Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #81
E3 2017 : Ce qu'il ne fallait surtout pas manquer !
Accueil podcast Télécharger le podcast
Tank! Tank! Tank! n'est pas un mauvais jeu. Fun, très simpliste, minimaliste et terriblement répétitif, il aurait du être proposé sur l'eShop, sa véritable place. Disposant d'un mode multijoueur sympathique et d'un mode solo coopératif bienvenu, il procurera quelques bonnes heures de plaisir aux fans de bourrinage. Mais en prenant en compte ses qualités et ses défauts, TTT n'aurait jamais dû être un titre vendu à plus de 15€ (l'eShop est là pour ce type de jeux). À 40€ il s'agit d'un vrai scandale, d'une petite arnaque à laquelle nous ne pouvons nous associer. Bien des jeux vendus sur l'eShop sont mieux pensés et plus aboutis que ce titre et sont vendus pour seulement 12 ou 13€, réfléchissez-y.
Verdict !

Les +


  • Ça défoule !
  • Le mode multi qui s'avère quand même fun
  • Concept simple et accessible
barre

Les -


  • Graphismes datés
  • Gameplay très simpliste
  • Un prix prohibitif
  • Répétitif
0 commentaire(s)
TANK! TANK! TANK!
Par Draco, le 18 Dec 2012

Tank! Tank! Tank! fait partie de ces jeux d'arcade nippons (il vient directement des salles d'Akihabara) au concept simple, fun mais terriblement répétitif. Jugé certainement trop sévèrement par la presse spécialisée, Tank! Tank! Tank! n'est pas un mauvais jeu, il est même plutôt fun et dispose d'un bon mode multijoueur qui offrira quelques morceaux de soirées sympathiques à 2, 3 ou 4 personnes ! Cependant, il faut le dire d'emblée, sa note générale en bas de page est surtout représentative du prix où il est vendu. Car si le jeu n'est pas le navet indiqué par certains sites, il ne peut qu'être sanctionné sévèrement pour son prix de vente fixé à 40€ (alors qu'il n'aurait pas dû excéder les 15€).



Un jeu d'arcade très... nippon !

Premier constat pour les premières minutes de jeux, TTT est bien ce qu'il prétend être : un jeu d'arcade ! Issu d'une borne japonaise, le jeu ne propose pour ainsi dire aucune histoire. On dirige un tank parmi une liste de beaucoup de modèles afin de sauver la terre d'assauts de monstres robots mutants. C'est sur ce principe que le jeu commence et s'achèvera d'ailleurs. Dézinguer des vagues d'ennemis déferlant sur une aire de jeu fermée où tout est destructible, voilà le tableau général. Forcément, les amateurs de jeu de massacre, élevés aux jeux tels que Total Carnage y trouveront leur compte. Plutôt marrant, il est possible de prendre des photos de nos bouilles et de les faire apparaitre au-dessus des tanks avec tous un tas d'effet (perruques, masques, moustaches etc...).



Prenons les premières missions. Deux ou trois tanks maximum sont proposés, et des ennemis tels que des araignées géantes en acier, des abeilles mécaniques, ou des insectes dignes de Straship Troopers sont de sortie. Il faut en détruire le plus possible et le plus rapidement. À la fin de chaque mission est indiqué le rang obtenu (S pour super, A, B, C, D ...) ainsi que le temps mis pour allumer tout ce joli monde et le nombre d'XP obtenu.

On peut faire monter en grade le tank et ainsi le faire évoluer, augmentant ses capacités et le type d'arme à embarquer. Concernant l'armement, chaque tank a une arme de base puis, en fonction des ennemis tués sur le champ de bataille, des items sont à ramasser, à cumuler et à utiliser (par exemple, récupérer l'item sulfateuse l'embarquera sur le tank le temps de la vider sur les ennemis). Quand on évolue, son tank et les armes embarquées augmentent, et leur puissance avec.#row_end



À la fin de chaque mission, une médaille est décernée à condition de prendre un tank encore jamais utilisé dans cette mission. C'est avec ces médailles que l'on peut acheter d’autres tanks dans le garage (certains nécessitent près de 500 médailles) mais aussi et surtout débloquer les missions suivantes. Chaque nouvelle mission coûte un certain nombre de médailles, obligeant le joueur à refaire toutes les missions passées avec de nouveaux tanks pour obtenir de nouvelles médailles (voyez le genre ?). Un défouloir fun et marrant, mais qui peut très vite devenir horriblement répétitif...

Insert coins

Il faut prendre Tank! Tank! Tank! pour ce qu'il est : un jeu d'arcade, un vaste défouloir facile de prise en main, qui s'adresse autant à des gamins qu'à des adultes. Oui, mais voilà, le hic c'est qu'avec ses graphismes et son concept ultra simpliste, le prix ne passe pas. 40€ pour un jeu converti rapidement de l'arcade à la Wii U, faut pas pousser mémé dans les orties. Le jeu aurait dû être vendu pour 15€ max sur l'eShop et pas un kopeck de plus. Et chaque euro nous rappelle un peu plus l'escroquerie. Ha il n'est pas le seul à tenter d'attirer le chaland avec une belle jaquette et un prix prohibitif, mais au moins TTT a le mérite de proposer un jeu fun, ce qui n'est même pas le cas des deux autres arnaques du lancement Wii U : Family Party et Sports Connection.



Car niveau durée de vie, le jeu accuse le coup. Il oblige, pour débloquer les missions suivantes, à refaire plusieurs fois les missions déjà débloquées sous prétexte qu'il faut les terminer avec d'autres tanks. Si l'exercice peut s'avérer marrant la première heure, elle l'est moins la seconde et les jours suivants. Une durée de vie artificielle à situer aux alentours des 5 ou 6 heures de jeu, pas folichon. Oui, mais pour se sauver, TTT propose un mode multijoueur sympathique. Certes, à l'ère d'internet, il ne propose que du local, mais cela reste la bonne surprise de ce jeu.

Jouable à deux en coopération dans le mode histoire (on a failli oublier) et jusqu'à quatre en multi local, celui-ci se décompose en 4 modes : Joueurs contre les monstres, Bataille Générale (où les joueurs s'affrontent entre tanks), Combat en Équipe (où deux joueurs s’allient contre l'IA ou contre deux autres joueurs) et enfin "Kong c'est moi" (ou un des joueurs dirige le monstre géant Kong et doit écrabouiller ses amis qui, dans leurs tanks, doivent le détruire). Ce dernier mode est vraiment marrant, puisque le joueur incarnant Kong n'utilise que l'écran du GamePad, laissant aux autres le soin de jouer sur l'écran de télé. Cela permet à celui incarnant Kong de jouer comme s'il était dans le cockpit du monstre, avec des boutons tactiles pour déclencher les différentes attaques. Une bonne idée d'utilisation du GamePad en somme. Les autres joueurs peuvent soit utiliser des Wiimote, soit des manettes classiques pro Wii ou Wii U. Un mode multi intéressant, mais qui a également ses limites. Sa répétitivité et son manque de challenge finiront finalement par faire de TTT un jeu qu'on oubliera sur une étagère poussiéreuse. À 15€ oui, à 40€ certainement pas. TTT... insert coins... insert coins... insert coins...


Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Wii U
Editeur
  • Namco Bandai Games
Développeur
  • Namco Bandai Games
Genre
  • Jeu de société
Nombre de joueurs
  • 1 à 4
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   30 novembre 2012
   18 novembre 2012
  

Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016