Fire Emblem Engage : illustrations de Mika Pikazo, adaptation en manga, bande-annonce de lancement, interview des développeurs, détails sur les musiques et plus

Un peu plus de quatre mois après son annonce, Fire Emblem Engage est arrivé mondialement sur Nintendo Switch. Toujours développé par Intelligent Systems, il s’agit du 17e épisode principal de la série. Ces derniers jours, à l’occasion de la sortie du jeu, Nintendo et Intelligent Systems ont partagé un grand nombre d’informations, la plupart exclusivement via le compte Twitter japonais de la série. Tout d’abord, ce 20 janvier, une illustration inédite de l’artiste en charge de la conception des personnages, Mika Pikazo (qui figure aussi sur la couverture du dernier numéro du magazine japonais de Famitsu, ce qui rappelle l’illustration spéciale de Mio par Masatsugu Saito à l’occasion de la sortie de Xenoblade Chronicles 3), a été diffusée :

 

Illustrations de Mika Pikazo

 

Vous pouvez visionner et télécharger l’illustration en haute qualité à cette adresse.

 

Sur son compte Twitter, Mika Pikazo a aussi partagé des illustrations de compte à rebours, représentant divers personnages importants de l’intrigue. Nous avons regroupé chaque illustration en haute qualité dans la galerie en fin d’article. Voici la dernière illustration, dédiée à l’Emblème Marth :

 

 

Ensuite, une adaptation en manga a été annoncée. Le mangaka qui en est en charge est Kyo Kazuro, connu pour son travail sur les mangas Hime-dol!!, Houkago Idol, Gensou Kojiki Den ou encore Dead-End-Host et Will Huntington wa Kan « Kabe », dont il est à la fois l’auteur et l’illustrateur. Un prologue de l’adaptation en manga de Fire Emblem Engage sera disponible dans le numéro de mars de Saikyo Jump, le 3 février prochain précisément. Ensuite, le chapitre 1 sera disponible dans le numéro d’avril de Saikyo Jump, le 3 mars, et sur Shonen Jump+. Il s’agira d’une parution mensuelle. Les trois premiers chapitres seront disponibles gratuitement. Par la suite, chaque chapitre sera gratuit seulement pendant trois semaines après leur sortie. Seule la version masculine d’Alear apparaîtra dans ce manga. Quelques extraits ont été partagés par Nintendo en plus d’un visuel avec Alear :

 

 

Bande-annonce de lancement

 

Une bande-annonce de lancement a été également diffusée ce 20 janvier :

 

 

Voici également la bande-annonce « Mon premier Fire Emblem » avec des sous-titres en français et en anglais :

 

 

Icônes sur le service Nintendo Switch Online

 

Aussi ce 20 janvier, Nintendo a lancé le premier set d’icônes à l’effigie des personnages principaux et d’autres éléments de Fire Emblem Engage sur le service Nintendo Switch Online. Il y aura de nouvelles icônes chaque semaine jusqu’au 3 mars à 00:59. La liste sera mise à jour tous les vendredis à 01:00.

 

 

Interview des développeurs

 

Plus tôt dans la semaine, l’actualité autour de Fire Emblem Engage a été marquée par ses collaborations avec Fire Emblem Heroes (que nous expliquons dans cet article) et le huitième volume de la série d’articles officiels de Nintendo « Les développeurs ont la parole ». Il nous permet d’apprendre que le jeu a été réalisé par Tsutomu Tei (Intelligent Systems) et Kenta Nakanishi (Nintendo), avec Masahiro Higuchi (Intelligent Systems) et Genki Yokota (Nintendo) à la production, tous les quatre ayant été interrogés au cours de cette interview. Il y a trois chapitres très détaillés, avec de nombreuses informations importantes sur le développement, disponibles pour le moment uniquement en anglais et en japonais. Voici les liens menant aux articles en anglais (nous partagerons les traductions en français lorsqu’elles seront disponibles).

 

 

 

Le deuxième chapitre contient notamment des dessins de Mika Pikazo, que vous pouvez visionner ci-dessous en haute qualité :

 

Ces dessins se trouvent en très haute qualité sur ce lien.

 

Détails sur les musiques et autres infos tirées des crédits

 

Comme d’habitude, les crédits permettent d’en savoir plus sur les équipes qui ont travaillé sur le jeu. Au niveau des musiques, on apprend qu’elles ont été composées par Yasuhisa Baba (compositeur principal et directeur du son), Kazuki Komai, Hiroki Morishita, Takeru Kanazaki, Fumihiro Isobe et Takafumi Wada, et arrangées par Ryosuke Kawasaki et Sumika Horiguchi. Une page sur VGMdb dédiée aux musiques de Fire Emblem Engage, répertoriant aussi les musiciens listés dans les crédits du jeu, est disponible à cette adresse. Il y a deux chansons phares dans le jeu : une pour le générique d’ouverture, et une autre pour le générique de fin. Il existe une version anglaise et une version japonaise pour chacune. La version anglaise de la chanson de l’opening a été interprétée par Barry Bach, tandis que celle de la chanson de l’ending a été interprétée par Katharine Eames. Le doubleur et musicien américain Greg Chun était en charge de la direction vocale avec l’ingénieure vocale Eddite J. Correa. La version japonaise de la chanson de l’opening a été interprétée par un certain RYO, et celle de la chanson de l’ending par Rainy。. L’enregistrement et le mixage ont été effectués par Takashi Yoshida, Hiroki Sasaki, Akinori Nishimura, Tokiko Nishimuro et Fuminori Asaoka. À l’heure actuelle, nous n’avons pas les moyens de vérifier qui sont exactement Katharine Eames, RYO et Rainy。. Concernant Barry Bach, il est à la fois chanteur, doubleur et développeur (voir son compte Twitter).

 

 

Il y a bien d’autres détails à retenir des crédits. Ils révèlent par exemple que l’artiste japonais Kazuma Koda / Lownine était de retour pour les illustrations conceptuelles, après avoir été déjà impliqué dans Fire Emblem : Three Houses. Pour rappel, il a aussi travaillé sur des illustrations conceptuelles pour Bayonetta 2, Pokémon Ultra-Soleil & Ultra-Lune, Pokémon : Let’s Go, Pikachu & Let’s Go, Évoli, Le Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon, NieR:Automata, Ace Combat 7 : Skies Unknown, Ingress : The Animation, Fate/stay night : Heaven’s Feel – II. Lost Butterfly, SINoALICE, NieR Replicant ver.1.22474487139…, Code Vein, Final Fantasy XIV, Sakugan, Jack Jeanne, Zenonzard et dernièrement The Centennial Case : A Shijima Story. On note aussi l’implication d’Amagaitaro (ORDAN) en tant qu’assistant character designer. L’artiste a travaillé sur des illustrations de nombreuses héroïnes apparaissant dans Fire Emblem Heroes (voir le Wiki dédié).

Nami Komuro est créditée comme l’unique directrice du scénario. C’est la première fois qu’elle occupe un tel poste, mais elle avait déjà été en charge du scénario principal de Fire Emblem Fates (seulement pour les routes Héritage et Conquête et pour la planification des personnages). Elle est aussi créditée dans Fire Emblem Awakening (planification des personnages, scénario, script des événements), Code Name : S.T.E.A.M. (écriture additionnelle), Tokyo Mirage Sessions ♯FE (supervision de la série Fire Emblem), WarioWare Gold (planification et écriture) et Paper Mario : The Origami King (soutien au level design). Pour la première fois, Takafumi Teraoka a occupé le poste de directeur artistique. Il y a aussi quatre artistes listés dans la section Art Design : Hiromi Tanaka (Art Design Lead), Paul Patrashcu, Yuta Morikawa et Yuka Tokuda.

Au niveau de la localisation, des équipes liées à Nintendo of America et Nintendo of Europe sont listées, avec plusieurs agences pour la traduction : Keywords Studios, PTW Korea et Digital Hearts (branche principale et branche de Shanghai). Dans la section de la traduction, tous les traducteurs sont visiblement mélangés. Cependant, pour la traduction française, ils apparaissent dans l’ordre. Il s’agit de Sylvain Gsell, Florence d’Anterroches, Jean-Paul Hausmann, Sabrina Jouillat, Gurvan Le Guen, Anthony Fouillen, David Caussèque et Claire Stalter. Les informations au sujet de l’assurance qualité pour la traduction française sont malheureusement plus difficiles à distiller.

 

 

Autres informations et vidéos de gameplay

 

Les autres informations sur Fire Emblem Engage de ces derniers jours ont été partagées par le compte Twitter officiel de la série en japonais. En dehors des personnages que nous présentions déjà dans nos anciens articles (et qui ont ensuite été décortiqués par le site spécialisé Serenes Forest), et à la suite de ce que nous avions montré ici, Nintendo et Intelligent Systems ont publié un montage mis à jour des relations entre les personnages, traduit en anglais par Serenes Forest :

 

 

Nintendo World Report a aussi confié les dates de naissance des personnages principaux, ainsi que bien d’autres données importantes sur Fire Emblem Engage à retrouver dans un article complet de Serenes Forest à cette adresse. Ensuite, choisi de se concentrer sur les nombreuses activités disponibles au sein de Somniel :

 

  • Adoption des animaux : dans Fire Emblem Engage, on peut adopter des animaux dans le monde entier et les ramener à Somniel. Les animaux adoptés peuvent être laissés à la ferme et peuvent aussi laisser tomber des ingrédients et d’autres objets. On peut adopter une plus grande variété d’animaux une fois que l’on a appris à les élever, en faisant des dons aux différents pays.

 

 

  • Voyance : Seadall utilise sa capacité divinatoire avec des cartes de tarot, ce qui permet de trouver des éléments inattendus au sujet des alliés.

 

 

  • L’entraînement : il y a trois types d’exercices que l’on peut essayer. Ils permettent d’augmenter temporairement les statistiques d’Alear, celle qui augmente dépendant de l’exercice choisi.

 

 

  • La pêche : dans ce mini-jeu, le timing est important. Lorsqu’un poisson mord, il faut observer attentivement son mouvement pendant que l’on recule avec le joystick gauche.

 

 

  • La chevauchée de wyverne : cette activité demande d’abattre des cibles flottant autour de Somniel à dos de wyverne. Il vaut mieux viser les cibles spéciales qui détruisent toutes les cibles environnantes lorsqu’elles sont touchées.

 

 

  • La chambre d’Alear : en choisissant de se reposer, le temps avance légèrement au sein de Somniel, et les alliés peuvent venir réveiller Alear.

 

 

  • Le marché aux puces : ici, on peut acheter des objets rares introuvables dans les boutiques habituelles. La sélection d’articles peut changer régulièrement.

 

 

  • La carte de profil : elle conserve une trace de tout ce que l’on a fait au cours de notre partie et contient une brève présentation de notre personnage. En utilisant les fonctions de communication, on peut montrer notre carte à d’autres joueurs et recevoir leurs cartes. Plus on progresse dans l’aventure, plus on peut choisir de phrases et d’éléments à sélectionner dans notre carte.

 

 

  • Prendre des photos : pour personnaliser la carte de profil, il est possible de prendre des photos. On peut choisir un lieu de Somniel, des personnages, des accessoires et des poses pour créer la photo que l’on souhaite.

 

 

En dehors de Somniel, Nintendo et Intelligent Systems ont partagé d’autres détails. Par exemple, lorsque l’on est connecté à Internet, on peut voir les classements des unités et des Emblèmes que d’autres joueurs du monde entier ont déployé sur une carte. Enfin, l’Emblème Tiki (doublée par Sumire Morohoshi en japonais) a été montrée. Pour rappel, c’est le premier volume du pass d’extension, déjà disponible, qui donne accès à l’Emblème Tiki. Vous retrouverez plus de détails sur le pass d’extension dans notre article à cette adresse.

 

 

Les capacités de l’Emblème renfermant Edelgard, Dimitri et Claude (également inclus dans le premier volume du pass d’extension) ont aussi été montrées :

 

 

Rappel sur la sortie du jeu

 

Fire Emblem Engage est maintenant disponible sur Switch. Il est possible de choisir entre les voix anglaises et japonaises. Il y a une version standard à 59,99 € ainsi qu’une « édition divine » en physique qui comprend le jeu, un boîtier SteelBook, des cartes illustrées, un poster au format A1 ainsi qu’un recueil d’illustrations à couverture souple nommé « L’art de Fire Emblem Engage » (l’édition spéciale au Japon est sous-titrée Elyos Collection et coûte 10 900 yens).

 

 

Fire Emblem Engage a également droit à un pass d’extension. Il est possible de l’acheter séparément au prix de 29,99 €, ou bien en pack avec le jeu de base pour 89,98 €. Ce pass d’extension donnera accès progressivement à quatre volumes de DLC. Le premier est déjà sorti et donne accès à des Emblèmes supplémentaires, à des objets d’assistance à l’aventure, à de nouveaux accessoires et à une carte argent. Nous avons regroupé les premières informations au sujet du pass d’extension à cette adresse.

 

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 21 janvier 2023 à 11:00

Partager sur

  • Sorties :
  • 20 Janvier 2023
  • 20 Janvier 2023
  • 20 Janvier 2023
  • Sorties :
  • 20 Janvier 2023
  • 20 Janvier 2023
  • 20 Janvier 2023
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

3

FEV.

Helvetii

Nintendo Switch - Action Plate-formes Aventure - Red Art Games - Team KwaKwa

14

FEV.

Blanc

Nintendo Switch - Aventure - Gearbox Publishing - Casus Ludi

16

FEV.

Dust & Neon

Nintendo Switch - Action Shoot them up - Rogue Games - David Marquardt Studios