Koichi Sugiyama, le compositeur de la série Dragon Quest, est décédé à l’âge de 90 ans

Il détenait le record du monde du compositeur de musiques de jeux vidéo le plus âgé et avait été sélectionné pour obtenir le prix de la personne de mérite culturel : Koichi Sugiyama, le compositeur de la série Dragon Quest, également connu pour son travail sur les anime Cyborg 009, Space Runaway Ideon, Dragon Quest : La Quête de Daï (remplacé par Yuki Hayashi pour l’anime de 2020) ou encore Magic Knight Rayearth, est décédé à l’âge de 90 ans le 30 septembre à la suite d’un choc septique. Square Enix l’a annoncé aujourd’hui via le blog officiel de Dragon Quest. Des funérailles ont déjà été organisées par sa famille et ses amis proches, et Square Enix prévoit de tenir un rassemblement commémoratif dans les jours à venir.

 

 

Koichi Sugiyama était de retour pour composer la bande originale de Dragon Quest XII : The Flames of Fate, mais à l’heure actuelle, nous ne savons pas qui le remplacera ni si son travail déjà effectué sera conservé. Koichi Sugiyama est très connu pour ses conditions légales ses restrictions imposées pour ses musiques, comme nous en parlions déjà dans un article que nous avions publié en 2016, lorsque la bande originale symphonique de Dragon Quest VIII : L’odyssée du roi maudit sur Nintendo 3DS n’avait pas été conservée dans la version occidentale. On en parlait aussi dans ce même article, Sugiyama est également connu pour ses déclarations controversées, notamment dans une lettre, en 2007, où il s’opposait à la résolution 121 de la Chambre des représentants des États-Unis qui demandait au gouvernement japonais de présenter des excuses formelles et des réparations au sujet de l’utilisation des femmes de réconfort, victimes d’un système d’esclavage sexuel, par les soldats de la Seconde Guerre mondiale. Il niait le Massacre de Nankin perpétré par l’armée impériale japonaise et affirmait que le système d’esclavage sexuel des femmes de réconfort était sélectif dans la nature, et qu’il ne concernait donc pas directement le Japon.

Autre propos qui faisait écho à la rhétorique politique japonaise conservatrice et de droite : en 2015, il avait été invité dans une émission aux côtés des politiciens Mio Sugita et Kyoko Nakayama, qui dénonçaient les personnes LGBTQ+ comme « improductives » car elles ne pourraient pas avoir d’enfants. Mio Sugita disait qu’il n’y avait pas besoin d’éducation LGBT dans les écoles, rejetait les inquiétudes concernant les taux de suicide élevés au sein de la communauté et plus encore. Kyoko Nakayama et Koichi Sugiyama étaient toujours d’accord avec elle dans l’émission. Un article complet au sujet de ces déclarations discriminatoires est disponible sur Anime News Network.

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 7 octobre 2021 à 12:15

Partager sur

LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

20

OCT.

Corpse Party

Nintendo Switch - Aventure - Marvelous Europe - Team GrisGris

26

OCT.

Shadow Corridor

Nintendo Switch - Aventure Survival-Horror - NIS America - Regista KazukiShiroma

28

OCT.

Okinawa Rush

Nintendo Switch - Beat them all Plate-formes Aventure - No Gravity Games - Sokaikan