Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
NEWS
Support Développeur Nombre de joueurs Sorties
 Switch  Game Freak  1 à 4 15/11/2019
15/11/2019
15/11/2019
Editeur Genre Divers
 Nintendo  RPG     Site officiel
8 commentaire(s)
switch
Pokémon Épée et Bouclier : Game Freak explique pourquoi certains Pokémon ne pourront pas être transférés, quelques infos sur le développement

 Par klaus,
 le 17/06/2019 à 23H53

À la suite de la présentation de Pokémon Épée et Bouclier à l'E3 2019, de nouvelles informations nous sont parvenues concernant les choix de l'équipe de développement, les nouveautés et la conception des jeux en général chez Game Freak. Le producteur, Junichi Masuda, et le réalisateur, Shigeru Ohmori, ont été interrogés à plusieurs reprises, notamment au sujet d'une information qui a fait beaucoup de bruit après sa révélation durant le Treehouse : Live dédié à Épée et Bouclier. En effet, Masuda a déclaré qu'il ne sera pas possible de transférer certains Pokémon venant d'autres jeux (à partir du logiciel Pokémon HOME, disponible début 2020) dans Épée et Bouclier. Nous avions eu aussi la confirmation, toujours dans le Treehouse : Live, que les capacités Z et les Méga-Évolutions ne seront pas présentes dans les jeux.

Masuda avait déjà affirmé durant le Treehouse : Live que chaque Pokémon dans Épée et Bouclier a dû être créé avec de nombreuses expressions faciales, et beaucoup plus de détails que jusqu'à présent. Compte tenu du grand nombre de Pokémon (qui existent déjà et ceux qui vont être ajoutés avec la huitième génération), il fallait faire en sorte de garder un équilibre, notamment dans les combats. C’est pourquoi une sélection des anciens Pokémon a dû être faite : seuls les Pokémon du Pokédex de Galar seront transférables vers Pokémon Épée et Bouclier depuis Pokémon HOMEy compris les Pokémon venant de Pokémon : Let's Go, Pikachu & Évoli. Il ne sera donc pas possible de transférer l’intégralité du Pokédex National dans Pokémon Épée et Bouclier, ce qui indique également que l’intégralité du Pokédex National ne sera pas « capturable » avec les seuls jeux de la huitième génération. Plus de détails sur le service Pokémon HOME se trouvent à cette adresse.

Par la suite, dans une interview accordée à USgamer, Masuda a donné plus de détails sur la décision de Game Freak. Il a expliqué qu'il y a plusieurs raisons derrière cela, en plus du nombre de Pokémon, comme le fait que maintenant que Game Freak développe des jeux sur Switch, les développeurs souhaitent créer les Pokémon avec une fidélité bien supérieure par rapport aux anciens jeux, avec des animations de meilleure qualité. Tout vient donc du système de combat, comme le producteur l'a indiqué au cours du Treehouse : Live.

Durant le développement, Game Freak a considéré qu'Épée et Bouclier seraient probablement un bon point de départ pour faire une sélection de Pokémon apparaissant dans les nouveaux jeux de la série, en prenant avant tout en compte quels Pokémon plaisent au plus grand nombre ainsi que l'équilibre du système de combat. Masuda rassure les fans, il y aura beaucoup de Pokémon très appréciés, dont ceux qui sont apparus dans les anciennes générations et qui pourront donc être transférés avec Pokémon HOME. Bien sûr, l'équipe a passé beaucoup de temps à discuter de quels Pokémon pourraient apparaître dans la région de Galar, tout en sélectionnant des Pokémon correspondant aux critères (dont les types, les talents, etc...) de l'équilibre du système de combat.

 

 

Shigeru Ohmori a aussi parlé de ce que peut faire Game Freak maintenant avec la Switch. Avec Let's Go, Pikachu & Évoli, l'équipe a pris le temps de faire des explorations liées à la technique et à l'expérience, et a bien sûr appris beaucoup. Ils ont pu utiliser ces jeux comme une base pour le développement d'Épée et Bouclier, et tirer pleinement parti de la console. Les développeurs voulaient surtout relever le défi de bien montrer la différence de la taille entre chaque Pokémon. C'est l'une des raisons pour lesquelles ils ont décidé de créer la fonctionnalité Dynamax, les Pokémon géants, les Terres Sauvages, etc. Ohmori a continué en parlant des activités que l'on pourra effectuer après l'aventure principale. Bien évidemment, il n'a pas trop élaboré là-dessus, mais il tenait à dire qu'il n'y aura pas seulement un peu plus d'histoire, mais aussi beaucoup de contenu lié au gameplay, et pas uniquement pour le système de combat et la scène compétitive

Le réalisateur a bien sûr été interrogé sur les inspirations, notamment concernant les Terres Sauvages. Au début, Game Freak souhaitait simplement créer un espace ouvert qui profite des capacités de la Switch. Ils ont essayé toute une variété de choses, comme le contrôle de la caméra (qui sera bien possible), une possibilité dont on ne pouvait jamais profiter avant dans les jeux de la série principale. C'était aussi un choix naturel compte tenu de la nouvelle génération de jeunes enfants qui souhaitent pouvoir contrôler la caméra librement, selon Ohmori. Cependant, bien qu'USgamer l'a interrogé au sujet d'une possible inspiration de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Ohmori n'a rien dit à ce sujet. Ohmori affirme aussi que pour Game Freak, il est important de rendre le monde de Pokémon encore plus grand à mesure que le studio progresse sur les différentes consoles de Nintendo, afin d'augmenter par exemple le sentiment d'immersion. Il affirme également qu'il y a beaucoup à espérer dans le futur, avec les nombreux progrès technologiques, et Game Freak compte bien continuer à utiliser les nouvelles technologies. 

 

 

C'est ensuite Famitsu qui a interrogé Masuda et Ohmori à l'occasion de l'E3. Grâce à cette interview, on nous indique qu'avec chaque espèce de Pokémon et leurs différentes formes, on dépasse désormais les 1000 créatures. Game Freak est bien clair à ce sujet : les prochains jeux Pokémon verront aussi un nombre de Pokémon restreint, car il sera de plus en plus difficile de tous les inclure. En effet, avec le passage à la Switch, le temps nécessaire pour rendre les graphismes et les animations de meilleure qualité a augmenté.

En dehors des graphismes, trouver un équilibre entre l'incorporation de nouveaux Pokémon, refaire de nouveaux modèles et créer de nouvelles capacités est devenu très difficile. Restreindre le nombre de Pokémon était d'ailleurs quelque chose à quoi ils réfléchissaient depuis longtemps, et la décision devait être prise tôt ou tard, selon Masuda. Il y avait eu des discussions en ce sens à l'époque de Soleil et Lune, ce qui explique pourquoi à partir de ces jeux, il n'y a plus de Pokédex National (bien qu'il est possible de transférer absolument tous les Pokémon de toutes les générations précédentes par le biais de Banque Pokémon). 

Malgré tout cela, Ohmori affirme que pour compenser, il y aura beaucoup de contenu dans l'histoire et les Terres Sauvages. Les développeurs ne peuvent pas encore dire combien de Pokémon seront inclus dans le Pokédex de Galar, mais Masuda précise que si un Pokémon est visible dans les jeux, alors toutes ses évolutions ou pré-évolutions le seront également. Par exemple, si on voit Dracaufeu, alors on peut considérer que Salamèche et Reptincel pourront aussi être obtenus, capturés et / ou transférés. Quant à savoir s'il y aura tout de même un moyen de transférer tous les Pokémon que l'on possède vers Épée et Bouclier dans le futur, Game Freak affirme qu'à l'heure actuelle, il n'y a aucun projet en préparation pour inclure les créatures manquantes via des mises à jour. Cependant, Masuda indique bien sûr que tous les Pokémon de Galar pourront être utilisés dans de futurs jeux par le biais de Pokémon HOME. 

 

 

À la question de savoir s'il sera possible de réutiliser les graphismes d'Épée et Bouclier dans les futurs jeux, Masuda répond qu'ils y réfléchissent, mais que si une nouvelle mécanique comme les Méga-Évolutions ou le Dynamax venait à être ajoutée, il faudrait de toute façon revoir les graphismes pour la majorité des Pokémon, ce qui semble compliquer la tâche. Quoiqu'il en soit, pour l'instant, il faut considérer que « comme cette région est froide, il vaut mieux rester au chaud » pour certains Pokémon (cette déclaration revient à ce que Masuda racontait à USgamer, comme quoi Game Freak a bien pris soin de sélectionner des Pokémon qui pourraient apparaître à Galar). 

Pour revenir à Pokémon HOME, Game Freak réfléchit à ajouter des mini-jeux au logiciel. Il deviendra le lieu où tous les Pokémon seront rassemblés et il sera possible d'en amener avec soi dans telle ou telle aventure, dans l'avenir (mais pas tous les Pokémon en même temps). Rendre Pokémon HOME une application vivante, son nom venant par ailleurs du fait que c'est un lieu où les Pokémon peuvent rentrer, est l'une des raisons pour lesquelles Game Freak souhaite que tous les Pokémon aient une importance.

Les Terres Sauvages ont aussi été évoquées dans l'interview, et on apprend que les personnes connectées à Internet apparaîtront directement sur notre écran. Si un Dresseur capture un Pokémon, un sticker indiquera quel Pokémon il aura capturé et il sera alors possible de communiquer avec lui pour lui demander de l'échanger, par exemple. En ce qui concerne les combats avec d'autres joueurs réels, le système utilisé sera dans la lignée de X, Y, Soleil et Lune

 

 

The Pokémon Company International a également interviewé le producteur et le réalisateur. Ohmori indique que le thème le plus important d'Épée et Bouclier est l'idée d'être le plus grand ou le plus fort, ce qui vient de la Switch, qui est une console puissante, avec des capacités graphiques et techniques bien au-delà de ce que proposaient les consoles où sortaient les jeux de la série principale. L'équipe a mis l'accent sur le thème de la force, le Royaume-Uni (Galar étant inspirée de ce pays) ayant beaucoup de légendes sur les géants et autres éléments similaires. Concernant le développement, rien de surprenant, mais Ohmori affirme que la phase conceptuelle a commencé immédiatement après la fin du développement de Soleil et Lune (pendant qu'une autre équipe de développeurs travaillait sur Ultra-Soleil et Ultra-Lune). Cette phase a duré environ un an, puis ils sont passés à la production complète. Par la suite, il y a eu la phase de débogage, et tout cela a pris environ trois ans.

Bien sûr, au sujet des Pokémon, Game Freak a demandé tout d'abord aux planificateurs et aux concepteurs de définir l'emplacement de chaque Pokémon de départ, qui ont ensuite collaboré avec les artistes et designers, à l'aide de fichiers texte. Bien évidemment, pour la création des Pokémon, il faut aussi que les créatures soient crédibles dans leur propre environnement, comme Moumouton, en l'imaginant vivre par exemple à l'état sauvage, comme le ferait un animal. Cela est un peu différent pour les Pokémon de départ, puisque les développeurs essayent de leur donner une personnalité fixe. Masuda pense, en plaisantant, que les personnes tristes choisiront surtout Larméléon.

 

 

Pokémon �pée et Pokémon Bouclier

 

Ohmori avoue que Let's Go, Pikachu & Évoli étaient presque une sorte de projet de recherche pour Game Freak, leur permettant d'apprendre à développer sur Switch. Sans ces jeux, ils n'auraient pas pu sortir Épée et Bouclier cette année. De plus, différentes équipes travaillaient sur chaque titre, mais ils ont pu utiliser beaucoup de ce qu'ils ont appris au cours du développement des nouveaux titres. Masuda et Ohmori ont également été interrogés au sujet de la conservation et du changement d'éléments traditionnels, ce à quoi Ohmori a tout d'abord évoqué la rencontre de Pokémon sauvages. Elles seront toujours aléatoires, mais les développeurs ont beaucoup expérimenté sur les moyens de modifier cela. Dans Épée et Bouclier, il s'agira d'une sorte de système hybride, avec la possibilité de rencontrer certains Pokémon directement sur le terrain, tandis que d'autres apparaîtront uniquement sous la forme de points d'exclamation, par exemple. Bien évidemment, il y avait aussi la possibilité de contrôler la caméra, comme évoqué plus haut dans notre article, ce qui correspond à la réponse des besoins du moment. Pour Game Freak, c'était normal de proposer la possibilité de contrôler la caméra (bien que cela se limitera aux Terres Sauvages).

Game Freak considère qu'Épée et Bouclier combinent vraiment les deux expériences principales proposées par la Switch : jouer en mode portable et en mode téléviseur. Par exemple, les Pokémon Dynamax auront l'air beaucoup plus impressionnants sur un téléviseur grand écran, et en même temps, emporter les jeux partout et profiter de l'aventure n'importe où rend l'expérience immersive. 

Concernant le Dynamax, Ohmori déclare qu'il s'agit d'une sorte de fusion entre les Méga-Évolutions et les capacités Z. De plus, l'objectif était de faire en sorte que tout Pokémon soit viable au combat, et il a été décidé que chaque créature puisse dynamaxer. Il sera bien sûr possible d'utiliser la fonction Dynamax dans les batailles entre amis et inconnus en local et en ligne (en dehors des raids Dynamax donc). Pour le multijoueur et le sentiment de liberté, l'accent a donc été surtout mis sur les raids Dynamax et les Terres Sauvages, qui conservent quelques éléments traditionnels et qui en ajoutent d'autres totalement nouveaux. 

 

 

Ohmori révèle ensuite que les compositeurs principaux d'Épée et Bouclier sont Go Ichinose et Minako Adachi. Ohmori a été très impliqué dans la direction de la musique, et l'équipe voulait relever plusieurs défis ainsi que transmettre différentes choses. Le Royaume-Uni étant l'inspiration de la région de Galar, Ohmori a été personnellement inspiré par son goût pour la musique rock britannique, et il voulait donc bien le montrer dans la bande-son. En outre, avec les Terres Sauvages en particulier, il a été décidé de composer des musiques plus longues comparées à celles que l'on pouvait écouter dans les autres jeux, avec différentes variations, puisque l'on restera longtemps dans certaines zones. Grâce au Treehouse : Live, nous avons d'ailleurs eu un avant-goût de certaines musiques (Terres Sauvages, musique de combat normal, raid Dynamax...), et The Pokémon Company a également révélé le thème des combats contre les Champions d'Arène à travers la vidéo de présentation de Donna, la Championne spécialisée dans les Pokémon de type Eau (dont le combat, présent dans la démo de l'E3, a d'ailleurs été détaillé dans cet article en anglais) : 

 

 

À noter que l'information communiquée par Masuda lors du Treehouse : Live concernant le Pokédex de Galar a engendré deux vagues de relations notables. La première se situe sur les comptes Twitter officiels de Pokémon (dont surtout le principal, et en réponse à chaque Tweet récent), où des milliers de personnes ont exprimé leur mécontentement, notamment avec un hashtag demandant l'ajout du Pokédex National (qui s'est aussi vu sur d'autres réseaux sociaux et YouTube, principalement sur la vidéo du Treehouse : Live, qui affiche à l'heure actuelle environ 65 000 « Je n'aime pas ce contenu », contre environ 19 000 « J'aime ce contenu »). La deuxième vague de réactions vient d'un commentaire d'un Japonais sur Twitter qui a déclaré qu'il était déçu de Game Freak, car d'après lui, il ne faut que 5 minutes pour créer les graphismes d'un Pokémon. Rapidement, de nombreux artistes spécialisés dans les images de synthèse ont réagi en essayant de recréer des modèles de Pokémon en 5 minutes, et en exposant leurs œuvres, plutôt amusantes, sur Twitter avec un hashtag spécial

Pour finir, voici différentes vidéos de la démo jouable de l'E3 2019, partagées par Famitsu (on voit d'ailleurs les deux nouveaux Pokémon dont nous vous parlions dans notre article précédent sur Épée et Bouclier) :

 

 

 

 

 

 

 

Pokémon Épée et Bouclier seront disponibles mondialement le 15 novembre prochain dans le monde entier. En plus des éditions standard, un double pack sera proposé, contenant les deux jeux. Exclusivement en Europe, Nintendo offrira un SteelBook doré, permettant de ranger les deux cartes de jeu. Pour en savoir plus sur Pokémon Épée et Bouclier, ses nouveautés, ses Pokémon et bien plus encore, vous pouvez consulter tous nos articles sur les jeux à cette adresse.

 

Article rédigé par Klaus et Greg-sHAOlink.



Afficher / Masquer les commentaires

8 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le mardi 18 juin 2019 à 00:19

Pourquoi ils se plaignent alors qu'au final ils vont acheter le jeu day-one voire prendre les deux versions ? Tu veux les boycotter pour leur faire comprendre ? Achète le jeu d'occasion et n'achète aucun produit dérivé. Point. Mais non, ils se plaignent et finissent par acheter la double version avec steelbook...

Pokémon, la licence la plus rentable au monde. Quand tu vois qu'au fond la majorité du public est composée de gamins, soit de par leur âge réel, soit de par leur âge mental, cela n'a rien d'étonnant.
a dit le mardi 18 juin 2019 à 06:34

Ben il faut croire que cette licence n'ira que dans le sens de ce oublic et que ça ne te corespond plus. Passe à autre chose.
a dit le mardi 18 juin 2019 à 13:20

Personnellement je reste tenté par le jeu, c'est pas comme si je pouvais récupérer les Pokémon de mes vieilles cartouches GB.
Mais il reste que les excuses de GameFreak me paraissent complètement bidon. Parce que d'une part le recyclage des modèles et des animations depuis la gen précédente est assez évident et d'autre part le jeu est loin d'être une prouesse technique. L'équilibrage est une meilleure excuse, mais il ne justifie pas non plus cette "solution".

J'y vois surtout une stratégie pour imposer leur Pokémon Home aux joueurs et une radinerie sur les moyens production (quand on pense aux déclarations de GameFreak de ne plus vouloir se concentrer exclusivement sur Pokémon et quand on voit les manques à côté ...), ce qui est honteux pour un jeu qui passera les dix millions de ventes les doigts dans le nez.

Enfin bref, j'espère qu'ils se rattraperont sur le prochain ... même si bien sûr rien ne les y oblige vraiment.
a dit le mardi 18 juin 2019 à 16:11

C'est comme Call of et Assassin. Une grosse baisse des ventes et hop !,
a dit le mardi 18 juin 2019 à 18:38

Tous ces joueurs spécialistes du développement de jeu. C'est émouvant. cryingsmiley.gif
a dit le mardi 18 juin 2019 à 20:03

Miles > Tu m'as - je pense - très mal compris. Personnellement je n'ai rien contre cette "contrainte" annoncée par GF (je n'ai jamais échangé/transféré de pokémon). Ce qui me dérange par contre, ce sont ces joueurs qui se plaignent mais qui n'engagent aucune action derrière. Or des actions sont envisageables pour venir "alerter"/"sanctionner" GF, j'en ai cité deux dans mon dernier message.

KJ > Tu vas me dire qu'il n'est pas possible pour GF d'annoncer que des MàJ seront effectuées chaque trimestre pour rendre de plus en plus de pokémon transférables ?

Et sinon les pokémon centralisés dans Pokémon Home qui disparaissent à tout jamais si on ne paye plus, on en parle ? Dire que GF sont les premiers à jouer sur la corde sensible en te disant "c'est ton pokémon à toi, tu lui as donné un surnom, tu lui as donné des baies, tu l'as chouchouté, tu as participé à des combats et à des concours avec lui, bref tu as créé un lien fort avec lui... ". Et la fin de la phrase "... par contre non, tu ne pourras jamais l'avoir dans le prochain jeu".
a dit le mardi 18 juin 2019 à 20:14

Citation (Captain T @ mardi 18 juin 2019, 20:03)
Et sinon les pokémon centralisés dans Pokémon Home qui disparaissent à tout jamais si on ne paye plus, on en parle ? Dire que GF sont les premiers à jouer sur la corde sensible en te disant "c'est ton pokémon à toi, tu lui as donné un surnom, tu lui as donné des baies, tu l'as chouchouté, tu as participé à des combats et à des concours avec lui, bref tu as créé un lien fort avec lui... ". Et la fin de la phrase "... par contre non, tu ne pourras jamais l'avoir dans le prochain jeu".


Ce n'était pas le cas avec la Banque Pokémon, je doute qu'ils virent tout de Pokémon HOME si tu arrêtes de payer... si le service est payant d'ailleurs, il sera peut-être compris dans l'abonnement online (nécessaire au fonctionnement réseau du jeu).
Quant au fait de ne pas pouvoir transférer une bonne partie de ses Pokémon sur 2pée/Bouclier, ça enlève beaucoup de pertinence à HOME. Pourquoi les transférer (en sens unique.... clonez) si c'es tpour ne pas s'en servir? C'est pas collé 3 mini-jeux qui va cahnger grand chose.
Maintenant, ça reste un service online qui peut très bien s’arrêter à tout moment avec perte de tout le contenu. Avant de s'inquiéter pour HOME pour l'instant, on ferait bien de regarder ce que va devenir le service sur une 3DS en soin palliatifs...
a dit le mardi 18 juin 2019 à 20:41

Citation (Captain T @ mardi 18 juin 2019, 20:03)
KJ > Tu vas me dire qu'il n'est pas possible pour GF d'annoncer que des MàJ seront effectuées chaque trimestre pour rendre de plus en plus de pokémon transférables ?

Pourquoi je te dirais ça ? huh.gif

Techniquement, c'est évidemment possible, mais cela ne semble pas être dans les plans de Game Freak. Et je peux tout à fait comprendre qu'à un moment donné, ils décident de stopper cette politique d'exhaustivité vu la charge croissante de travail que cela nécessite à chaque génération (pour des ventes qui n'augmentent pas de manière proportionnelle). Surtout avec le passage à la HD qu'on sait demandeur en terme de ressources. Personnellement, je ne connais d'ailleurs guère de séries, même triple A, qui proposent un bestiaire de plus de 800 bestioles jouables. Donc plutôt de prendre cela pour acquis, notamment parce que c'était encore possible sur 3DS, les fans pourraient aussi se demander s'il est légitime d'espérer voir perdurer une telle tradition ad vitam æternam. Parce qu'à ce compte-là, on peut aussi se projeter sur la 16ème génération qui proposera 2000 Pokémon en hologrammes. nerd.gif

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016