Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast

KOF EX2 est un très bon jeu pour les fans purs et durs de la série, ainsi que les fans de jeux de combats. Ceci dit, ceux qui pensaient y trouver quelques nouveautés vont être déçus car elles sont inexistantes. Et c’est là le principal défaut d’un jeu qui aurait pu devenir le meilleur de sa catégorie, avec un peu plus d’originalité. Tant pis ! Pour les autres, je vous conseille de l’essayer avant de l’acheter.

Verdict !

Les +


barre

Les -


  • le manque d’originalité
  • la durée de vie
  • les nouveaux persos, pas très charismatiques
0 commentaire(s)
The King of Fighters EX2 : Howling Blood
Par Pierre, le 03 Juin 2003 à 12:31

Les jeux de combats ne sont pas légion sur GameBoy Advance. Seules les grosses pointures telles que Guilty Gear, Street Fighter ou Mortal Kombat pointent le bout de leur nez, et on n’aperçoit toujours pas de jeux inédits. The King Of Fighters, sans doute la plus grande lignée après Street Fighter, en est déjà à son deuxième épisode sur GBA. Alors, est-il aussi bon que sur la (presque) défunte NeoGeo ? Réponse maintenant.[Note : n’ayant que très peu d’informations sur le premier épisode, je ferai des comparaisons par rapport aux épisodes NeoGeo ; de plus les fans s’identifieront mieux à ceux-ci.]



On ne change pas une recette… qui gagne ?

The King Of Fighters EX2 : Howling Blood ressemble énormément aux épisodes 2000 et 2001 de la série. Qu’on se le dise, les fans seront comblés, car l’esprit de la série a été conservé. En effet, même si l’ensemble est de plus faible qualité que sur NeoGeo, l’essentiel est là, bien qu’on aurait aimé avoir quelques innovations, autre que l’apparition de nouveaux personnages, qui sont de plus très conventionnels. Et c’est bien cela le plus gros problème de ce nouvel épisode : le manque de nouveautés. Le seul rajout est l’apparition de 4 nouveaux personnages que l’on n'avait jamais aperçu en arcade (dont une déjà présente dans KOF EX premier du nom). Leur jolis noms sont : Moe, Reiji, Jun et Miu. Il y a parmi eux trois filles et un gars ; ceux-ci sont très classiques et n’ont vraiment pas le charisme d’un Kyo ou d’un Terry Bogard, et donc ils ne rajoutent pas grand chose à ce qui existait déjà. En gros ils sont là simplement histoire de rajouter quelque chose à une série qui commence à s’essoufler depuis la disparition de SNK. En effet vous n’êtes pas sans savoir que cette dernière a fait faillite il y a deux ans, et dorénavant les jeux sont développés par des entreprises peu connus, dans lesquels on retrouve certaines personnes qui ont travaillé sur les premiers épisodes. Mais voilà, l’esprit est toujours là, mais nous, fans dans l’âme, nous sommes un peu lassés de retrouver toujours les mêmes ingrédients, les mêmes graphismes, les mêmes modes, avec simplement une plate-forme de jeu différente. Pour faire simple, c’est toujours la même chose avec KOF ! Ceci dit, Street Fighter ne fait pas beaucoup mieux. KOF EX2 a au moins le mérite de ne pas être une réédition, comme par exemple SF Alpha 3. Les personnages sont donc au nombre de 21, ce qui est correct, sans plus. On est loin de la quarantaine de persos de KOF 98, m’enfin bon, on va leur pardonner en fournissant l’excuse que l’on est sur une console portable. Ils sont toujours divisés en équipes : il y a celle des héros avec Kyo, Moe et Reiji, celle de Fatal Fury avec Terry et Andy Bogard ainsi que Mai (dont les seins se balancent toujours lol), celle de Art Of Fighting avec Ryo, Yuri et Takuma, celle de Iori, avec Iori, Jun et Miu, l’équipe brésilienne avec Leona, Ralf et Clark, l’équipe chinoise constituée de Bao, Athena et Kensou, sans oublier l’équipe coréenne avec le formidable Kim, ainsi que Chang et Choi ! On regrette la disparition des personnages de KOF 99 tels que K’, qui avait un look dévastateur ! Les modes de jeu disponibles sont ainsi archi-connus, et au nombre assez réduit, ce qui fait que la durée de vie en prend un petit coup par la même occasion. Ainsi, on retrouve le mode story, qui est en fait une succession classique de combats en équipe, jusqu’à la confrontation finale avec le boss, plutôt sympa mais pas assez impressionnant. Entre temps, vous aurez le droit à quelques pauvres scènes cinématiques de bas étage et totalement inutile. Un petit effort supplémentaire et l’ensemble aurait pu ressembler à quelque chose… On est loin de la qualité d’un Mark Of The Wolves, meilleur jeu de combat de SNK. A noter que dans ce mode story, les persos gagnent des niveaux au fur et à mesure de leurs combats, selon qu’ils auront combattu beaucoup ou non. A vous donc de varier vos persos, de peur de se retrouver avec un au très bon niveau et un autre d’un niveau très faible… Il faudra donc gérer cela ! Ceci dit, cela ne rajoute pas grand chose à l’intérêt du jeu. Snif… Sinon, il y a toujours un mode d’entraînement, toujours pratique quand on souhaite vraiment perfectionner son jeu avec son perso préféré, et ainsi découvrir tous les coups spéciaux, qui ont été retranscrits merveilleusement bien. Au niveau des modes deux joueurs, il y a le Single Versus qui s’offre à vous, pour des combats à un contre un, ou alors le mode Team Versus, en trois contre trois. De ce côté-là pas grand chose à dire, après tout c’est un jeu de combat, pas besoin de 36000 modes multi. #row_endCependant on regrettera le fait que ces modes sont impossibles à faire en mode un joueur. Ainsi, si vous voulez jouer, vous serez obligés de vous lancer dans le mode story et vous ne pourrez pas vous battre contre bon vous semble, seul ou par équipe de trois. C’est dommage, et on ne comprend pas très bien pourquoi les développeurs n’ont pas pensé à cela. C’est malin !! Autrement, le nécessaire mode option est là, qui vous permettra de régler tous les paramètres nécessaires à votre petit confort vidéoludique :-) ! Du niveau de difficulté au timing, presque tout est là pour paramétrer le jeu à votre goût. Sinon, un classement des meilleurs scores est évidemment là, et affichent tout simplement les meilleurs joueurs, ou tout du moins les parties où vous aurez obtenu le plus de points. Les fans seront donc un peu déçus par The King Of Fighters EX2 : Howling Blood au premier abord, car il n’offre pratiquement aucune nouveauté à une série qui n’attend qu’une remise à jour quasi-complète. C’est bête, parce que c’est plutôt ennuyeux de jouer toujours au même jeu depuis, disons, 3 ans…

Graphismes, gameplay et tout ce qui va avec ! 



Alors que les modes de jeux pouvaient laisser à désirer, l’aspect graphique est par contre très réussi. L’ensemble reprend les bases de KOF 2000, en reprenant pratiquement parfaitement les sprites des personnages, pour le bonheur des fans. Les persos sont ainsi très détaillés, assez grands sur l’écran de jeu (et pas comme dans Guilty Gear X où ils sont minuscules !), et les couleurs sont formidables. Les décors sont eux aussi très jolis, avec beaucoup de détails, même s’ils ne sont absolument pas dynamiques. En effet, il n’y a aucune interaction avec ceux-ci, ce qui est assez gênant, on a la vague impression que les décors ne servent à rien… Dommage… De plus ils ne sont pas beaucoup animés et manquent cruellement de vie. En parlant d’animation, celle des personnages est très satisfaisante, même si elle reste loin de celle des épisodes NeoGeo, bien que l’ensemble reste assez fluide et ne choque pas trop la rétine. A noter que les artworks ont changé, à croire que le dessinateur originel a quitté le navire. Cependant, les nouveaux restent très jolis, ils font moins ‘réels’ mais font plus mangas, ce qui après tout est une question de goût. Perso je préférais avant… (C’était mieux Aaaavant) ! Au niveau du gameplay, cela reste aussi très efficace dans l’ensemble, mais un problème rend le tout assez désagréable… Vous savez bien que dans un jeu de combat on a tendance à s’exciter comme un fou sur la manette, même si l’on connaît le personnage par cœur. Et bien c’est là le problème avec la GBA, car quand on bouge ses petites mains dans tous les sens, l’écran bouge lui aussi (ben oui, c’est logique !), et donc on a parfois du mal à suivre tellement ça bouge ! Il faut donc énormément se contrôler pour arriver à suivre, et le fun est peut-être alors moins présent. Ceci dit, ce n’est pas un problème dû au jeu, donc on ne peut pas dire grand chose, à part « vivement le GameBoy Player ! ». Les boutons sont très simples, et en nombre suffisant car la manette NeoGeo ne comportait elle aussi que 4 boutons. Ainsi, les boutons A et B sont les coups de poings (ou les coups faibles) et les boutons L et R sont les coups de pieds (ou les coups forts, cela dépend des personnages). On rentre très rapidement dans le jeu car la maniabilité est ainsi très simple. Les coups spéciaux s’exécutent assez facilement, même si on aurait apprécié une croix directionnelle un peu plus grosse, ou encore mieux, un stick arcade :-) ! M’enfin cela reste jouable pour n’importe quel joueur censé. C’est au niveau de la durée de vie que cela se gâte quelque peu. Tout seul, un seul mode s’offre à vous, le mode Story, qui est rapidement fini en mode normal. Il reste alors les autres modes de difficulté, qui vous donneront du fil à retordre, mais cela devient vite ennuyeux car il n’y a pas de nouveaux persos à la clé. Il y a ensuite les modes deux joueurs, qui rallonge un peu l’ensemble, mais il faut bien le dire cela n’apporte pas grand chose. De plus il vous faudra deux cartouches pour y jouer… Mais c’est le cas de beaucoup de jeux de combats, à part peut-être SoulCalibur sur Dreamcast, meilleur jeu de combat à l’heure actuelle.

Conclusion


Avis mitigé donc pour The King Of Fighters EX2 : Howling Blood qui, bien qu’étant très fidèle à l’esprit de la série, et qui plaira donc aux fans de SNK, n’offre rien de nouveau, à part quelques misérables personnages. C’est bien peu, et c’est ça le problème, car on était en droit d’attendre beaucoup de ce nouvel épisode. De plus, les modes de jeux sont en nombre insuffisant et la durée de vie s’en voit complètement abaissée, même si le mode deux joueurs vous amusera… quelques heures de plus ! Ceci dit, les graphismes sont très beaux et les fans de baston seront aux anges. A essayer avant d’acheter…

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Game Boy Advance
Editeur
  • Acclaim
Développeur
  • SNK Playmore
Genre
  • Combat
Nombre de joueurs
  • 1 à 2
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   20 juin 2003
   10 décembre 2003
   1 janvier 2003

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016