Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #83
La Switch sur son petit nuage
Accueil podcast Télécharger le podcast
Clairement pas exempt de défauts et ne parvenant jamais vraiment à briller quelque part, Mighty Gunvolt Burst se révèle comme un titre finalement assez oubliable. Non pas qu'il soit foncièrement mauvais (il est même très agréable à parcourir), mais plutôt qu'il n'embrasse pas pleinement sa promesse de vrai jeu à part entière. Trop court, pas assez profond dans son level design et même assez décevant dans sa dernière ligne droite, le titre d'Inti Create souffre surtout de menus frustrants, d'un sound design imparfait, d'un système de combo anecdotique et d'une localisation médiocre. Fort heureusement, son système de personnalisation offrant un vrai sentiment de progression, ses boss nerveux sans pitié ou tout simplement son gameplay simple mais carré font qu'il reste un soft amusant. Il n'en faut peut-être pas plus pour que les amoureux de Mega Man en manque s'y jettent les yeux fermés ; peu cher (dix euros), il convient tout de même de dire que c'est encore un petit peu trop.
Verdict !

Les +


  • Agréable à parcourir
  • Le système génial de personnalisation
  • Un challenge correct et amusant
  • Les boss, très réussis dans l'ensemble
  • Une bande son très chouette
  • Un feeling rétro réussi
  • Beaucoup de choses à collecter, et donc une bonne rejouabilité
  • Superbe en mode portable
barre

Les -


  • Trop court en ligne droite
  • Des effets sonores agressifs pour l'oreille
  • Un level design encore un peu trop simple
  • Le dernier tiers du jeu, en dessous du reste
  • Le système de combo pas foufou
  • Une localisation française Google Trad'
  • L'ergonomie des menus, effroyable
  • Les DLC payants, pas vraiment louables
0 commentaire(s)
Mighty Gunvolt Burst
Par Kalimari, le dimanche 28 octobre 2018

Paru le 15 juin 2017 sur l'eShop de la Nintendo Switch et de la Nintendo 3DS, Mighty Gunvolt Burst est un jeu de plates-formes et d'action s'inspirant largement de la série Mega Man. Suite du très sympathique Mighty Gunvolt (testé et approuvé par nos soins), ce second opus entend dépasser le stade de petit jeu bonus pour en faire un titre à part entière. Une refonte des mécaniques de gameplay, de plus jolis graphismes, ainsi qu'une aventure plus longue et soignée sont autant d'arguments avancés par Inti Creates pour vendre son bébé. À la fin de cette aventure, une chose est sûre : les développeurs japonais – des ex-Capcom – connaissent décidément bien leur sujet !

Recipro Burst

Comme bon nombre de crossovers plus ou moins bien pensés, le scénario de Mighty Gunvolt Burst est avant tout là pour faire acte de présence. Car, ne nous mentons pas, ce dernier n'a franchement rien d'intéressant pour lui. Beck, le héros du tristement célèbre Mighty No. 9, s'est projeté dans un programme d'entraînement confectionné par le Dr. White ; une espèce de réalité virtuelle dans laquelle le héros affronte ses huit autres congénères. Malheureusement pour l'androïde de combat, l'univers dans lequel il évolue se retrouve pris en otage par un vil pirate. Pour se sortir de ce mauvais pas et retourner dans le monde réel, Beck devra se défaire de tous ses adversaires. En plus du neuvième robot Mighty, le joueur aura également l'occasion de contrôler Gunvolt (de Azure Striker Gunvolt) ou Ekoro (de Gal*Gun), arrivés eux aussi on ne sait trop comment dans ce dédale de pixels. Évidemment ennuyeux, le scénario est surtout gâché par une localisation médiocre, à peine digne d'une traduction Google.

Fort heureusement, le joueur amoureux des Mega Man n'achètera aucunement le titre pour son aspect narratif. Ce que vise ce joueur, ce sont des sensations à l'ancienne et un challenge relevé, le tout sur fond d'un level design adapté à tous ces prérequis. Bien moins vicieux que ses ancêtres, Mighty Gunvolt Burst évite de placer son bestiaire et ses pièges constamment sous une échelle, à côté d'un précipice ou de pics mortels. Il y en a bien sûr, mais ils restent bien rares, pour le meilleur – surtout – comme pour le pire. Un choix bienvenu, puisqu'il existe un recul important dès lors que le héros subit des dégâts, le menant potentiellement à sa mort, notamment lors des derniers niveaux. Reste que dans l'ensemble, le challenge y est bien plus honnête que dans n'importe quel titre old school ; ceux qui désirent leur dose de méchanceté gratuite ou tout simplement plus de difficulté pourront s'adonner au mode Difficile, lequel se débloquera une fois le jeu achevé (en ligne droite ou non).

Mighty, thé très fort !

Si les niveaux se montrent assez courts et pas franchement techniques tant leur construction reste assez limitée (il y a bien quelques passages secrets disséminés ici et là), les phases de boss elles, montrent qu'elles en ont dans le pantalon. Majoritairement réussis dans l'ensemble, lesdits boss offrent des affrontements tendus, nerveux et bien pensés. Comme dans un Mega Man, le joueur devra user du bon pouvoir pour réduire plus aisément la barre de vie de son ennemi ; un adversaire sensible au pouvoir équipé est représenté par des éclats verts à l'impact des projectiles reçus. Chaque pouvoir se récupère une fois le boss éliminé (obligeant le héros à se débarrasser de l'un d'entre eux avec son arme de base) et doit être usé à bon escient, bien que rien n'indique quelle arme est efficace contre quel boss et c'est donc à la charge du joueur de trouver la solution. Cet élément de personnalisation n'en est qu'un parmi tant d'autres. La configuration de son personnage est l'élément central et le gros point fort du titre.

Se récupérant dans chacun des niveaux, souvent dans des coins secrets, il est en effet possible d'équiper son héros de nouveaux mouvements et caractéristiques vitales à l'aide de puces électroniques et autres cristaux. Lesdits cristaux peuvent être collectés autant que le joueur le souhaite, puisque leur nombre agit comme une limite pour l'utilisation des points de personnalisation. Les puces elles, réduisent justement ces points en apportant au héros divers bonus (trajectoire des projectiles, élan dans les airs, recul atténué, puissance de feu améliorée, etc.). A contrario, certaines d'entre elles augmentent les points de personnalisation utilisables, mais infligent en retour un malus (plus de dégâts subis, disparition plus rapide des projectiles, etc.). Avec plusieurs dizaines d'emplacements pour confectionner ses builds, Mighty Gunvolt Burst permet au joueur de prendre de la meilleure manière possible chaque niveau et boss. Revers de la médaille, en collectant suffisamment les cristaux (infinis pour rappel), il est possible d'équiper son héros de tout l'attirail bénéfique mis à disposition et donc de devenir surpuissant.

Le Beck dans l'eau

Rouler sur le jeu peut être amusant au départ, mais force est de constater que l'équilibrage de la chose ne semble pas avoir été suffisamment réfléchi. De même, tous les autres personnages – disponibles ou non en DLC payant – possèdent des capacités uniques, certaines étant trop violentes pour la difficulté générale, d'autres rendant l'expérience bien trop difficile ou pénible. Enfin, il serait également bon de parler du système de combo tant mis en avant par Inti Creates, pas franchement grisant : en éliminant un ennemi au corps-à-corps, le combo meter du joueur augmente et son score avec lui. C'est assez sympathique face aux boss, puisque cela oblige à ne pas les canarder loin du danger, mais c'est finalement bien trop anecdotique contre le bestiaire statique du jeu. Mighty Gunvolt Burst est un titre assez court, puisqu'il suffira de trois petites heures pour en venir à bout en ligne droite et seulement quatre de plus pour tout récolter (puces, améliorations, succès et vignettes).

Avec son affichage 4/3 et son HUD sympathique, quoiqu'un peu grossier, Mighty Gunvolt Burst s'apprécie bien plus en mode portable que sur l'écran large du salon. Les pixels y gagnent en finesse, le jeu étant assez joli et coloré. La bande-son, homogène dans son ensemble, est également très agréable, s'offrant quelques moments de gloire en dépit de marquer durablement le joueur. C'est du côté des effets sonores qu'il sera plus aisé de pester, tant certains bruitages, agressifs pour l'oreille, détruisent la balance des sons, s'imposant nettement par rapport à la musique. De même, il n'est pas impossible que le joueur apprécie bien moins le dernier tiers du jeu, clairement pas au niveau du reste : les boss (en dehors du combat final) peinent à convaincre, tandis que les environnements, très différents de la ville, ne varient pas beaucoup malgré un amusant et troublant effet de caméra sur l'un de ses niveaux. Enfin, l'ergonomie des menus (notamment ceux touchant à la personnalisation du héros), lourde et peu intuitive, crispera les moins patients.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Switch
Editeur
  • Inti Creates
Développeur
  • Inti Creates
Genre
  • Action - Plate-formes
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   jeudi 15 juin 2017
   jeudi 15 juin 2017
   jeudi 15 juin 2017

Site officiel
http://www.mightygunvolt.com/en/mgb
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016