Microsoft a conclu un accord pour réaliser l’acquisition d’Activision Blizzard

Après ZeniMax Media (Bethesda), Microsoft a désormais conclu un accord pour réaliser l’acquisition d’Activision Blizzard, éditeur qui était ces derniers mois en profonde difficulté à la suite de nombreux rapports concernant des faits graves au sein de l’entreprise dont des inconduites sexuelles, des viols et de la discrimination, connus par le PDG Bobby Kotick depuis plusieurs années mais qui n’avaient jamais été signalés au conseil d’administration. L’accord va permettre à Microsoft d’acquérir Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars, ce qui est d’ailleurs bien plus impressionnant que Take-Two Interactive qui avait annoncé récemment l’acquisition de Zynga pour 12,7 milliards de dollars. Les conclusions de ces transactions devraient avoir lieu au cours de l’année fiscale des deux entreprises qui se terminent le 30 juin 2023.

 

 

Concernant l’acquisition d’Activision Blizzard, de nombreuses informations ont été révélées ces dernières heures. Tout d’abord, prenons les différents communiqués de l’entreprise, qui ont été publiées sur les sites officiels Xbox et Microsoft. L’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft signifie que les équipes d’Activision Publishing, Blizzard Entertainment, Beenox, Demonware, Digital Legends, High Moon Studios, Infinity Ward, King, Major League Gaming, Radical Entertainment, Raven Software, Sledgehammer Games, Toys for Bob et Treyarch, qui travaillent sur les séries Call of Duty, Warcraft, Candy Crush, Tony Hawk, Diablo, Overwatch, Spyro, Hearthstone, Guitar Hero, Crash Bandicoot, StarCraft et plus encore vont rejoindre l’équipe Xbox. La transaction a été annoncée cette semaine, mais elle n’est pas encore conclue, ce qui signifie que pour le moment, Activision Blizzard et Microsoft continueront à agir indépendamment. Bobby Kotick reste donc à l’heure actuelle le PDG d’Activision. Lorsque la transaction sera réalisée, c’est Phil Spencer qui deviendra le PDG de Microsoft Gaming. Par ailleurs, Microsoft a mis l’accent, notamment sur les réseaux, au sujet de la poursuite des actions en terme d’inclusion dans tous les aspects de chaque jeu vidéo et demande à toutes les équipes d’Activison Blizzard de respecter cet engagement.

 

« Nous proposerons alors autant de titres d’Activision Blizzard que possible dans le Xbox Game Pass et dans le PC Game Pass, qu’il s’agisse de nouveaux jeux ou de classiques du catalogue incroyable d’Activision Blizzard. Nous avons également annoncé aujourd’hui que vous êtes dorénavant plus de 25 millions d’abonné·e·s au Game Pass. Nous avons hâte de continuer à vous proposer toujours plus de jeux formidables dans le Game Pass, comme nous l’avons toujours fait.

Les franchises extraordinaires d’Activision Blizzard vont aussi accélérer notre programme pour le Cloud Gaming, afin de permettre à toujours plus de joueuses et de joueurs, dans plus d’endroits du monde, de rejoindre la communauté Xbox via leurs téléphones, leurs tablettes, leurs ordinateurs portables… Les jeux d’Activision Blizzard sont disponibles sur différentes plateformes et nous comptons continuer à soutenir ces communautés à l’avenir.

En tant qu’entreprise, Microsoft s’est engagé à mettre en avant l’inclusion, dans tous les aspects du jeu vidéo, qu’il s’agisse des employés ou des joueuses et des joueurs. Nous respectons profondément la culture individuelle de chaque studio. Nous pensons également que le succès dans la création et l’autonomie vont de pair avec le fait de traiter chaque personne avec dignité et respect. Toutes nos équipes et leurs responsables doivent suivre cet engagement. Nous avons hâte d’étendre notre culture inclusive proactive pour la partager avec les équipes formidables d’Activision Blizzard.

Rien ne permet autant de s’amuser et de se rapprocher les uns des autres que le jeu vidéo. C’est le moment idéal pour jouer. Alors que nous continuons à permettre à tout le monde de profiter de la joie et de la communauté du jeu vidéo, nous avons hâte d’accueillir tous nos amis d’Activision Blizzard dans la famille Microsoft. »

 

 

En plus des informations communiquées sur les sites officiels Xbox et Microsoft, il y en a bien d’autres qui ont été notamment révélées sur Bloomberg et The Wall Street Journal. Par exemple, en ce qui concerne Bloomberg qui cite une personne qui connaît la pensée de l’entreprise, Microsoft prévoit de continuer à créer certains des jeux d’Activision pour les consoles PlayStation, mais les exclusivités Xbox seront maintenues. Il y aura d’ailleurs l’accent sur le Xbox Game Pass, Microsoft prévoyant de proposer autant de jeux Activision Blizzard que possible, y compris de nouveaux jeux et des titres déjà sortis. Concernant Nintendo, aucune déclaration n’a été faite. Les dernières sorties qui concernaient Activision et la Switch sont Tony Hawk’s Pro Skater 1 + 2 et Crash Bandicoot 4 : It’s About Time.

Les autres révélations entourent surtout Bobby Kotick. L’une des informations à retenir pour commencer est qu’il va quitter Activision Blizzard une fois la transaction terminée. C’est Bloomberg qui a communiqué l’information, qui semble bien confirmée. The Wall Street Journal a partagé la même information. Dans le même temps, Kotick obtiendrait un salaire important et devrait quitter l’entreprise en douceur. The Wall Street Journal indique qu’Activision a annoncé un certain nombre de changements au cours des derniers mois qui, d’après Kotick, ont pour but de faire d’Activision un lieu de travail accueillant et inclusif, avec notamment une politique de tolérance zéro en ce qui concerne le harcèlement et la fin de l’arbitrage obligatoire pour les plaintes de harcèlement et de discrimination. Activision a expulsé ou sanctionné dernièrement plus de 80 employés depuis juillet dans le cadre des efforts concernant justement la lutte contre le harcèlement et d’autres allégations d’inconduites. Spencer a réagi en déclarant que Microsoft a vu les progrès réalisés, et qu’ils ont été fondamentaux pour décider de l’accord.

Un autre article de The Wall Street Journal nous apprend que Kotick a voulu s’empresser de changer le discours public sur son entreprise et a suggéré à Activision Blizzard ces dernières semaines de faire une sorte d’acquisition de plusieurs sites spécialisés comme Kotaku et PC Gamer, d’après les information rapportées par des personnes qui le connaissent bien, bien que la porte-parole d’Activision, Mme Klasky, a contesté que Kotick souhaitait faire ces acquisitions en question. Enfin, toujours concernant Kotick, The Wall Street Journal publiait en novembre un article, qui traitait directement du PDG souhaitant par exemple quitter son entreprise s’il ne pouvait pas résoudre rapidement les problèmes.

Pour finir, il est important de noter que Microsoft a subi aussi des pressions de la part de ses actionnaires concernant sa gestion des allégations de harcèlement sexuel parmi son personnel. Toujours via The Wall Street Journal, nous apprenons qu’elle prévoit d’être plus transparente sur le sujet et que son conseil d’administration réviserait également ses politiques de harcèlement sexuel et de discrimination sexuelles. Un résumé des résultats des enquêtes passées sera normalement publié.

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 19 janvier 2022 à 14:40

Partager sur

LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

1

JUIN.

Silt

Nintendo Switch - Aventure - Fireshine Games - Spiral Circus

2

JUIN.

Card Shark

Nintendo Switch - Aventure Action - Devolver Digital - Nerial, Nicolai Trochinsky

2

JUIN.

LOOPERS

Nintendo Switch - Aventure - Prototype - Key

2

JUIN.

Souldiers

Nintendo Switch - Action Plate-formes - Dear Villagers - Retro Forge Games

3

JUIN.

Wonder Boy Collection

Nintendo Switch - Compilation Plate-formes A-RPG - ININ Games - BlissBrain