Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #83
La Switch sur son petit nuage
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots

Sondage


0 commentaires
Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Par Manmedaz, le 09 Jun 2007

désormais un peu plus claires.

L'habit ne fais pas le moine ?

Les quelques images que l’on a pu apercevoir du jeu jusqu’à maintenant sont finalement assez représentatives de l’état graphique du soft. En effet, celui-ci est assez proche de ce que l’on pourrait obtenir sur PS2, et se passe simplement de commentaires. Il est dommage que l’éditeur n’ait pas passé plus de temps sur cette partie, mais cet écueil reste cependant explicable par le fait que le jeu ne possède aucun temps de chargement et ce malgré la taille assez imposante de l’école. On ne manquera cependant pas de regretter que le jeu pâtisse de cette condition, bien qu’elle apporte beaucoup à

l’immersion dans le jeu, il faut le signaler !

Ce n’est donc pas pour l’esthétisme du jeu que l’on se tournera vers cette version Wii, mais alors dans ce cas, pourquoi la préférer à une autre ? Ainsi que nous l’avions soulevé plus haut, la version Wii bénéficiera d’un apport tout particulier grâce à la Wiimote. Effectivement, il s’avère que lorsqu’on brandit sa baguette magique, alors le joueur passe dans un mode que l’on pourrait qualifier de 1:1, c'est-à-dire que les mouvements que les joueurs fait à la Wiimote seront exécutés – à peu de choses près – par Harry dans le jeu, certains gestes précis permettant de jeter un sort. Par exemple, pour lancer un Repulso, rien de plus simple : vous n’avez qu’à élancer votre baguette vers l’écran, et le sort sera jeté (après un léger temps de latence cependant). De même, en élevant vos deux mains vers le ciel, vous lancerez un Wingardium Leviosa, faisant planer les objets comme les tables, livres, tableaux, balais, et encore d’autres, que vous pourrez déplacer dans la pièce, permettant de résoudre des puzzles. D’ailleurs, les puzzles prennent une dimension un peu spéciale dans cet épisode Wii, puisque ce gameplay implique vraiment le joueur et le propulse un peu plus dans le jeu. De même, les combats de sorciers en deviennent un peu plus intéressant de par leur stratégie.



Le jeu en lui-même semble raisonnablement long. Bien que l’intrigue principale se déroule assez rapidement, le jeu possède un nombre apparemment important de quêtes secondaires et de secrets à trouver. D’ailleurs, votre récompense sera sous la forme d’espèces de petites boules bleues, qui, lorsque vous les absorbez, augmentent l’efficacité et les dégâts de vos sorts. Une sorte de petit coté RPG très sommaire donc dans ce sens où il vous faudra effectuer quelques quêtes annexes pour mieux avancer dans l’histoire et augmenter en niveau.

Un jeu pour les fans, et bien plus si affinité

Dans sa globalité donc, ce Harry Potter et l’ordre du Phénix ne s’en tire pas trop mal, puisque l’immersion viendra remplacer le réalisme graphique. L’aventure que l’on vous propose de vivre devrait de plus plaire aux fans du film et/ou des livres, l’univers étant dépeint de bien belle façon dans le jeu, tous les recoins de Poudlard étant de surcroît accessibles et plutôt fidèles. On se perd réellement dans la cage d’escalier menant aux sept étages de l’école, par exemple, et on retrouvera la maison de Hagrid ainsi que d’autres endroits emblématiques comme les toilettes de Mimi Geignarde. La liberté est vraiment totale, pour peu qu’on ait la clef (ou parfois il faut simplement réaliser une petite mission, comme pour passer par les tableaux), on peut aller partout dans l’école de façon libre, un peu de façon similaire à un G.T.A. Cette sensation de ne pas être sur des rails, bien que l’histoire principale ne laisse bien entendu que peu de choix, est très plaisante, et ajoute à l’implication que l’on peut

avoir dans le jeu.

Un trio inséparable

Au final, on se retrouve avec un soft qui plaira assurément aux fans du sorcier, mais qui pourrait aussi très bien attirer des personnes ne connaissant pas les histoires du héros, de par sa grande facilité d’accès et son immersion poussée. On prend plaisir a jeter des sorts en ne faisant que bouger les mains, et une fois qu’on a pris le coup de main, c’est un vrai plaisir. Reste à confirmer toutes ces bonnes impressions dans un test, permettant notamment de dire si oui ou non le jeu est si long que cela. Rendez-vous dans les semaines qui arrivent pour la réponse !

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Wii
Editeur
  • Electronic Arts
Développeur
  • EA Games
Genre
  • Action - Aventure
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   28 juin 2007
   courant juillet 2007
   2007

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016