Bienvenue sur Nintendo-Difference

L'inscription sur Nintendo-Difference est totalement gratuite et vous permet de bénéficier de toute l'actualité des jeux vidéo et de la Nintendo Switch, de la Nintendo 3DS et de la Wii U. Accès aux commentaires de news, aux concours de jeux vidéo, etc...

Connexion :

Mot de passe oublié ?

S'enregistrer

Twitter Facebook Rss Rejoignez nous !
PODCAST #91
E3 2019 : le grand débriefing
Accueil podcast Télécharger le podcast
La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu Vidéo peut être considéré de deux façons : soit il est un produit dérivé du film sorti le plus rapidement possible pour surfer sur le phénomène, soit il est un épisode de transition pour la série LEGO. Plus proche d’un Lego Worlds avec sa palette d’outils et ses petites planètes à explorer, il conserve néanmoins les spécificités techniques de la série et reste un jeu plutôt sympa à parcourir en duo avec des enfants. Pour autant, si l’envie de posséder un jeu LEGO sur Switch se fait impérativement ressentir, ce n’est pas vers cet épisode qu’il faut se tourner : manque de charisme, histoire oubliable, action réduite à son minimum… TT Games va devoir redresser la barre car la courbe de tendance ne prend pas le bon chemin.
Verdict !

Les +


  • Une amorce de transition
  • L’univers loufoque
  • La collectionnite toujours à son apogée
barre

Les -


  • Moins de saveur que les autres épisodes
  • Perte d’action
  • Même le cache cache d’objets est devenu enfantin
0 commentaire(s)
La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu Vidéo
Par Goonpay, le mercredi 26 juin 2019

À peine plus de deux ans d'existence et la Switch compte déjà sept jeux estampillés LEGO ! Entre portages, remasters et nouveautés, les sorties s'enchaînent à un rythme presque insolent, les jeux se ressemblent, TT Games a naturellement gagné son grade de maître constructeur, tant son expertise avec la petite brique jaune n’est plus à prouver et nous, joueurs, sommes en droit de nous demander si toutes ces sorties rapprochées fournissent encore une once de plaisir…

Un film, des boîtes, des goodies, un jeu… la routine habituelle, quoi !

Ce n’est pas le premier et ce ne sera pas le dernier jeu qui débarque sur une console à la suite d’un plan marketing bien huilé, permettant d’accompagner et décliner une identité sur un ensemble de produits, et de toucher toutes les strates et canaux de distribution possibles. Après le succès (inattendu ?) en 2014 de La Grande Aventure LEGO dans les salles obscures et de tous ses dérivés, il est assez logique, surtout dans cette période où les prises de risque sont assez faibles, qu’un numéro 2 soit sorti de terre. Assurément moins surprenant que le premier, l’univers déjanté, les héros loufoques et ce rythme soutenu restent plaisant à retrouver. N’étant pas ici pour faire la critique du film et conscient d’éviter tout spoil, on dira donc simplement que l’on suit plus ou moins l’histoire du film dans ses grandes lignes (la lutte contre les envahisseurs Duplo venus détruire ce monde où tout est super génial), avec certains écarts pris pour développer un peu plus les environnements ou parce que film et jeu ne se sont pas concertés.

La série des jeux LEGO ayant tendance à rester dans sa zone de confort en apportant de l’intérêt grâce à l’univers duquel il s’inspire, on va donc passer très rapidement en revue ce qui n’a pas changé : la technique, la collectionnite, les personnages muets et les temps de chargement. 

Graphiquement, pas de surprise : les environnements sont variés, d’Apocalypseville au Far West, en faisant un tour par l’espace, ou au contraire une ville très colorée qui fait penser à une sorte de Springfield où vivent des clones, ou encore une déchetterie de LEGO, il y a du bon et du moins bon. L’ensemble est toujours bâti sur le même moteur graphique avec son lot de clipping et moins de cutscenes que dans les précédents volets. Si l’on reconnaît sans problème la musique d’Everything Is AWESOME!!! de Tegan and Sara (Tout est super génial) en fond sonore, le reste est assez quelconque. On a le droit à la voix de la narratrice en arrière-plan mais toujours des personnages muets. 

Fidèle à elle-même, la durée de vie est toujours aussi conséquente avec son lot de bonus et de personnages à débloquer. Instauré depuis quelques épisodes, on retrouve également le mode co-op qui rend l’aventure plus agréable. À noter que sur les trois galaxies, seules deux sont actuellement disponibles, la dernière sera accessible prochainement. Et pour conclure la parenthèse, plutôt que d’aborder le sujet des temps de chargement interminables, on va se concentrer sur la cinématique d’introduction qui met une plombe à se finir et qu’on ne peut même pas passer. Plus c’est long, plus c’est… en fait non, n’est pas Durex qui veut… N’hésitez pas à consulter nos anciens tests de LEGO Marvel Super Heroes 2, LEGO Ninjago, Lego City Undercover, LEGO Harry Potter, LEGO Les Indestructibles… pour plus de détails.

Changement de cap à l’horizon ?

Emmet, Cool Tag, Batman et plein d’autres sont donc les héros de cette folle aventure qui va nous amener sur des planètes aux atmosphères totalement différentes. Ce premier changement notable pour la série qui sort du monde ouvert pour s’essayer au « planète-monde » sauce Mario Galaxy permet surtout de passer d’un univers à l’autre sans effort (hormis le prix du long temps de chargement, faut pas déconner non plus…). Finalement, on se rapproche un peu plus d’un LEGO Dimensions ou LEGO Worlds avec sa carte de sélection des mondes qui se débloquent en fonction du nombre de briques amassées.

L’habituel roue des pouvoirs a cédé sa place à une liste d’items offrant des pouvoirs plus ou moins utiles, dont deux qui font indéniablement penser à LEGO Worlds : le scanner et le constructeur d’objets. Auparavant, en se positionnant face à une aide de construction et en échange d’un nombre de briques, on bâtissait une sculpture décorative. Désormais, on ramasse des plans en scannant les objets ou en récompense de quêtes, puis on utilise les petites briques récoltées un peu partout pour fabriquer l’élément de son choix. Des boutiques ont également fait leur apparition et deviennent un passage obligé pour l’ouverture des reliques glanées dans les coffres disséminés un peu partout.

Vous noterez au passage cette notion de quêtes qui est aussi une véritable évolution dans la série. La progression se fait au travers de personnages qui filent des objectifs à remplir. À l’inverse, la partie combat qui avait pris un peu plus d’ampleur avec LEGO Les Indestructibles par exemple, est reléguée au second plan. La Grande Aventure LEGO 2 : Le Jeu Vidéo est donc passé du jeu d’aventure/action simpliste à un jeu d’exploration un peu gnangnan. Des outils permettent d’ailleurs de repérer plus facilement sur la carte les briques cachées et les PNJ donneur de quêtes ce qui a, à la longue, tendance à donner au jeu ce côté chasse aux œufs rébarbatif.

Afficher / Masquer les commentaires
0 commentaire(s)
COMMENTAIRES

Support
  • Switch
Editeur
  • Warner Bros. Interactive
Développeur
  • TT Games
Genre
  • Aventure - Puzzle
Nombre de joueurs
  • 1
Evaluation PEGI
  • 7
Sorties
   mercredi 27 f?vrier 2019
   mardi 26 f?vrier 2019
   jeudi 28 mars 2019

Site officiel
https://www.nintendo.fr/Jeux/Nintendo-Switch/La-Grande-Aventure-LEGO-2-Le-Jeu-Video-1519397.html
Plan du site | Nous contacter | © Nintendo-Difference 2016