Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #87
Nintendo Switch, la réalité virtuelle déploie ses ailes !
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Nintendo / Sora Ltd. / Bandai Namco Studios Inc  1 à 8 07/12/2018
07/12/2018
07/12/2018
Editeur Genre Divers
 Nintendo  Combat     Site officiel
0 commentaire(s)
switch
Super Smash Bros. Ultimate : une vidéo de Masahiro Sakurai chez Atlus, une illustration spéciale de Kirby, des infos sur Joker, les futurs DLC et plus

 Par klaus,
 le 29/12/2018 à 02H18

Même si le jeu est sorti il y a maintenant plus de 20 jours, la communication autour de Super Smash Bros. Ultimate est toujours aussi intense. De son côté, suite à la révélation de Joker de Persona 5 qui sera le combattant jouable disponible dans le premier set de DLC, Atlus a diffusé cette semaine une vidéo spéciale avec Masahiro Sakurai répondant à quelques questions. Il a même réalisé une illustration spéciale de Kirby, en imaginant qu'il a aspiré Morgana, la mascotte de Persona 5 (il reste cependant à savoir s'il apparaîtra aussi dans Super Smash Bros. Ultimate). Avant de passer au résumé de ce que Sakurai a déclaré, voici la vidéo complète (à noter qu'à la fin de la vidéo, qui remontre la bande-annonce de Joker, Atlus a changé les dialogues de Ryuji Sakamoto et Ann Takamaki, qui parlent de comment Joker s'est rendu aux Game Awards 2018 lors de son annonce pour Super Smash Bros. Ultimate, ce qu'ils n'avaient pas fait dans la version d'origine de la bande-annonce) :

 

Super Smash Bros. Ultimate

 

 

 

En visitant le bureau d'Atlus, après avoir été accueilli chaleureusement par Morgana, Sakurai a donc accepté de répondre à quelques questions au sujet des jeux du studio, et bien sûr principalement Persona 5. Il a même reçu un petit cadeau : un t-shirt avec l'illustration spéciale de Joker lors de sa révélation pour Super Smash Bros. Ultimate, réalisée par son character designer, Shigenori Soejima. Tout d'abord, il affirme que l'un de ses éléments préférés dans la série est le système d'All-Out Attack, particulièrement son accessibilité en exploitant les faiblesses des ennemis. Sakurai a remarqué que les jeux d'Atlus sont majoritairement longs et qu'ils ont beaucoup de contenu. Il prend le temps de jouer à des jeux de sagas comme Persona et Etrian Odyssey, même s'ils sont deux fois plus longs que la plupart des autres titres. Il aimerait qu'ils soient plus courts. Cela ne l'empêche pas de continuer, puisque pendant les vacances lors de ces fêtes de fin d'année, il passe normalement son temps sur Persona Q2 : New Cinema Labyrinth.

En plus du système d'All-Out Attack, l'une des choses que Sakurai aime particulièrement dans la série, et notamment Persona 5, est son interface, ainsi que le jeu de couleurs uniques de chaque épisode. Sakurai avoue qu'il aime tous les personnages de Persona 5, et malgré son implication dans le développement de Super Smash Bros. Ultimate, il a pu terminer la plupart des Confidants (les relations entre les personnages) de l'aventure principale. Cependant, il n'a pas pu faire celui de Yusuke, et tient d'ailleurs à s'excuser auprès de son seiyuu, Tomokazu Sugita, très populaire au Japon (non seulement pour sa voix, mais aussi pour ses diverses apparitions dans des événements et émissions, et également pour son humour). Sakurai ne pensait pas que l'histoire du jeu se terminerait en décembre, et pensait plutôt qu'il durerait jusqu'en mars. Néanmoins, Yusuke reste toujours l'un de ses personnages préférés.

 

 

 

 

Les questions posées à Sakurai et le résumé des réponses : 

 

Question 1. Le premier Persona auquel Sakurai a joué : Persona sur PlayStation 1, a également joué au premier Shin Megami Tensei. Mention spéciale à Persona 3, qui représente pour lui le début des épisodes modernes (« stylés » selon Sakurai ») de Persona.

 

Question 2. Sa première réaction face à Persona 5 : pour lui, les couleurs et le style se sont tout de suite remarqués. Comparé à Persona 4, qui était généralement très coloré, les couleurs de Persona 5, principalement le rouge, pourraient sembler fades. Cependant, Sakurai a été impressionné par la présentation et le style du jeu. 

 

Question 3. Sa partie préférée de Persona 5 : les menus. Sakurai aime vraiment beaucoup les menus du jeu et pense qu'ils sont totalement uniques dans l'industrie du jeu vidéo. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'il exprime son amour envers l'interface de Persona 5, en 2016 il en avait parlé longuement dans le magazine Famitsu.

 

Question 4. La raison pour laquelle il aime beaucoup Persona 5 en général : dans Famitsu, il avait parlé de beaucoup de choses en plus de l'interface, comme les personnages qui sont très vivants, ce qui est un élément essentiel à la série selon Sakurai.

 

Question 5. Son personnage préféré : tout le monde. Le seul Confidant qu'il n'a pas terminé à 100 % est Yusuke, notamment parce qu'il ne pensait pas que l'histoire se terminerait en décembre. Il a même chargé une sauvegarde plus ancienne pour voir s'il pouvait terminer la relation avec Yusuke, mais en vain (peut-être qu'avec l'éventuelle version Switch, il pourra enfin y arriver... ?). Il s'est d'ailleurs excusé au seiyuu du personnage, Sugita, qu'il apprécie beaucoup. Pour se justifier un peu plus, il explique aussi qu'il n'aime pas trop utiliser des guides afin d'éviter les spoilers, et préfère donc tout découvrir par lui-même.

 

Question 6. Préfère-t-il terminer ses jeux en une seule fois ? Sakurai ne répond pas directement, mais il précise qu'il veut toujours voir tous les événements, ce qui était donc le cas dans Persona 5, d'où le fait qu'il a essayé plusieurs fois de terminer la relation avec Yusuke.

 

Question. 7 La raison pour laquelle il est devenu fan de Persona : le système de combat, les mécaniques de jeu rendant l'expérience vraiment amusante.

 

Question 8. La musique : il a acheté la bande originale en physique et l'écoute beaucoup. Il a remarqué que certaines musiques de combat ne ressemblent pas vraiment à des thèmes pour des batailles, mais qu'elles s'intègrent parfaitement au jeu en lui-même.

 

Question 9. Concernant les jeux Atlus en général : Sakurai trouve qu'ils prennent beaucoup de temps à finir et qu'il faut donc bien se préparer et s'impliquer. Il a d'ailleurs plaisanté en disant qu'il voudrait qu'ils soient deux fois moins longs. C'est aussi le cas de Persona Q2 pour lui, qu'il a commencé depuis quelques jours.

 

 

Ensuite, dans le dernier numéro du magazine Famitsu, Sakurai a encore eu droit à une rubrique spéciale dans laquelle il a discuté de la révélation de Joker aux Game Awards 2018, de son état de santé, du nombre de personnes travaillant sur le développement des DLC et des fonctionnalités en ligne. C'est d'ailleurs la première rubrique écrite par Sakurai après la sortie du jeu, et nous préparons aussi un résumé des précédentes pour un autre article. 

Tout d'abord, Sakurai admet qu'il a secrètement vérifié certaines des boutiques les plus populaires du Japon pour connaître le succès de Super Smash Bros. Ultimate. Le jour de la sortie, Nintendo a révélé Joker de Persona 5 pour le premier set de DLC. Pour le moment, au stade du développement, il n'est pas encore jouable. Toutefois, le développement progresse bien, et Sakurai affirme qu'il a beaucoup de respect envers Persona 5. Travailler sur Joker a été une source de motivation sans fin pour lui. En ce qui concerne le personnage en lui-même et la façon dont l'équipe le développe, le réalisateur préfère rester discret et garder cela secret pour le moment, mais il promet de donner plus de détails dans les jours à venir.

Ce dont il veut surtout parler à l'heure actuelle est sa révélation, qui a été très travaillée puisque pour la bande-annonce, l'équipe de développement a même fait appel au studio qui a produit les cinématiques de Persona 5, Production I.G. Tout d'abord, Nintendo avait abordé Sakurai avec une simple requête : révéler que Joker est en développement aux Game Awards 2018. Il n'a pas eu de mal à accepter, puisqu'il trouvait le timing bien choisi, surtout que c'était juste au moment de la sortie du jeu. Bien sûr, le développement n'était pas à un stade assez avancé à ce moment-là, et il n'y avait donc pas de gameplay à montrer. Il a donc été décidé de révéler Joker à travers une cinématique spéciale. Sakurai a vérifié le lieu des Game Awards, puis a réfléchi à la manière de rendre la révélation intéressante. Il avait fini par imaginer Joker en train d'infiltrer le lieu pour voler son « trésor » : une invitation à rejoindre Super Smash Bros. Ultimate (qui était donc peut-être prévue pour quelqu'un d'autre... mais qui ?).

 

 

Étant donné que Sakurai connaît très bien Persona 5, écrire un dialogue convenant à Joker ne posait pas vraiment de problème. Cependant, demander au seiyuu de Joker, Jun Fukuyama, de doubler à nouveau le personnage, était une autre histoire. Cependant, l'équipe a pu faire appel à lui, et enregistrer ses lignes de dialogue était très amusant et l'ambiance dans le studio d'enregistrement était plutôt joyeuse. Malheureusement, Sakurai admet qu'il n'y a que quelques lignes de dialogue, et plaisante en disant que c'est un peu un gâchis... Pour le moment, il ne sait pas s'il y aura également des cinématiques animées pour les personnages des autres DLC, mais Sakurai aimerait faire tout ce qu'il peut, dans la mesure du possible, pour que l'on puisse apprécier pleinement chaque révélation. 

Sakurai a bien sûr remarqué l'immense popularité de Super Smash Bros. Ultimate. Il a reçu énormément de remerciements et de remarques élogieuses venant du monde entier, et pense d'ailleurs que c'est lui qui devrait remercier toutes ces personnes puisqu'elles jouent au jeu sur lequel il a eu la chance d'avoir travaillé dessus. Il a également remarqué les messages lui conseillant de se reposer. Sakurai admet que ce fut un travail long et difficile, et que tous ceux qui le voient le comprennent bien. Désormais, il affirme qu'il va bien, et que récemment, il a pu prendre congé le week-end, et à côté, il arrive régulièrement à finir beaucoup de travail sans problème

Sakurai parle ensuite du travail sur les DLC et avoue qu'au fur et à mesure que les combattants des DLC seront conçus, l'équipe impliquée se réduira petit à petit. Jusqu'à présent, il surveillait le travail d'une centaine de personnes, et son travail de réalisateur est donc sur le point d'être relativement léger. Bien sûr, il faudra planifier le prochain personnage pour le futur set de DLC, puis encore le prochain, et ainsi de suite. Sakurai a donc pensé à planifier certaines choses à l'avance et à réserver des fonds, ce qui rendra les choses plus simples par rapport à avant (il fait ainsi allusion aux DLC de Super Smash Bros. for 3DS & Wii U). Le réalisateur avoue également qu'il vivait reclus jusqu'à présent, mais maintenant, il pense qu'il est temps pour lui de sortir et de voir autant de personnes que possible.

Concernant les fonctionnalités en ligne, Sakurai se demande si le système de matchmaking fonctionne bien. Il a ses propres soupçons et travaille dessus en ce moment avec son équipe afin de réaliser des ajustements. Il fera cela à chaque fois que ce sera nécessaire et continuera à faire de son mieux pour satisfaire tout le monde. Et sur cette bonne note, il nous souhaite une bonne année. 

 

 

Au niveau des futurs DLC, maintenant que le jeu est sorti depuis plus de vingt jours, nous sommes bien sûr à la recherche de nouveaux détails. Nous avons fini par en trouver sur la page de service à la clientèle du site de Nintendo of America. Elle confirme à nouveau que le Fighters Pass ne contiendra pas la Plante Piranaha. Elle sera bien distribuée séparément pour tout le monde (voir plus bas pour son mode de distribution gratuit). Ce qui est assez intéressant, c'est que nous avons désormais la confirmation que de nouvelles tenues pour les combattants Mii seront proposées séparément à l'achat et qu'elles ne seront visiblement pas incluses dans les sets de DLC et le Fighters Pass. Chaque costume coûtera 0,75 $, et leur sortie est prévue pour 2019, sans plus de précisions pour le moment. Nintendo donnera probablement plus de détails dans les jours à venir, peut-être dans un nouveau Direct.

 

 

Passons désormais aux informations un peu différentes, puisqu'elles concernent des rumeurs au sujet de Persona 5 et de Super Smash Bros. Ultimate. Même si rien n'est officiel, si vous préférez garder la surprise sur le futur de Persona et de Super Smash Bros. Ultimate, nous vous déconseillons de lire ce qui suit.

 

Super Smash Bros. Ultimate

 

Tout d'abord, il y a environ deux semaines, Cygames a annoncé un jeu de combat basé sur le RPG sur smartphone Granblue Fantasy, intitulé Granblue Fantasy Versus et développé par Arc System Works pour une sortie en 2019 sur PlayStation 4. Si nous parlons de ce jeu en particulier, c'est parce qu'il était présent sur une fuite venant du site japonais 5channel (autrefois connu sous le nom de 2channel) postée le 10 décembre, avec d'autres informations, dont au sujet des prochains DLC de Super Smash Bros. Ultimate. Elles indiquent que le stage ajouté avec le premier set de DLC sera Mementos de Persona 5, avec Jack Frost qui apparaîtra sur l'écran pour utiliser une compétence (sûrement en tant que trophée aide). La fuite mentionne également un certain P5R, qui serait une version « complète » de Persona 5, qui sortirait donc sur Switch, et P5U, un jeu de combat issu de l'univers du jeu. P5R sortirait bien en 2019, mais P5U (que plusieurs fans renomment Persona 5 Arena en référence au jeu de combat de Persona 4) aurait été repoussé à cause du développement de Granblue Fantasy Versus. Il faut d'ailleurs savoir que P5R et P5U sont des noms de domaine enregistrés par Atlus en avril 2017. Nous en parlions dernièrement ici. Le message sur 5channel n'est plus accessible, mais il a été conservé par plusieurs personnes et sites, dont Persona Central

Et ce n'est pas tout, la fameuse fuite en question a aussi évoqué un autre personnage qui sera disponible dans un set de DLC : Erdrick, le protagoniste jouable de Dragon Quest III, et le personnage central de la trilogie à son nom qui englobe donc les trois premiers Dragon Quest. C'est donc un personnage emblématique, bien sûr principalement au Japon, ce qui rend son apparition dans Super Smash Bros. Ultimate tout à fait possible. Le stage avec le même set de DLC serait Alefgard (région du premier Dragon Quest), et à l'instar de personnages comme le villageois, Daraen et Corrin, il sera possible de choisir une version féminine d'Erdrick ainsi que deux couleurs pour Anlucia de Dragon Quest X et le héros de Dragon Quest XI. De plus, un Gluant apparaîtrait également pour utiliser une attaque. Tout cela se ferait en étroite collaboration avec Square Enix ainsi qu'au profit du marketing de Dragon Quest en Occident. 

Revenons maintenant au fameux Persona 5 R, dont l'annonce serait maintenant imminente. Le 20 avril 2017, une adresse IP assignée au site P5R.JP a été découverte, qui charge désormais sur un 403 ERROR. Cela indique que le site n'est pas configuré pour un accès public. Le 26 décembre (la date étant très importante, puisque comme par hasard, cela arrive après les rumeurs...), un certificat HTTPS a été acheté par le site. Le nom de domaine P5R.JP a été également mis à jour le 25 décembre. Il avait été aussi mis à jour en avril 2018 pour être renouvelé. Désormais, il a été déplacé sur les serveurs d'Atlus, alors qu'auparavant, il résidait sur Onamae (qui permet d'enregistrer des noms de domaine au Japon).

La signification possible du R de Persona 5 reste un mystère, même si l'on s'amuse à penser qu'il correspond à des mots comme Racing. La seule signification qui a été « trouvée » remonte à quelques jours, lors des rumeurs au sujet de Persona 5 Reloaded sur Switch. Mais plus sérieusement, le contenu de ce P5R pourrait très bien être une version définitive ou complète de Persona 5, à l'instar de Persona 4 Golden par exemple. Il faut d'ailleurs savoir qu'en plus de la rumeur, en février 2017, Atlus avait organisé un sondage demandant notamment aux fans s'ils aimeraient avoir une nouvelle édition de Persona 5 avec de nouveaux éléments et des histoires supplémentaires (voir toutes les questions en anglais à cette adresse). L'annonce possible de ce P5R pourrait se faire très bientôt... En effet, à chaque fois qu'Atlus faisait ces changements de noms de domaine autrefois, une annonce correspondant à chaque nom se faisait dans les deux semaines suivant la mise à jour. L'événement où Atlus pourrait faire l'annonce sera probablement révélé dans quelques heures, lorsque l'épisode spécial Dark Sun… de Persona 5 the Animation sera diffusé à la télévision japonaise le 31 décembre à minuit (heure japonaise), ce qui correspondra au 30 décembre à 16h chez nous. Wakanim prévoit de le diffuser en VOSTFR le 31 décembre (l'anime étant à retrouver sur leur site à cette adresse). De nouvelles informations seront également révélées sur le concert Persona Super Live 2019, que nous évoquions dans cet article. Dans ce même article, nous parlions aussi des exemples où Atlus avait fait des annonces au cours d'autres concerts les années précédentes.

Atlus laisse donc beaucoup d'indices, et ce n'est pas terminé, puisque ce qu'il s'est passé en 2017 s'est reproduit cette semaine avec l'enregistrement de plusieurs noms de domaine liés à Persona 5 sur Ryu's Office, où d'autres noms de domaine d'Atlus avaient été enregistrés auparavant. Ryu's Office a aussi soutenu Atlus pour le marketing et la promotion pour un certain nombre de jeux, dont plus récemment Persona 3 : Dancing in Moonlight et Persona 5 : Dancing in Starlight. Voici les nouveaux noms de domaine : 

 

Persona5R.JP

P5S.JP

Persona5S.JP

Persona5M.JP

P5M.JP

P5B.JP

Persona5B.JP

 

On retrouve donc ce fameux P5R, mais aussi d'autres noms totalement inédits, dont P5SP5M et P5B... Officiellement, les sociétés enregistrent des noms de domaine par sécurité ou d'autres fins commerciales. Parfois, ils ne correspondent pas à de réels produits, ce qui serait peut-être le cas de ces P5S, P5M et P5B, qui mènent vers Onamae. Toutefois, la réapparition de P5R est intéressante. Il faut aussi savoir qu'Atlus n'a jamais utilisé les noms de domaine P3D.JP et P5D.JP, seulement PERSONA-DANCE.JP pour son site web officiel. Officiellement, Atlus n'a pas évoqué ces noms de domaine, mais concernant les futurs projets de la firme, vous retrouverez des commentaires et une carte de vœux de différents développeurs ici et  en anglais, un jeu qui n'a pas encore été annoncé étant d'ailleurs mentionné.

 

 

Super Smash Bros. Ultimate est maintenant disponible pour 69,99 € sur l'eShop et le site de Nintendo13,6 Go étant l'espace requis (avec la possibilité de recevoir deux fois plus de points or jusqu'au 9 décembre et ainsi économiser 9,50 € sur le prochain achat en se procurant le jeu + le pack Fighters Pass). Un nouveau combattant, la Plante Piranha, sera distribué en tant que bonus de précommande un ou deux mois après le lancement du jeu. En achetant la version physique et en collectant les points or My Nintendo avant le 31 janvier 2019, on pourra recevoir gratuitement la Plante Piranha. Le bonus pour les premiers acheteurs est prévu autour du mois de février 2019 (il se peut que la période de sortie change). Bien sûr, pour les personnes qui n'auront pas pu profiter de cette offre, il sera possible de se procurer la Plante Piranha plus tard. À noter que l'amiibo Plante Piranha est déjà prévu pour le 15 février 2019

 

Le jeu aura droit à des DLC payants jusqu'en février 2020. Il y aura cinq sets, chacun d'eux proposant un combattant inédit, un nouveau stage et de nouvelles pistes audio. Il y aura donc au total cinq nouveaux combattants, cinq stages et leurs musiques associéesJoker de Persona 5 sera le combattant offert avec le premier set de DLC.

Le prix de chaque set est fixé pour le moment à 5,99 €. On pourra les acheter individuellement ou bien en pack avec le Fighters Pass au prix de 24,99 €. Les sets seront disponibles petit à petit jusqu'à février 2020Le Fighters Pass donnera accès progressivement à tous les sets à mesure qu'ils sortiront. Il est possible de se procurer le jeu + le Fighters Pass pour 94,98 €. De plus, en achetant le Fighters Pass, on obtiendra un costume d'épéiste Mii basé sur Rex de Xenoblade Chronicles 2. Plus de détails sur les DLC se trouvent à cette adresse.

 

 

Les amiibo Inkling, Ridley et Wolf sont déjà disponiblesLes amiibo King K. Rool et Ice Climbers sortiront le 15 février prochain, et les figurines de Marie, Pichu, Ken, Link enfant et Daisy, sortiront courant 2019 (la date de sortie pouvant varier).

 

Pour rappel, Nintendo a commercialisé le 16 novembre un pack Nintendo Switch édition Super Smash Bros. Ultimate qui contient une station d'accueil où figurent les combattants du jeu, des manettes Joy-Con uniques aux couleurs de Super Smash Bros. et Super Smash Bros. Ultimate en version dématérialisée (sur un code de téléchargement). La version japonaise du pack contient un abonnement de 90 jours au service Nintendo Switch Online. Le prix est de 359,99 $ / 36 980 yens. Nintendo a aussi vendu une manette Nintendo Switch Pro aux couleurs du jeu au prix de 74,99 $. Une édition spéciale est proposée aux États-Unis, contenant un Steelbook officiel et la manette Pro en plus du jeu, au prix de 139,99 $. Le Nintendo Official UK Store a proposé une édition contenant le jeu et le Steelbook pour 59,99 £ (seulement livrable au Royaume-Uni).

Pour toute l'Europe, Nintendo a également sorti une édition limitée en parallèle de la version standard. L'édition limitée contient une manette Nintendo GameCube édition Super Smash Bros. et un adaptateur pour manettes Nintendo GameCube en plus du jeu en physique. La manette et l'adaptateur sont vendus séparément (respectivement pour 29,99 $ et 19,99 $). Chaque nouveau combattant (y compris les combattants écho) a droit à un amiibo coûtant 15,99 $, et les figurines des anciens personnages sont petit à petit recommercialisées. Aux États-Unis, elles coûtent 12,99 $Les données des anciens amiibo Smash Bros. peuvent être transférées.

Le jeu est développé par Nintendo, Sora. Ltd. et Bandai Namco Studios sous la supervision de Masahiro Sakurai. Super Smash Bros. Ultimate propose de jouer avec les manettes GameCube (celles d'origine ou de nouvelles spécialement conçues pour la Switch), les Joy-Con et les manettes Pro. Bien sûr, on peut jouer en ligne en mode portable ou sur table, à condition de payer un abonnement à Nintendo Switch Online. Le jeu tourne en 1080p et à 60 images par seconde en mode téléviseur, et en 720p et à 60 ips en mode portable.

Au Japon, la manette Pro (7 480 yens), la manette GameCube (2 000 yens) et l'adaptateur (2 500 yens) sont sorties le 16 novembre. Sur My Nintendo Store (boutique accessible uniquement au Japon), il est possible de commander tout séparément (y compris le contenu du bundle Nintendo Switch). Une carte de téléchargement pour le Fighters Pass est également vendue pour 2 500 yens. Nous proposerons dans quelques jours un autre article récapitulant les dernières informations ainsi que d'autres images et vidéos. En attendant, vous pouvez consulter nos anciennes news à cette adresse.

 

Sources : Persona CentralNintendo Everything



Afficher / Masquer les commentaires

0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Newsletter
LES DERNIERES SORTIES

Sondage
Parmi ces series, lesquelles reveriez-vous de revoir ?


Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016