Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #82
E3 2018 : Le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Marvelous  Non renseigné 2019
2019
2019
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Action     Site officiel
6 commentaire(s)
switch
[E3 2018] Daemon X Machina : premières séquences de gameplay et nouvelles informations

 Par klaus,
 le 16/06/2018 à 18H55

Le jeu d'action de mecha Daemon X Machina développé par Marvelous faisait partie des nouveaux jeux Nintendo Switch présentés pendant le Treehouse : Live | E3 2018. Nous connaissions déjà les premières informations (voir nos articles ici et ), mais la longue présentation du jeu nous a permis d'apprendre encore plus de détails, d'autant plus que le producteur Kenichiro Tsukuda, qui compte créer le « meilleur jeu d'action de mecha jamais créé » avec Daemon X Machina, était présent.

 

 

Tout d'abord, on apprend qu'il sera possible de personnaliser entièrement l'avatar féminin ou masculin dans la base, le character designer étant Yusuke Kozaki, qui a dernièrement conçu deux Lames rares pour Xenoblade Chronicles 2 (voir notre présentation complète de l'artiste à cette adresse). On pourra modifier le visage, les cheveux, les yeux, les sourcils, le maquillage, la barbe, ajouter des tatouages, des cicatrices et plus encore. Toutefois, il faut savoir que toutes modifications de l'avatar après sa création coûteront quelques crédits (le montant sera différent en fonction des changements effectués). À noter que la personnalisation montrée pendant le Treehouse : Live est encore provisoire, il y aura bien plus d'options dans le jeu final.

Dans ce jeu, les mechas sont appelés Arsenaux, le mechanical designer étant Shoji Kawamori (Armored Core, Macross). Il s'agit plus précisément de combinaisons de puissance complètement personnalisables aux bras, aux épaules et d'autres parties avec des armes récupérées sur les ennemis tombés au combat. Pendant les batailles, il sera possible d'alterner entre différentes armes de secours. Plus on récoltera des armes, plus on pourra en afficher dans la base, et les plateformes vides que l'on trouve à l'intérieur serviront pour le multijoueur.

 

 

 

La console de la base permettra d'accéder à des missions et agit également comme une intelligence artificielle qui nous aidera tout au long de l'aventure. Le protagoniste fait partie d'un groupe de mercenaires et partira parfois en mission seul ou avec d'autres membres de l'équipe. Pour pouvoir piloter un Arsenal, il faudra bien évidemment passer un test au début du jeu. Concernant les missions, elles seront principalement en contre-la-montre et demanderont de récolter un maximum d'objets avant la fin. D'autres missions demanderont de protéger des villes et vaincre des ennemis, dont des boss, le producteur promettant qu'il y aura beaucoup de variété. Certains boss seront très grands, comme celui de la présentation. On pourra monter sur eux pour trouver leurs points faibles avec l'aide d'autres mercenaires, etc. Après avoir vaincu un boss, il sera possible de sortir de l'Arsenal pour explorer la zone, récupérer des objets et plus encore.

Les missions débuteront lorsque l'on passera une barrière et se dérouleront sur le sol ou dans les airs. On devra combattre des tanks, des drones et d'autres types d'ennemis qui sont contrôlés par des intelligences artificielles, ces dernières étant les ennemies de ce monde. Le but sera de tirer sur les ennemis, détruire des bâtiments, tomber sur les adversaires, ramasser des véhicules et d'autres objets comme des panneaux de circulation afin de les utiliser comme des armes de mêlée ou des projectiles... Il y aura de nombreuses possibilités. D'ailleurs, en faisant exploser un véhicule à côté des tourelles, on pourra réaliser des enchaînements spectaculaires. À noter que les ennemis vaincus pourront laisser derrière eux des armes et des munitions que l'on pourra récupérer et utiliser directement en combat. En fonction des ennemis combattus, il faudra essayer d'utiliser le type d'arme le plus efficace contre eux.

 

 

 

En haut de l'écran, 5 icônes seront affichées et correspondront aux différentes parties du mecha. Même si une partie d'un Arsenal est détruite, on pourra en récupérer une sur un ennemi et lui voler des armesDes graffitis pourront aussi être récupérés pour changer la couleur des Arsenaux. De plus, on pourra enregistrer différentes personnalisations d'Arsenaux. Il y aura bien évidemment un écran affichant les résultats après la fin des missions. Il affichera aussi les récompenses obtenues et bien plus.

Au niveau de l'histoire, on apprend que les roches rouges que l'on peut voir dans les premières phases de gameplay sont des fragments de la lune qui est tombée sur la planète. Les Arsenaux sont alimentés en énergie grâce à ces fragments. Il faut savoir aussi que parmi les ennemis, il n'y a aucun humain. Tous les habitants ont dû s'enfuir sous terre pour échapper aux ennemis qui ont envahi la planète. Tous les Arsenaux adverses sont contrôlés par des intelligences artificielles. Les ennemis vivent en piratant des intelligences artificielles comme eux.

 

 

 

En ce qui concerne le développement, on apprend que l'équipe s'est beaucoup concentrée sur le style artistique. Ils ont aussi énormément réfléchi sur le titre et ont finalement décidé de s'inspirer de Deus Ex Machina. En fonction de notre façon de jouer, on pourra agir comme un dieu ou un démon, ce qui a également inspiré le titre. Le jeu complet aura un doublage anglais ainsi que des modes multijoueur en ligne et en local sans fil qui seront détaillés plus tard.

Enfin, cela n'a pas été précisé pendant la présentation, mais les compositeurs Junichi Nakatsuru (Soulcalibur, Ace Combat 5, Zero et 6, Tekken 5, Ridge Racer 6, Super Smash Bros. for Nintendo 3DS & Wii U...) et Rio Hamamoto (Soulcalibur, Beautiful Katamari, Tekken, Ace Combat, Ridge Racer, Super Smash Bros. for 3DS & Wii U...) travaillent aussi sur le projet. Les réalisateurs sont Ken Awata (réalisateur de Monster Hunter Stories) et Ken Karube (designer en chef de Monster Hunter Stories).

 

 

 



Afficher / Masquer les commentaires

6 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le samedi 16 juin 2018 à 19:36

La seule annonce vraiment surprenante de l'E3 de Nintendo, mais il fait envie.
a dit le samedi 16 juin 2018 à 20:35

Il y a vraiment du beau monde au générique, Shoji Kawamori en tête aime2.gif
J’ai hâte d’en savoir plus! Mais le projet semble être né sous un alignement parfait des astres.
a dit le samedi 16 juin 2018 à 22:35

C'est que ça a l'air solide en plus.

Pendant le stream ils disent que le jeu est encore en développement, mais ça a quand même l'air assez avancé pour espérer un sortie début 2019 plutôt qu'à la rentrée ou plus tard.
a dit le samedi 16 juin 2018 à 23:08

J'aime autant qu'ils prennent leur temps pour nous pondre une truc bien solide avec suffisamment de contenu. Pour le moment, ça a l'air très cool, mais le style graphique ne cache pas non plus totalement les ambitions techniques mesurées du titre. Ce serait donc bien qu'ils affinent la réalisation au maximum.
a dit le samedi 16 juin 2018 à 23:22

Citation (Kayle Joriin @ samedi 16 juin 2018, 23:08)
J'aime autant qu'ils prennent leur temps pour nous pondre une truc bien solide avec suffisamment de contenu. Pour le moment, ça a l'air très cool, mais le style graphique ne cache pas non plus totalement les ambitions techniques mesurées du titre. Ce serait donc bien qu'ils affinent la réalisation au maximum.


Et avec le moins d'aliasing possible ? damnerd.gif
a dit le samedi 16 juin 2018 à 23:30

Si tu veux. nerd.gif

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016