Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots
Rayman Legends est naturellement présent sur le salon, jouable qui plus est à plusieurs. Car c'est là la grande nouveauté de cet épisode, l'ajout d'un nouveau participant contrôlant le GamePad, portant ainsi jusqu'à 5 le nombre de personnes pouvant jouer en même temps. La maniabilité de Rayman n'a pas changé par rapport à Origins, par contre le joueur possédant le Gamepad peut lui interagir sur l'environnement. En fait il contrôle un nouveau personnage uniquement via l'écran tactile, une sorte de mouche nommée Murphy que l'on déplace du bout du doigt et qui interagit avec le décor. Comme en soulevant ou en déplaçant certaines plate-formes afin que Rayman y accède, action indispensable par exemple pour atteindre certaines cages cachées.

Sondage


1 commentaires
Rayman Legends
Par Blayrow, le 09 Jun 2012

Mais il n'y a pas que ça : dans chaque niveau le GamePad trouve une nouvelle utilité. On peut par exemple citer ce moment où des dragons viennent sur l'écran pour arroser Rayman de flammes, et que l'autre joueur doit chasser à coup de lance-pierres depuis l'écran tactile avant qu'il ne soit trop tard. Il y a aussi, dans un autre niveau, ces grosses boules de feu mortelles pour Rayman qui apparaissent en nombre, mais qui peuvent être éteintes d'une simple pression sur le Gamepad. L'écran tactile qui peut aussi servir à immobiliser, voire occire, les ennemis. Parfois ce sont les réflexes du joueur qui sont mis à l'épreuve : lors d'un niveau qui scrolle rapidement, il fallait appuyer au bon moment sur des boutons disséminés dans le niveau pour ouvrir des portes.
 
Rayman Origins, surtout au niveau des décors au second plan, beaucoup plus travaillés. Rien à dire aussi au niveau de la fluidité, les passages s'enchainent avec toujours autant de pêche, sans baisse de framerate. Sur l'écran tactile le jeu est tout aussi beau et réactif. A aucun moment nous avons senti un retard, un décalage avec l'autre écran ou autre gêne technique. Bref, le jeu a l'air au point, et c'est tant mieux vu qu'il est prévu pour le lancement de la console. En revanche, les développeurs d'Nintendo pour le moment. On peut donc s'attendre à des versions Xbox et PS3, mais qui ne bénéficieront vraisemblablement pas du gameplay si particulier de cette version.
Afficher / Masquer les commentaires
1 commentaire(s)
COMMENTAIRES
a dit le mardi 03 septembre 2013 à 11:32

« Si Nintendo a su évoluer avec sa saga Mario en passant de la 2D sur Super Nintendo à la 3D de Super Mario 64 (et l’arrivée d’un gameplay tout neuf), il n’en est, pour le moment, pas de même chez Ubisoft. »

Je ne trouve pas que la comparaison soit pertinente. Par exemple, le premier Rayman, Rayman 3 et Origins ont des feelings vraiment très différents les uns des autres malgré les mécaniques de jeu similaires. Mécaniques qui sont, à mes yeux, loin d'être un défaut puisqu'elles créent du challenge et de la replay value. Et puis, ce n'est pas comme si on avait bouffé des dizaines d'épisodes de Rayman (je n'inclus pas la série des Lapins Crétins dans le lot).

Qui plus est, ça fait quand même un bon moment que la série Mario ne s'est pas réinventée (de mont point de vue, depuis le premier Super Mario Galaxy). Les mécaniques de jeu commencent à être sacrément éculées à travers la tétra-chiée d'épisodes qui ont vu le jour, et s'il y a bien un domaine dans laquelle la série ne s'est presque jamais remise en question, c'est bien la direction artistique (à part pour Super Mario Galaxy encore une fois, dont j'adore le ton féérique). Artistiquement, les épisodes Origins/Legends sont peut-être les deux plus beaux jeux de plateformes 2D que j'ai jamais vu. À ce niveau-là, la série d'Ubisoft supplante clairement la série de Nintendo et c'est ce qui la rend, avec son humour, beaucoup plus attrayante selon moi.

Support
  • Wii U
Editeur
  • Ubisoft
Développeur
  • Ubisoft
Genre
  • Plate-formes
Nombre de joueurs
  • 1 à 5
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   29 aout 2013
   3 septembre 2013
   2013

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016