NIS America sortira le RPG The Cruel King and the Great Hero en février 2022 sur Nintendo Switch et PS4, le nouveau jeu de Sayaka Oda, la créatrice de The Liar Princess and the Blind Prince

En février dernier, Nippon Ichi Software annonçait un tout nouveau jeu sur Nintendo Switch et PlayStation 4 : le RPG Warui Osama to Rippa-na Yusha. Sorti le 24 juin dernier au Japon, il rappelle fortement le jeu d’action, d’aventure, de plateforme et de casse-tête The Liar Princess and the Blind Prince qui est sorti en 2018 au Japon et en 2019. Dès l’annonce du jeu, nous avons appris que les deux jeux sont développés par la même équipe, dirigée par sa créatrice, Sayaka Oda. Cette semaine, NIS America a confirmé la localisation en Europe et aux États-Unis de Warui Osama to Rippa-na Yusha, qui portera le nom de The Cruel King and the Great Hero. Il sera disponible dès le mois de février 2022 sur Switch et PS4 sous la forme de deux éditions physiques et en téléchargement avec une traduction en anglais (uniquement). Les voix resteront en japonais.

 

 

La première édition physique est la Storybook Edition. Déjà disponible en précommande sur la boutique officielle américaine de NIS America, elle coûte 59,99 $ et comprendra une boîte collector, le jeu en physique, l’artbook « Adventures of the Great Hero » relié avec une couverture rigide, la bande-son numérique « Scores of Bravery » et la peluche « Great Hero » de 15 centimètres.

 

 

Une autre version physique, l’édition Treasure Trove Bundle, exclusive à la boutique de NIS America, bénéficiera du même contenu que la Storybook Edition avec en bonus une peluche du Dragon King et un puzzle en acrylique de 130 pièces représentant l’illustration en début d’article par Sayaka Oda. Le prix est fixé à 104,99 $ en promotion (115,97 $ sans réduction). Il est également possible de précommander séparément la peluche du Dragon King et le puzzle.

La création de The Cruel King and the Great Hero est particulièrement intéressante, puisque son prédécesseur, The Liar Princess and the Blind Prince, avait été développé lorsque Sayaka Oda, qui était à l’origine web designer, a gagné un concours annuel organisé par Nippon Ichi Software (c’est par exemple de cette façon que des jeux comme htoL#NiQ : The Firefly Diary et Yomawari : Night Alone sont nés). The Liar Princess and the Blind Prince a recueilli un certain succès, au point que Nippon Ichi Software a continué d’alimenter le compte Twitter officiel bien après la sortie du jeu et que la société se décide à sortir une version Best Price du jeu au Japon le 15 avril dernier, mais aussi à s’associer de nouveau à l’auteure-compositrice-interprète Akiko Shikata pour sortir un album en plusieurs versions complètement inspiré du jeu avec des chansons inédites. Cet album, également sorti le 15 avril, se nomme Tsukiyo no Ongakukai. Un album sur lequel Akiko Shikata a beaucoup travaillé, et où elle a osé intégrer son langage inventé. Très satisfait des créations de l’artiste, Nippon Ichi Software a d’ailleurs fait de nouveau appel à elle pour The Cruel King and the Great Hero. Elle a créé trois nouvelles chansons spécialement pour ce jeu, dont la chanson thème Hoshi no Yosuga, qui a été utilisée dans une bande-annonce spéciale ci-dessous. Une autre de ses chansons est apparue dans la toute première bande-annonce japonaise.

 

 

Le site officiel japonais de The Cruel King and the Great Hero est accessible à cette adresse et la version américaine vient d’ouvrir ses portes ici. Dans la suite de cet article, vous retrouverez toutes les informations, les autres vidéos, illustrations et images diffusées par Nippon Ichi Software au cours de ces derniers mois.

 

Synopsis

 

« Une jeune fille nommée Yuu embarque dans une aventure pour devenir une grande héroïne. A ses côtés se tient un dragon redoutable, plus connu sous le nom de Cruel King, qui la guide et protège durant ce périple. Cependant, la vérité sur le passé du roi dragon est sur le point de refaire surface, menaçant ainsi leur tranquillité.

« Raconte moi une histoire avant de dormir ! Une histoire sur Papa ! »

« Très bien. Par où dois-je commencer ? »

« Par le début ! »

« Il faut toujours commencer par le début. »

Il était une fois, un héros courageux affronta et sortit victorieux de son combat avec un terrifiant dragon appelé Cruel King. Cependant, au lieu de lui donner le coup de grâce, il décida de couper l’une de ses cornes, déclarant ainsi : « Il te faudra expier tes péchés ! ». Les jours suivants cet événement, le héros resta au chevet du dragon pendant sa convalescence, et rapidement ils devinrent des amis proches.

Un jour, bien des années plus tard, le héros succomba à une blessure fatale, laissant pour orpheline son unique fille, Yuu. Sur son lit de mort, il demanda ainsi à son bon ami d’élever sa fille pour qu’elle devienne à son tour une grande héroïne.

Depuis ce jour, Cruel King veille sur Yuu dans ses nombreuses aventures afin qu’elle devienne une grande héroïne. Cependant, ces moments idylliques ne dureront pas éternellement, car la vérité sur le passé de Cruel King refait peu à peu surface, ce qui va emmener notre duo à faire face à de nouvelles épreuves… »

 

 

Les personnages

 

Jadis, le monde était gouverné par un puissant dragon, l’Overlord qui jouissait d’un grand pouvoir magique. Il dirigeait sans partage le monde des humains jusqu’au jour où un jeune héros plein de courage mit fin à ce règne. Clément, il ne tua pas le dragon et le laissa vivre en échange de l’une de ses cornes, source de son pouvoir. Les mois passèrent et le dragon pansait ses blessures, dans la solitude, jusqu’au jour où il reçut la visite du jeune héros qui l’avait terrassé désireux de discuter avec lui. Le temps s’écoula, de semaine en semaine et, au fur et à mesure, la nature terrifiante du dragon s’estompa progressivement jusqu’à ce que les deux personnages ne deviennent inséparables. Un jour après une bataille de trop, le héros se rendit auprès de son ami Dragon, gravement blessé. Il tenait dans ses bras sa jeune fille, Yuu, et avant qu’il ne pousse son dernier souffle, demanda à son ami l’Overlord de veiller sur elle et de l’élever comme sa propre fille.

C’est l’histoire de cette petite fille, qui souhaite poursuivre sur les nobles traces de son père que le jeu s’appuie. Il s’appuie également sur des graphismes tout droit sortis d’un livre d’images et des bases formées avec The Liar Princess and the Blind Prince. Le jeu avait reçu un accueil positif et avait été très apprécié pour ses graphismes dessinés à la main, son histoire émouvante et les interactions avec les différentes créatures. Pour The Cruel King and the Great Hero, l’équipe de Sayaka Oda, créatrice et conceptrice des personnages de The Liar Princess and the Blind Prince, Nippon Ichi Software a décidé de garder cette atmosphère, mais en créant des graphismes améliorés et en adoptant une approche digne d’un RPG.

 

 

  • Le Dragon King : parent adoptif de Yuu et roi des monstres. Bien qu’autrefois craint par le peuple comme le terrible Overlord, il a depuis tourné une nouvelle page et prête même secrètement son aide aux humains. Il aide Yuu à s’entraîner pour devenir un héros aussi noble que son père.

  • Yuu : une fille humaine qui entend chaque nuit des histoires sur les aventures de son père, le Héros et du Roi Dragon. Alors forcément, elle aspire elle aussi à devenir un héros. Mais les récits qu’elle entend omettent une chose primordiale : que son père adoptif, le Roi Dragon, était l’Overlord que son père a jadis combattu.

  • Conco : un renard des neiges qui vit sur « Ice-Moon Hill ». Un garçon avec de nombreux frères et sœurs et dévoué à sa famille. Il rencontre Yuu à un moment où sa famille est confrontée à une crise.

  • Sacasa : un serviteur du roi Dragon qui s’avère assez franc, tellement que cela se retourne souvent contre lui. Il admire le Roi Dragon tel qu’il était avant : puissant et violent. Il est doué pour jongler avec des couteaux.

  • Flore : la princesse de la nation humaine. Étant donné que son peuple a déjà été attaqué par l’Overlord, elle reste effrayé par ce dernier et même si celui-ci aide désormais régulièrement les humains.

  • Nathan : un lézard qui aime la bonne nourriture et notamment quand elle est gastronomique. Il a une personnalité généreuse et solaire, et taquine souvent Yuu en essayant de la manger. Peut-être parce qu’il est frêle, il est toujours assis sur sa chaise, et Harry le hérisson semble être là pour s’occuper de lui.

  • Quess : un loup gardien à l’allure féroce. Bien que confiant dans sa force physique, il manque un peu d’intelligence. Il méprise les humains, les voyant comme frêles et faibles. Il appelle Yuu « l’humain ».

Yuu ne sera donc pas toute seule dans son aventure, mais rejointe très vite par différents personnages qui auront tous des capacités uniques. Par exemple, Conco peut creuser lorsqu’un tas de terre laisse entrevoir des objets enfouis tandis que Sacasa permet d’atteindre des objets inaccessibles grâce à ses compétences au maniement du couteau. Enfin, Flore permet elle de traverser des endroits hors d’atteinte comme un pont effondré grâce au vent et à son parapluie. On rencontre ces personnages notamment dans les trois premières parties du jeu, découpées en épisodes :

 

  • Épisode 1 : Yuu rencontre un petit renard perdu et affolé du nom de Conco dans un village de monstres. En entendant son histoire, elle apprend que le petit renard cherche une fleur fantôme pour soigner sa famille. Yuu veut l’aider, alors elle et Conco partent à la recherche de la fleur…

 

  • Épisode 2 : Un matin, Sacasa, serviteur du Roi Dragon, se précipite pour le voir. Apparemment, les oursons et les abeilles, qui étaient auparavant en bons termes, se sont disputés et la querelle menace de mettre à mal toute la forêt. À la demande de Sacasa, Yuu l’accompagne à la « Forêt de cristal de miel » pour enquêter sur la cause de cette brouille

 

  • Episode 3 : Yuu apprend de la bouche de l’un des serviteurs du Roi Dragon qu’un humain s’est perdu sur la très froide “Ice-Moon Hill”. Inquiet pour leur sécurité, le Roi Dragon réfléchit à qui il pourrait envoyer pour les aider, mais Yuu ne lui laisse pas le choix…

 

D’autres épisodes incluront Nathan et Quess qu’il faudra aider, l’un dans sa recherche de la bonne nourriture et l’autre à déchiffrer un message important. L’histoire sera racontée à travers une narratrice, la seiyuu Reina Kondo, qui avait déjà prêté sa voix pour la narration de The Liar Princess and the Blind Prince.

 

 

Un RPG dessiné à la main

 

L’aspect livre d’images en est encore plus renforcé dans The Cruel King and the Great Hero et peut ainsi rappeler certaines séries comme les Paper Mario, d’autant plus qu’ici, il y a aussi la dimension RPG. Car c’est notamment sur le plan graphique en 2D que le jeu tire son épingle avec des graphismes entièrement dessinés à la main, les mêmes que l’on retrouve sur The Liar Princess and the Blind Prince. Les combats sont au tour par tour et, à l’image de nombreux RPG, les monstres sont parfois invisibles et une bataille peut se déclencher juste en marchant dans de hautes herbes. Chaque combat gagné permettra de collecter de l’argent (sous forme de coquilles) et des ressources, mais fera également grandir le personnage (qui démarre enfant). Yuu pourra compter sur l’aide du dragon, qui la suit discrètement sans qu’elle ne le sache et veille au maximum sur elle en lui conférant des pouvoirs à l’image du Fire Slash qui illumine l’épée de Yuu et la rend surpuissante.

 

 

L’importance des interactions avec les autres

 

Au cours des aventures de la petite Yuu, on rencontrera tout un tas de monstres et si certains s’avèrent belliqueux, d’autres sont bien élevés et ne vous attaqueront pas forcément. En leur parlant plutôt qu’en les attaquant, il se pourrait bien que cela déclenche une quête, car certains ont en réalité besoin d’aide tandis que d’autres vous donneront de précieuses informations. Régulièrement, il faudra retourner dans la grotte ou vous avez été élevé par le roi dragon, avant la tombée de la nuit pour une bonne nuit de sommeil. C’est là que Yuu, avant de s’endormir, racontera ses aventures de la journée, sous l’œil amusé du Roi Dragon qui racontera à son tour à Yuu une nouvelle aventure de son père. Quels genres d’histoires entendrez-vous chaque soir ? C’est un peu ce qui vous fera retourner dans la grotte…

 

 

Pendant ses aventures, Yuu découvrira un vaste monde composé de forêts mystérieuses, de grottes, de villes et de montagnes avec leurs propres températures et climats. Elle pourra échanger ses objets et commercer dans les différentes échoppes grâce notamment aux coquillages qui font ici office d’argent. Les monstres que vous rencontrerez au cours de votre aventure seront enregistrés dans le « Monster Compendium ». Le Monster Compendium contient de nombreuses informations sur les monstres, alors assurez-vous de le vérifier lorsque vous rencontrez un nouveau monstre, car cela pourrait être utile, surtout face à des adversaires coriaces…

 

 

Notez que comme dans tout bon RPG, chaque monstre a sa propre faiblesse et requiert donc un attribut ou une action spécifique. En observant un monstre à l’aide de la compétence spéciale « Observation » de Yuu, il sera parfois possible de découvrir un indice sur sa faiblesse. Pour cela, sélectionnez « Observer » parmi vos compétences spéciales. Comme il ne consomme pas d’énergie, vous pouvez l’utiliser à votre guise pendant un combat. Une faculté utile lorsque vous rencontrez un monstre pour la première fois. Vous pouvez infliger des dégâts très importants aux monstres dont les faiblesses ont été exploitées. Profitez de leurs faiblesses pour prendre le dessus. Lorsque vous exploitez la faiblesse d’un monstre, il peut perdre la volonté de se battre, ce qui vous permet de le laisser s’échapper sans combattre en utilisant la compétence spéciale « Overlook ». Il est important d’avoir bon cœur et de les laisser parfois s’en aller, vous verrez en jeu pourquoi.

 

 

À noter qu’au Japon, Nippon Ichi Software a sorti deux éditions du jeu, une version standard au prix de 6 980 yens et une édition limitée coûtant 9 878 yens et comprenant une boîte collector, le jeu en physique, un mini artbook et la bande originale composée par G-angle (groupe dirigé par Takeshi Matsumoto, comme ce fut le cas pour The Liar Princess and the Blind Prince) sur deux disques. L’album comprend également les trois chansons composées, interprétées et arrangées par Akiko Shikata. Une fiche de l’album avec toutes les pistes est disponible sur VGMdb. Par ailleurs, Nippon Ichi Software a aussi proposé plusieurs goodies en guise de bonus de précommande chez divers revendeurs. Nous avons regroupé plusieurs photos et visuels de ces goodies (y compris pour l’édition limitée) dans la galerie ci-dessous. Enfin, nous avons aussi regroupé de nombreuses illustrations provenant du compte Twitter officiel et la bande-dessinée disponible gratuitement via le site officiel.

 

Dans la vidéo ci-dessous, entre 1:17:49 et 1:23:57, vous pouvez visionner des séquences de gameplay

 

 

Article rédigé par Klaus et Draco.

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 17 juillet 2021 à 4:50

Partager sur

  • Sorties :
  • Février 2022
  • Février 2022
  • 24 Juin 2021
  • Sorties :
  • Février 2022
  • Février 2022
  • 24 Juin 2021
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

5

AOU.

Dodgeball Academia

Nintendo Switch - Aventure Sport RPG - Humble Games - Pocket Trap

5

AOU.

Dreamscaper

Nintendo Switch - Aventure Action - Afterburner Studios

10

AOU.

Black Book

Nintendo Switch - RPG Aventure - HypeTrain Digital - Morteshka

10

AOU.

Ever Forward

Nintendo Switch - Aventure Puzzle - P.M. Studios - Pathea Games

12

AOU.

art of rally

Nintendo Switch - Course Sport Simulation - Funselektor - Funselektor Labs Inc.

12

AOU.

Fire Tonight

Nintendo Switch - Aventure Réflexion - Way Down Deep - Reptoid Games