Démo de Monster Hunter Rise, nos premières impressions

En développement depuis environ quatre ans, juste après la sortie de Monster Hunter Generations Ultimate, Monster Hunter Rise est le premier véritable épisode inédit exclusif à la Nintendo Switch. Pour marquer le coup, en plus de sa communication intensive, Capcom a décidé de sortir une démo gratuite sur l’eShop, proposant d’essayer plusieurs aspects importants du jeu et découvrir certaines de ses nouveautés. Même si le multijoueur en ligne ne sera plus disponible après la fin de la période d’essai à partir du 1er février à 9:00, l’éditeur et les développeurs offrent donc la possibilité, plus de deux mois avant la sortie du jeu complet, de profiter d’une bonne partie du contenu de Monster Hunter Rise et d’avoir ainsi le temps de se préparer avant les parties de chasse définitives le 26 mars prochain.

 

Note : toutes les captures d’écran de cet article sont directement issues de la démo en accès anticipé, provenant d’une Nintendo Switch personnelle en mode téléviseur et en mode portable. Les 11 dernières captures d’écran ont été prises avec le mode portable, tandis que toutes les autres viennent du mode téléviseur. Nous avons aussi ajouté à la fin de la galerie trois images de la démo partagées par Nintendo et Capcom.

 

 

Dans le vif du sujet

 

Peu après l’annonce de Monster Hunter Rise, on apprenait que le réalisateur du jeu, Yasunori Ichinose, voulait créer une approche différente comparée aux épisodes Generations et World, le tout avec un style proche de 3rd. Les développeurs ont donc opté pour une esthétique plutôt japonaise ou asiatique, et cela se remarque très bien dès que l’on lance la démo, puisqu’elle nous accueille avec le chant des jumelles wyveriennes Hinoa et Minoto. Elles habitent au village de Kamura, la base du jeu, mais qu’il n’est pas possible de visiter dans la démo puisque Capcom a préféré proposer d’entrer dans le vif du sujet en offrant deux quêtes pour chasser des monstres et deux entraînements pour se familiariser avec les nouveautés. Autant le dire tout de suite, il n’est pas spécialement recommandé, en tant que débutant, de s’essayer à la démo de Monster Hunter Rise pour découvrir l’univers de la série. Il est tout de même possible d’y trouver son compte, mais à condition de garder à l’esprit que la démo ne sert pas de mini-guide ou de porte d’entrée. Nous reviendrons là-dessus plus tard dans cet article, mais la démo peut être asse décourageante pour les personnes qui n’ont jamais joué à un Monster Hunter.

Au fil des épisodes, Capcom a apporté de plus en plus de soin aux voix dans la série, et Monster Hunter Rise a atteint un nouveau palier. La démo permet de choisir entre trois doublages : la langue Monster Hunter, l’anglais et le japonais. En dehors des voix des personnages, il y a beaucoup plus de morceaux avec des chœurs, ce que l’on remarque dès le menu, ce qui était voulu par l’équipe sonore dirigée par Kosuke Tanaka et par le compositeur principal Satoshi Hori.

Bien que la démo soit limitée, elle permet tout de même de consulter un menu plutôt complet avec un manuel contenant de nombreux détails, ce qui est une bonne chose pour se sentir un peu moins perdu par toutes les informations qui peuvent apparaître à l’écran lors des quêtes. Avant toute chose, il faut savoir qu’un nombre limité d’objets est disponible, et que les quêtes et les entraînements sont limités à 30 essais. Cependant, il est possible de passer au-dessus de cette limite en supprimant les données de la démo dans les paramètres de la Switch puis de retélécharger la démo.

 

 

Rien n’est débloqué avec cette démo et il n’est pas possible de sauvegarder, ni de transférer plus tard les données vers le jeu complet. La démo permet plus précisément d’accéder à une quête débutant pour affronter le Grand Izuchi, une quête intermédiaire permettant de vaincre le Mizutsune, un entraînement de base pour apprendre les techniques des Filoptères et la conduite du Chumsky, et un entraînement pour la Chevauchée de wyvernes. Il n’y aura pas de personnalisation, mais les 14 types d’armes seront disponibles. Les deux quêtes sont également jouables en ligne et en local jusqu’à quatre. Cependant, à partir du 1er février à 9:00, il ne sera plus possible de jouer en ligne. Tout le reste du contenu de la démo restera accessible, à condition bien évidemment d’avoir téléchargé la démo avant la date de la fin de la période d’essai.

Les entraînements sont accessibles, même pour un débutant dans la série, mais ils restent très courts, ce qui n’est donc pas représentatif de tous les guides que l’on trouvera dans le jeu complet. Il faut regarder du côté des quêtes pour se rapprocher de ce que pourront offrir les véritables parties de chasse dans la version définitive de Monster Hunter Rise. Les entraînements et les quêtes permettent de bien se rendre compte que Capcom a repris des idées de World, tout en évitant de se détacher de la série et en apportant de véritables nouveautés. Monster Hunter Rise est donc un vrai jeu principal, avec plusieurs touches de fraîcheur qui devraient plaire aux fans.

Rien que dans cette démo, qui sort tout de même deux mois avant le jeu complet, on fait face à un jeu fluide en toutes circonstances, que ce soit en mode téléviseur ou en mode portable. Les développeurs ont relevé le défi d’adapter le moteur RE Engine sur Switch, et c’est une véritable réussite. Bien sûr, on est encore loin des prouesses techniques et graphiques qui ont pu être atteintes avec World, mais Rise a déjà de quoi plaire. Une seule région est disponible dans la démo, le Temple oublié, mais il faut savoir que de nombreux environnements composeront le monde du jeu, comme on a déjà pu le découvrir avec les informations, images et vidéos diffusées précédemment.

 

 

Attention aux bulles

 

Nous avons pu chevaucher le fameux Chumsky, une des nouveautés majeures de cet épisode, et c’était déjà un plaisir de parcourir les étendues du Temple oublié, tout en attaquant les petits monstres et en récoltant des objets, insectes et autres éléments pour aider le chasseur. Les capacités du Palico sont mises cependant en retrait, ce qui est tout à fait normal étant donné qu’il ne fait pas partie des nouveautés de Rise. Le Palico et le Chumsky peuvent aider le chasseur dans les quêtes, sans être trop envahissants, ce qui évite aussi d’être un peu perdu. Néanmoins, en sortant des entraînements, en tant que débutant dans la série, il sera assez difficile de jouer à la deuxième quête de la démo, qui est de difficulté intermédiaire mais qui représente tout de même un véritable challenge.

Alors que la quête pour vaincre le Grand Izuchi peut se terminer rapidement, même pour une personne qui n’a jamais touché à un jeu de la série et qui a pris le temps de se familiariser avec les techniques de base grâce au manuel et aux entraînements, la quête contre le Mizutsune est bien difficile. On se retrouve rapidement submergé d’informations, le monstre est rapide et peut s’enfuir loin, ses bulles sont dangereuses et si l’on n’a pas pris le temps de se préparer suffisamment en récoltant par exemple des Spectroiseaux et des insectes comme les maxiboosts, les bidulons et certains objets à récolter qui peuvent améliorer les statistiques et les capacités, la quête échouera très vite. Si l’on débute dans la série, il est plutôt recommandé de s’essayer à la quête du Mizutsune à plusieurs, et de demander conseil à des personnes qui connaissent un minimum Monster Hunter, ce qui est là aussi une bonne chose puisque Rise n’est pas un épisode extrêmement dépaysant.

 

 

Autre nouveauté appréciable de Monster Hunter Rise, que l’on peut donc essayer dans la démo : les Filoptères. Semblables à des insectes, ils servent à créer de la soie dont on peut se servir comme un grappin pour voler et atteindre des lieux qui sont normalement inaccessibles à pied ou à dos d’un Chumsky. Les Filoptères peuvent aussi être mêlés à n’importe quel type d’arme, chacun ayant sa propre technique Lien de soie. Même s’il n’y a aucun nouveau type d’arme, chacun d’eux a donc une nouvelle approche grâce aux Filoptères. De notre côté, nous avons plutôt apprécié la maîtrise de la Volto-Hache, qui, grâce au Filoptères, permet de faire différentes acrobaties et d’infliger de lours dégâts aux monstres les plus coriaces.

La Chevauchée de wyvernes est également une nouveauté bienvenue, qui est plutôt facile à maîtriser au cours de l’entraînement. En chevauchant un wyverne, on peut le projeter contre un mur pour lui infliger des dégâts et l’attaquer avec un coup léger ou puissant. Des boutons sont aussi là pour se déplacer à son bord et esquiver ses attaques, car il ne se laissera jamais faire. Il y a d’autres choses à prendre en compte, dont le Temps pour chevaucher le monstre, qui diminue rapidement. En utilisant les bonnes actions au bon moment, on peut gérer le monstre efficacement, lui faire subir un maximum de dégâts et même le forcer à attaquer d’autres monstres grâce aux projections. C’est un peu comme un rêve qui se réalise pour les fans de Monster Hunter.

 

 

La démo de Monster Hunter Rise a le mérite de proposer de jouer jusqu’à quatre en ligne et en local. On peut créer et trouver un lobby, avec la possibilité de choisir ou non un mot de passe. Pour les personnes qui ne sont pas très familières avec la série, on conseille d’essayer les quêtes à plusieurs, surtout pour celle du Mizutsune. Cela permet, en plus de profiter de la démo au maximum, de découvrir l’un des côtés les plus importants de Monster Hunter. Les éléments habituels pour communiquer avec les autres joueurs, comme les phrases prédéfinies et les stickers, sont disponibles.

La démo de Monster Hunter est donc assez complète et son contenu a tout pour plaire vis-à-vis des fans de la série. Il y a un bon équilibre entre les nouveautés et les éléments repris de World et des anciens épisodes, la direction artistique est de très bonne qualité, et côté technique, tout est déjà maîtrisé, d’autant plus que ce sera encore mieux dans le jeu complet. Nous insistons toutefois sur le fait que les débutants dans la série peuvent se sentir perdus ou découragés, surtout en faisant les quêtes en solo, et ce malgré le manuel et les entraînements qui sont bien expliqués. Il faut donc plus que cette démo pour trouver une porte d’entrée dans la série ou pour se faire une idée du jeu.

Pour finir, voici plusieurs vidéos de gameplay de la démo en accès anticipé :

 

 

Pour rappel, la sortie de Monster Hunter Rise est prévue mondialement pour le 26 mars 2021 sur Switch. Plusieurs éditions et des amiibo seront vendus, tous les détails se trouvant ici. Vous retrouverez également des séquences de gameplay, des images et des illustrations ici, ici et ici, une présentation des 14 armes ici ainsi que de nombreux détails sur le développement et les nouveautés dans cet article.

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 8 janvier 2021 à 5:00

Partager sur

  • Sorties :
  • 26 Mars 2021
  • 26 Mars 2021
  • 26 Mars 2021
  • Sorties :
  • 26 Mars 2021
  • 26 Mars 2021
  • 26 Mars 2021
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

21

JAN.

Shing!

Nintendo Switch - Beat them all - PixelHeart - Mass Creation

22

JAN.

Bladed Fury

Nintendo Switch - Action - PM Studios - NEXT Studios

22

JAN.

Gravity Heroes

Nintendo Switch - Action Plate-formes Shoot them up - PQube - Studica Solution Electric Monkeys

26

JAN.

Cyber Shadow

Nintendo Switch - Action Plate-formes - Yacht Club Games - Mechanical Head Studios

28

JAN.

Disjunction

Nintendo Switch - A-RPG - Sold Out - Ape Tribe Games