Le jeu de plateformes rogue-lite Astral Ascent du studio français Hibernian Workshop est disponible sur Nintendo Switch, PS4, PS5 et PC : présentation du jeu, du développement et des musiques

Après avoir débuté le projet fin 2019, le studio indépendant français Hibernian Workshop, connu pour avoir développé précédemment Dark Devotion, lançait une campagne Kickstarter pour Astral Ascent, un jeu de plateformes en 2D de type rogue-lite sur consoles et PC, le 29 mars 2021. Une démo gratuite était alors proposée sur PC via Steam, tandis qu’un total de neuf paliers ont été listés sur la page Kickstarter, le tout avec une longue présentation du jeu. Sur le minimum de 30 000 € pour le financement, dépassé en moins de 36 heures, ce sont 148 952 € qui ont été engagés au total. Ainsi, huit des paliers mis en place par les développeurs ont été atteints. Hibernian Workshop a aussi reçu le soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine. Le 12 avril 2022, le studio sort une version en accès anticipé du jeu sur Steam, permettant de découvrir au fur et à mesure une grande partie du jeu en évolution pendant plus d’un an. De nombreuses mises à jour sont proposées, ajoutant donc de nouveaux contenus ainsi que des améliorations et des corrections tout en se basant sur les retours des personnes essayant Astral Ascent. C’est finalement le 14 novembre 2023 que la version 1.0 du jeu sort, non seulement sur Steam (PC, Mac et Linux), mais aussi sur Nintendo Switch, PlayStation 4 et PS5. Le jeu coûte 24,49 € sur Switch (24,50 € sur Steam et 24,99 € sur PS4/PS5).

 

 

Le développement d’Astral Ascent et les équipes derrière le jeu

 

Sur consoles, Astral Ascent a été édité et porté par MP2 Games, qui avait déjà aidé plusieurs studios par le passé pour le portage de plusieurs jeux sur PC et consoles (Baba Is You dernièrement et Pepper Grinder qui devrait arriver en 2024, mais aussi Omori, Cyber Shadow, Iconoclasts, Freedom Planet, Not A Hero, The Escapists, Heart Forth, Alicia, Faerie Solitaire, Angry Video Game Nerds Aventures, Ace of Spades, Petal Crash, Knytt Underground, Dodge Club Pocket et The Great Work). Le studio a aussi développé des systèmes de localisation pour certains des titres énoncés, et a également participé au développement de Mighty Goose, ainsi qu’à l’édition et au portage de Noitu Love : Devolution. Nous avons la confirmation que la version Switch d’Astral Ascent tourne à 60 images par seconde.

 

 

Sur la page Kickstarter du projet, Hibernian Workshop indique s’être également associé à d’autres partenaires : Limited Run Games pour les éditions physiques attribuées aux contributeurs de la campagne Kickstarter (une sortie physique générale, que ce soit par le biais de la boutique de Limited Run Games ou dans le commerce, n’a pas encore été annoncée pour le moment), Maple Whispering pour l’édition du jeu en Asie, Tokkun Studio (un studio franco-japonais qui avait dernièrement travaillé sur Paper Mario : The Origami King, Monster Hunter Rise ou encore Humankind) pour l’animation de la cinématique d’introduction, Lyne « Boo » Hehlen pour le storyboard de la cinématique d’introduction, Boell Oyino pour les illustrations, Dan « Mikal » Shimizu (consultant pour les effets spéciaux), Graphigaut pour la production d’une figurine, ICO Partners pour le marketing ou encore From The Void pour la localisation et la relecture. Le jeu est disponible avec des textes en français, anglais, japonais, chinois (simplifié et traditionnel), coréen et russe. Il y a également des voix pour les personnages exclusivement en anglais.

 

 

Concernant l’équipe de développement principale, Hibernian Workshop a crédité les personnes suivantes :

 

  • Louis Denizet (Hibernian Workshop) : réalisateur et programmeur
  • Alexandre Magnat (Hibernian Workshop) : directeur artistique, artiste pixel et animateur
  • Renan « Relixes » Rodrigues (Hibernian Workshop) : programmeur principal
  • Gaël Giudicelli : artiste conceptuel et artiste pixel
  • Allyson Maciel dos Santos (freelance) : artiste pixel pour les cinématiques
  • Matheus Dalla Costa (freelance) : graphic et motion designer
  • Anthony Jauneaud (freelance) : designer narratif
  • Cindy Asselin de Beauville (freelance) : scénariste
  • Corentin Job (freelance) : designer et assurance qualité
  • Romain Rope (freelance) : sound designer
  • Dale North (freelance) : compositeur)

 

Hibernian Workshop s’est associé à l’agence de design narratif actezéro pour la construction du monde d’Astral Ascent, mais aussi l’écriture de l’histoire et des personnages, et le design narratif. En plus d’Anthony Jauneaud et Cindy Asselin de Beauville, Rik Godwin a également participé au projet. Les textes du jeu étaient à l’origine en français et en anglais. Arthur Jeannin était en charge de la traduction et du proofreading pour l’anglais vers le français, et pour le français vers l’anglais.

 

 

 

Les musiques d’Astral Ascent

 

La bande originale complète d’Astral Ascent, entièrement composée par Dale North, est sortie dès le 14 novembre (un jour avant sur certaines plateformes) via Scarlet Moon Records sur les plateformes listées à cette adresse. Elle comporte un total de 30 pistes pour plus de 53 minutes de musique. Voici l’équipe complète derrière la bande-son :

 

  • Compositeur : Dale North
  • Mixage/mastering : Dale North
  • Orchestration et préparation : Billy Palmer
  • Préparation supplémentaire : Midas Klare
  • Parolière : Emi Evans

 

Les musiciens

 

  • Violon solo et alto : Patti Rudisill
  • Violoncelle solo : Andrew Dunn
  • Hautbois solo et cor anglais : Diana Dunn
  • Flûte et clarinette solo : Chloe Lochbaum
  • Chanteuse : Emi Evans
  • Chœur : Hi Lo Singers

 

Les orchestres

 

  • Scottish Session Orchestra
  • Czech National Symphony Orchestra
  • Tallinn Chamber Orchestra

 

Autres

 

  • Illustration de la couverture : Tokkun Studio 
  • Agent, assistant de production, producteur : Jayson Napolitano
  • Relations publiques : Scarlet Moon Promotions

 

Dale North a travaillé sur la bande originale d’Astral Ascent pendant plus de deux ans. Il affirme qu’il s’agit de son travail préféré à ce jour, en racontant que lorsqu’Hibernian Workshop l’a appelé et que le studio a montré le début de son travail sur Astral Ascent, il a eu l’impression qu’ils voulaient qu’il fasse exactement ce dont il avait rêvé pendant tout ce temps. Il dit avoir ressenti un incroyable sentiment de confiance tout au long du projet. Dale North continue en racontant qu’il était important pour lui de reprendre leurs idées et d’apporter sa contribution en tant que développeur par le biais de la musique. Il était ravi de participer à la construction du monde d’Astral Ascent et de définir les objets qu’ils avaient. Le compositeur ressentait que tout cela n’était pas très conventionnel pour un roguelike, il a alors eu l’impression qu’il devait vraiment prouver ses idées. L’enregistrement des musiques a été effectué au Royaume-Uni et en Europe de l’Est, et Dale North a travaillé avec de nombreux collaborateurs et musiciens au cours des deux dernières années.

 

 

Dale North vit en Californie et a œuvré sur un grand nombre de jeux, comme River City Girls 1 & 2DreamscaperMarble KnightsWizard of Legend, The Long ReturnAstral AscentPowerZ, Majula FrontierRakuenCleaRay’s the DeadSword of the NecromancerSnacko, Chief Puzzle Officer, RWBY : Arrowfell, Helvetii, Alchemic Cutie ou encore plus récemment Wargroove 2. Il a aussi été en charge des musiques du navire Disney Wish. Il a aussi travaillé sur les musiques de Rose & Camellia Collection et œuvre en ce moment sur la version améliorée de Clock Tower. Dale North s’est également occupé de toute la partie audio et visuelle de l’émission Nintendo Minute de Kit & Krysta, qui n’est aujourd’hui plus diffusée et dont les épisodes ont été malheureusement retirés progressivement par Nintendo of America.

 

Lien de la playlist

 

Comme prévu lors de la campagne Kickstarter, Emi Evans a chanté pour le thème de boss de fin d’Astral Ascent. Emi Evans, aussi connue sous son alias Rebecca Evans, fait partie du duo freesscape et du groupe Scarlet Moon Productions. Elle avait fait un premier pas dans le milieu du jeu vidéo en participant aux albums Super Arrange Version des deux premiers Etrian Odyssey puis en jouant du violoncelle pour l’OST de Time Hollow / Cave du Temps.

Elle est devenue ensuite encore plus connue grâce à son travail sur la bande-son de NieR, et quelques années plus tard sur celles de NieR:Automata et NieR Replicant ver.1.22474487139… ainsi que sur les concerts liés aux jeux. Emi Evans est très célèbre pour son utilisation du « Chaos Language », qui reprend par exemple des langues modernes pour ensuite imaginer comment elles sonneraient des siècles ou des millénaires dans le futur.

En plus de toujours travailler avec freesscape, elle a également chanté pour les bandes-sons de Dark Souls I & II, Ace Combat : Assault Horizon, Ace Attorney (le film uniquement), Fantasy Life, Mayonaka no Panya-san, The Witch and the Hundred Night, Drakengard 3, Terra Battle, Yuki Yuna is a Hero, Fate/stay night Garden of Avalon, Shoumetsu Toshi, Octave Theory, Wangan Midnight MAXIMUM TUNE, Monster Hunter Frontier G, Shometsu Tori, LEGRAND LEGACY : Tale of the Fatebounds, My Brother Rabbit, Initial 2 : New Stage, Vambrace : Cold Soul, Granblue Fantasy, Nostos, Calico, Sword of the Necromancer, beatmania IIDX 28 BISTROVER, Chicory : A Colorful Tale, Sidonia no Kishi : Shoui no Kizuna, Star Wars : Visions – The Village Bride, Final Fantasy XIV, Chimudondon, Ghost in the Shell : SAC 2045, Corpse Factory, Afterlost, Asterigos : Curse of the Stars. Nous avons aussi parlé à plusieurs reprises de ses contributions pour les jeux Labyrinth of Refrain : Coven of Dusk, Labyrinth of Galleria : The Moon Society et Helvetti. Emi Evans a également collaboré avec le compositeur français Belzifer pour deux chansons, Designed to End et Silent Forever. On note aussi dernièrement sa participation pour le jeu LumenTale : Memories of Trey.

 

 

 

 

Présentation du jeu

 

Astral Ascent prend place dans un monde de fantasy – créé à la main en pixel art et avec des cinématiques en dessin traditionnel – décrit comme moderne et originel, dans lequel on incarne l’un des 4 héros et héroïnes qui disposent de personnalités et de gameplays variés. À noter que chaque personnage est doublé, et Hibernian Workshop a présenté chaque acteur et actrice à cette adresse. Comme prévu lors de la campagne Kickstarter, un cinquième personnage sera proposé en DLC (gratuit pour les contributeurs) : Yamat. L’objectif est de s’enfuir du Jardin, une prison astrale gardée par les Zodiaques, 12 boss dispersés sur 4 mondes différents qu’il faudra affronter tout au long du jeu. En dehors du mode solo, il est possible de jouer à deux en coopération locale (ou en ligne via le Remote Play sur Steam) sur le même support. Lors de la période d’accès anticipé, le jeu récoltait déjà de nombreux avis positifs et a été régulièrement comparé à Dead Cells et Hades.

 

 

On peut débloquer des dizaines de sorts uniques pour chaque personnage, que l’on peut ensuite améliorer à l’aide de modificateurs afin de les adapter à l’infini à notre style de jeu et créer différentes façons d’affronter les ennemis. À chaque fois que notre personnage est éliminé, on peut modifier les avantages, les invocations, les Auras et d’autres élements de gameplay. Les boss détiennent eux aussi des attaques et des compétences uniques qui changent à chaque run. Ils ont également leur propre histoire et leur propre raison de nous affronter. Hibernian Workshop promet un rogue-lite imprégné de narration, où la rejouabilité prend une place importante. À mesure que l’on devient plus fort, on lèvera le voile sur les personnages, les motivations et les nombreux secrets du Jardin.

 

 

Les personnages

 

  • Ayla : la seule survivante d’une guilde d’assassines, elle utilise ses doubles dagues pour éliminer en un éclair ses ennemis. Sa vitesse et son habilité sont imbattables.

 

 

  • Kiran : cet orphelin a grandi à la dure et ça se voit. Il utilise sa force pure pour infliger de puissants dégâts et les répliques de ses coups blessent les ennemis autour. Brutal.

 

 

  • Calie : cette sculptrice de génie veut retrouver sa liberté à tout prix. Elle fait tournoyer des gemmes autour d’elle pour annihiler les défenses ennemies et imposer ses idées.

 

 

  • Octave : entraîné par sa mère, une sorcière surpuissante, ce jeune combattant invoque auprès de lui des armes éthérées pour attaquer ses ennemis. Si nécessaire, il fait appel à de l’artillerie lourde. Mortel, dans tous les sens du terme.

 

 

Le jeu dans sa version finale

 

Avec la sortie de la version 1.0 sur consoles et PC, les développeurs ont ajouté des nouveautés importantes qui n’étaient pas présentes jusque-là. Il y a donc désormais trois nouveaux boss Zodiac à affronter dont le boss final avec deux phases difficiles, l’ajout de la cinématique d’ouverture animée par Tokkun Studio, un doublage complet (7 800 lignes de dialogues pour 27 personnages différents), une introduction et un tutoriel revus, mais aussi un total de 17 fins différentes qui ont été entièrement animées et narrées. D’autres contenus suivront dans les mois à venir, dont le cinquième personnage jouable en 2024. Bien d’autres nouveautés ont été détaillées sur les pages Steam et Kickstarter.

 

Autres vidéos

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 18 novembre 2023 à 13:01

Partager sur

  • Sorties :
  • 14 Novembre 2023
  • 14 Novembre 2023
  • 30 Novembre 2023
  • Sorties :
  • 14 Novembre 2023
  • 14 Novembre 2023
  • 30 Novembre 2023
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

5

DEC.

Born Of Bread

Nintendo Switch - Plate-formes RPG Aventure - Dear Villagers Plug In Digital - Wildarts Studio

7

DEC.

Outer Wilds

Nintendo Switch - Action Aventure - Annapurna Interactive - Mobius Digital