Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #83
La Switch sur son petit nuage
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Nintendo  1 à 8 07/12/2018
07/12/2018
07/12/2018
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Combat     Site officiel
3 commentaire(s)
switch
[Màj] Super Smash Bros. Ultimate : récapitulatif du Direct du 1er novembre, une tonne de nouvelles informations, vidéos et images

 Par klaus,
 le 02/11/2018 à 00H31

Le dernier Super Smash Bros. Ultimate Direct présenté par Masahiro Sakurai ce jeudi 1er novembre à 15h, avant la sortie du jeu le 7 décembre prochain sur Nintendo Switch a été extrêmement riche en nouvelles informations, montrant une fois de plus que le réalisateur et son équipe ont travaillé très dur sur le jeu, mais aussi pour la présentation finale. Comme pour le Direct précédent dédié au jeu, nous avons décidé de récapituler toutes les informations dévoilées pendant et après la diffusion. Pour commencer, voici les différentes versions du Direct :

 

 

 

 

Site officiel français

Site officiel américain

Site officiel japonais

 

 

Le Direct a commencé avec l'annonce de deux nouveaux combattants. Le premier est Ken, de la série Street Fighter, qui est le rival et combattant écho de Ryu (numéro 60). Sakurai a d'ailleurs fait une comparaison amusante avec Luigi, qui peut être considéré comme le tout premier combattant écho dans Mario Bros.. Le Ken de Super Smash Bros. Ultimate est basé sur celui de Super Street Fighter II Turbo et possède quelques différences par rapport à Ryu, comme le fait qu'il soit plus rapide. Ses capacités sont Shoryuken (puissant), Hadoken (dont la forme est différente), Tatsumaki Senpukyaku (qui peut toucher un adversaire à plusieurs reprises), Hell Wheel et Focus Attack. Il y a aussi ses attaques, comme ses fameux coups de pied qui sont différents en fonction des commandes entrées. Comme Ryu, Ken dispose de deux Smash finaux : Shinryuken, un uppercut tournoyant faisant référence aux Versus, et Shippu Jinraikyaku, qui s'active en effectuant un Smash final près d'un adversaire.

 

 

Le deuxième personnage jouable annoncé est Félinferno, qui est donc le 69e combattant. Ses capacités, similaires à du catch professionnel, sont bien sûr basées sur celles qu'il peut apprendre dans Pokémon Soleil, Lune, Ultra-Soleil et Ultra-Lune sur 3DS, mais il peut également projeter ses ennemis très haut dans les airs, et lorsqu'il arrive à réussir une de ses attaques, il prend la pose devant le public (ses poses pouvant être heureusement annulées à tout moment, surtout pour éviter qu'il soit exposé aux ennemis). Sans surprise, son attaque spéciale de base est Dark Lariat, sa capacité signature dans la série, qui ressemble à un Cyclone Rouge. Son attaque spéciale haut est Coup-Croix, qui lui permet de sauter et retomber telle une fusée, mais avant de l'utiliser, il faudra savoir la maîtriser car elle peut rater facilement. Avec son attaque spéciale côté, Félinferno saisit son adversaire et le projette au loin. Pour l'éviter lorsqu'il rebondira vers nous, il faudra appuyer au bon moment. En appuyant trop tôt, il fera un surpassement arrière, mais en réussisant à appuyer au bon moment pendant l'attaque, il activera un puissant lariat. Son attaque spéciale bas est Vendetta, qui devient logiquement plus puissante lorsqu'il est blessé.

Enfin, son Smash final est Dark Body Press K, une référence à sa capacité Z exclusive dans Soleil, Lune, Ultra-Soleil et Ultra-Lune, mais qui sera bien plus puissante dans Super Smash Bros. Ultimate. À noter que dans la version japonaise, Félinferno est doublé par Unsho Ishizuka. Il s'agit de l'un des derniers personnages qu'il a pu doubler au cours de sa vie, puisqu'il est décédé d'un cancer de l'œsophage le 13 août dernier à l'âge de 67 ans. Il est également connu pour avoir prêté sa voix à d'autres Pokémon et surtout au Professeur Chen, à Raphaël Chen ou encore au narrateur dans l'anime Pokémon. Depuis, il a été remplacé par Kenyuu Horiuchi.

 

 

Tous les combattants inclus de base dans le jeu (74 au total, le Dresseur Pokémon comptant comme un seul combattant) ont maintenant été révélés, mais les développeurs préparent des DLC et une belle surprise pour les premiers acheteurs (plus de détails ci-dessous). Sakurai rappelle que comme dans le jeu d'origine sur Nintendo 64, il y aura 8 combattants disponibles au début : Mario, Donkey Kong, Link, Samus, Yoshi, Kirby, Fox et Pikachu. Il y aura différentes façons de débloquer tous les autres personnages, et dans la liste, ils seront triés selon l'ordre dans lequel ils sont apparus dans la série.

Ensuite, les premiers nouveaux amiibo ont été présentés. Comme nous le savions déjà, les figurines Inkling, Ridley et Wolf sortiront en même temps que le jeu, le 7 décembre. Nintendo a profité du Direct pour révéler les amiibo King K. Rool et Ice Climbers qui seront disponibles le 15 février prochain, ainsi que les figurines de Marie, Pichu, Ken, Link enfant et Daisy, qui seront disponibles courant 2019 (la date de sortie pouvant varier).

 

Le Direct a continué avec la confirmation qu'il n'y aura pas de trophées à collectionner, qui étaient bien trop difficiles à développer. À la place, l'équipe de développement a trouvé un autre moyen de mettre en valeur les personnages de nombreux univers vidéoludiques, et il n'y en aura jamais eu autant dans la série... En effet, Sakurai a annoncé le mode Esprits. Dans le jeu, ces esprits aideront les combattants en les renforçant de différentes manières dans les combats. Sakurai rappelle que dans le « monde réel », les personnages de Super Smash Bros. sont des jouets qui deviennent des combattants dans le monde de l'imagination. Dans le monde imaginaire de Super Smash Bros. Ultimate, de nombreux personnages ont perdu leur enveloppe physique, et aucun ne peut retourner dans le monde réel, mis à part les combattants. Ce sont des esprits qui pourront aider les combattants, et il y en aura énormément, provenant de très nombreux univers vidéoludiques, dont certains n'ont jamais vu le jour en dehors du Japon. Un peu comme dans des jeux de type « gacha » (Fire Emblem Heroes, Dragalia Lost, Fate/Grand Order, Final Fantasy : Brave Exvius, Puzzles & Dragons, Granblue Fantasy, Monster Strike, Kingdom Hearts Union X...), ou comme l'imitait récemment Xenoblade Chronicles 2, il y aura plusieurs classes d'esprits : novice (une étoile, force normale), pro (deux étoiles, plutôt costaud), vétéran (trois étoiles, vraiment fort) et légende (quatre étoiles, hors concours). 

Un seul esprit primaire pourra être assigné à la fois et s'ajoutera à la puissance du combattant. L'esprit primaire pourra lui-même être améliloré et soutenu grâce à une équipe de soutien composée d'autres esprits. Les esprits amélioreront les statistiques des combattants, mais les esprits de soutien donneront des talents supplémentaires. Pour obtenir de nouveaux esprits, il faudra participer à des combats d'esprits. Bien sûr, on pourra admirer tous les esprits obtenus dans le tableau des esprits. Au début, il faudra choisir celui pour lequel on souhaite se battre, on se retrouvera face à un combattant, dont les capacités et la personnalité sont similaires à celles de l'esprit (par exemple, un Inkling vert et à la peau foncée fera référence à Queulorior). Le Direct a montré plusieurs exemples, comme Iggy Koopa sur sa Koopa-mobile qui sera inspiré de Lakitu et Hériss avec une armée de petits Bowser rouges, ou encore un groupe de trois Sonic qui feront référence aux Sœurs Doigts de Fée d'Animal Crossing.

 

 

Après avoir gagné un combat, il faudra toucher le combattant pour récupérer l'esprit qui l'habite (comme un Mimiqui qui possède un Pikachu, ce qui lui a enfin permis en quelque sorte de se « venger » grâce à Super Smash Bros. Ultimate). En touchant accidentellement la barrière, les dégâts seront conservés, et on aura un avantage la prochaine fois que l'on rencontrera l'esprit pour essayer de l'obtenir une nouvelle fois plus facilement. Il faut savoir aussi que la force des esprits primaires sera basée sur leur type : attaque, saisie et défense. Le type attaque est plus fort contre le type saisie, saisie est plus fort contre défense et défense est plus fort contre attaque. Choisir un type d'esprit qui a un avantage contre l'adversaire sera donc important.

Au cours des combats, il y aura également des pièges comme un sol empoisonné ou somnifère, et il faudra alors essayer d'être accompagné par un esprit primaire correspondant. Les conditions de combat donneront des indices sur ce qui nous attend en combat, et il sera bien évidemment possible d'entraîner les esprits, par exemple en faisant combattre à nos côtés un esprit primaire, ce qui lui donnera des points d'expérience. Il sera aussi possible de lui donner des en-cas, de débloquer une forme évoluée pour certains esprits que l'on obtient en montant de niveau, et on pourra renvoyer des esprits dans le monde réel afin de récupérer des orbes qui pourront être combinés afin d'invoquer un nouvel esprit.

 

 

Les autres types d'entraînement seront le dojo, la salle de sport, les ruines, la jungle, les grottes et plus encore où les esprits pourront rechercher des trésors pendant plusieurs minutes ou heures (ce qui rappelle Poké-Loisir de Pokémon Soleil, Lune, Ultra-Soleil et Ultra-Lune, ou encore les missions de mercenaires de Xenoblade Chronicles 2). Contrairement à Xenoblade Chronicles 2, les heures continueront à s'écouler dans le jeu, même lorsque la console sera éteinte, ce qui ne nous obligera pas à la laisser allumée pour entraîner les esprits. Il y aura également des esprits appelés « maîtres » qui devront être vaincus pour débloquer de nouvelles activités. Autre chose intéressante à noter : les esprits serviront à améliorer les combattants FIG (amiibo), mais il faudra les abandonner, bien que cette action puisse être répétée plusieurs fois pour le même combattant. Sakurai ne donne pas le nombre exact d'esprits présents dans le jeu, mais la variété semble être immense.

Après avoir affronté un esprit, la jauge de Smash final s'activera, et certains esprits donneront la possibilité de la remplir plus vite. Le système des esprits aura ainsi une grosse influence sur les combats, offrant des situations et combinaisons étonnantes avec un nombre de personnages provenant d'un très grand nombre de séries apparues sur consoles Nintendo. On pourra bien évidemment voir la puissance des équipes d'esprits alliés et ennemis afin de vérifier si l'on peut battre plus ou moins facilement certains personnages. D'ailleurs, ce sont surtout les matchs équilibrés qui rapporteront le plus, ce qui incitera vraiment à essayer différentes équipes. Pour trouver plus facilement des esprits adéquats en créant une équipe, on pourra appuyer sur Y afin d'avoir une suggestion sur l'esprit qui nous donnera l'avantage. Il sera même possible d'affronter d'autres joueurs équipés d'esprits en un contre un ou en deux contre deux. À noter que la présentation du mode a permis de découvrir que le Smash final de Yoshi est une référence directe à Super Smash Bros. Melee (voir une vidéo ici).

 

 

Comme on pouvait s'y attendre, le multijoueur a été évoqué. Pour rappel, on pourra jouer en local et en ligne (à condition d'avoir un abonnement au service Nintendo Switch Online). Pour connecter deux consoles en local, il faudra appuyer sur le bouton ZR afin d'afficher le menu rapide puis sélectionner Jeu local. En ligne, il n'y aura plus la séparation « Pour le fun » et « Pour la gloire ». Les développeurs ont décidé de remplacer ce système par trois facteurs. Tout d'abord, il y aura les règles préférées, qui pourront être sauvegardées pour jouer plus rapidement. Avant le combat, les règles préférées d'un des joueurs seront choisies au hasard et tous les joueurs se battront avec elles. Bien sûr, il sera possible de ne pas définir de règles préférées. Pour tomber sur des joueurs avec des règles presque identiques, la Switch cherchera des joueurs avec des préférences similaires pour les rassembler.

Le deuxième facteur est la puissance Smash. De façon similaire à Splatoon, la puissance Smash sera prise en compte dans la recherche d'adversaires et servira de classement en ligne. La puissance Smash évoluera régulièrement avec le nombre total de joueurs et selon la performance. De plus, il faut savoir que chaque combattant a une puissance Smash, et ceux qui n'ont pas été utilisés en obtiennent une provisoire basée sur le plus haut score obtenu avec un autre combattant. Les développeurs ont pris certaines mesures, comme celle qui interdira de connexion les personnes qui décideront de s'autodétruire à répétition.

Le troisième facteur est la proximité et la stabilité, une connexion stable étant très importante. Le système de Super Smash Bros. Ultimate rassemblera donc avant tout les joueurs géographiquement proches, même si des règles préférées ont été définies pour jouer avec des personnes du monde entier. Nintendo conseille d'ailleurs une connexion par câble LAN pour ne pas avoir de mauvaise surprise en jouant en ligne.

 

 

D'autres fonctionnalités inédites seront disponibles, comme les combats Smash VIP où s'affronteront des joueurs puissants, accessibles avec une puissance Smash suffisamment élevée, qui pourra être équilibrée après la sortie du jeu. Il faudra également veiller à créer sa plaque Smash. En battant un joueur, on obtiendra sa plaque, mais personne ne la perdra, même en subissant de nombreuses défaites. Ces plaques seront simplement obtenues petit à petit en gagnant des combats, et plus on en obtiendra, plus on montera dans le classement, et plus on gagnera des Goldus, la monnaie du jeu. On pourra également envoyer des messages courts aux adversaires en utilisant les boutons directionnels, l'équipe ayant préparé de nombreux messages prédéfinis. De plus, après avoir choisi un combattant, on pourra profiter des autres modes avant que le combat débute. Bien sûr, tous ne seront pas disponibles pendant la recherche du combat en arrière-plan, mais cela évitera de s'ennuyer. Le mode spectateur pour regarder des combats d'autres joueurs sera bien évidemment de retour. Former une équipe de 2 joueurs sera possible pour jouer en ligne sur la même console, et on sera opposé à une équipe similaire, aussi composée de 2 joueurs.

Toujours en ligne, on pourra créer un type de salle spécial, les arènes de combat où des jetons devront être disposés au bon endroit, afin d'affronter des amis. Ici, on pourra regarder un combat, faire la queue ou regarder comme spectateur. De plus, surtout pour les arènes de combat, la connexion à l'application Nintendo Switch Online sera très utile puisqu'elle permettra de discuter avec les autres joueurs. Nintendo a d'ailleurs annoncé un service spécial pour Super Smash Bros. Ultimate dans l'application, similaire à SplatNet 2, qui est appelé Smash World. Le lancement de ce service est prévu pour 2019. Ce service permettra de publier et de visionner des vidéos du jeu, et des mises à jour régulières sont prévues

Après tous ces détails sur les modes de jeu, Sakurai a présenté plusieurs trophées aide : Shadow, Takamaru, Starman, Cauchemar, Color TV-Game 15, Yuri Kozukata de Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires, Vlad de Golden Sun, le Chevalier Noir de Fire Emblem : Path of Radiance, le Thwomp de Super Mario, Spring Man de ARMS, Capsule Wily de Mega Man 7, Mouches et main de Mario Paint, Tiki de Fire Emblem : Awakening, Léo d'Art Academy, Guile de Street Fighter et Akira de Virtua Fighter. Au total, il y aura 59 trophées aide, plus que les Pokémon. Certains trophées aide pourront être mis K.-O par les adversaires et par les joueurs qui les a invoqués s'ils ont subi assez de dégâts.

 

 

Parmi les autres fonctionnalités, il y aura l'aide, qui permettra de vérifier l'utilisation des commandes et des modes de jeu via de nombreux guides avec des animations, le mode Smash en masse qui permettra d'envoyer les ennemis hors de l'écran facilement avec la possibilité de choisir le stage et la musique, le mode All-Star (où il ne sera pas nécessaire de débloquer tous les combattants), ou encore les vidéos des combats que l'on pourra enregistrer, visionner et transformer en clips. Les Smashtuces vues pendant les chargements pourront également être toutes consultées dans un menu spécial et on pourra les classer par catégorie et par combattant. Les défis permettront de gagner des récompenses, chaque page de défis correspondant à une catégorie, à la façon d'une bande dessinée. Les archives contiendront les données de combat avec des statistiques divisées en cinq sections (les stats pour les jeux en ligne et hors ligne étant séparées). Le magasin permettra d'acheter de nouvelles musiques (il y en aura plus de 900, le Direct ayant permis d'apprendre qu'il y aura 26 musiques tirées de Splatoon et 11 de Xenoblade Chronicles), des esprits et des objets pour le mode Esprits.

Dans les options, on pourra choisir la langue, le jeu ayant été traduit en 11 langues différentes : Français, Anglais, Allemand, Espagnol, Néerlandais, Italien, Russe, Japonais, Chinois (simplifié et traditionnel) et Coréen. Les voix des Pokémon dépendra bien sûr de la langue choisie et les noms des combattants seront spécifiques à chaque langue (si vous aviez rêve de pouvoir entendre facilement le nom hollandais du villageois, dorpsbewoner, ce sera possible). La luminosité et l'audio pourront aussi être paramétrés, les modes téléviseur et portable disposant de réglages séparés. Un radar a été également ajouté pour afficher la position de tous les combattants avec la possibilité de changer la taille (sans radar, petit ou grand). En local et en ligne, il sera maintenant possible de rendre les coéquipiers translucides afin de rester concentré sur les adversaires plus facilement. De plus, en affrontant un ami sur la même console, on pourra ajuster la force des combattants et choisir des handicaps afin de rendre le combat équilibré, cette fonctionnalité n'étant pas disponible en local et en ligne. 

Comme dans Super Smash Bros. for 3DS & Wii U, il sera possible de personnaliser les combattants Mii avec un couvre-chef, des tenues, des voix et des couleurs. Il y aura d'ailleurs de toutes nouvelles tenues : panoplie de Yiga, panoplie Splatoon 2, panoplie de Ribbon Girl, panoplie de Chibi-Robo, panoplie de Rayon Mk III et panoplie Toy-Con.

 

 

C'est après avoir présenté tout cela que Sakurai a enfin confirmé le développement de DLC payants, qui offriront surtout de nouveaux combattants qui ne sont jamais apparus dans la série. Sakurai confirme d'ailleurs directement qu'il n'y aura aucun combattant écho parmi les DLC. Ces DLC payants seront vendus sous la forme de sets qui contiendront un combattant, un stage et plusieurs pistes audio. Le prix de chaque set est fixé pour le moment à 5,99 €. On pourra les acheter individuellement ou bien en pack avec le Fighters Pass au prix de 24,99 €. Les sets seront disponibles petit à petit jusqu'à février 2020. Le Fighters Pass sera disponible à partir du 7 décembre 2018 et donnera accès progressivement à tous les sets à mesure qu'ils sortiront.

Il y aura un total cinq combattants, cinq stages et leurs musiques associées. De plus, en achetant le Fighters Pass, l'équipe de Sakurai a pensé aux fans de Xenoblade Chronicles 2 puisqu'il permettra d'obtenir un costume d'épéiste Mii basé sur Rex. Des personnages de Xenoblade Chronicles 2 (comme Zyk, Tora et Pyra) apparaîtront également dans le mode Esprits et trois musiques du jeu seront disponibles dès le début : Battle!!, Those Who Stand Against Our Path et Still, Move Forward! (sans avoir à acheter le Fighters Pass ou un DLC). Sakurai précise que le contenu de Fighters Pass ne sera pas encore révélé lorsque le jeu sortira et que le contenu de chaque DLC sera révélé juste avant leur sortie. Sakurai indique aussi qu'il n'a pas été possible d'inclure Rex ou d'autres personnages dans Super Smash Bros. Ultimate car les jeux dont ils sont issus ont été annoncés ou sont sortis après la préparation du planning

 

 

Avant-dernière surprise dévoilée pendant le Direct : un gros bonus pour les premiers acheteurs, le jeu étant disponible en précommande pour 69,99 € ou pour 94,98 € sur l'eShop et le site de Nintendo, 13,6 Go étant l'espace requis (avec la possibilité de recevoir deux fois plus de points or jusqu'au 9 décembre et ainsi économiser 9,50 € sur le prochain achat en se procurant le jeu + le pack Fighters Pass). Ce gros bonus n'est autre que... le 70e combattant ! En effet, l'équipe de développement a réussi à garder la surprise jusqu'au Direct, et il s'agit de la Plante Piranha de la série Super Mario. Ce combattant original qui n'avait jamais été jouable auparavant pourra cracher du poison, lancer des boules à pointe et attaquer à distance. Bien sûr, son Smash final fera apparaître Flora Piranha, qui pourra enfermer les autres combattants dans des cages. La Plante Piranha sera distribuée un ou deux mois après le lancement du jeu. En achetant la version physique et en collectant les points or My Nintendo avant le 31 janvier 2019, on pourra recevoir gratuitement la Plante Piranha. Le bonus pour les premiers acheteurs est prévu autour du mois de février 2019 (il se peut que la période de sortie change). À noter que l'amiibo Plante Piranha est déjà prévu pour le 15 février 2019

 

 

Sakurai nous a réservé une dernière surprise pour la fin du Direct, qui n'est autre que la présentation du mode aventure, nommé La Lueur du monde. Il dévoilera les origines au sujet des esprits et n'aura rien à voir avec l'Émissaire Subspatial de Super Smash Bros. Brawl. Une toute nouvelle bande-annonce a été dévoilée, présentant la cinématique d'introduction du mode aventure et quelques séquences de gameplay présentant la carte (quelques détails amusants ont d'ailleurs été remarqués, comme une ville dédiée aux consoles Nintendo) et plusieurs affrontements ainsi que la chanson thème en anglais et en japonais, Lifelight, composée par Hideki Sakamoto (Noisy Cloak). Pour le moment, l'identité des chanteuses n'a pas été révélée. 

À noter que Sakurai souhaite garder une partie du contenu de ce nouveau mode aventure secrète jusqu'au lancement... Tout ce que nous avons appris de nouveau après le Direct, c'est que l'antagoniste principal est un démon nommé Kilaire (Galeem en anglais). Le site officiel a été également mis à jour avec des sections pour les nouveaux combattants, les modes de jeu et les fonctionnalités présentés pendant le Direct. De nouveaux objets ont été également révélés (la balle diabolique et la pousse apaisante) et un Pokémon a été confirmé : Tokorico. Sachez aussi que divers événements seront organisés à travers l'Europe, les États-Unis et le Japon pour essayer tous les combattants du jeu. Plus d'informations se trouvent ici pour les USA, et tous les détails concernant le Japon sont accessibles à cette adresse. Sakurai sera d'ailleurs présent pour commenter les matchs au Japon.

 

 

 

 

 

Le dernier extrait musical partagé sur le site officiel est un remix de la musique Battle! Wild Pokémon, arrangé par Hiroyuki Kawada. Le site officiel affiche aussi de nouvelles musiques que l'on ne peut pas écouter mais qui sont tout de même listées (sur l'accueil) : Donkey Kong Arcade / Jr Medley, Kass's Theme, Battle! Gladion et Find Mii 1/2 Medley.

 

 

Pour finir, voici les séquences de gameplay de la nouvelle présentation Nintendo Treehouse : Live, diffusée après le Direct (vous pouvez également découvrir les costumes alternatifs de Wolf et Pichu ici) : 

 

 

 

Mise à jour du 4 novembre : suite au Direct, de nouvelles informations et séquences de gameplay ont été dévoilées, notamment grâce à l'événement FICOMIC de Barcelone en Espagne et à l'événement Nintendo Live 2018 au Japon, où Masahiro Sakurai était présent. D'ailleurs, pour commencer, voici les vidéos complètes de Super Smash Bros. Ultimate au Nintendo Live (lorsque des esprits, dont des nouveaux comme Celica et Alm de Fire Emblem Echoes : Shadows of Valentia ou Nia et Mòrag de Xenoblade Chronicles 2, sont montrés, il est amusant de constater que Sakurai connaît l'histoire de chacun d'eux) : 

 

 

 

Sachez aussi que le nom japonais du mode aventure est Tomoshibi no Hoshi. En inversant les kanjis et en lisant l'onyomi (la lecture chinoise d'origine du kanji utilisée en japonais), la lecture du nom devient Hoshi no Ka-bi, Hoshi no Kabi étant le nom japonais de la série Kirby. Il s'agit d'un nouveau clin d'œil au fait que Sakurai est le créateur de Kirby, et qu'il occupe donc une place importante dans ce mode. Autre clin d'œil à Kirby que nous avons découvert via un fan sur Twitter : l'interprète de la version japonaise de Lifelight serait en fait Shanchii, la chanteuse qui a interprété les génériques de début et de fin de l'anime Kirby !

Parmi les détails que nous avons pu apprendre grâce aux événements, il y a tout d'abord une panoplie inspirée de Skull Kid pour les combattants Mii qui a été confirmée. Il y aura également des panoplies de Chrom de Fire Emblem : Awakening et de Nia de Xenoblade Chronicles 2, et même une tenue inspirée de Saki Amamiya de Sin & Punishment. D'autres nombreux détails ont été remarqués, comme la musique Fruits Basket de Rhythm Paradise Megamix qui a été confirmée, un nouveau thème de Wii Sports ou encore C-R-O-W-N-E-D de Kirby's Adventure Wii. De plus, il a été découvert qu'il faudra débloquer des modes pour avoir accès à des défis. Pendant l'événement Nintendo Live, une partie de l'illustration du mode classique a été montrée (lorsque la difficulté augmente, l'illustration montre petit à petit des personnages imposants et des monstres), et voici à quoi elle ressemblera (image partagée par un membre de Reddit) : 

 

 

Voici une vidéo regroupant les costumes alternatifs de tous les personnages jouables de base (certains combattants faisant référence à d'autres personnages, comme Pichu qui a le bandana bleu de la Team Aqua de Rubis et Saphir, le bonnet de la Team Skull de Soleil, Lune, Ultra-Soleil et Ultra-Lune ou encore l'oreille du Pichu Troizépi d'Or HeartGold et Argent SoulSilver, ou bien Shulk qui a des tenues inspirées de Fiora, Dunban, Riki, Reyn, Sharla et Melia, et le villageois peut maintenant être choisi avec la peau foncée) :

 

 

Lien de la playlist

 

 

Une autre vidéo regroupant certains détails dévoilés après le Direct :

 

 

Et pour finir, voici la version finale de la musique du menu : 

 

 

Deuxième mise à jour : voici les dernières vidéos, dont l'enregistrement complet du deuxième jour de l'événement Nintendo Live 2018, où Super Smash Bros. Ultimate a encore eu droit à une présentation :

 

 

 

Mise à jour du 7 novembre : voici d'autres vidéos :

 

 

 

 

 

 

Pour rappel, Super Smash Bros. Ultimate sortira le 7 décembre prochain sur Switch. Nintendo commercialisera, en plus de la version standard, un pack Nintendo Switch édition Super Smash Bros. Ultimate qui contiendra une station d'accueil où figurent les combattants du jeu, des manettes Joy-Con uniques aux couleurs de Super Smash Bros. et Super Smash Bros. Ultimate en version dématérialisée (sur un code de téléchargement). Le pack sortira le 7 décembre, en même temps que le jeu. Cependant, au Japon, il sera disponible le 16 novembre (mais le jeu sortira le 7 décembre) et contiendra en plus un abonnement de 90 jours au service Nintendo Switch Online. Le prix sera de 359,99 $ / 36 980 yens. Nintendo vendra aussi une manette Nintendo Switch Pro aux couleurs du jeu au prix de 74,99 $. Une édition spéciale sera proposée aux États-Unis, contenant un Steelbook officiel et la manette Pro en plus du jeu, au prix de 139,99 $. Le Nintendo Official UK Store propose en précommande une édition contenant le jeu et le Steelbook pour 59,99 £ (seulement livrable au Royaume-Uni).

Pour toute l'Europe, Nintendo sortira également une édition limitée en parallèle de la version standard le 7 décembre. L'édition limitée contiendra une manette Nintendo GameCube édition Super Smash Bros. et un adaptateur pour manettes Nintendo GameCube en plus du jeu en physique. La manette et l'adaptateur seront vendus séparément (respectivement pour 29,99 $ et 19,99 $). Chaque nouveau combattant (y compris les combattants écho) aura droit à un amiibo coûtant 15,99 $, et les figurines des anciens personnages seront recommercialisées plus tard dans l'année. Aux États-Unis, elles coûteront 12,99 $Les données des anciens amiibo Smash Bros. pourront être transférées.

Le jeu est développé par Nintendo, Sora. Ltd. et Bandai Namco Studios sous la supervision de Masahiro Sakurai. Super Smash Bros. Ultimate proposera de jouer avec les manettes GameCube (celles d'origine ou de nouvelles spécialement conçues pour la Switch), les Joy-Con et les manettes Pro. Bien sûr, on pourra jouer en ligne en mode portable ou sur table, à condition de payer un abonnement à Nintendo Switch Online. Le jeu tournera en 1080p et à 60 images par seconde en mode téléviseur, et en 720p et à 60 ips en mode portable.

Au Japon, la manette Pro (7 480 yens), la manette GameCube (2 000 yens) et l'adaptateur (2 500 yens) sortiront le 16 novembre. Sur My Nintendo Store (boutique accessible uniquement au Japon), il est possible de précommander tout séparément (y compris le contenu du bundle Nintendo Switch). Une carte de téléchargement pour le Fighters Pass sera également vendue pour 2 500 yens. Nous proposerons dans quelques jours plusieurs articles récapitulant les dernières informations, extraits musicaux, vidéos et images. En attendant, vous pouvez consulter nos anciennes news à cette adresse.

 



Afficher / Masquer les commentaires

3 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le vendredi 02 novembre 2018 à 11:01

Ça en fait un sacré post, bravo !
a dit le vendredi 02 novembre 2018 à 11:58

Ca oui, il y a des sites qui font plusieurs news au lieu de tout rassembler en une, comme ici.
a dit le vendredi 02 novembre 2018 à 18:07

C'est sûr que ça évite d'avoir 36 news à consulter.
Par contre ma WiiU en chie un peu pour tout charger.

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016