.hack//G.U. Last Recode sera disponible le 11 mars 2022 sur Nintendo Switch en Europe

Il y a plusieurs mois, la collection remastérisée .hack//G.U. Last Recode de CyberConnect2 et Bandai Namco avait été classifiée sur Nintendo Switch par l’organisme américain ESRB. C’est finalement aujourd’hui qu’elle a été annoncée officiellement pour la Switch, avec en plus une bande-annonce, des images et une date de sortie précise. En Europe et aux États-Unis, la compilation sera donc disponible dès le 11 mars prochain, uniquement en version numérique d’après le communiqué officiel. Au Japon, ce sera le 10 mars prochain. Exclusivement au Japon, .hack//G.U. Last Recode sortira en physique sous la forme d’une « Begins Edition » qui comprendra le manga .hack//G.U. Begins adaptant l’histoire de l’anime .hack//SIGN, des jeux .hack (//Infection, Mutation, Outbreak et Quarantine) et de l’anime .hack//Roots (qui mènent au scénario de G.U.), le CD The Best of G.U. avec 15 chansons de la série G.U. et une boîte identique à celle de la Premium Edition pour la version PS4 déjà disponible en plus de la compilation sur la cartouche. Malheureusement, cette édition ne devrait pas quitter le Japon, et le seul moyen de se procurer .hack//G.U. Last Recode pour la Switch sera donc sur l’eShop en Occident. Nous ne savons pas encore si la version japonaise comprendra d’autres langues en dehors du japonais.

 

 

 

On connaît CyberConnect2 pour son travail sur les jeux de combat Naruto, Asura’s Wrath, la série des Little Tail Bronx (Tail Concerto, Solatorobo : Red the Hunter, Little Tail Story et dernièrement Fuga : Melodies of Steel), JoJo’s Bizarre Adventure : All Star Battle & Eyes of Heaven ou dernièrement Dragon Ball Z : Kakarot et Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba – The Hinokami Chronicles, mais à ses débuts, le studio a donc développé plusieurs jeux de la série .hack éditée par Bandai Namco, qui a su garder une place très importante dans le cœur de nombreux joueurs. Sorte de pionner du concept d’isekai, où le protagoniste se retrouve projeté dans un monde virtuel, une histoire dans une histoire en somme, .hack a connu plusieurs jeux vidéo sur consoles entre 2002 et 2010, mais aussi des anime, des mangas, des romans, des films d’animation et un jeu sur iOS et Android. En 2017, Bandai Namco créé la surprise en sortant .hack//G.U. Last Recode sur PS4 et PC, compilation des trois jeux .hack//G.U. sortis à l’origine sur PS2. Mieux encore, elle comprend un quatrième épisode entièrement inédit, marquant une réelle conclusion pour l’histoire.

 

 

Last Recode avait pour but, en 2017, de célébrer le 15e anniversaire des .hack. Développer un nouveau jeu inclus dans cette collection était l’occasion pour CyberConnect2 et Bandai Namco de fêter à la fois les 15 ans de la saga, mais aussi d’offrir une réelle conclusion à la série des G.U., qui n’était donc pas tout à fait terminée. Comme son année de sortie, ce nouvel épisode se déroule en 2017 et marque le retour du héros, Haseo, dans le monde virtuel The World, qui n’est autre qu’un MMORPG. Dans les G.U., l’objectif d’Haseo est de poursuivre les Player Killers et de trouver le terrible joueur Tri-Edge afin de sauver Shino, son amie plongée dans le coma au sein du monde réel. Pour cela, le héros s’intègre dans une organisation et découvre que d’autres joueurs se sont retrouvés comme Shino à cause d’AIDA, un étrange virus informatique qui a le pouvoir d’infecter les personnages de The World, les tuant dans ce monde et les plongeant dans le coma dans la réalité.

 

 

Autre chose importante à savoir, les .hack ont connu plusieurs anime et pour les G.U., il peut être important de regarder .hack//Roots, qui fait office de prologue puisqu’il raconte les débuts d’Haseo dans The World. Il y a aussi un manga, un light novel et un film en images de synthèse pour les G.U., mais ce sont tous des adaptations. Les premiers .hack, Infection, Mutation, Outbreak et Quarantine, étaient aussi liés à un anime diffusé sous la forme d’un OAV, .hack//Liminality, diffusé la même année que l’anime .hack//Sign. Pour ces deux anime, c’est la célèbre compositrice Yuki Kajiura qui était en charge de toutes les musiques, mais il faut savoir que la bande originale de tous les jeux a été composée par Chikayo Fukuda, membre du duo LieN avec la chanteuse Tomoyo Mitani, qui travaillent ensemble pour CyberConnect2 encore aujourd’hui. Avec tous ces jeux et ces anime, c’est un peu comme s’il y avait des histoires dans des histoires dans des histoires. Les .hack sont donc bien plus que de simples pionniers du concept d’isekai, reconnus pour leur univers profond, riche et détaillé.

 

 

Pour revenir à Last Recode, les jeux comprennent tous un Mode Triche permettant de profiter essentiellement de l’histoire puisqu’il donne la possibilité de commencer avec toutes les statistiques au maximum pour les personnages. De plus, un Mode Deuxième chance a été ajouté pour pouvoir recommencer des combats sans devoir revenir à l’écran-titre. Et ce n’est pas tout, le rythme et l’équilibrage des combats ont été entièrement repensés. CyberConnect2 voulait donc mettre encore plus l’accent sur le scénario, tout en accordant de l’importance au gameplay qui a été revu.

 

 

Les .hack//G.U. ont tous été réalisés par le président de CyberConnect2, Hiroshi Matsuyama, avec un scénario écrit par Tatsuya Hamazaki, également en charge de l’anime .hack//Roots. La série est également connue pour son character design très apprécié, qui a été réalisé par le célèbre artiste Yoshiyuki Sadamoto. Il est notamment connu pour son travail sur Nadia, le secret de l’eau bleue, Evangelion, FLCL, Summer Wars, Great Pretender ou encore prochainement Uru in Blue.

La série des .hack est divisée en deux projets différents, le premier étant désormais complètement terminé et le second, .hack Conglomerate, étant toujours en cours grâce à la compilation des jeux G.U. qui reviendra sur Switch l’année prochaine. La saga a commencé avec les jeux développés par CyberConnect2 sur PS2 (Infection, Mutation, Outbreak et Quarantine) et l’anime .hack//Sign. À elle seule, la série a pu réunir trois créateurs célèbres : Koichi Mashimo de Bee Train, Kazunori Ito (Patlabor) de Catfish et Yoshiyuki Sadamoto qui travaillait à l’époque pour Gainax. Chose intéressante à noter, Koichi Mashimo est très connu pour avoir souvent fait appel à Yuki Kajiura pour ses projets, à savoir principalement Eat-Man, Noir, Madlax, Tsubasa Chronicle, El Cazador de la Bruja, et donc les anime .hack//.

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 2 décembre 2021 à 22:37

Partager sur

  • Sorties :
  • 11 Mars 2022
  • 11 Mars 2022
  • 10 Mars 2022
  • Sorties :
  • 11 Mars 2022
  • 11 Mars 2022
  • 10 Mars 2022
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

21

JAN.

Baby Storm

Nintendo Switch - Action - Forever Entertainment - Baby Corp

4

FEV.

Maglam Lord

Nintendo Switch - A-RPG - D3 Publisher - Felistella