabaneri of the Iron Fortress, Yusa et Misa Kurobane dans Charlotte, Rikka Takanashi dans Love, Chunibyo & Other Delusions!, Hiyori Iki dans Noragami, Rea Sanka dans Sankarea, Miyabi Itou dans Yamada-kun and the Seven Witches, Mari Funami dans Yuru Yuri, Kanzaki Ranko dans The Idolmaster Cinderella Girls, Béryl rouge dans L'Ère des Cristaux, Shiva et Ysayle dans Final Fantasy XIV : Heavensward, Hauyn dans World of Final Fantasy, Nay dans Ar Nosurge, Popo dans Stella Glow, Kanna Hatano dans YU-NO, Magali Mizuki dans Corpse Party : Blood Drive, Irina Shidou dans High School DxD, Urpina dans SaGa : Scarlet Grace, voix à choisir dans 7th Dragon III Code : VFD et Etrian Odyssey X, Birgitta dans Etrian Odyssey X...)

 

 

- Leonard : doublé par Yuuma Uchida (Rowan dans Fire Emblem Warriors, Kiel dans Radiant Historia : Perfect Chronology, Ein Dalton dans Mobile Suit Gundam : Iron-Blooded Orphans, Kazuomi Oga dans ReLIFE, Hayate Immelmann dans Macross Delta, Yuuma Yusaka dans Gundam Build Fighters Try, Jaffar et Seliph dans Fire Emblem Heroes, Tim Goodman dans Détective Pikachu, Red dans Super Bomberman R...)

 

 

- Balmaint : doublé par Taiten Kusunoki (Antonio Lopez / Rock Bison dans Tiger & Bunny, Black King dans Drifters, Genichiro Sanada dans The Prince of Tennis, Paylor Sakaki dans God Eater, Boris dans Black Lagoon,  Toshiyuki Mozumi dans Kuromukuro, Sandoval Reuters dans Mobile Suit Gundam : Iron-Blooded Orphans, Frederick Burnaby dans The Empire of Corpses, Lu Su dans Dynasty Warriors, Rude dans Last Order : Final Fantasy VII, Final Fantasy VII : Advent Children et Crisis Core : Final Fantasy, Wu Meng dans Kingdom, Shuuichi Kashimoto dans Major, Nail dans Dragon Ball Kai, E-123 Omega dans Sonic, Ganondorf dans Hyrule Warriors, Dark Vador dans Rogue One : A Star Wars Story, Dominic Toretto dans The Fast and the Furious, Lucious Lyon dans Empire, Bach dans ClassicaLoid, Alfred dans Bloodstained : Ritual of the Night…)

SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou

- Taria : doublée par Atsuko Tanaka (la voix de Bayonetta, Kyrie Ushiromiya dans Umineko no Naku Koro ni, Umineko no Naku Koro ni ~Rondo of the Witch and Reasoning~, Chiru ~Nocturne of Truth and Illusions~ et Ougon Musou Kyoku (Cross), Alice dans Zero Escape : Virtue's Last Reward, Flavia dans Fire Emblem : Awakening, Hibana dans Project X Zone 2, Tahamenai dans Les Chroniques d'Arslân, Caster dans Fate/stay night, Motoko Kusanagi dans Ghost in the Shell, Lisa Lisa dans JoJo's Bizarre Adventure (2012), Ryoko Tamiya dans Parasite, Karura dans Utawarerumono, Helenka Novakova dans Monster, Yuriko Ochiai dans Your Lie in April, Amida Arca dans Mobile Suit Gundam : Iron-Blooded Orphans, Jagara dans Wolf's Rain, Francis Midford dans Black Butler, Mauve dans ACCA : 13-Territory Inspection Dept., la narratrice dans Thunderbolt Fantasy, Ultimecia dans Dissidia Final Fantasy, Tsubaki Amamiya dans God Eater, voix « Military » dans Xenoblade Chronicles X, Claudette dans Queen's Blade, Eleanor Varrot dans Valkyria Chronicles, Gabby / Black Samurai dans Shin Megami Tensei IV, Kaine dans Nier Replicant, Medea, Jing Ke et Carmilla dans Fate/Grand Order, Kiyama Harumi dans A Certain Scientific Railgun, Aloé dans Pokémon : Noir et Blanc, Lara Croft dans Tomb Raider, voix à choisir dans Etrian Odyssey V : Beyond the Myth, Dorothy Fisher dans Détective Pikachu...)

 

SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou

 

Mondo : doublé par Masafumi Kimura (Sid Barett dans Soul Eater, Orga Nanagear dans Fairy Tail, Charlotte Oven et Gotti dans One Piece, l'Empereur dans Utawarerumono, Kraken dans Chaika - The Coffin Princess, Aujean et Adreaux dans Gravity Rush, Kitsuchi dans Naruto Shippuden, Duwain et Auguste dans Valkyrie Profile : Covenant of the Plume...)

- Arthur : doublé par KENN (célèbre acteur, chanteur et seiyuu japonais qui a notamment doublé Apollo Justice dans la deuxième trilogie Ace Attorney / Gyakuten Saiban, Patroklos Alexander dans Soulcalibur V, Gieve dans Les Chroniques d'Arslân, Tae-woo dans Yona, Princesse de l'Aube, Aya Kominato dans Blue Spring Ride, Perceval dans Xenoblade Chronicles 2, Ronald Knox dans Black Butler, Akihito Kanbara dans Beyond the Boundary, Hibito Nanba dans Space Brothers, Juudai Yuuki dans Yu-Gi-Oh ! : Duel Monsters GX, Kamiya Carlos Toshiki dans Ace of Diamond, Bogue Con-Vaart dans Macross Delta, Eijiro Sharaku dans Durarara!!x2 Ten et Ketsu, Kuroki Anji dans Samurai Flamenco, Mitsuo dans Parasite, Native dans My Hero Academia...)

SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou

- Kahn : doublé par Kazuhiko Inoue (Joe Shimamura / 009 dans Cyborg 009, Akio Nitta dans Touch, Jerrid Messa dans Mobile Suit Zeta Gundam, Kakashi Hatake dans Naruto, Decadus dans Drakengard 3, Siegried dans Granblue Fantasy, Matsuzo Matsuno dans Osomatsu-san, Kuraha dans Noragami, Gildarts Clive dans Fairy Tail, Nyanko-sensei dans Natsume's Book of Friends, You Miyagi dans Junjou Romantica, Kazukisu Hauer dans Ergo Proxy, Aoin dans Chrono Crusade, Ninzaburo Shiratori dans Détective Conan, Mikado Sanzenin dans Ranma ½, Zeke dans Fire Emblem Echoes : Shadows of Valentia...)

 

SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou

 

Elizabeth : doublée par Kana Asumi (Lissa dans Fire Emblem : Awakening, Warriors et Heroes, Kiyal Bachika dans Gurren Lagann, Kana Ushiro dans Bokurano, Sakura Kano dans Toradora!, Popura Taneshima dans Wagnaria!!, Hyoka Kazakiri dans A Certain Magical Index, Yuu Koutari dans Black Rock Shooter, Airi Ban dans Devil Survivor 2 (The Animation et Record Breaker), Chocolat Gelato dans Solatorobo : Red the Hunter, Felicia dans Project X Zone 1 & 2 et Ultimate Marvel vs. Capcom 3, Blanc/White Heart dans Hyperdimension Neptunia, Chacha dans Fate/Grand Order, Shima Takami dans Love Live! Sunshine!!, Komari Koshigaya dans Non Non Biyori, Nagisa Momoe dans Puella Magi Madoka Magica the Movie : Rebellion, Marika Tachibana dans Nisekoi, Chantez Arpinion dans Magical Girl Lyrical Nanoha ViVid, Aura Midgardia dans Cross Ange, Numachi Rouka dans Hanamonogatari, Melty dans Gargantia on the Verdurous Planet, Mio Kitahara dans Waiting in the Summer, Chihiro Kosaka dans The World God Only Knows...)

 

SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou

 

En plus de la version standard (5 800 yens sur Switch, PS4 et PC, 4 444 yens sur iOS / Android), Square Enix proposera une éditon limitée (Limited Box) pour les versions Switch, PS4 et Steam coûtant 19 980 yens. Elle est déjà disponible en précommande sur l'e-STORE de Square Enix (Switch / PS4 / Steam) et contient : 

 

 

Un exemplaire du jeu 

 

 

 

SaGa Series Artworks : Tomomi Kobayashi Book of Illustrations (également vendu séparément au prix de 6 900 yens) : un artbook en couleur et en format B4 (relié toile) comprenant 352 pages dans une boîte spéciale avec des illustrations de Tomomi Kobayashi, artiste qui a travaillé sur les designs des personnages et les illustrations de SaGa pendant plus de 25 ans, entre 1992 (Romancing SaGa) et 2018 (SaGa : Scarlet Grace - Hiiro no Yabou).

 

  

 

SaGa : Scarlet Grace Special Sound Selection CD : contient une sélection de musiques du jeu composées par Kenji Ito ainsi que quatre nouvelles pistes, dont Kudakareshi Hoshi ainsi que Hiiro no Jasei et Mune ni Kizande, qui ont été interprétées au SaGa Orchestra Concert 2016 (chef d'orchestre arrangement : Kosuke Yamashita, orchestre : Tokyo Philharmonic Orchestra, soliste vocale : Ayano Nonomura). Au total, le CD comprend 15 à 20 pistes. La fiche VGMdb se trouve ici.

 

 

SaGa : Scarlet Grace 1 000-Piece Jigsaw Puzzle : un puzzle de 1 000 pièces avec une illustration de Tomomi Kobayashi (largeur : 75 cm, hauteur : 50 cm)

 

 

Bonus #1 : un code de téléchargement pour télécharger le jeu sur navigateur Imperial SaGa

 

Bonus #2 : une carte postale illustrée par Tomomi Kobayashi 

 

 

Pour finir, voici le premier épisode d'une série d'interviews vidéo avec Akitoshi Kawazu, Ikuta Yasuhiro (designer des combats) et Masashi Ichikawa :

 

 

Lien direct

 

SaGa : Scarlet Grace est un RPG développé par la Business Division 3 de Square Enix en collaboration avec Studio Reel (site officiel). Le jeu, qui était en développement depuis 2013, a été conçu pour célébrer les 25 ans de la série en 2016, et il s'agissait aussi du premier titre à sortir sur une console depuis Unlimited SaGa en 2002 et le remake de Romancing SaGa en 2005 sur PS2. Le créateur de la série, Akitoshi Kawazu, a repris son poste de co-designer et scénariste, Tomomi Kobayashi s'est encore une fois occupée du design des personnages. L'équipe est également composée du réalisateur Masahiro Kataoka, du producteur Masashi Ichikawa et du designer Yoshimitsu Inagaki. Les développeurs ont conçu plusieurs aspects du jeu en se basant sur les remarques des fans concernant Unlimited SaGa. Des fonctionnalités provenant des jeux SaGa Frontier et Romancing SaGa sont aussi incluses. 

Les musiques de SaGa : Scarlet Grace sont composées par Kenji Ito (Final Fantasy Legend II, Romancing SaGa, SaGa Frontier, Children et Rise of Mana, Shadow Hearts : Covenant, Puzzle & Dragons, Terra Battle, Culdcept Revolt...) avec la participation de Kousuke Yamashita, Natsumi Kameoka, Tsutomu Narita, Noriyuki Kamikura et Yoshitaka Hirota pour l'arrangement. La bande originale a été commercialisée le 21 décembre 2016 par Square Enix Music (voir la fiche sur VGMdb). Hidenori Iwasaki était le directeur de la bande son et Kawasu souhaitait que les musiques soient différentes des premiers épisodes de la série. La chanson thème, Mune ni Kizande, a été interprétée par la soprano japonaise Ayano Nonomura avec des paroles écrites par Yaeko Sato (scénariste de Final Fantasy XIV) en collaboration avec Kataoka (le réalisateur, qui avait aussi écrit les paroles des chansons pour Final Fantasy Crystal Chronicles). À noter que les thèmes Scarlet Spider et Mune ni Kizande ont été interprétés pour la première fois à un concert pour les 25 ans de SaGa.

 

 

L'histoire se déroule dans un pays sans nom, autrefois dominé par un puissant Empire désormais en ruines. Le monde voue un culte aux douze Dieux des Étoiles, panthéon représenté par les étoiles qui ont offert la sagesse et la culture à l'humanité. Chaque Dieu des Étoiles gouverne un aspect différent de l'humanité (technologie, agriculture, arts martiaux, magie noire...), chacun recevant le culte de plusieurs groupes comme les fermiers ou les magiciens. Autrefois, un Dieu des Étoiles nommé Fire Bringer a décidé de trahir ses camarades et a été transformé en comète. Tous les 150 ans, le Fire Bringer revenait et faisait apparaître des monstres à travers le monde. À chaque cycle, les Dieux des Étoiles choisissaient un homme pour affronter le fameux Fire Bringer et ses démons avec l'armée de l'Empire.

C'est après mille ans de batailles que le Fire Bringer a pu être vaincu, mais les célébrations de la victoire ont mené à la destruction de l'Empire. Les personnes qui pensaient que la mort du Fire Bringer n'était pas nécessaire ont décidé de se rebeller, le dernier Empereur fut assassiné, l'Empire fut divisé par ses guerrier et soixante-dix ans avant le début du jeu, l'Empire s'est totalement effondré. Les survivants décidèrent de créer de nouvelles nations à partir des différentes provinces de l'Empire. L'aventure débute donc 70 ans après l'effondrement, à une époque où les nouvelles nations ont encore du mal à coexister, tandis que les attaques des monstres magiques persistent...

 

 

Il est possible de se lier d'amitié avec plus de 70 personnages, chaque protagoniste pouvant former un groupe avec jusqu'à quatre combattants qui peuvent rejoindre le combat. Les batailles utilisent un système de combat stratégique au tour par tour où l'évolution des compétences dépendent de leur utilisation. On explore le monde dans une manière non linéaire, où il faut participer à des événements qui se trouvent sur la carte en 2D (interactions avec les personnages, combats) dans l'ordre de notre choix, ce qui a un impact sur la narration et la fin du scénario. 

Au niveau des combats, il est possible de personnaliser les formations, ce qui permet d'obtenir différents bonus. Les actions de l'équipe dépendent des Behaviour Points (BP). En fonction des BP disponibles, différentes actions peuvent être effectués, les personnages n'ayant pas assez de points passant leur tour. On trouve également huit types d'arme, chacune avec des attributs différents, des avantages et une faiblesse qui ont un impact sur la façon de combattre des personnages, la puissance des attaques et les effets sur les types des ennemis. Toutes les armes peuvent être équipées sur n'importe quel personnage et les Sparks sont de retour.

On peut aussi utiliser des Techniques spéciales qui demandent de dépenser des BP. Pendant le combat, les actions du joueur et de l'ennemi sont affichées en bas de l'écran sous la forme d'icônes, sur une ligne appelée « Timeline ». Certaines Techniques peuvent modifier cette Timeline, d'autres attaques peuvent faire reculer un ennemi, ou bien supprimer une de ses actions sur la Timeline. Si tous les personnages se retrouvent ensemble sur la Timeline à la fin d'un tour, une attaque consécutive peut être déclenchée, permettant à tous les combattants d'attaquer ensemble et d'utiliser moins de BP pour le tour suivant. 

 

 

 

Tous les personnages ont aussi des points de santé (HP, health points) et des points de vie (LP, Life Points). Bien évidemment, si tous les HP sont épuisés, le combat est perdu. Il est possible de récupérer des HP en plein combat en utilisant de la magie et des objets, contrairement aux LP qui, une fois totalement épuisés, empêchent le personnage de participer aux combats. Les LP se rétablissent petit à petit, avec un LP obtenu toutes les deux batailles gagnées, et peuvent aussi être restaurés dans les villes en échange de matériaux. Au cours des combats, le groupe peut également recevoir des bénédictions de la part des divinités qui peuvent supprimer les effets de statut, soigner les personnages et même les aider pour attaquer. Cependant, activer une bénédiction annule toutes les actions de l'équipe pour un tour, et il faut donc penser à utiliser cela stratégiquement. 

Bien sûr, comme dans les anciens jeux, augmenter les statistiques d'un personnage et obtenir de nouvelles compétences ne se base pas sur le niveau des personnages et le gain de points d'expérience. En effet, à la fin de chaque combat, une statistique particulière est augmentée en fonction du déroulement de la bataille et des armes ainsi que des capacités utilisées par chacun des membres du groupe. L'utilisation d'une Technique suffit à l'améliorer, tandis que de nouvelles Techniques se débloquent en utilisant des capacités similaires. Les Techniques ont cinq niveaux, chacun d'eux produisant des effets plus puissants, de même pour les armes qui bénéficient d'un système similaire où le rang des compétences d'armes peut augmenter grâce à leur utilisation. Cela rend les armes plus puissantes ou moins coûteuses à effectuer avec les BP. De plus, après avoir terminé chaque combat, les combattants reçoivent des armes, des armures, des accessoires et des matériaux. Les armes et les armures peuvent être renforcées en utilisant des matériaux spécifiques, et les forgerons peuvent augmenter la qualité de l'amélioration. 

 

Lien direct

 

Lien direct

 

Lien direct

 

Lien direct

 

Lien direct

 

Pour aller plus loin et pour en apprendre plus sur le jeu en général et le développement, voici quelques liens : 

 

Site officiel japonais de SaGa : Scarlet Grace

Page Wikipedia

Les articles de Gematsu couvrant l'actualité japonaise de la version PS Vita

 



Afficher / Masquer les commentaires

0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016