Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #83
La Switch sur son petit nuage
Accueil podcast Télécharger le podcast
Même si le mode spécial propose un niveau exclusif, cela ne suffit pas à augmenter la durée de vie bien trop faible de 3D Thunder Blade de façon significative et sa commande de vitesse pas forcément adaptée au support portable de Nintendo en fait un jeu pas forcément mémorable et c’est vraiment dommage, car il est l’un des meilleurs portages de la gamme des 3D Classics de SEGA au niveau technique, si ce n’est le meilleur. À moins d’adhérer complètement au concept de base, sa replay value est assez limitée vu le peu de niveaux que compte le titre et l’absence de classements en ligne.
Verdict !

Les +


  • Techniquement solide
  • Le niveau exclusif
  • Une 3D stéréoscopique du plus bel effet
  • Replay value pour les fans de scoring…
barre

Les -


  • …mais limitée vu le peu de niveaux
  • Commande de vitesse fastidieuse
  • Pas de classements en ligne
  • Sega ne se donne plus la peine de traduire les menus en français
0 commentaire(s)
3D Thunder Blade
Par Inferno, le mercredi 10 février 2016

SEGA et M2 ont pris leur rythme de croisière et continuent d’alimenter la 3DS avec des jeux de la gamme 3D Classics. Cette fois-ci c’est Thunder Blade qui fait son apparition sur la console portable. Sorti en 1987 sur arcade, ce jeu d’hélicoptère a eu son petit succès à l’époque, aidé par la popularité du film Blue Thunder et de la série télévisuelle Supercopter. N’étant pas forcément le jeu d’arcade le plus important du catalogue SEGA, son passage sur 3DS est-il justifié ?

Ruuun ! Gooo ! Get to da choppaaaa !

L’arcade à la maison, cette vieille promesse mensongère que les constructeurs de consoles scandaient à l’époque pour vendre leurs consoles avec des versions inférieures de leurs succès sur bornes d’arcade prend tout son sens aujourd’hui. En effet, avec la sortie de 3D Thunder Blade, SEGA ajoute un nouveau jeu de son âge d’or de l’arcade au sein du catalogue 3DS. Que ceux qui recherchent le calme et la tranquillité passent leur chemin, dans 3D Thunder Blade, vous n’êtes pas là pour faire dans la dentelle. En effet, aux commandes d’un super hélicoptère de combat, le but est de traverser des niveaux tout en dézinguant tous les ennemis que vous pouvez croiser : Tanks, hélicoptères, avions de chasse, bateaux… avant de finir en apothéose face à un gigantesque boss. Tout d’abord, il faut reconnaître que pour un jeu presque trentenaire, Thunder Blade a de la gueule. Techniquement, le jeu est peut-être le portage 3D le plus réussi du studio M2 sur 3DS. C’est fluide et le sentiment de vitesse n’est jamais pris à défaut.

Cependant, et malgré sa technique irréprochable, Thunder Blade peine à convaincre à cause de sa maniabilité en partie mal adaptée à son support. Bien qu’il soit facile de prise en main, car l’hélicoptère se contrôle et se déplace aisément, on ne peut pas en dire autant de la gestion de la vitesse assignée aux gâchettes. Peu précise, puisqu’une pression rapide sur la touche L ou R augmente ou diminue la vitesse d’un à deux crans sur l’indicateur, on se retrouve souvent dans une configuration binaire très gênante face aux nombreux ennemis. De fait, on privilégie souvent le fait de garder la vitesse au maximum, malgré les risques… Néanmoins, petite option agréable lorsque l’on a envie de rejouer à un passage particulier, il sera possible d’y accéder directement via le menu de lancement sans avoir à refaire le jeu une fois le niveau en question terminé.

Commandooo ! Commandooo !

D’ailleurs peu nombreux et vite expédiés, les quatre niveaux, sans compter le niveau bonus exclusif à cette version, se découpent en deux phases de gameplay distinctes, une première en vue de haut en guise d’entrainement, puis une autre en vue de derrière. D’une durée de deux minutes environ, castagne nette à coups de fusils mitrailleurs et lance-roquettes ainsi que slalom entre les obstacles sont de la partie. Les temps de parcours additionnés, la faible durée de vie du jeu saute aux yeux. Et même si la volonté de faire un meilleur score permettrait de la décupler, l’absence d’un classement en ligne se fait sentir. En plus, comme c’est le cas depuis les récentes fournées de jeux dans la gamme des 3D Classics, SEGA ne prend plus la peine de traduire ses deux lignes de menus, donc il faudra se contenter de texte en anglais. Et c’est bien dommage, car ces défauts mis de côté, et comme précisé plus haut, le portage est techniquement au poil, en plus, l’effet 3D en stéréoscopie est vraiment réussi, comme c’est souvent le cas avec les jeux 3D Classics.

Malgré tout, M2 a pris le temps de faire des ajouts à cette version. Et même s’ils ne permettent pas au jeu d’avoir une durée de vie décente, ils sont bienvenus. Tout d’abord, passons la pléthore d’options auxquelles nous sommes habitués avec les jeux SEGA 3D Classics comme celles permettant de modifier la difficulté, le nombre de vies, de jouer en gyroscopie ainsi que celle offrant la possibilité de simuler la sensation de jeu sur l’une des bornes de l’époque. Le principal ajout de cette version est le mode spécial qui se débloque après avoir fini le jeu. Dans celui-ci, il faudra enchainer les quatre niveaux initiaux à la suite afin de pouvoir accéder à un cinquième niveau inédit. Les armes sont également améliorées dans ce mode grâce au super lance-roquettes qui permet d’envoyer des projectiles sans cooldown entre chaque attaque. Bref, difficile de recommander en bien ou en mal ce jeu, tant il oscille entre l’excellence et la faute éliminatoire, un peu à l’image d’un match nul dégueulasse de Ligue 1 entre deux prétendants au titre incapables d’imposer leur maîtrise…

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Nintendo 3DS
Editeur
  • SEGA
Développeur
  • SEGA
Genre
  • Shoot them up
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 12
Sorties
   jeudi 14 mai 2015
   jeudi 14 mai 2015
   mercredi 20 ao?t 2014

En lien avec l'article
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016