Le jeu d’aventure / RTS 13 Sentinels : Aegis Rim de Vanillaware et Atlus arrive sur Nintendo Switch le 12 avril 2022 en Occident, le 14 avril au Japon

Alors que le jeu vient de dépasser les 500 000 exemplaires vendus à travers le monde sur PlayStation 4, 13 Sentinels : Aegis Rim, la dernière création du studio Vanillaware éditée par Atlus (après Odin Sphere et Dragon’s Crown, le studio ayant développé les jeux Fantasy Earth : The Ring of Dominion, GrimGrimoire, Kumatanchi, Muramasa : The Demon Blade et Grand Knights History pour d’autres éditeurs), va également débarquer dans quelques mois sur Nintendo Switch. L’annonce est tombée lors d’une présentation spéciale entièrement dédiée au jeu pour son deuxième anniversaire et la date de sortie est déjà fixée au 12 avril prochain en Europe et aux États-Unis avec la traduction française. Cette version Switch sortira deux jours plus tard au Japon, le 14 avril, en physique et en téléchargement au prix de 6 980 yens. Atlus offrira avec tous les exemplaires une couverture réversible ainsi que les artbooks Digital Secret File (contenant 132 pages) et Digital Artworks (comprenant 9 illustrations du jeu et des données et différentes données comme des animations, les voix des personnages et d’autres éléments à retrouver dans la chambre du héros, Juro Kurabe) en DLC pour le jeu. De nouveaux produits dérivés seront également disponibles.

 

 

Présentation du jeu

 

13 Sentinels : Aegis Rim est sorti à l’origine en exclusivité sur PS4 le 28 novembre 2019 au Japon puis le 22 septembre 2020 en Occident. La version occidentale permet de choisir entre les voix japonaises et un doublage anglais (sorti après le lancement, le travail sur les voix anglaises ayant été retardé à cause de la pandémie de COVID-19), et contient également des sous-titres en français. Annoncé en 2015, le titre devait aussi sortir sur PS Vita, mais cette version a été annulée et Atlus a sorti un prologue payant le 14 mars 2019 au Japon permettant de découvrir les trois premières heures de jeu tout en ayant la possibilité d’incarner les 13 personnages jouables. Il y a même eu une édition physique. Quelques mois plus tard, une démo sort également sur PS4 et Atlus a aussi offert plusieurs bonus de précommande, dont le jeu Princess Crown, sorti à l’origine en 1997 sur Sega Saturn et réalisé par George Kamitani (qui a ensuite fondé Vanillaware, Princess Crown étant même devenu les origines de la collaboration entre le studio et Atlus). Malgré l’absence de toutes ces offres en Occident, SEGA a commercialisé 13 Sentinels : Aegis Rim en version physique et avec plusieurs traductions (dont le français).

 

 

13 Sentinels : Aegis Rim est un titre qui se démarque des autres créations de Vanillaware, tout en gardant certains aspects comme la caméra fixe et la 2D. Le déroulement du jeu se décline en plusieurs parties avec des segments de jeu d’aventure similaires à ce qu’on peut trouver dans des visual novels ou des point & click, et des éléments de RTS (stratégie en temps réel) avec des combats. Comme le nom du jeu l’indique, l’aventure se concentre sur 13 personnages dont les destins sont étroitement liés. Alors que dans les œuvres précédentes de Vanillaware le cadre était plutôt médiéval et fantastique, celui de 13 Sentinels : Aegis Rim se place dans un univers de science-fiction, les développeurs ayant choisi de s’inspirer de différentes œuvres japonaises et occidentales (comme les thrillers) pour créer un jeu permettant d’élucider des mystères en rassemblant des indices, mais aussi en combattant des kaiju à bord de Sentinelles (des mecha).

 

 

Le scénario de 13 Sentinels : Aegis Rim se suit de façon non linéaire. En effet, on peut choisir librement d’incarner les 13 personnages, sans ordre particulier. Bien qu’ils soient tous jouables séparément, ils vont souvent se rencontrer, ce qui va les lier plus ou moins profondément, en créant ainsi par la suite une grande histoire. Pour résumer, le jeu se décline en trois parties différentes. La première permet simplement d’explorer différentes zones avec les personnages, de suivre les dialogues et de récolter des indices pour résoudre les mystères dans des environnements à défilement horizontal en 2D dessinés à la main. Il s’agit donc de la partie la plus importante concernant l’histoire. Les mots importants entendus au cours des explorations et les objets récoltés sont regroupés dans une section du jeu, et interagir avec ces éléments permet d’avancer dans l’histoire. De plus, les choix effectués dans cette partie ont un impact sur le déroulement de l’aventure.

 

 

La seconde partie permet d’équiper les Sentinelles et de participer à des combats stratégiques en temps réel avec la possibilité de choisir entre trois niveaux de difficulté différents pour le style de combat. Durant les phases de cette partie / mode, jusqu’à six Sentinelles sont jouables avec les personnages, qui doivent donc affronter des kaiju. Le placement des Sentinelles modifie les caractéristiques du terminal. Si les points de vie de ce dernier tombent à zéro lorsque toutes les unités sont vaincues, la partie est terminée. Il y a quatre types de Sentinelles, certains étant plus puissants face à certains ennemis tandis qu’ils sont faibles contre d’autres, et il est possible d’utiliser différentes capacités pour combattre les ennemis et soutenir l’équipe. En plus d’attaquer, les Sentinelles peuvent aussi utiliser des capacités spéciales qui se déclenchent après avoir rempli une jauge d’énergie et se défendre. Il faut aussi penser au temps de recharge après chaque action, d’où l’aspect stratégique. À noter que chaque personnage a son propre niveau et peut donc obtenir des points d’expérience pendant les combats. Les récompenses obtenues dans les batailles permettent de personnaliser les Sentinelles et leurs capacités / attributs.

 

 

Enfin, la troisième partie est simplement un glossaire qui comporte tout ce qu’il faut savoir sur les personnages, les objets récoltés et les événements qui ont pu se dérouler jusque-là. C’est une partie importante, puisque pour bien suivre l’intrigue, il faut bien comprendre tout ce qui se produit dans les treize destins des personnages. Il y a bien sûr aussi un organigramme permettant d’accéder à différentes scènes de l’histoire pour modifier des choix ou progresser dans l’aventure.

 

 

13 Sentinels : Aegis Rim a été réalisé et scénarisé par George Kamitani (Vanillaware), et produit par Akiyasu Yamamoto (Atlus). Ce dernier avait d’ailleurs été interviewé par le blog officiel de PlayStation, une traduction française de l’interview se trouvant ici. Les autres membres principaux du développement sont le designer Kouichi Maenou et le programmeur Kentarou Ohnishi ainsi que les artistes Yukiko Hirai et Emika Kida (qui travaillent toutes les deux depuis de longues années pour Vanillaware). La musique a une place importante dans le jeu, Vanillaware ayant de nouveau fait appel à Hitoshi Sakimoto (qui travaille avec Vanillaware depuis ses débuts) pour la composition de la bande originale. Il était accompagné de son groupe Basiscape, avec Mitsuhiro Kaneda, Yoshimi Kudo, Rikako Watanabe, Yukinori Kikuchi, Kazuki Higashihara et Azusa Chiba. La bande originale complète a été commercialisée en février 2020. Un an plus tard, Basiscape a publié un album de pistes arrangées et remixées avec le retour d’Hitoshi Sakimoto, Yoshimi Kudo, Mitsuhiro Kaneda, Rikako Watanabe et Yukinori Kikuchi. Côté illustrations, Atlus a sorti deux artbooks en novembre 2020 : l’Official Archives : Double Helix et l’Official Script Collection : Double Strand. Enfin, un manga sous la forme d’une anthologie décrivant la jeunesse des personnages avec la participation des artistes Hiroki Haruse, Hoshi, Soto, Ahiro Tanaka, Eiichiro Mashin, Akari Funato, Shigatake et Koruse (ainsi que Hirokazu Koyama pour la couverture) est sortie en septembre 2020.

 

 

13 Sentinels : Aegis Rim a été un succès critique à la suite de sa sortie sur PS4 et recevait déjà des nominations et des prix avant même son lancement au Japon. Le jeu a par exemple été nominé pour les Prix Seiun dans la catégorie des médias, l’équivalent japonais du prix Hugo ou du prix Nebula selon le producteur, Akiyasu Yamamoto. 13 Sentinels : Aegis Rim est souvent considéré comme un chef-d’œuvre, un jeu inoubliable ou un titre qui ne ressemble à aucun autre, y compris par certaines personnes de l’industrie du jeu vidéo comme Masahiro Sakurai.

 

 

L’histoire et les personnages

 

Sur un scénario de fin du monde, l’aventure, qui se concentre donc sur 13 personnages différents, a aussi une grande particularité : elle se déroule sur différentes périodes de l’Histoire. En effet, bien que les événements se placent le plus souvent dans un Japon fictif de l’ère Shōwa en 1985, on aura l’occasion de découvrir un pan de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le futur lointain imaginé plus de 40 voire 80 ans plus tard, ou proche. Plusieurs personnages proviennent donc du futur ou du passé, et certains vont même se rencontrer à travers les 13 arcs. Le but du jeu est d’éviter la fin du monde et de l’humanité, et les choix effectués au cours de l’aventure ont donc un impact important sur l’histoire.

 

 

Juro Kurabe (doublé par Hiro Shimono en japonais / Chris Hackney en anglais)

D’un naturel doux, il tente de mener son train-train quotidien de lycéen typique des années 80. Les vieux films de science-fiction avec des robots géants et des envahisseurs venus de l’espace sont une de ses rares passions. Il a l’étrange impression que tout le monde essaye de le manipuler pour accomplir un sinistre dessein. 

Iori Fuyusaka (doublée par Atsumi Tanezaki en japonais / Allegra Clark en anglais)

Tout ce qu’il y a de plus banal pour une lycéenne : des rêves à n’en plus finir, des histoires à l’eau de rose et un penchant pour les sucreries. Elle se retrouve au milieu d’une intrigue complexe où elle aura son rôle à jouer pour empêcher l’apocalypse menaçant d’anéantir le monde. Sera-t-elle capable d’assumer une telle responsabilité ? 

Ei Sekigahara (doublé par Daisuke Namikawa en japonais / Kyle McCarley en anglais)

Jeune amnésique impassible, Ei se réveille aux côtés d’un corps sans vie, incapable de se souvenir de son passé. Croyant venir « d’une autre dimension », il est traqué par des hommes armés vêtus de noir et enchaîne les situations de vie ou de mort. Grâce aux indices et personnes qu’il rencontre en 1985, il compte élucider le mystère de sa parte de mémoire.

Keitaro Miura (doublé par Kaito Ishikawa en japonais / Zach Aguilar en anglais)

Jeune soldat venu de 1945, il est dévoué corps et âme à la défense de sa patrie et de ses compatriotes, pour qui il n’hésiterait pas à se sacrifier. Sélectionné pour participer à un programme militaire secret visant à faire de lui un pilote de « Sentinelle », Miura découvre bientôt que ses réels ennemis ne sont pas ceux qu’il croit…

Megumi Yakushiji (doublée par Maaya Uchida en japonais / Cristina Valenzuela en anglais)

Une adolescente timide, plutôt posée et bienveillante. Elle n’a d’yeux que pour son bien-aimé, Juro, qui hélas a complétement oublié leur relation passée. Amadouée par un énigmatique chat qui parle, elle accepte son « contrat » (et toutes ses implications), prête à tout ramener le garçon qu’elle aime.

Natsuno Minami (doublée par Kaoru Sakura en japonais / Erica Mendez en anglais)

De nature joyeuse et avenante, elle fait partie de l’équipe d’athlétisme de son lycée et est férue de science-fiction. Un jour, après l’entraînement, elle découvre un petit robot caché dans les vestiaires. Un vrai scénario de film ! Néanmoins, elle se retrouve vite entraînée dans un complot apocalyptique où les dangers la guettent au moindre recoin.

Nenji Ogata (doublé par Tomokazu Seki en japonais / Billy Kametz en anglais)

Un rebelle au grand cœur. Sa devise : cogner d’abord, poser des questions ensuite. Alors, quand il est impliqué dans une aventure sans queue ni tête, les points trop techniques lui passent au-dessus. Cela ne l’empêche pas de faire des pieds et des mains pour secourir la fille qui lui plaît, même s’il est convaincu qu’elle le prend pour un tocard.

Renya Gouto (doublé par Jun Fukuyama en japonais / Ben Lepley en anglais)

Jeune homme dont la froideur n’a d’égal que son intelligence. Tous les moyens sont bons pour découvrir la vérité. Face à des révélations qui en feraient tressaillir plus d’un, Gouto sait rester de marbre et se remettre immédiatement au travail, de quoi décontenancer les adultes qui l’observent. Pas tout-à-fait méchant, il a conscience de ce qui est en jeu et des actions à entreprendre.

Ryoko Shinonome (doublée par Saori Hayami en japonais / Kira Buckland en anglais)

Agente distante, elle cherche désespérément à impressionner son tendre supérieur, Tetsuya Ida, alors même qu’il ne partage pas cet amour. Après une mission qui tourne mal, le cerveau de Ryoko subit des séquelles irréversibles. Elle se retrouve dès lors obligée d’ingurgiter des pilules étranges. Malgré son état instable et ses migraines incessantes, elle continue tant bien que mal à poursuivre sa mission.

Shu Amiguchi (doublé par Tatsuhisa Suzuki en japonais / Mick Wingert en anglais)

Ce lycéen des années 80 est un vrai tombeur. Il a le chic pour se faire des amis – et plus, si affinités. Il a tendance à prendre la vie du bon côté. Un soir, sa télé s’allume toute seule. Une pop-star apparaît à l’écran et le supplie de l’aider… Ni une, ni deux, le preux chevalier accoure à la rescousse de cette belle inconnue en détresse.

Takatoshi Hijiyama (doublé par Takayuki Ishii en japonais / Kaiji Tang en anglais)

Tout droit débarqué des années 40, ce jeune soldat japonais sûr de lui se retrouve propulsé au beau milieu d’une ville à la fois étrange et familière. Égaré et démodé, il a du mal à accepter les bouleversements survenus dans son monde… Après des mois d’errance solitaire, il retrouve le garçon qui l’a transporté si loin de chez lui.

Tomi Kisaragi (doublée par Mao Ichimichi en japonais / Cassandra Lee Morris en anglais)

Une ado débrouillarde et plutôt franche. Elle aime traîner avec ses copines après les cours, l’occasion de se tortorer un bon goûter tout en bavardant. Elle a l’air de cacher quelque chose. Déterminée à comprendre le fin mot de l’histoire, elle suit la moindre piste qui se présente à elle, inconsciente du danger qui la guette…

Yuki Takamiya (doublée par Ami Koshimizu en japonais / Laura Post en anglais)

Délinquante revêche embarquée à contrecœur dans une mission pour infiltrer le lycée en tant qu’espionne afin de secourir sa meilleure amie. Malgré un dégoût à peine dissimulé pour ses alliés sournois, elle est bien décidée à découvrir la vérité face aux nombreux mensonges de ceux qui l’entourent. Une vraie dure à cuire qui ne mâche jamais ses mots. Elle a un côté mère-poule et l’esprit vif. 

Vidéos

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 28 novembre 2021 à 23:25

Partager sur

  • Sorties :
  • 12 Avril 2022
  • 12 Avril 2022
  • 14 Avril 2022
  • Sorties :
  • 12 Avril 2022
  • 12 Avril 2022
  • 14 Avril 2022
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

21

JAN.

Baby Storm

Nintendo Switch - Action - Forever Entertainment - Baby Corp

4

FEV.

Maglam Lord

Nintendo Switch - A-RPG - D3 Publisher - Felistella

8

FEV.

OlliOlli World

Nintendo Switch - Action Plate-formes - Take-Two Interactive - Roll7