Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
En quelques mots

Sondage


0 commentaires
Harry Potter et la coupe de feu
Par Foxsleader, le

Qui, de nos jours, ne connait pas ce cher Harry Potter, sorcier qui squatte tous les médias alors que le sixième épisode de la série vient de sortir et que le film retraçant le quatrième tome arrive le 30 novembre ? Pas grand monde. Non content d’envahir nos salles de cinéma, il s’apprête à refaire un tour sur nos écrans dans un nouveau jeu vidéo : Harry Potter et la Coupe de Feu. Saura-t-il faire mieux que ses prédécesseurs qui, sans être de véritables tueries, ont su satisfaire la plupart des joueurs pas trop exigeants et un tant soit peu intéressés par l’univers fantastique du jeune magicien ? A vous de le découvrir…
Harry Potter est sans aucun doute le sorcier le plus connu, et ce aussi bien dans le monde de la magie que dans le monde des Moldus (personnes non magiques). Bébé de l’auteur à succès J.K. Rowling, il a depuis sa première apparition bien grandi et appris le business. Il aime à présent se montrer aussi bien au cinéma que sous forme de livres, de porte-clefs, de maillots de bains, de montres et dernièrement de Legos, c’est dire le niveau de génie du petit. Même si l’aspect commercial est très présent, il faut reconnaître l’énorme travail de l’auteur qui a su créer un univers fantaisiste mais néanmoins crédible, et qui a réussi à captiver des millions de lecteurs à travers le monde. Lecteurs qui se sont avidement jetés sur le dernier tome de la saga paru au début du mois d’octobre : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé (les vrais puristes ayant lu bien avant l’édition anglaise parue au début de l’été, bien évidemment). Dans le même temps, la série est adaptée au cinéma et c’est au rythme d’un film tous les ans et demi que nous revient notre petit magicien. Le quatrième film adapté du livre Harry Potter et la Coupe de Feu s’apprête à sortir sur tous les écrans le 30 novembre en France. Il n’étonnera personne de savoir que le jeu du même nom va sortir un peu avant le film. Les développeurs ayant une capacité de détection de l’argent surdéveloppée, ils ont bien sûr flairé les gigantesques profits que peut générer une licence de cette envergure. Mais avant d’aller plus en avant dans la découverte de ce nouveau soft, il convient de faire un point sur l’évolution de cette saga, devenue maintenant vidéoludique, au fur et à mesure de l’apparition de ses différents rejetons. Le premier jeu, Harry Potter et la Pierre Philosophale, avait fait sensation au sein des joueurs car il présentait des qualités auxquelles personne ne s’attendait, ces licences étant souvent faites à la va-vite pour piéger les joueurs frêles et innocents achetant ce genre de jeux uniquement pour le nom inscrit sur la jaquette. Le gros point noir du jeu restait tout de même sa durée de vie très courte, puisqu'il pouvait se terminer en un ou deux jours, mais il a tout de même laissé une bonne impression dans l’esprit des joueurs. Le deuxième à être apparu, Harry Potter et la Chambre des Secrets, n’a été quant à lui qu’une pâle et simple copie du premier, comportant par-ci par-là quelques minimes innovations, sans prendre en compte l’évolution de l’histoire bien entendu. La série a repris du poil de la bête avec la venue d’Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, qui quant à lui présentait un visage nouveau par rapport à ses prédécesseurs : le joueur avait beaucoup plus de liberté, les graphismes avaient fait un grand pas en avant et tout le système de jeu avait été amélioré. Même si la durée de vie restait un peu courte, on ne pouvait qu’apprécier ce jeu pour ses qualités indéniables, sans compter la chance pour les fans d’incarner véritablement leur héros favori. Ce qui nous amène donc au quatrième épisode des aventures d’Harry Potter, une quatrième année à Poudlard qui va se révéler déterminante pour son futur…
Harry Potter et les autres… En guise de remise à niveau, voici pour ceux qui ont loupé le Poudlard Express un bref récapitulatif de l’histoire. Harry Potter est donc un célèbre jeune sorcier connu dans toute la communauté magique comme Celui-Qui-A-Survécu. Il ne peut se balader dans les couloirs de Poudlard (l’école de sorcellerie) sans attirer les regards intrigués et fascinés de tous ses camarades d’école. Mais sa célébrité n’est pas venue par hasard, et il a dû en payer le prix fort : le sorcier maléfique Lord Voldemort a tué ses parents alors qu’il était encore bébé, et lorsqu’il s’en est pris au petit Harry, le sort fatal qui aurait dû tuer le bébé s’est retourné contre lui et l’a réduit à un état proche de la mort. Harry ne porte aucune trace de cette agression, si ce n’est la cicatrice en forme d’éclair sur son front. Depuis ce jour, il a été forcé de vivre avec sa tante et son oncle qui ont tout fait pour transformer sa vie en cauchemar, jusqu’à ce qu’il entre donc à Poudlard. A l’école, malgré tous ses efforts pour rester à l’écart des ennuis, il est toujours parvenu à se trouver englué dans des problèmes abracadabrantesques (c’est le cas de le dire) dont il a réussi à se sortir in extremis à chaque fois. Mais récemment, ses petites aventures sont devenues bien plus dangereuses… Harry et ses deux meilleurs amis, Ron et Hermione, rentrent donc à Poudlard pour leur quatrième année d’études, mais celle-ci promet d’être totalement différente des précédentes puisque l’école accueille le Tournoi des Trois Sorciers en son sein. Ce tournoi consiste à opposer les trois représentants des trois grandes écoles de sorcellerie européennes à savoir Poudlard, Durmstrang et BeauxBâtons dans une série d’épreuves toutes plus dangereuses les unes que les autres afin d’élire le meilleur candidat et la meilleure école. Seuls des sorciers âgé de plus de 17 ans peuvent y participer, et Harry n’en ayant que 14, jamais ne lui est venue à l’esprit la possibilité de prendre part à ce tournoi. Mais bien évidemment le destin en a décidé autrement, et une personne inconnue glisse le nom de Harry Potter dans la Coupe de Feu (objet qui élit les candidats, ne me demandez pas pourquoi) ainsi que le nom d’une quatrième école qui n’existe pas, et ce dernier se retrouve donc embarqué dans la compétition. Pour la première fois dans l’Histoire, il y aura quatre représentants pour le Tournoi des Trois Sorciers, et bien sûr il vous reviendra de diriger Harry à travers les différentes épreuves en même temps que d'enquêter sur les affaires louches qui se trament à l’école, tout cela pour aboutir à la résurrection du plus grand sorcier maléfique de tous les temps. Un programme chargé vous attend, tenez vos baguettes prêtes et plongez-vous dans cet univers sans retenue !
Le ménage à trois de choc : Harry, Hermione et Ron Connaître l’histoire c’est bien beau, mais qu’attendre du jeu ? Eh bien pour commencer, notons que, comme ses prédécesseurs, il vous permettra de contrôler Harry accompagné de ses deux acolytes et compagnons de toujours : Hermione Granger et Ron Weasley. L’innovation surgit là où on pouvait l’attendre : au lieu de jouer à tour de rôle les 3 personnages principaux, deux de vos amis (si vous en avez bien sûr) pourront prendre des manettes et incarner Ron et Hermione pour vous aider dans votre quête dans la convivialité. C’est l’action combinée des trois personnages, à travers l’utilisation de différents sorts, qui vous permettra d’avancer dans l’histoire, l’aspect coopératif étant mis de plus en plus en avant. Déplacer des rochers énormes ou se débarrasser de gigantesques créatures deviendra ainsi bien plus facile, l’un bloquant le monstre et les autres l’attaquant à coups de sorts meurtriers. On déplore toutefois l’absence d’une possibilité de distraction de l’ennemi, car rien de mieux que d’invoquer une petite chèvre pour détourner son attention et lui porter une estocade fatale par derrière… Si malgré tout vos amis vous font défaut, votre Gamecube elle sera toujours votre amie, et l’intelligence artificielle devrait remplir parfaitement le rôle de vos « camarades ». Même si elle était bien gérée dans les épisodes précédents, la nouvelle IA devrait accélérer les réflexes de vos compagnons dans l’exécution de sorts complémentaires aux vôtres par exemple, et personne ne s’en plaindra. 1 €, ça fait combien en Haricots ? Comme dans les épisodes précédents, Harry ne semble pas connaître la notion d’argent et y préfère largement la collection de Dragées Surprises de Bertie Crochue qui deviendra le moyen d’acheter divers items ou cartes. Sous forme de haricots, elles seront dispatchées dans toute l’école. Vous pourrez en trouver en débloquant des passages secrets, en brisant des murs ou encore en tuant des monstres : ils seront votre récompense, vous ne vivrez que par eux, vous penserez haricot, vous deviendrez haricot ! La nouveauté de ces haricots réside dans le haricot bleu. Ce dernier vous permettra d’augmenter votre pouvoir magique par le biais d’une barre appelée Magicus Etremus Mètre qui, une fois remplie, vous offrira la possibilité de lancer des sorts surpuissants sur vos ennemis.
Le système de collection de cartes reste le même dans ce quatrième opus. Il y a toujours 150 cartes de sorciers et sorcières célèbres dans le jeu. Il va de soi que le challenge sera, pour les plus patients, les plus ingénieux et les plus fous, de toutes les obtenir, soit dans des passages secrets, soit en les achetant (certaines n’étant disponibles qu’en débloquant des secret bien entendu). La collection reste la même, mais un nouveau facteur important arrive avec Harry Potter et la Coupe de Feu : ces cartes vous offriront des modificateurs de pouvoirs spéciaux que vous pourrez implanter à vos personnages à la fin de chaque niveau. Ainsi, elles iront d’augmenter votre niveau d’attaque jusqu’à vous permettre de lancer plusieurs sorts en même temps ! Vous pourrez assigner jusqu’à 3 cartes à chaque personnage, à vous donc de choisir avec intelligence et sagacité les cartes les plus appropriées pour le niveau qui vous attendra. Alors que dans les épisodes précédents les cartes n’étaient qu’un petit plus inutile que seuls les véritables accrocs se vantaient de posséder, elles deviennent bien plus intéressantes ici avec une notion de pouvoirs supplémentaires au fur et à mesure de leur acquisition non négligeable... L’évolution de Harry, sa crise d’adolescence ? Vous commencerez avec très peu de sorts (à croire qu’en 3 années à Poudlard, notre cher Harry n’a rien appris !) pour en acquérir au fur et à mesure de votre progression. Vous devrez là aussi suivre des cours comme la Défense contre les Forces du Mal ou encore, et c’est une nouveauté, des cours de botanique. En effet il sera bienvenu d’en apprendre plus sur les plantes carnivores et autres organismes vivants dangereux pour pouvoir s’en débarrasser vite et efficacement. Vous devrez recommencer plusieurs fois un niveau à des périodes différentes pour débloquer des passages secrets que vous n’aviez pas pu débloquer par manque de connaissances. Pour rester dans l’exemple de la botanique, lorsque deux chemins s’offriront à vous, l’un facile et l’autre truffé de plantes qui nécessitent un sort spécial, vous serez obligé de prendre le passage facile jusqu’à ce que vous preniez des cours de botanique, pour ensuite revenir et prendre le chemin alternatif. Alors que certains y verront une source d’ennui, d’autres prendront cela comme une méthode progressive d’apprentissage, comme dans la « vraie » vie magique. Choisissez votre camp… Comme dit plus haut, une des nouveautés de ce Harry Potter et la Coupe de Feu réside dans les différentes épreuves du Tournoi des Trois Sorciers qui permettront de diversifier l’action et d’apporter un vent nouveau sur la série. Vous devrez donc d’abord affronter un immense dragon sur votre balai volant pour lui prendre un de ses œufs d’or, puis il faudra trouver un moyen d’atteindre le fond du lac de l’école afin de sauver l’être qui vous est le plus cher, la voie étant bien sûr barrée par tout un tas de créatures marines. Enfin, vous devrez retrouver votre chemin dans un immense labyrinthe truffé de pièges en tout genre et de créatures plus terrifiantes et énigmatiques les unes que les autres. Tout cela pour aboutir au bouquet final, le duel contre Lord Voldemort. Autant dire que les habitués des précédents épisodes pourront trouver un renouveau important avec ce nouvel opus, et comme certains pourraient le dire : « il était temps » ! Abracadabra ou Avada Kedavra ? Que les fans se rassurent et que les néophytes mettent leurs sens en éveil ! A quelques semaines de sa sortie seulement, Harry Potter et la Coupe de Feu semble se porter à merveille. Les drogués à la Harryjuana qui en ont marre de lire le livre pour la neuvième fois et de voir les films pour la cinquième peuvent s’attendrent à du nouveau dans leurs vies. En gardant les bons éléments des précédents épisodes et en ajoutant des nouveautés qui améliorent le gameplay de la série et tentent d’amener un nouveau public, ce quatrième opus n’a apparemment pas à rougir face à ses concurrents. Il reste donc à peu près un mois à Electronic Arts (non vous ne rêvez pas) pour fignoler son bébé et fournir aux inconditionnels comme aux réfractaires un jeu de qualité…
Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo DS
Editeur
  • Electronic Arts
Développeur
  • Electronic Arts
Genre
  • Aventure
Nombre de joueurs
  • 1 à 2
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   10 novembre 2005
   8 novembre 2005
   26 novembre 2005

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016