Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
1 commentaire(s)
De nouvelles informations sur le prochain projet de Monolith Software

 Par klaus,
 le 08/05/2018 à 04H06

Il y a quelques jours, Monolith Software a mis à jour son site officiel avec une liste de nouvelles offres d'emploi correspondant notamment au nouveau projet de l'entreprise qui avait déjà été évoqué l'année dernière. De nombreux postes sont à pourvoir : gestionnaire, administrateur système, web designer, programmeurs, directeur technique, planners pour les combats, les cartes, l'interface, le scénario, les événements et l'action, designers de personnages (principaux et secondaires, mais aussi pour les costumes, les accessoires, etc...), de concept art, d'interface et d'effets spéciaux pour les événements, modeleurs de personnages et de cartes, designer pour les effets spéciaux, animateurs, artiste technique... La liste est considérablement longue. De plus, la société a détaillé les compétences nécessaires et ce qui est recherché exactement, ce qui nous a permis d'en savoir un peu plus sur ce à quoi nous pouvons nous attendre pour le prochain jeu de Monolith Soft, qui sortirait donc sur Nintendo Switch.

Tout d'abord, petit rappel des informations qui étaient déjà connues : l'année dernière, Monolith Soft recrutait de nouvelles personnes ayant de l'expérience pour le développement de jeux d'action avec des connaissances notamment liées aux jeux en ligne, au médiéval, à la fantasy, à la culture populaire, au divertissement, aux tendances étrangères et à différentes caractéristiques (personnages, actions, combats, règles, design et construction). D'après la description offerte par Monolith Soft, le projet est ambitieux et différent de l'image de marque de l'entreprise, ce qui signifie qu'il se détachera des séries comme Xeno ou Baten Kaitos. Visiblement destiné principalement à l'Occident si l'on se fie à l'annonce de juillet dernier, ce nouveau projet serait donc un jeu d'action avec des éléments de médiéval / fantasy et des fonctionnalités en ligne, qui se détacherait des dernières productions importantes de la société, à savoir Xenoblade Chronicles X, sorti sur Wii U en 2015, et Xenoblade Chronicles 2, disponible depuis le 1er décembre sur Switch.

Plusieurs postes similaires à ceux cités ci-dessus étaient à pourvoir, à savoir des designers, des programmeurs et des planners. Parmi les designers, six postes étaient recherchés : modeleur de personnage, modeleur de carte, animateur (in-game), concepteur technique, character designer (pour les personnages principaux) et concept art designer (pour les illustrations conceptuelles). Concernant les programmeurs, Monolith Soft offrait un poste de programmeur pour les contrôles des personnages (pour les parties action) et un poste de programmeur système / framework. Enfin, l'entreprise souhaitait recruter un planner pour les parties action et un chef de projet pour tout ce qui est lié à la gestion. 

 

 

Grâce aux informations dont nous disposons pour le moment, nous savons donc que le jeu aura un système de combat basé sur l'action. Désormais, grâce aux descriptions des postes recherchés, nous savons que Monolith Soft souhaite incorporer un système de niveau et d'évolution pour les personnages. On sait également que le jeu aura des cartes avec des terrains et des donjons, et que l'entreprise recherche des personnages ayant de l'expérience avec Maya (logiciel d'animation et de modélisation 3D). Bien évidemment, nous pouvons imaginer que le jeu sera en 3D, comme ce fut le cas pour les Xenoblade Chronicles. Il se peut également que l'on retrouve un monde ouvert, étant donné que Monolith Soft cherche à attirer spécifiquement les Occidentaux. 

Concernant le scénario, nous savions déjà qu'il se concentrera sur la fantasy et le genre médiéval. Il y aura aussi des fonctionnalités en ligne et une expérience solo. Monolith Soft recherche quelqu'un qui a de l'expérience avec les films et les dramas, afin de créer un monde contenant une grande variété de cultures, de langues et d'industries. Les descriptions des offres d'emploi confirment aussi que le jeu comprendra des PNJ, des villes et des quêtes secondaires. Le fait que la société recherche des scénaristes est assez intéressant, car cela prouverait que Tetsuya Takahashi, le créateur, scénariste et réalisateur de la série des Xeno, n'est pas impliqué dans le projet. Toutefois, il est souvent accompagné d'autres scénaristes pour chacune de ses œuvres, qu'ils soient nouveaux ou anciens.

Dans tous les cas, Takahashi doit certainement être en train de réfléchir à son futur projet en plus de terminer son travail sur le pass d'extension de Xenoblade Chronicles 2 (il avait confirmé qu'après avoir terminé le développement d'un jeu, il réfléchissait toujours au prochain juste après), mais il est encore difficile de savoir s'il s'agit du même jeu ou bien d'un autre Xeno. Il avait d'ailleurs déclaré qe s'ils créent un nouveau jeu Xenoblade se concentrant sur l'histoire, il aimerait continuer à produire des titres numérotés (un Xenoblade Chronicles 3 pourrait donc voir le jour). En outre, il serait étonnant de voir débarquer un titre de Takahashi sans le nom « Xeno », car il a déjà dit plusieurs fois que toutes ses œuvres contiennent ce mot, hormis Soma Bringer sur DS. 

Pour finir, Monolith Soft recherche quelqu'un pouvant créer un groupe de personnages principaux attachants et superviser la direction artistique du jeu. Il n'y aurait donc peut-être pas d'avatars ou de personnages personnalisables. Autre élément particulièrement important : Monolith Soft recherche aussi des personnes capables de concevoir des mechas, comme pour Xenoblade Chronicles X.

 

 

Illustrations partagées en août 2017 (attention, ces illustrations dont l'artiste est inconnu n'ont probablement aucun rapport avec le nouveau projet de Monolith Soft, étant donné qu'elles avaient été utilisées spécialement pour la campagne de recrutement). 

 

Petit rappel concernant Monolith Soft : le studio de Tokyo a ouvert ses portes en 1999, puis a été vendu à Nintendo par Bandai Namco (Namco à l'époque) en 2007. À cette époque, Monolith Soft appartenait seulement à 80 % à Nintendo, mais quelques mois plus tard, Namco a vendu le pourcentage restant (16 %, car Namco détenait 96 % des investissements de Monolith Soft), toujours à Nintendo. Le bureau de Tokyo, qui est donc celui recherchant du sang neuf pour son prochain projet ambitieux, a été fondé par le producteur Hirohide Sugiura et Tetsuya Takahashi. À noter que nous avions résumé une récente interview de Sugiura à cette adresse, qui permet de savoir comment Monolith Soft est devenu une filiale de Nintendo.

À Tokyo, Monolith Soft a développé ou co-développé de grands titres au sein de Namco et Nintendo (comme les trois épisodes de Xenosaga, les deux Baten Kaitos, Namco X Capcom, les deux volets de Project X Zone avec Banpresto, Super Smash Bros. Brawl, for 3DS et Wii U, Soma Bringer, Super Robot Taisen OG Saga : Endless Frontier et la version EXCEED avec Banpresto, Disaster : Day of Crisis, Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans, Xenoblade Chronicles, Xenoblade Chronicles X et Xenoblade Chronicles 2).

Le studio de Kyoto a ouvert ses portes en 2011 et dispose de plus de 30 employés. Ce studio a aidé Nintendo à développer plusieurs jeux à succès sur 3DS, Wii U et Switch (dont The Legend of Zelda : Skyward Sword, Animal Crossing : New Leaf, Pikmin 3, The Legend of Zelda : A Link Between Worlds, Splatoon, Animal Crossing : Happy Home Designer, The Legend of Zelda : Breath of the Wild et Splatoon 2).

D'ailleurs, au sujet du studio de Kyoto, on remarque qu'ils n'ont jamais travaillé sur de nouveaux titres originaux et ont toujours travaillé sur des jeux développés par Nintendo avec des illustrations de base et des détails graphiques créés principalement par des designers. Dans une interview publiée récemment sur le site officiel de Monolith Soft, Yasuyuki Honne, membre fondateur de la société, a déclaré que des planners et des programmeurs pourraient être ajoutés dans le studio de Kyoto afin de concevoir des titres par eux-mêmes au lieu de simplement aider Nintendo. C'est en tout cas ce que le personnel de Monolith Soft espère. Bien sûr, cela ne peut pas arriver tout de suite. Honne indique que l'entreprise envisage plus ou moins de créer une structure organisationnelle qui pourra toujours fonctionner (et qui n'entravera donc pas l'activité actuelle des employés), quoi qu'il arrive.

Illustration publiée en 2013 par Monolith Soft (Kyoto), la société recherchait à l'époque des artistes spécialisés dans la 3D (la même illustration a été publiée à nouveau en 2016 pour le recrutement de designers 3D)

 

Illustration du directeur artistique Yasuyuki Honne découverte en 2011 sur le site officiel de Monolith Soft (Tokyo) pour l'annonce de recrutements destinés à de nouveaux projets

 

Sources : ResetEraNintendo Everything, Monolith Software (12)



Afficher / Masquer les commentaires

1 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le mardi 08 mai 2018 à 12:43

Oh oh oh ça va être une tuerie, je sens déjà le truc énorme qu'ils vont nous balancer à la gueule !
Ils ont pas l'air d'être trop affecté par les critiques de XC2 et semblent se tourner vers l'avenir avec beaucoup d'idées et d'espoirs, et c'est tout ce que j'attend d'un studio comme Monolith.

Je pense qu'on peut attendre ce jeu pour fin 2019/courant 2020, donc pas pour tout de suite, mais ça fait déjà plaisir de voir qu'ils travaillent sur du gros ! A surveiller

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016