Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Final Fantasy Tactics Advance est un monument incontournable, qui plus est, en français. Une énorme durée de vie renforcée par un système de jeu extrêmement riche fait du soft de Square Enix le RPG tactique à posséder sans se poser de questions. Si le côté déviant de FFT laisse ici sa place à un scénario plus bon enfant où les combats ne sont que de « simples » jeux, une fois plongé dans l'aventure il est impossible de s'arrêter. Une oeuvre mirifique de plus à mettre au palmarès de Square.
award
Verdict !

Les +


barre

Les -


  • L’ambiance mature un peu inquiétante qui a disparu par rapport a l’ancien opus
  • Quelques quêtes un peu répétitives
0 commentaire(s)
Final Fantasy Tactics Advance
Par Marth et Roy, le 30 Novembre 2003

Sorti depuis quelques temps déjà au Japon, FFTA est enfin arrivé en France !
Un lancement du au succès rencontré par la série Advance Wars et qui s'en plaindra !
C'est un jour à marquer d'une pierre blanche car c'est le premier jeu made in Squaresoft à sortir sur une machine Nintendo depuis l'âge d'or de la Super Nintendo.
Alors, est-ce que le jeu est bel et bien un hit en puissance pour votre portable ?
C'est ce que vous saurez en lisant ce test…

Un scénario digne de la série Final Fantasy

Tout au départ, il existait un monde fantastique du nom de Celtia où se côtoyaient magie et épées. Malheureusement au fil du temps cet univers fantastique a disparu petit à petit pour laisser place à un monde plus civilisé où la technologie est devenue incontournable. Or il est dit dans la légende que l'ancien Celtia existe toujours, mais que celui-ci fut scellé par le tyran de l'époque dans un livre magique appelé le "Grand Grimoire". Il est aussi mentionné dans la légende que le Grand Grimoire pourrait transformer le monde actuel en l'ancien Celtia. Avec le temps, les époques se succédèrent et l'espoir de trouver un jour le grimoire s'anéantit à tel point que l'on douta de l'existence d'un tel monde parallèle.

Oublié de tous, le grimoire qui s'appelle maintenant "Final Fantasy" prend la poussière chez un antiquaire dans la petite ville Saint-Ivalice. Mais un jour un jeune garçon (Mewt Randell) renfermé sur lui même fit la découverte de ce fabuleux livre. Il se précipita chez les deux seuls amis qu'il ait, l'intrépide March Radiuju et la dynamique Ritz Malheur, pour leur faire part de sa formidable découverte. Apres l'école nos trois compères décidèrent de se réunir chez March pour faire découvrir leur trouvaille à la soeur handicapée de celui-ci.

Une fois autour du livre, Mewt affirma à voix haute qu'il voudrait vivre dans un monde comme celui décrit dans le livre et qu'il serait le roi, que personne ne pourrait plus se moquer de lui. Quant à March il déclara qu'il vivrait bien une telle aventure. La nuit venue nos quatre amis retournèrent chez eux sans penser une seconde que les paroles qu'ils eurent lors de la lecture du Grimoire allaient prendre forme durant la nuit. Petit à petit Saint-Ivalice et tout ce qui s'y trouve se transforma en Ivalice une ancienne cité du monde fantastique de Celtia.

Un univers magique doté d'un système de jeu novateur

Dans la peau de March et de son clan vous devez remplir diverses missions en démarchant les bars environnants afin qu'il retourne dans son monde originel.
Celles-ci sont divisées en 4 types : standard, sans combat, rencontre et libération.

Le système de jeu est du tour par tour fidèle à tout Tactical RPG qui se respecte, l'ordre d'attaque est établi en fonction de la vitesse des personnages, chaque personnage a un espace de déplacement et d'attaque divergeant selon les classes, un archer par exemple, pourra attaquer de plus loin qu'un soldat. Selon son positionnement par rapport à sa cible, les chances de la toucher et les dégâts varient, en frappant par derrière ils sont parfois plus grands et la probabilité de frappe s'améliore puisque l'esquive est plus difficile.
Parlons maintenant de la carte qui ressemble énormément à celle du premier Final Fantasy Tactics mais qui utilise le même principe que celle de Legend of Mana. Dès que vous commencerez le jeu, la carte sera complètement vide mis à part Cyril, la ville où tout débute. Dès que vous gagnerez des missions importantes vous aurez la possibilité de placer sur une des icônes rondes de la carte le monde que vous venez de remporter. En fonction de l'endroit où vous le placez, les ennemis et les phases de combats seront différents mais aussi des objets cachés vous seront attribués.
La nouveauté vient du système d'arbitrage ; en effet lors de chaque mission un Juge définit les règles du combat (exemple : ne pas utiliser d'objets).
Il distribue des cartons jaunes ou rouges, synonymes d'emprisonnement si une loi n'est pas respectée. Pour éviter les cartons et contourner ces lois, on peut acheter des cartes anti-règles.
En contrepartie il distribue des « Juge Point » (JP) pour chaque personnage vaincu, ceux-ci serviront par la suite pour des invocations ou l'exécution d'attaques spéciales.

Le système de jugement ajouté à la gestion des métiers des personnages, de l'équipement, de la magie et des objets fait de FFTA un jeu d'une richesse peu comparable sur GBA. 

Clans, missions et batailles

Au fur et à mesure de votre progression et de la réussite de vos missions, des guerriers de plus en plus puissant proposeront de renforcer votre clan, ce sera à vous d'accepter leur venue. Votre clan pourra s'étendre jusqu'à 12 membres dans un champ de bataille. Mais selon les missions proposées le nombre de personnages autorisés peut varié (en moyenne 5 ou 6).
On compte une bonne vingtaine de classes : guerrier, archer, mage blanc, noir, rouge ou bleu, moine, ninja, dresseur, animiste, voleur, templier, artificier…
#row_end Chacune de ces classes apporte son lot d'équipements acceptés et refusés, son lot de techniques de combats et de magie. Par exemple pour les armes : Un artificier sera à même de manier un tromblon, et par exemple pour les capacités, un archer aura la possibilité de cibler son adversaire pour le toucher avec plus de précision ou encore de viser un organe en particulier. Un dresseur peut dompter des créatures de plus en plus puissantes selon son équipement et son niveau, ou encore un mage noir va utiliser des attaques offensives contrairement à un mage blanc qui lui va plutôt utiliser des magies défensives et curatives (soins ou encore résistance accrue aux attaques magiques).

Comment apprend-on les magies ? C'est là un des points forts du jeu. En effet, chaque arme a des pouvoirs magiques que peut utiliser son porteur en fonction de sa classe. Seulement au bout d'un certain temps passé à utiliser une arme, la technique est acquise définitivement.
En bref pour les accros voulant apprendre toutes les capacités, la durée de vie s'allonge encore !
Pour avancer dans le jeu et découvrir un moyen de revenir dans le monde réel de nos héros, il vous faudra effectuer des missions plus ou moins variées avec votre clan afin d'empocher des Gils (monnaie locale), des objets, de l'expérience. Ces missions débloquent de nouveaux lieux à disposer sur la carte et ainsi de suite. Les missions sont très variées : dans certaines on vous demandera de protéger des villageois contre des agresseurs ou encore de récupérer la thèse qu'un savant fou a volé à des fins néfastes.
Plus qu'un chef d'œuvre de durée de vie ce jeu se distingue aussi nettement sur le plan esthétique.

Des graphismes somptueux et des musiques envoûtantes

FFTA figure tout simplement parmi les plus beaux jeux de la console ! Les décors en 3D sont très détaillés, fins et haut en couleurs.
Non seulement ils sont d'une finesse et d'un détail jamais égalé sur la console de Nintendo, mais en plus la 3D isométrique est très détaillée et également riche en couleurs. Les personnages à l'écran ressemblent de très près à ceux de Final Fantasy Tactics Advance sur PS One.
L'animation des personnages est quasi parfaite avec une manière de bouger et de s'exprimer propre à chaque personnage.
Résultat à l'écran : un émerveillement pour nos pupilles !

Côté musical, là aussi le soft atteint des sommets. Les musiques sont composées par
Hitoshi Sakimoto (déjà responsable de l'ancien épisode) et du fameux Nobuo Uematsu, un spécialiste chez Squaresoft ce qui permet à FFTA d'avoir une bande-son à sa mesure.

En bref, un dépaysement pour la vue et l'ouie mais qu'en est-il de la durée de vie ?

Durée de vie


Le scénario n'étant pas linéaire, l'enchaînement des missions se fait à votre bon gré et réussir les nombreuses quêtes annexes vous prendra du temps (beaucoup même). Sans compter les trésors à découvrir, les tournois que vous tenterez de remporter ou les guerres entre clans.
Les combats sont passionnants, la quête principale est longue, la difficulté bien gérée. Vous pourrez même vous amuser à capturer des monstres pour les élever.

Autre point à ne pas négliger avant de vous lancer dans un combat, la gestion des vos unités. A l'aide d'un écran il vous sera possible de paramétrer chacun de vos personnages. Tout d'abord vous devrez équiper votre personnage avec des accessoires (épée, armure, bouclier...) propres à son métier. La deuxième option vous permet d'attribuer des compétences qui varient en fonction des accessoires et du métier du personnage. La troisième concerne le changement de métier, que vous ne pouvez effectuer que si vous avez gagné certaines capacités de votre job (métier). On ne dirait pas mais ça prend énormément de temps à faire tout ça ! Sans parler du fait que le jeu comporte plus de 300 missions ! De quoi passer des dizaines d'heures scotché devant sa portable.

Après quelques missions, le mode Link est accessible et permet à deux GBA de se relier afin de coopérer sur certaines missions, d'échanger des objets et des unités. Vous comprendrez que la durée de vie est énorme.

Conclusion

FFTA est donc un jeu très beau graphiquement, la traduction Française est réussie et les musiques sont dignes de la franchise Final Fantasy, c'est-à-dire superbes.

Square Enix signe là un titre merveilleux qui s'adressera autant aux fans hardcore du premier FFTA, qu'aux débutants désirant découvrir un univers enchanteur. Un temps d'adaptation sera nécessaire aux nouveaux venus dans cet univers mais si il faut absolument vous faire comprendre quelque chose c'est que Final Fantasy Tactics Advance est un jeu hors normes. Alors oui, il possède quelques petits défauts mais le dernier FFT en date de Square est tellement irréel dans sa beauté et ses possibilités que passer à côté serait vraiment dommage.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Squaresoft
Genre
  • RPG
Nombre de joueurs
  • 1 à 2
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   24 octobre 2003
  
  

Site officiel
http://www.fft-a.com/
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016