Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Pokédex 3D Pro est une bonne application proposant de nombreuses fonctionnalités et informations sur les Pokémon, ainsi que de tous nouveaux modèles en 3D pour les Pokémon tout simplement délicieux. Cependant, on notera son prix beaucoup trop élevé (15 € !), alors que la première version était gratuite et que la plupart des informations, avec beaucoup plus de détails, peuvent être trouvées gratuitement sur internet. Aussi, il est impossible de lancer ce Pokédex pendant que l’on joue à un jeu Pokémon en même temps sur la console, ce qui est bien dommage si on veut consulter des informations sur un créature particulière. Le principal intérêt de Pokédex 3D Pro réside donc dans les différentes fonctionnalités visuelles et les questionnaires, ce qui ne justifie pas son prix. Avec davantage d’éléments et d’informations et un prix plus accessible, Pokédex 3D Pro aurait pu être une excellente application.
Verdict !

Les +


  • Les Défis Pokémon
  • La modélisation des Pokémon
  • De nombreuses informations
barre

Les -


  • … trouvables gratuitement sur le net
  • Le prix
  • Peu de nouveautés par rapport à Pokédex 3D
  • Pas de fonctionnalités en ligne
0 commentaire(s)
Pokédex 3D Pro (eShop)
Par Klaus, le 17 Dec 2012

En 2011, Pokédex 3D nous proposait de découvrir les Pokémon de la cinquième génération sur notre 3DS, gratuitement. Cette année, une version améliorée de cette application, payante cette fois-ci, nommée Pokédex 3D Pro est arrivée un mois après la sortie de Pokémon Versions Noire et Blanche 2 sur DS. Mais ses différentes améliorations justifient-elles son coût ?



Quoi ? Pokédex 3D évolue !

Pokédex 3D proposait uniquement d’admirer les Pokémon de la cinquième génération, sous une superbe modélisation en 3D, avec quelques informations essentielles. Il fallait d’ailleurs les déverrouiller, à l’aide des fonctionnalités StreetPass et SpotPass, ou en local avec ses amis. Dans Pokédex 3D Pro, les Pokémon de toutes les générations (647 au total) sont présents et tous déverrouillés dès le début. Meloetta et Genesect manquent cependant à l’appel, mais on pourra obtenir dans le futur des codes pour les débloquer. Tout comme dans la première version, chaque Pokémon profite d’une belle modélisation en 3D, et on ne peut que s’imaginer de voir les Pokémon en action dans un futur jeu Pokémon. Ces modèles 3D sont d’ailleurs utilisés dans Pokémon Mystery Dungeon : Magnagate and the Infinite Labyrinth, disponible sur 3DS depuis le 23 novembre au Japon. La 3D stéréoscopique est quant à elle plutôt bien utilisée quand on admire les animations des Pokémon. En dehors de cela, elle reste cependant inutile.



On peut admirer les 647 Pokémon sous tous les angles grâce au pad circulaire, très utile pour voir les yeux cachés de Tarsal par exemple, entendre leur cri et les voir utiliser une attaque. Chaque Pokémon a aussi sa propre fiche descriptive, donnant le ou les types du Pokémon, la liste des capacités spéciales et attaques  que la créature peut avoir, le groupe d’œufs, la ou les évolutions. Bref, tout ce que l’on peut trouver sur internet à l’heure actuelle, mais en tout de même moins détaillé. Les gros fans devront donc toujours se diriger vers la toile pour avoir les informations les plus complètes sur leurs Pokémon préférés.

On note cependant l’interface agréable et accessible de cette application, puisque l’on peut utiliser l’écran tactile et tous les boutons de la console, le changement de cadre et  du paysage (les changements sont cependant peu variés), la musique et l’effet 3D du Pokédex, rechercher un Pokémon selon plusieurs critères, l’ajout de Pokémon et de capacités en favoris… mais malheureusement, les réglages dans le menu des options, en ajoutant la possibilité de changer de langue et les autres petites fonctions décrites précédemment, ne sont pas très nombreux.

#row_end
Concernant l’aspect graphique, la modélisation en 3D des Pokémon est délicieuse, mais les environnements du Pokédex sont peu variés, et inexistants dans les Défis Pokémon - expliqués ci-dessous -, même si cela n’est pas bien gênant. Les musiques quant à elles, ne sont pas agréables et peu nombreuses. La réalisation de cette application aurait donc mérité plus d’attention, surtout quand on voit son prix : 15 €. Quand on sait que des jeux au contenu très riche comme Pullblox et Fallblox ont des prix accessibles, on se demande bien pourquoi Pokédex 3D Pro coûte aussi cher, puisque les différentes fonctionnalités ne justifient en aucun cas son prix. Il aura fallu sans doute beaucoup de temps et d’argent pour les développeurs afin de pondre tous ces beaux modèles en 3D notamment, mais le prix reste néanmoins beaucoup trop élevé.

Heureusement, on remarquera que la Réalité Augmentée est aussi de retour, sans nouveautés, mais toujours plutôt sympathique. En filmant les Sceaux RA (que l’on peut trouver sur le site officiel du jeu), après les avoir imprimés ou tout simplement affichés sur un écran, ou en les dessinant à la main, on peut admirer les Pokémon dans notre environnement réel, prendre des photos que l’on pourra par la suite enregistrer sur la carte SD de la console ainsi que dans l’album de l’application, et en interagissant avec eux de plusieurs façons.  Tout d’abord, une fois le Pokémon repéré, on peut voir son nom et consulter ses détails en ouvrant la page du Pokédex lui correspondant, mais aussi le faire le bouger, entendre son cri et lui envoyer des objets.



Deux nouveaux modes sympathiques sont également présents : le Testeur de stats et le Testeur de type. Le premier permet de comparer les différentes statistiques des Pokémon, qui apparaissent grâce au détecteur RA en affichant plusieurs sceaux RA sur l’écran supérieur de la 3DS. Une fois que tout a été préparé, il suffit de toucher le bouton correspondant à la statistique qui nous intéresse et un classement apparaîtra automatiquement. Le Testeur de type quant à lui permet de lancer une attaque correspondant à un type sur un Pokémon pour voir l’effet que cela aura sur lui. Par exemple, en lançant une attaque de type Spectre à un Momartik, l’effet de l’attaque - « C’est super efficace ! » donc  -  apparaîtra. C’est tout ce que propose la Réalité Augmentée, et elle est donc légèrement sous exploitée, malgré ses fonctionnalités sympathiques, mais peu nombreuses.

Enfin, il est désormais possible de participer à des Défis Pokémon. Ce sont tout simplement des questionnaires divers et variés sur les Pokémon, du plus facile au plus difficile. Il suffit de répondre correctement et parfois très rapidement à une série de questions afin de débloquer de nouveaux défis, et de pulvériser ses records et les moyennes de chaque questionnaire. Si les premières séries sont très faciles, les questions deviennent de plus en plus corsées à partir du trentième défi environ, en sachant qu’au total, plus de 60 défis peuvent  être débloqués au fur et à mesure de notre réussite, mais aussi grâce à des Mots-clés que l’on peut taper en éditant la fiche d’un défi. Il faut savoir qu’un « Défi du jour » est également de la partie, et ses questions changent donc quotidiennement. Il faut cependant noter que dans Pokédex 3D Pro, il n'y a pas de classement en ligne, et qu'il est impossible, logiquement, de consulter le Pokédex si on a déjà lancé un jeu Pokémon sur la console.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • Nintendo
Développeur
  • Nintendo
Genre
  • Inclassable
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   8 novembre 2012
   8 novembre 2012
   14 juillet 2012

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016