Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Bleach, The 3rd Phantom est un bon jeu... Mais la lenteur dont il fait preuve durant les dialogues et même les combats fait de lui un titre lourd qu'on a du mal à apprécier. C'est d'autant plus dommage que tout le reste du jeu tient la route et que seul ce point le pénalise. Lourdement. Néanmoins, si vous pouvez passer outre, vous pourrez vous amuser sans problème.
Verdict !

Les +


  • Un bon Tactical-RPG
  • L’esprit de Bleach respecté
  • Des animations de combat assez détaillées
barre

Les -


  • Un rythme très lent
  • Des dialogues souvent inintéressants
  • Progression des personnages difficilement perceptible.
0 commentaire(s)
Bleach : The 3rd Phantom
Par Foine, le 02 Sep 2010

S'il y a bien quelque chose que les adaptations de licence nous auront appris, c'est qu’elles peuvent être aussi bonnes que mauvaises. Par exemple, la série Bleach avec ses deux premiers épisodes sur DS nous a comblés avec des jeux de combat qui pouvaient même séduire les non-fans de la série. Et à côté de ça, la série sur Wii était totalement médiocre. Bref, on peut avoir de tout. C'est pourquoi on s'est lancé dans cette nouvelle mouture de Bleach sur la portable de Nintendo, intitulée « The 3rd Phantom », avec l'espoir de ne pas être déçu. Et alors qu'on aurait pu s'attendre à un troisième jeu de combat, Sega nous prend à contre-pied en nous proposant un Tactical-RPG. Regardons donc de plus près de quoi il en retourne...



Adaptons, adaptons...


Tout d'abord, de quoi nous parle ce Bleach ? Quel évènement reprend-il dans la série ? Eh bien en fait, il joue la carte de l'originalité. Cet épisode mélange un scénario original avec celui du manga. On commencera donc notre aventure en choisissant notre personnage principal parmi deux jumeaux (un garçon et une fille) totalement inconnus de l'histoire originelle de Bleach. Le début de l'aventure se situe bien avant le début chronologique du manga et finit durant l'arc des Arrancars. L'intrigue est tout à fait respectable. Alors certes, vous ne serez pas transporté par le scénario, mais il aurait pu tout à fait faire partie de la série. Sans pour autant être l'argument de vente du jeu, on est cependant loin d'un scénario inutile et sans intérêt de certains épisodes hors-série qui parsèment l'anime.



Rien ne vaut un bon vieux classique


Si l'on peut bien accorder quelque chose à Sega, c'est qu'ils ont toujours voulu soigner la licence Bleach sur DS. Et cette fois-ci, ils ont décidé de varier les plaisirs, en passant du combat à la tactique. Pour être sûr de convaincre un minimum avec ce nouveau genre, Sega s'est inspiré des grands classiques du genre. On retrouvera donc toutes les bases habituelles des Tactical. Vous aurez à votre disposition un groupe de combattants (qui s'étoffera tout au long de votre aventure) dans lequel vous devrez sélectionner les personnages les plus forts et les plus utiles pour votre mission à venir, comme dans la majorité des T-RPG. Le système de jeu est lui aussi tout à fait classique. A chaque tour vous pourrez faire agir vos personnages, l'un après l'autre. Vous pourrez les déplacer, les faire attaquer et utiliser leurs capacités. Notons par ailleurs la présence d'un « triangle des armes », comme dans Fire Emblem (qui correspond au principe du « pierre-feuille-ciseau »).





Ici, ce ne sont pas les types d'armes qui sont pris en considération, mais les styles de combat. L'inconvénient de ce système est que, contrairement aux armes de Fire Emblem qui sont interchangeables, le style de combat d'un personnage est déterminé au début et il vous est impossible de le changer (à part lors de rares occasions). C'est-à-dire qu'un personnage rapide aura des difficultés contre un personnage puissant, et vous n'aurez aucun moyen de changer cela. On peut considérer que c'est un défaut du jeu, mais une fois qu'on a bien pris en compte cet aspect durant les affrontements, il s'agira finalement d'un simple élément tactique supplémentaire.
#row_end
Un seul élément de gameplay démarque vraiment le jeu de ses concurrents. Vos personnages pourront en effet aspirer des morceaux d’un flux d’énergie spirituelle présent sur le terrain. Ce faisant, ils feront grimper leur «reiatsu» (une sorte de réserve d’énergie spirituelle), ce qui leur permettra de prendre l'ascendant sur leurs adversaires lors d'une confrontation, ou bien d'utiliser de puissantes techniques comme le fameux «bankai». Assez facile à utiliser, ce point de gameplay est très intéressant d’un point de vue tactique et est habilement inséré dans l'univers de la série. Par ailleurs, il existe un système d'affinités entre les différents personnages, ce qui permet d'effectuer lors des combats de puissantes attaques combinées. On a donc le droit à un condensé de classique ainsi qu'à quelques touches de Bleach qui sont les bienvenues.



L’art du recyclage


Mais qu'en est-il de la réalisation de ce Bleach ? Comme à son habitude Sega nous offre quelque chose d'honnête. Ni très bon, ni foncièrement mauvais. Les sprites sont de taille respectable et on reconnait sans mal tous les personnages de l'histoire. La musique reste toujours très orientée rock, comme pour l'anime, et on retiendra d'ailleurs le thème du jeu qui est chanté. Point positif à prendre en compte : à l'instar des Fire Emblem, chaque attaque se verra ponctuée d'une petite mise en scène pour dynamiser les affrontements. Et c'est là où Sega fait très fort : les graphismes utilisés pour ces séquences sont exactement les mêmes que ceux des jeux de combat, ce qui n'est pas pour nous déplaire. En effet, le moteur utilisé permet de réaliser des animations on ne peut plus fluides pour les combats, avec des attaques spéciales assez impressionnantes. On éprouvera un certain bonheur à être en « bankai » pour carrément désintégrer son adversaire.

On notera aussi que Sega a recyclé ses « animations » (qui sont en fait une succession d'images fixes) pour les transformations en « bankai ». Au final la réalisation du jeu n'a pas été délaissée et s'avère même plutôt bonne grâce aux différents éléments repris des jeux de combat.



Mais alors c’est du tout bon ?


Oui... À première vue on pourrait croire que ce Bleach, sans atteindre des sommets, est très bon. De beaux graphismes, un scénario qui tient la route, un système de jeu efficace. Bref, tous les ingrédients nécessaires à la réussite d'un RPG tactique. Mais console en main, c'est une tout autre histoire. Malgré tous ces bons points, Bleach The 3rd Phantom est lent. Extrêmement lent. Alors oui, les dialogues ont souvent une place importante dans tous les Tactical-RPG. Mais le problème de Bleach, c'est que ces longs dialogues sont très souvent d'un ennui mortel et ne font pas avancer l’histoire. Et les séquences de temps libre, qui sont censées être de petits divertissements entre les phases de combat, sont finalement assez lourdes et on est souvent tenté de tomber volontairement dans un piège pour en finir au plus vite et passer à la suite. L'action durant les combats est, elle aussi, curieusement lente. Si les animations de combat dynamisent le tout, les déplacements et les autres animations sont pataudes et les combats en souffrent affreusement. On s'ennuie entre les combats, pendant les combats, et on se demande à quel moment le jeu va prendre un peu de rythme. Pour dire à quel point le jeu est lent, même les menus de préparation au combat sont concernés par le problème...

Enfin, la progression des personnages semble elle aussi interminable. On ne verra donc pas bien l'évolution en puissance de nos personnages, ce qui est un des points capitaux de tous les T-RPG. Dans ce Bleach tout est bon, sauf le rythme. Et ça casse tout. Dommage, car si le jeu était un peu plus nerveux et les dialogues un peu moins de bas étage on aurait eu droit à un excellent titre.


Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo DS
Editeur
  • Sega
Développeur
  • Tom Create
Genre
  • Tactical-RPG
Nombre de joueurs
  • 1 à 2
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   12 février 2010
   15 septembre 2009
   26 juin 2008

Site officiel
http://bleach.sega.jp/3rd/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016