Pokémon Écarlate et Violet : les character designers sont Mari Shimazaki (Bayonetta, Okami…), Haruko Ichikawa (L’Ère des Cristaux), take, James Turner, Megumi Mizutani et Yusuke Ohmura

Dès l’annonce de Pokémon Écarlate et Violet, il était facile de constater l’implication de nombreux artistes différents pour le design des personnages et des Pokémon. Nous avions déjà remarqué le retour de take, qui était de toute évidence en charge de la conception d’Alisma. Les jeux étant désormais disponibles, les crédits sont accessibles, et beaucoup de sections sont particulièrement intéressantes et riches en informations sur toutes les personnes impliquées dans tous les domaines. Parmi elles, il y a le section « design & world concept », qui liste notamment tous les artistes qui ont travaillé sur la conception des personnages. En plus de take, il y avait Mari Shimazaki, Haruko Ichikawa, James Turner, Megumi Mizutani et Yusuke Ohmura. L’implication la plus étonnante est celle de Mari Shimazaki, la conceptrice des personnages de la série Bayonetta. Par ailleurs, elle a aussi travaillé sur le design des Pokémon d’Écarlate et Violet. Il y avait bien sûr aussi plusieurs artistes impliqués dans la conception des nouveaux Pokémon. En plus de Mari Shimazaki, il y avait donc James Turner, Atsuko Nishida, Megumi Mizutani, Hitoshi Ariga, Yusuke Kozaki, Tomohiro Kitakaze, Sakiko Maeda, ami, Hiroto Ito, Ryosuke Oshiro, Kazuyuki Kurashima, Motofumi Fujiwara et Yuki Yamamoto. Nous présentons tous ces artistes dans la suite de l’article.

 

 

Les character designers de Pokémon Écarlate et Violet

 

Mari Shimazaki est une artiste indépendante qui est donc surtout célèbre pour son travail en tant que character designer sur la série Bayonetta. Cependant, elle a surtout débuté en tant que character designer sur Okami, aux côtés de Sawaki Takeyasu. Toujours en tant que character designer, on la retrouve sur les jeux vidéo Soulcalibur V, les trois Gunslinger Stratos, Magician’s Dead, Tekken 7 et No More Heroes III (aux côtés de Yusuke Kozaki, Masahiro Ushiki, Skan Srisuwan, Inio Asano, Scott Kester, Kenichiro Mizuno, Takashi Miyamoto, Tadayuki Nomaru), ainsi que les anime Garo -Vanishing Line- pour 4 épisodes et Luck & Logic (pour lequel elle a eu un rôle majeur, du design conceptuel au character design d’origine). En dehors du domaine du character designer, elle a réalisé de nombreuses illustrations pour des anime (y compris le film Bayonetta : Bloody Fate) et est à l’origine de la conception des costumes pour différentes œuvres (The Idolm@ster One for All, Soulcalibur Lost Swords) et des produits dérivés (Racing Miku 2013 ver., 10e anniversaire d’Hatsune Miku, Fire Emblem Cipher, Okami). Sa toute première contribution dans le domaine vidéoludique remonte à 2004, chez Capcom, où elle était en charge de la conception des niveaux du jeu Under the Skin. Elle apparaît également dans les crédits de God Hand. Dernièrement, elle a aussi participé à la direction artistique concernant les personnages de Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba – The Hinokami Chronicles.

 

 

 

Haruko Ichikawa n’est autre que la créatrice du manga très apprécié L’Ère des Cristaux, publié en France aux Éditions Glénat. Cependant, ce n’est pas la première fois qu’elle travaille sur des jeux Pokémon. Ses premières contributions remontent au jeu de Cartes à Collectionner Pokémon, à Soleil et Lune ainsi qu’à Épée et Bouclier. On ne sait pas officiellement ce qu’elle a fait pour Soleil et Lune, mais elle était créditée pour le design des Pokémon. Elle était également créditée en tant que designer pour les Pokémon dans Ultra-Soleil et Ultra-Lune. On pense qu’elle a travaillé sur le design des Ultra-Chimères. En ce qui concerne Épée et Bouclier, c’est plus précis : on sait qu’elle était en charge du design de deux personnages majeurs de l’intrigue, à savoir Shehroz et Liv. Elle a réalisé l’illustration d’une carte de Diancie pour le Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon. Du côté des mangas, en dehors de L’Ère des Cristaux, elle avait réalisé un one-shot, Mushi to Uta, en 2006. Entre 2007 et 2011, elle sort d’autres one-shots dans le magazine Afternoon de Kodansha. Il y a d’ailleurs eu le recueil 25-ji no Vacances. Autrice renommée de seinen, elle remporte en 2006 le Grand Prix Shiki de Kodansha, puis le Prix Culturel Osamu Tezuka dans la catégorie Espoir. Il n’est malheureusement pas possible de suivre son travail, mais elle possède un site officiel à cette adresse.

 

 

take avait été en charge dernièrement du design de plusieurs personnages pour Légendes Pokémon : Arceus. On sait qu’il s’agissait d’Adamantin et Nacchara. Sensiblement au cours de la même période, take avait aussi réalisé le design des Servants Trung Sisters et Taisui Xingjun. Elle a aussi été en charge des illustrations de plusieurs Craft Essences. take est une artiste japonaise connue pour ses illustrations dans les light novels Zaregoto et Katanagatari de Nisio Isin, mais aussi pour son travail sur le design de personnages dans Bravely Default, Bravely Second : End Layer, Pokémon Soleil, Lune, Épée et Bouclier, et World’s End Club.

 

 

 

James Turner a été la première personne occidentale à travailler chez Game Freak. Quelques années avant de travailler au sein de ce studio, il œuvrait dans le développement des jeux de Genius Sonority sous le nom de Jamie Turner, dont Pokémon Colosseum où il s’était occupé de l’animation de la caméra et des effets spéciaux et Pokémon XD : Le Souffle des Ténèbres pour lequel il était chef artistique. Il a également été directeur artistique pour Pokémon Link!Pokémon Battle Revolution et Dragon Quest Swords : La Reine masquée et la Tour des miroirs. Il a débuté chez Game Freak avec Pokémon Versions Noire et Blanche, où il a été impliqué dans la conception de Pokémon et des zones du jeu en 3D notamment, puis dans le développement de Noir 2 et Blanc 2. Il a ensuite continué de concevoir des Pokémon pour tous les jeux de la série principale, à savoir, X et YSoleil et LuneUltra-Soleil et Ultra-Lune, ainsi qu’Épée et Bouclier. Il n’était pas impliqué dans le développement de Légendes Pokémon : Arceus, mais cela n’a donc pas de rapport avec son départ de Game Freak, d’autant plus qu’il existe d’autres artistes qui s’occupent du design de Pokémon par exemple sans pour autant travailler chez Game Freak, mais plutôt en freelance. En ce moment, James Turner travaille sur un jeu qu’il a lui-même imaginé, The Plucky Squire.

 

 

 

En ce qui concerne Megumi Mizutani, son style est devenu encore plus reconnaissable depuis la sortie de Pokémon : Let’s Go, Pikachu & Évoli où elle a eu un rôle très important puisqu’elle était en charge des illustrations, y compris celles utilisées pour la promotion des jeux qui ont donc été vues des milliers de fois. Récemment, elle a réalisé des illustrations spéciales pour la Journée Pokémon 2022. Officiellement, on sait que Mizutani était en charge du design de Néphie pour Soleil et Lune et des protagonistes d’Épée et Bouclier, et des Pokémon suivants : Méga-Nanméouïe, Pandespiègle, Mimiqui, Caninos d’Hisui et Arcanin d’Hisui. Elle est aussi illustratrice pour le Jeu de Cartes à Collectionner et fait partie des artistes les plus prolifiques du JCC puisqu’elle approche des 100 cartes illustrées, et bien qu’ils ne soient pas connus officiellement, elle a travaillé sur le design d’autres Pokémon et personnages en dehors de ceux cités précédemment. Dernièrement, Megumi Mizutani a travaillé sur le jeu Trinity Trigger, plus précisément sur le design du Trigger Viz.

 

 

 

Yusuke Ohmura est un autre ancien vétéran de Game Freak. Avant de la quitter en 2016, il avait rejoint l’entreprise en 2005, où il travaillait déjà sur le design des Pokémon. Officiellement, on sait qu’il a conçu les Pokémon suivants : Tiplouf, Prinplouf, Pingoléon, Motisma (forme Tonte uniquement), Moustillon, Mateloutre, Clamiral, Anchwatt, Lampéroie, Ohmassacre, Kyurem Noir et Kyurem Blanc, Grenousse, Croâporal, Amphinobi, Xerneas et Yveltal (avec Ken Sugimori), Zacian, Zamazenta, Wushours et Shifours. Sans que l’on sache exactement quels Pokémon il a conçu, il était le designer principal pour Soleil et Lune, remplaçant ainsi Ken Sugimori (qui reste superviseur sur la série, y compris pour Écarlate et Violet). Il a aussi été en charge du design des membres du Conseil 4 d’Unys, de la plupart des Dresseurs de Noir et Blanc puis Noir 2 et Blanc 2, et de Rosemary dans Épée et Bouclier. Il a également été développeur dès Or HeartGold et Argent SoulSilver, où il s’était occupé des graphismes du Pokéathlon. Pour Diamant et Perle, Battle Revolution et Platine, ainsi que Or HeartGold et Argent SoulSilver, il a été crédité pour le design et les sprites de Pokémon. Son implication est devenue plus importante à partir de Noir et Blanc puisqu’il s’occupait aussi des personnages, jusqu’à Épée et Bouclier. Pour Écarlate et Violet, pour la première fois, il n’a pas participé au design des Pokémon. À noter que Yusuke Ohmura a aussi réalisé les illustrations de nombreuses cartes du Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon.

 

 

 

Les designers des Pokémon

 

Mari Shimazaki, James Turner et Megumi Mizutani ont également travaillé sur le design des Pokémon, sans que l’on sache lesquels (pour le moment ?). Cependant, il y a bien d’autres artistes qui ont contribué au design des nouveaux Pokémon d’Écarlate et Violet.

 

 

Atsuko Nishida n’est autre que la conceptrice d’origine de Pikachu et de nombreux autres célèbres Pokémon de la première génération, et avant cela, elle a travaillé sur le jeu d’action et de plateforme Pulseman de Game Freak avec Ken Sugimori. Bien qu’elle a surtout travaillé sur le design des Pokémon de la première génération, Nishida est toujours active et était dernièrement en charge du design des formes d’Hisui de Zorua et Zoroark. Comme de nombreux autres designers de Pokémon, elle réalise aussi des illustrations pour le Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon. Il y a neuf ans, elle a travaillé sur le simulateur de vie Hometown Story de Toybox et Hyde. Dernièrement, elle était en charge du design du Trigger Flam dans Trinity Trigger.

 

 

Hitoshi Ariga est un artiste renommé qui travaille sur la série Pokémon depuis de nombreuses années, que ce soit pour le Jeu de Cartes à Collectionner, les figurines de la série ARTFX J de Kotobukiya et même pour la série principale développée pour Game Freak. Il a eu rôle important dans l’exposition itinérante de fossiles de The Pokémon Company et du Musée national de la nature et des sciences de Tokyo. Il avait été crédité dernièrement pour le design de nouveaux Pokémon et de nouvelles formes de Pokémon existants pour Légendes Pokémon : Arceus.

 

 

Yusuke Kozaki est le character designer de plusieurs jeux vidéo tels que Osu! Tatakae! OuendanNo More Heroes 1 & 2 : Desperate StruggleHeroe’s Paradise, Travis Strikes Again et No More Heroes 3, Fire Emblem : AwakeningFates et Heroes (pour ce dernier, il a réalisé le design de nouveaux personnages apparaissant dans plusieurs livres de l’histoire), Liberation MaidenShort Peace Ranko Tsukigime’s Longes DayPuzzle & DragonsPokémon GOTekken 7 (Lucky Chloe et Jin Kazama seulement), Unchained Blade EXXIV (seulement Hida), World of Final Fantasy (design du Mirage Sirène), Chuumon Shiyouse! Oretachi no Sekai et AI : The Somnium Files. Il a également réalisé des illustrations pour Half-Minute HeroPuzzle & Dragons, l’ACES WEB pour Ace Combat : Assault Horizon et Lord of Arcana. Plus récemment, il s’est aussi occupé du design des Lames rares Aegaeon et Agate dans Xenoblade Chronicles 2. Dernièrement, il s’est occupé du character design de Daemon X Machina et était également en charge du design des Pokémon ToxizapSalarsen et Hexadron pour Pokémon Épée et Bouclier.

Kozaki est également le character designer des anime Speed Grapher, Intrigue in the Bakumatsu – IrohanihohetoBBK/BRNKUnder the DogGodzilla : Planet of the Monsters, Human Lost et Donyatsu (où il double aussi Menchihuahua). Dans le domaine du manga, Kozaki est principalement connu pour son travail sur Karasuma Kyoko no JikenboDonyatsu (dont il est également le créateur), Tokyo KaresuGantz/Minus et Spiral.

Il a aussi illustré plusieurs one-shots comme Kaeru wa Tori TsudzukeMi Kakunin Higo Shojo Kaoru et Chick Dismantler, le web manga Naizo-kun et l’Erotic Comic de No More Heroes 2 : Desperate Struggle.

 

 

 

Concernant Tomohiro Kitakaze, on sait officiellement qu’il a réalisé le design de VenipatteScobolideBrutapodeLançargotEscargaume et Méga-Mewtwo Y. Il a aussi travaillé sur des illustrations conceptuelles pour Pokémon X et Y, sur les graphismes de Pokémon Noir et Banc en tant que designer 2D, et a réalisé l’illustration principale des terres enneigées de la Couronne du pass d’extension de Pokémon Épée et Bouclier. Fait intéressant à noter, il a fait partie de l’équipe de développement de Super Robot Taisen OG Saga : Endless Frontier sur DS en tant que designer 2D chez Monolith Soft. Il a également travaillé sur le Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon. Dernièrement, il s’est occupé du design du Trigger Rai dans Trinity Trigger.

 

 

Sakiko Maeda a réalisé l’illustration d’une carte pour le Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon et avait été également créditée pour le design des Pokémon dans Légendes Pokémon : Arceus. Malheureusement, on ne sait rien d’autre sur elle, ni sur l’artiste ami. Cependant, on en sait bien plus sur Hiroto Ito, qui travaille chez Game Freak depuis 2010. À ses débuts, sur Noir 2 et Blanc 2, il était en charge uniquement du design du jeu lui-même, du texte et des paramètres. Il a continué sur X et Y, puis sur Pokémon : Let’s Go, Pikachu & Évoli. Ce n’est qu’à partir d’Épée et Bouclier et Légendes Pokémon : Arceus qu’il a commencé à travailler sur le design des Pokémon. Par ailleurs, il était le lead game designer sur le jeu Giga Wrecker, tout en ayant travaillé également sur Tembo the Badass Elephant.

Pour la première fois, Ryosuke Oshiro a travaillé sur le design des Pokémon. À l’origine, il est surtout animateur et avait travaillé sur le motion design de Pokémon Épée et Bouclier ainsi que sur les cinématiques de Légendes Pokémon : Arceus. Il a aussi travaillé dans le domaine des animations pour Digimon Story : Cyber Sleuth – Hacker’s Memory. Par ailleurs, il a réalisé le court-métrage Akichi Asobo : Playground et a été animateur clé sur le clip fake!fake! de A Crow Is White.

 

 

Pour la première fois, Kazuyuki Kurashima a travaillé sur le design de Pokémon avec Écarlate et Violet. Si l’on se fie à ce qu’il partage sur son compte Twitter, c’est lui qui s’est occupé du design de Toutombe. Grand vétéran de l’industrie vidéoludique, ses premières contributions en tant que character designer remontent à des RPG cultes, à savoir Live A Live, Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars et moon. Toujours en tant que character designer, il a aussi travaillé sur UFO A day in the life, Endonesia et Tout nouveau Tout beau Tingle voit la vie en rose à RubisLand. De plus, il a travaillé sur le design des monstres de Little King’s Story et a été directeur artistique sur Black Knight Sword. Il y a quelques années, il a fait partie des fondateurs du studio Onion Games, pour lequel il est le directeur artistique. Ainsi, à ce poste, il a travaillé sur Million Onion Hotel, Black Bird et Dandy Dungeon.

 

 

Autre vétéran de l’industrie qui a travaillé sur le design des Pokémon d’Écarlate et Violet : Motofumi Fujiwara. Il a rejoint Game Freak en 1992, avant de quitter la société en 2013 pour devenir freelance (tout en continuant donc à travailler sur la série). Motofumi Fujiawara n’est autre que le concepteur d’origine d’Évoli, mais aussi de Voltali et Pyroli. Il avait commencé en tant que développeur sur Pulseman, puis a travaillé sur le design des Pokémon à partir des Versions Rouge et Verte, sans interruption jusqu’à Rubis Oméga et Saphir Alpha. Cependant, il est revenu pour Épée et Bouclier, le tout en travaillant sur les graphismes et les effets pour les combats par exemple. À noter qu’il a aussi réalisé de nombreuses illustrations pour le Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon.

 

 

Enfin, Yuki Yamamoto est revenu, après ses premières contributions en tant que designer de Pokémon pour Soleil et Lune. Depuis, il n’avait pas recommencé, mais a toujours continué à travailler sur la série, notamment sur la modélisation des Pokémon, y compris dans Légendes Pokémon : Arceus. Par ailleurs, on le retrouve dans Final Fantasy XIV Online, où il a travaillé sur les décors, mais aussi sur Sonic : Unleashed, Sonic Riders : Zero Gravity et Sonic : Free Riders, ou encore The King of Fighters 2006.

Enfin, en ce qui concerne la direction artistique générale d’Écarlate et Violet, c’est Atsuko Ujiie qui en était en charge. Designer et directrice artistique chez la société Creatures Inc., elle avait débuté en tant que modélisatrice sur Pocket Monsters Stadium. Bien qu’elle a eu des rôles importants pour les différents jeux de la série, et pas seulement les épisodes principaux, c’est la première fois qu’elle occupe le poste de directrice artistique avec Écarlate et Violet. Cependant, elle a déjà été à plusieurs reprises directrice artistique sur d’autres jeux, mais uniquement pour la modélisation 3D des Pokémon. Vous retrouverez plus de détails sur sa carrière ici. Par ailleurs, elle a aussi réalisé des illustrations pour le Jeu de Cartes à Collectionner Pokémon.

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 19 novembre 2022 à 0:42

Partager sur

  • Sorties :
  • 18 Novembre 2022
  • 18 Novembre 2022
  • 18 Novembre 2022
  • Sorties :
  • 18 Novembre 2022
  • 18 Novembre 2022
  • 18 Novembre 2022
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

9

DEC.

Jitsu Squad

Nintendo Switch - Combat - ININ Games - Tanuki Creative Studio

14

DEC.

Lil Gator Game

Nintendo Switch - Aventure - Playtonic Friends - MegaWobble

15

DEC.

Aka

Nintendo Switch - Aventure Plate-formes Simulation - NEOWIZ - Cosmo Gatto

15

DEC.

Akai Katana Shin

Nintendo Switch - Shoot them up - City Connection - TAKE×0FF City Connection Cave