CHiCO (ACE) livre de nombreuses révélations et des photos du travail des musiciens sur la bande-son de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition

Il y a plus de dix ans, l’équipe de Tetsuya Takahashi chez Monolith Soft et Dog Ear Records faisait appel à six compositeurs différents pour s’occuper de la bande-son de l’action RPG Xenoblade Chronicles sur Wii : Yoko Shimomura, ACE+ (CHiCO, Tomori Kudo, Kenji Hiramatsu), Manami Kiyota et Yasunori Mitsuda. Une alliance dont les origines avaient été longuement détaillées dans un Iwata demande entièrement traduit en français à cette adresse et qui vaut le détour, puisqu’il apporte de nombreuses révélations peu connues sur le travail des compositeurs, en plus d’être particulièrement amusant.

Nous sommes désormais en 2020, dix ans après la sortie de Xenoblade Chronicles au Japon et de sa bande originale qui auront su marquer un grand nombre de personnes. Pour célébrer cet anniversaire important, Xenoblade Chronicles : Definitive Edition a été développé pour la Nintendo Switch, et malgré un budget et un temps limité, la plupart des musiciens à l’origine des musiques du jeu se sont réunis pour fournir des versions arrangées de certains morceaux, mais aussi quelques pistes inédites pour le chapitre supplémentaire « Un avenir commun ».

Takahashi avait déjà donné quelques informations sur le travail concernant les musiques arrangées (voir notre article), mais jusque-là, les compositeurs s’étaient très peu voire pas du tout exprimés sur ce qu’ils ont pu faire pour Xenoblade Chronicles : Definitive Edition. Pour en savoir plus, en dehors des déclarations de Takahashi, nous avions donc simplement les crédits du jeu et du CD fourni dans l’édition limitée japonaise (les crédits de la sélection musicale de l’édition européenne étant très peu détaillés, puisque nous avons simplement la liste des compositeurs). Mais récemment, CHiCO a décidé de parler du travail de toute l’équipe sur les réseaux sociaux, dont son compte Twitter, avec des photos et même un article complet sur son blog. Manami Kiyota en a aussi parlé sur son compte Twitter, en étant tout de même plus discrète que CHiCO. Comme à leur habitute, Tomori Kudo et Kenji Hiramatsu se sont très peu exprimés, mais ont tout de même partagé des Tweets officiels de Nintendo (Tomori Kudo a aussi écrit un message en réponse à CHiCO et Kenji Hiramatsu a posté plusieurs Tweets à l’occasion de la sortie du jeu). De même pour Yoko Shimomura, qui a simplement dit avoir rapporté une petite contribution, tandis que Yasunori Mitsuda était plus discret, mais a partagé l’émotion de Sarah Àlainn, l’interprète de Beyond the Sky, la chanson thème du jeu, qui a représenté un véritable tournant pour elle puisque sans ce morceau, elle n’aurait jamais continué sa carrière.

 

De gauche à droite en partant du bas : Yu Manabe, CHiCO, Kenji Hiramatsu et Manami Kiyota, puis sur la dernière rangée : Yoko Shimomura, Natsumi Kameoka, Tomori Kudo et Tsutomu Narita

 

Tout d’abord, il faut savoir que quatre musiques ont été composées par ACE pour Un avenir commun, dont Bionis’ Shoulder et Fogbeasts, qui sont incluses dans la sélection musicale du coffret collector. Pour les musiques arrangées, ACE a dû tout préparer avec ses musiciens (très occupés) l’année dernière et a commencé les séances d’enregistrement pendant le printemps 2019. De son côté, CHiCO a mis à contribution toutes ses pensées et ses souvenirs de son travail sur Xenoblade Chronicles, et dix ans après, c’est un titre qui est encore très important pour elle. 

 

 

CHiCO affirme être très reconnaissante d’avoir travaillé sur ce projet autant apprécié, et elle tient également à remercier Nintendo, Monolith Soft, tous les autres compositeurs, les musiciens, les ingénieurs et les coordinateurs, mais aussi Dog Ear Records qui avait fait appel à ACE pour travailler sur Xenoblade Chronicles. D’ailleurs, elle se souvient encore du moment où le projet leur a été confié. Le même jour, alors que le duo n’était pas encore sûr et certain de pouvoir travailler sur Xenoblade Chronicles, ils avaient envoyé une démo au producteur de DER, qui avait pris soin d’écouter avec ACE les musiques enregistrées, qui duraient entre 4 et 5 minutes, sans interruption pendant presque une heure. Après l’écoute, le projet a officiellement été donné à ACE, en plus de Kenji Hiramatsu (avec qui ils ont formé spécialement ACE+, exclusivement pour Xenoblade Chronicles), Yoko Shimomura, Manami Kiyota et Yasunori Mitsuda. 

Pour le jeu d’origine, c’est ainsi que la production a commencé, et à cette époque, il fallait d’abord discuter en interne de ce qu’ils voulaient faire, puis d’en parler au producteur de DER pour avoir son accord. Après cela, leur travail devait être envoyé à Monolith Soft, et il fallait donc attendre d’avoir leur approbation ou bien leurs remarques et leurs demandes pour savoir s’il fallait revoir, ajouter, corriger certaines choses. En y pensant aujourd’hui, CHiCO se rend compte qu’il y avait une grande responsabilité et qu’il fallait faire plusieurs essais. Avec Tomori Kudo et Kenji Hiramatsu, elle s’était surpassée. Et même après en avoir terminé avec la production de la musique, elle se souvient avoir appelé les autres compositeurs tard dans la nuit pour des modifications de dernière minute et pour leur faire d’autres demandes. CHiCO voulait apporter personnellement beaucoup de soin, au point qu’elle en rit aujourd’hui et qu’elle se dit qu’elle devait être vraiment désespérée.

 

 

Au milieu de la production, toujours pour le jeu d’origine, le but était de créer des pistes uniquement à l’aide de synthétiseur. Mais Monolith Soft voulait aller plus loin, et a demandé à l’équipe sonore des performances en live. Des enregistrements ont donc été effectués avec un quatuor à cordes… et dix ans plus tard, CHiCO a eu la chande de pouvoir travailler avec la majorité des musiciens à l’origine des musiques de Xenoblade Chronicles pour la Definitive Edition sur Switch. C’était totalement nostalgique pour elle, et elle a passé un excellent moment avec eux. Ils ont d’ailleurs pu utiliser le même studio pour les parties à la flûte et au hautbois. De plus, ils ont aussi travaillé au Yokohama Landmark Studio, où les musiques de Xenoblade Chronicles 2 et Torna – The Golden Country ont été enregistrées, de même pour le Victor Recording Studio

L’équipe de Monolith Soft était de son côté très occupée avec le développement du jeu (et de son autre projet inconnu), mais CHiCO se souvient avoir reçu leur visite. Monolith Soft a soutenu les compositeurs en leur donnant par exemple… quelques snacks, ce que Yoko Shimomura a d’ailleurs aussi fait en plus d’apporter sa contribution aux musiques arrangées (ce que CHiCO a bien apprécié vu que son corps est fatigué). La bande-son de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition représente l’aboutissement du travail de nombreux musiciens, et CHiCO était d’ailleurs très stressée vu qu’il fallait enregistrer énormément de pistes tout en tenant compte du temps limité imposé. Le dernier jour, elle n’a d’ailleurs pas réussi à dormir de la nuit. Néanmoins, elle ne regrette rien et pense vraiment qu’ils ont réussi à enregistrer quelque chose d’incroyable. Elle est très heureuse et elle n’aurait jamais pu imaginer cela il y a dix ans. 

 

 

Pour CHiCO, les musiques du début de Xenoblade Chronicles ont beaucoup de puissance et ont pu avoir un impact très fort sur les joueurs. Dans ses souvenirs, concevoir des pistes comme ils le voulaient tout en tenant compte des limites du module de son, des instruments et des différents types de musique, c’était comme une guerre, et elle pense qu’aujourd’hui encore, cela n’a pas changé, car tout est encore limité. Si CHiCO devait donner une couleur à ce qu’elle voulait faire pour Xenoblade Chronicles, ce serait la création d’un rouge très vif, tout en passant par quelques essais et erreurs.

Avec Xenoblade Chronicles : Definitive Edition, ils ont pu faire encore plus de performances en live, ce qui a permis de « capturer » efficacement la couleur, l’émotion et l’atmosphère que voulaient donner chaque musicien avec un son très riche. On peut ainsi considérer que le son a une couleur différente par rapport à l’original, mais en y réfléchissant un peu et en écoutant attentivement, CHiCO pense que l’on peut sentir que la musique a encore plus de vie, au point de presque ressentir le souffle des musiciens qui ont insufflé leur vie à travers les morceaux.

 

 

CHiCO précise ensuite que selon les instructions de Takahashi, ils ont créé une nouvelle bande-son afin que les fans du jeu d’origine puissent ressentir de la nostalgie en écoutant les musiques arrangées, tout en faisant en sorte de ne pas « détruire » leurs bons souvenirs d’il y a dix ans. Cependant, pour CHiCO, il s’agit de quelque chose d’encore différent, sans préciser pourquoi exactement. Par ailleurs, elle a été ravie de découvrir que Monolith Soft a donné la possibilité de choisir entre les musiques d’origine et les pistes arrangées. 

CHiCO a terminé son long article en présentant les musiciens principaux qui ont pu travailler avec son équipe. Tout d’abord, le premier quatuor, celui de Xenoblade Chronicles 2 et Torna – The Golden Country : Manabe Strings (du musicien très prolifique Yu Manabe), qui a travaillé à la fois sur les musiques arrangées et les nouvelles pistes du chapitre supplémentaire. Il y avait ensuite l’équipe des instruments à cordes Muroya Strings (de Koichiro Muroya, lui aussi très prolifique), qui avait également travaillé sur Xenoblade Chronicles 2 (avec bien sûr Koichiro Muroya en personne).

La compositrice rappelle d’ailleurs que Yu Manabe s’est occupé du solo dans la chanson Drifting Soul de Jen Bird. Grâce à eux, CHiCO a été très touchée par la performance de la version arrangée du thème de la Plaine de Gaur, elle ressentait beaucoup d’émotions, au point qu’elle soit en larmes. L’immersion était totale, elle sentait vraiment qu’elle explorait en vrai la célèbre plaine du jeu. Elle a même aussi pleuré un peu lorsque la musique a été livrée à Takahashi et qu’il leur a donné son approbation. CHiCO espère d’ailleurs que tout le monde apprécie la bande-son du jeu, et que si son article permet de soutenir Xenoblade Chronicles ne serait-ce qu’un tout petit peu, elle en est très heureuse. 

 

 

Sur Twitter, CHiCO a présenté d’autres musiciens :

 

– Le pianiste Yuki Kishida, qui a travaillé sur les musiques arrangées et Un avenir commun avec Yui Morishita (Torna – The Golden Country) et Takayuki Yoshimura (Xenoblade Chronicles 2)

 


 


 


 

– Encore Takayuki Yoshimura avec Natsumi Kameoka, qui a travaillé sur l’arrangement au piano (sur la photo ci-dessous, elle apparaît tout au fond)

 


 

– Hiroshi Imaizumi et sa guitare électrique, Go Tsukada et Tomoki Ihira avec leur guitare acoustique pour les musiques arrangées, et Yuya Komoguchi et sa guitare électrique pour Un avenir commun

 


 

– Le batteur Kado Shuntaro (il avait même participé au concert spécial qui avait été organisé à l’occasion de la sortie de Xenoblade Chronicles 3D sur New 3DS) et un autre batteur, Maoki Yamamoto, qui a travaillé sur Un avenir commun

 


 

– Ryosuke Nikamoto et sa basse, l’ingénieur du son Junya Endo ainsi que Teppei Kawasaki et sa basse électrique

 


 

– La chorale Barzz ~Minstrels of Birds~, créée par Masao Kuroda (aussi présent lors des enregistrements) : Toru Tsukada, Shunsuke Takeuchi (à ne pas confondre avec le seiyuu du même nom), Kenji Arai, Keisuke Ono, Chiemi Monguchi, Ohka Kawada, Yuriko Koyama, Akiko Fukuma, Hiroko Kagata et Yuki Sugiyama

 


 

– La chorale pour Un avenir commun (dirigée par Ryotaro Yagi) : Hiroki TerajimaTaichiro HiranoAyaka KiwadaAki YasueMaria Asakura et Yukiko Seto

 


 

– Tous les compositeurs (à l’exception de Yasunori Mitsuda, mais avec l’apparition discrète de Tsutomu Narita, qui travaille souvent avec ACE) avec les musiciens Dogen Kinowaki (flûte), Kanami Araki (hautbois), Shun Matsuzaka, Jo Kishigami, Ikue Saga et Hitoshi Imai (cor d’harmonie), Kenichi Tsujimoto et Cheonho Yoon (trompette), Kou Aoki et Koichi Nonoshita (trombone) ainsi que Kazuhiko Sato (tuba) pour les musiques arrangées (note : Dogen Kinowaki a aussi travaillé sur les musiques d’Un avenir commun)

 


 

– Manami Kiyota, Tomori Kudo, CHiCO et Kenji Hiramatsu avec le musicien renommé Tomoyuki Asakawa (harpe) ainsi que le percussionniste Misawa Mataro pour Un avenir commun

 


 

– Encore une fois l’ingénieur du son Junya Endo (au studio d’enregistrement et de mixage Plick Pluck Inc.), puis un autre ingénieur du son, Hiroyuki Akita, et enfin Hiroaki Sato au studio d’enregistrement Landmark Studio

 


 

C’est également avec, nous ne le cachons pas, beaucoup d’émotions que nous terminons cet article, puisque comme vous le savez si vous nous suivez depuis plusieurs années, nous avons écrit énormément à propos de Xenoblade Chronicles sur Nintendo-Difference. Vous vous en souvenez sûrement, nous avions publié notamment de nombreux articles sur tout le travail autour de la bande-son de Xenoblade Chronicles 2, et c’est donc un plaisir de parler à nouveau de la musique de la série grâce aux informations et aux photos fournies par CHiCO. Nous continuerons bien sûr à vous proposer tout un tas d’articles sur Xenoblade, que ce soit sur le développement des différents jeux de la série ou pour les futurs épisodes qui sortiront. Dans tous les cas, vu que nous avons surtout parlé de Xenoblade Chronicles : Definitive Edition ici, vous retrouverez tous nos articles à ce sujet à cette adresse.

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 8 juin 2020 à 19:20

Partager sur

  • Sorties :
  • 19 Aout 2011
  • 6 Avril 2012
  • 10 Juin 2010
  • Sorties :
  • 19 Aout 2011
  • 6 Avril 2012
  • 10 Juin 2010
  • Sorties :
  • 29 Mai 2020
  • 29 Mai 2020
  • 29 Mai 2020
  • Sorties :
  • 29 Mai 2020
  • 29 Mai 2020
  • 29 Mai 2020
LES COMMENTAIRES
Les commentaires sont désactivés.
Les prochaines sorties

21

JAN.

Baby Storm

Nintendo Switch - Action - Forever Entertainment - Baby Corp

4

FEV.

Maglam Lord

Nintendo Switch - A-RPG - D3 Publisher - Felistella

8

FEV.

OlliOlli World

Nintendo Switch - Action Plate-formes - Take-Two Interactive - Roll7