Fire Emblem Engage : vidéo de gameplay maison et premières impressions

Annoncé en septembre dernier lors d’un Nintendo Direct de rentrée assez copieux et disponible sur Nintendo Switch depuis le 20 janvier 2023, Fire Emblem Engage est le dernier épisode en date de la célèbre franchise de jeu de rôle tactique développée par Intelligent Systems et édité par Nintendo. Il a par conséquent la lourde tâche de succéder à l’excellent Fire Emblem : Three Houses dont les différentes routes scénaristiques, complétées par l’extension Ombres Embrasées et par le spin-off Fire Emblem Warriors : Three Hopes, ont su mine de rien nous occuper pendant plus de trois ans et demi. Une mission que les développeurs ont souhaité remplir en marquant d’emblée la différence entre ce nouvel opus et son prédécesseur. En témoignent sa direction artistique aux couleurs acidulées, inspirée par le style de l’artiste Mika Pikazo, son scénario centré sur un affrontement millénaire entre le bien et le mal, plutôt que sur des intrigues géopolitiques complexes, et l’étonnante invocation qu’il fait d’anciens héros de la série, à l’instar de ce bon vieux Marth. Un aspect cross-over parfaitement adapté à des titres comme Fire Emblem Heroes ou Fire Emblem Warriors, mais bien plus inhabituel pour un épisode principal, surtout à ce niveau d’intégration dans l’histoire.

Image de Fire Emblem Engage
Autant dire que l’orientation choisie n’a donc pas forcément fait l’unanimité auprès des fans. De plus, avec une sortie intervenant quelques mois seulement après son annonce, on peut se demander si la hype a suffisamment eu le temps de monter et si la communication autour du jeu – dont nous vous avons régulièrement rendu compte avec les news accessibles à cette adresse – a réussi à lever les doutes des plus sceptiques. Une catégorie dont faisait très honnêtement partie l’auteur de ses lignes, grand amoureux de la franchise depuis son arrivée en Europe en 2004 et qui a attendu chaque nouvel épisode avec une réelle impatience. Enfin, chaque épisode sauf celui-ci… Cela dit, il n’y avait aucune chance pour qu’il rate l’occasion d’avoir tort et il faut reconnaître que les premières heures passées en compagnie d’Alear, dragon divin amnésique aux yeux vairons et à la chevelure bicolore, sont fort rassurantes. Les sensations sont certes différentes de celles proposées par Fire Emblem : Three Houses, néanmoins, Fire Emblem Engage dispose de ses propres forces, visibles dès le début de l’aventure.

Image de Fire Emblem Engage
Au-delà de l’avis plus ou moins tranché qu’on peut avoir sur la direction artistique, force est tout d’abord de reconnaître que le rendu visuel s’est clairement amélioré, que ce soit durant les phases narratives ou lors des animations de combat, ces dernières bénéficiant d’une mise en scène et d’un dynamisme particulièrement plaisants. Le gameplay n’est pas non plus en reste avec une formule plus classique, mais aussi plus facile à appréhender, au sein de laquelle on distingue déjà pas mal de subtilités intéressantes, comme l’utilisation des emblèmes donnant accès à diverses compétences et attaques spéciales ou la réintroduction du célèbre triangle des armes sous une forme particulièrement ingénieuse. En effet, la supériorité d’un type d’arme sur un autre se traduit désormais par la capacité de briser la garde de son adversaire afin de l’empêcher de contre-attaquer, donnant l’opportunité de l’enchaîner ensuite en toute sécurité. Ces ajouts ne semblent toutefois pas déséquilibrer un système a priori bien huilé et suffisamment précis pour mettre en place sa stratégie en toute connaissance de cause.

Image de Fire Emblem Engage
Quant au scénario, on ne peut pas dire qu’il fasse preuve à ce stade d’une originalité folle et les personnalités des protagonistes semblent assez convenues. Difficile notamment de se sentir concerné par certains événements, pourtant dramatiques, marquant le début de l’aventure. En tentant de nous faire ressentir les émotions liées à la perte d’un supposé être cher avant d’avoir construit un quelconque attachement vis-à-vis des personnages, la mise en scène accuse même quelques longueurs inutiles. On attendra donc d’avancer davantage avant d’émettre un véritable avis sur l’intrigue principale, ainsi que sur les habituels dialogues de soutien accessibles en développant l’entente entre les unités. De petites histoires à la qualité souvent hétérogène, du moins dans les épisodes récents de la série. Or, le premier exemple rencontré dans notre partie test, lors de notre visite du quartier-général de Somniel, n’était malheureusement pas très passionnant. En attendant notre test, vous pouvez d’ailleurs découvrir cela à la fin de cette longue vidéo de gameplay présentant le début du jeu pendant environ deux heures, soit jusqu’à la fin du troisième chapitre.

  • Nintendo-Difference

    par Kayle Joriin

    le 22 janvier 2023 à 8:00

Partager sur

  • Sorties :
  • 20 Janvier 2023
  • 20 Janvier 2023
  • 20 Janvier 2023
  • Sorties :
  • 20 Janvier 2023
  • 20 Janvier 2023
  • 20 Janvier 2023
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

3

FEV.

Helvetii

Nintendo Switch - Action Plate-formes Aventure - Red Art Games - Team KwaKwa

14

FEV.

Blanc

Nintendo Switch - Aventure - Gearbox Publishing - Casus Ludi

16

FEV.

Dust & Neon

Nintendo Switch - Action Shoot them up - Rogue Games - David Marquardt Studios