La démo du dungeon RPG Mon-Yu sur Nintendo Switch disponible le 17 juin au Japon, une nouvelle bande-annonce révélée

Le studio japonais Experience a annoncé cette semaine que la démo de son nouveau dungeon RPG sur Nintendo Switch, dont le nom raccourci est Mon-Yu, sera disponible dès le 17 juin prochain au Japon sur l’eShop, et a diffusé au passage une nouvelle bande-annonce. Cette démo permettra de découvrir le premier niveau du donjon Demon King Tower avec la possibilité de combattre le boss, et les données de sauvegarde pourront être transférées vers le jeu complet. Pour rappel, Mon-Yu sera disponible précisément le 15 juillet prochain au Japon pour 5 980 yens. De plus, le 19 août, un DLC ajoutant des portraits provenant des personnages de Demon Gaze (l’un des anciens jeux d’Experience) dessinés par Tetsu Kurosawa sera disponible. Aucune localisation n’est prévue à l’heure actuelle, mais NIS America avait sorti dernièrement en Occident dans une collection deux dungeon RPG d’Experience : Saviors of Sapphire Wings / Stranger of Sword City Revisited.

 

 

 

 

Le titre complet de Mon-Yu est Monster wo Taoshite Tsuyoi Ken ya Yoroi wo Te ni Shinasai. Shindemo Akiramezu ni Tsuyoku Narinasai. Yuusha Tai ga Maou wo Taosu Sono Hi wo Shinjiteimasu., soit le titre le plus long d’un jeu vidéo sur Switch. Auparavant, le titre était Monster wo Taoshite Tsuyoi Ken ya Yoroi wo Te ni Shinasai. Yuusha Tai ga Maou wo Taosu Sono Hi wo Shinjiteimasu., et le nouveau titre peut se traduire par Defeat Monsters to Get Strong Swords and Armor. Even If You Die, Fight and Become Stronger. We Believe in the Day the Heroes will Defeat the Demon Lord. en anglais. Le titre d’origine pouvait se traduire par Defeat Monsters to Get Strong Swords and Armor. We Believe in the Day the Heroes will Defeat the Demon Lord., la différence se situant donc dans un passage qui a été ajouté : le « Even If You Die, Fight and Become Stronger. »

 

 

Vous pouvez visionner les premières séquences de gameplay ci-dessous à partir de 42:23 :

 

 

Pensé exclusivement pour la Switch, avec Mon-Yu, les développeurs souhaitent retourner aux bases du dungeon RPG et voudraient reproduire la peur et l’excitation que les joueurs ont pu ressentir en jouant au tout premier Wizardry. Mon-Yu sera donc difficile, peut-être plus que le jeu précédent du studio, Undernauts : Labyrinth of Yomi, et Experience promet que les joueurs vont beaucoup mourir en y jouant. Toutefois, le jeu ne sera pas non plus extrêmement punitif. En effet, lors d’un game over, on ne perdra pas les personnages, ni l’argent, ni les points d’expérience accumulés.

À la façon d’autres dungeon RPG comme les Etrian Odyssey ou les 7th Dragon, on pourra créer nos propres personnages, avec leur nom, leur classe et leur apparence. Cependant, les points bonus attribués à leurs statistiques en progressant le seront de façon totalement aléatoire, le pourcentage d’en avoir au maximum 20 étant de 1 %. Il sera possible de modifier les personnages à volonté, même pour leur classe. De plus, les compétences et les classes seront similaires à celles d’Undernauts : Labyrinth of Yomi. Huit classes principales seront jouables : Guerrier, Chevalier, Artiste martial, Samouraï, Ninja, Tireur, Prêtre et Mage. Bien sûr, les personnages auront aussi des niveaux qui augmenteront au fur et à mesure en distribuant les points d’expérience manuellement (les niveaux n’augmentant pas automatiquement).

 

 

Avant d’affronter les ennemis, on pourra voir des symboles qui se déplacent sur la carte, ces derniers correspondant le plus souvent à des adversaires puissants. Il y aura plusieurs types de symboles permettant de savoir si les ennemis seront plus ou moins forts. Par ailleurs, concernant la carte, elle ne sera plus disponible au début et il faudra avancer suffisamment dans l’aventure pour la débloquer. Une fois déverrouillée, il sera possible de passer la carte en mode automatique afin qu’elle puisse se remplir toute seule.

 

 

Le jeu proposera aussi une fonction d’évaluation permettant d’entraîner nos compétences après avoir battu les sept roix démons. Il y aura plusieurs critères, comme ne jamais mourir ou terminer le jeu avec le niveau le moins élevé possible. Tout cela permettra d’obtenir des récompenses intéressantes comme des coffres rares. Plus on obtient une bonne évaluation, plus on recevra des récompenses avec beaucoup de valeur. Les développeurs ont également pensé à ajouter une fonction de sauvegarde automatique, en plus de pouvoir sauvegarder manuellement. La fonction de sauvegarde automatique pourra être désactivée. Autre chose à savoir, plus on utilisera un équipement, plus sa valeur d’amélioration augmentera.

 

 

Enfin, Experience a présenté plusieurs personnages : la reine du royaume des fées Eternia que l’on rencontrera dans le prologue, Tschugge, le manager de la Guilde des Aventuriers dont les héros font partie et enfin le boss Frey, l’un des sept rois démons que l’on devra vaincre. On apprend d’ailleurs que chaque étage d’un donjon sera accompagné d’un boss. C’est d’ailleurs un élément stratégique plus poussé qu’auparavant d’après Experience.

 

 

Pour rappel, Mon-Yu est entièrement développé par l’équipe à l’origine d’Undernauts : Labyrinth of Yomi, mais un character design différent puisque c’est l’artiste Mota qui s’en charge. Il avait travaillé sur 7th Dragon avec Akifumi Yamamoto, qui fait aussi partie de l’équipe derrière Mon-Yu puisqu’il s’occupe des designs des monstres. Auparavant, il avait aussi travaillé sur Kid Icarus : Uprising et réalise plusieurs illustrations pour Duel Masters et Sangokushi Taisen. Mon-Yu est produit par Hajime Chikami et réalisé par Motoya Ataka, avec des musiques composées par Naoaki Jimbo, des vétérans d’Experience.

 

 

Le studio Experience est connu tout d’abord pour ses jeux sur PC sortis à partir de 2008, à savoir les Generation Xth. Spécialisé avant tout dans le domaine du dungeon RPG, le studio a ensuite sorti Entaku no Seito : Students of Round sur PC, Xbox 360 et PSP, puis Meikyuu Cross Blood sur PC, Xbox 360 et PS Vita. Il a fortement gagné en popularité grâce aux deux Demon Gaze, puis d’autres jeux sont sortis avant Saviors of Sapphire Wings, Stranger of Sword City et Undernauts : Labyrinth of Yomi : Ray Gigant et Operation Abyss : New Tokyo Legacy. Experience s’est également essayé aux jeux d’horreur avec la série Spirit Hunter qui compte deux jeux : Death Mark et NG. Un troisième épisode, Shibito Magire, est prévu pour cet été au Japon sur Switch et PS4. Undernauts : Labyrinth of Yomi sera disponible cet automne en Europe et aux États-Unis sur Switch, PS4, Xbox One et PC.

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 22 mai 2021 à 5:12

Partager sur

  • Sorties :
  • Non renseignée
  • Non renseignée
  • 15 Juillet 2021
  • Sorties :
  • Non renseignée
  • Non renseignée
  • 15 Juillet 2021
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

26

OCT.

Shadow Corridor

Nintendo Switch - Aventure Survival-Horror - NIS America - Regista KazukiShiroma

28

OCT.

Happy Game

Nintendo Switch - Aventure Puzzle - Amanita Design

28

OCT.

Okinawa Rush

Nintendo Switch - Beat them all Plate-formes Aventure - No Gravity Games - Sokaikan