SaGa Emerald Beyond : présentation des histoires de Tsunanori Mido et Ameya Aisling, infos sur le gameplay, vidéos et images

SaGa Emerald Beyond arrive ce 25 avril 2024 mondialement sur Nintendo Switch, PlayStation 4, PS5, PC (Steam), iOS et Android. Avant la sortie de ce tout nouvel épisode de la longue série de RPG créée par Akitoshi Kawazu, Square Enix a communiqué de nombreuses informations, couvrant les six protagonistes et leurs histoires, les différents personnages qui les entourent, le gameplay et plus encore. Nous avons décidé de regrouper toutes ces infos dans plusieurs articles, que nous publierons jusqu’à la sortie du jeu. Elles arrivent donc en complément des nombreux détails déjà divulgués dès l’annonce du jeu, que vous retrouverez à cette adresse. Cet article concerne la deuxième vague d’informations sur le jeu, dédiée plus particulièrement aux histoires des protagonistes Tsunanori Mido et Ameya Aisling.

 

SaGa Emerald Beyond

 

 

L’histoire de Tsunanori Mido

 

Tsunanori Mido (voix japonaise : Takahiro Miyake) est un homme capable de manipuler des kugutsu, des marionnettes animées, et qui est chargé de protéger la barrière autour de sa ville, Miyako City. Tsunanori est issu de la longue lignée de l’importante famille Mido de Miyako City, qui est rempli de rues traditionnelles et anciennes qui s’étendent à partir du Gokakudo Temple central. La dernière grande guerre a détruit l’ancien ordre sociétal et spirituel qui régnait à Miyako City, et depuis, la ville est en proie à toutes sortes de phénomènes surnaturels. Tsunanori est sélectionné pour le Cathedral Project afin d’enquêter sur d’autres mondes et rétablir l’ordre dans le royaume spirituel. Accompagné des kugutsu, il part en voyage dans d’autres mondes à la recherche de quatre esprits élémentaires pour accomplir sa tâche.

 

Les kugutsu sont des figures humanoïdes ressemblant à des marionnettes. Ils deviennent opérationnels une fois qu’ils ont été imprégnés d’un esprit. Comme les kugutsu fusionnent avec les esprits qui les habitent, ils développent leur propre personnalité et parlent avec leur maître comme s’ils étaient des humains normaux. Mais n’importe qui ne peut pas devenir maître de kugutsu. Toute personne souhaitant utiliser les kugutsu doit d’abord prouver qu’elle est à la hauteur de la tâche. Elle doit également établir avec son kugutsu une relation de confiance semblable à celle d’un humain. Les kugutsu existent depuis des temps immémoriaux, mais leur langage est tout à fait contemporain et actuel.

 

 

Les Kugutsu de Tsunanori

 

  • Musashi : un épéiste légendaire qui maniait une paire de lames. Un membre de la famille Mido qui vivait à l’époque de Musashi a peut-être imprégné un kugutsu de son esprit. C’est le combattant le plus puissant de tous les kugutsu de Tsunanori.

  • Komachi : chanteuse légendaire, on raconte que Komachi pouvait plier le pouvoir des mots à sa volonté et capturer le cœur des gens de son époque. Il est possible qu’un membre de la famille Mido qui vivait à l’époque de Komachi ait imprégné un kugustu de son esprit. On pense que ce kugutsu a vu le jour durant l’âge d’or de la famille Mido, car elle possède bien plus de connaissances sur le passé que n’importe lequel des membres actuels de la famille Mido.

  • Sukune : connu comme le fondateur de l’art martial du sumo, il est censé avoir balayé ses ennemis et les avoir piétinés à mort uniquement avec ses jambes et ses pieds. À l’époque de sa création, la famille Mido n’avait pas encore pris le pouvoir, et la façon dont l’esprit de Sukune est venu habiter un kugutsu reste un mystère. En fait, Sukune est le plus mystérieux de tous les kugutsu de la famille Mido.

  • Boh : il était apparemment un célèbre tireur d’élite, qui parvenait à gagner sa vie comme tel malgré les limites des armes à feu d’antan. On raconte que de nombreux guerriers sont morts en faisant face au fusil de Boh, mais comme une telle mort entacherait l’honneur d’un guerrier, il ne reste pratiquement aucune trace des exploits de Boh. Il a finalement été exécuté pour une tentative d’assassinat ratée sur un personnage puissant de son époque. Au seuil de la mort, son esprit a été prélevé et transplanté dans un kugutsu. Même avec une telle histoire derrière lui, le kugutsu de Boh n’a rien d’une âme triste, bien au contraire…

L’histoire d’Ameya Aisling

 

Ameya Aisling (voix japonaise : Minami Iinuma) est une apprentie sorcière de passage à Miyako City, qui se fait passer en secret pour une écolière afin de terminer sa formation. Ameya se rend à Miyako City depuis le Witchdom Pulchra, un monde gouverné par les sorcières, dans le cadre de son examen de fin d’études de sorcière en formation. Pendant son séjour à Miyako City, elle prend l’identité d’une écolière de 11 ans nommée Yumeha Izumi et vit avec LoLo, son chat familier. Mais après avoir été attaquée par un inconnu, elle perd pratiquement tous ses pouvoirs magiques. Ameya parviendra-t-elle à retrouver tous ses pouvoirs magiques et à réussir son ultime épreuve de sorcellerie ?

 

Les serviteurs et alliés d’Ameya

 

  • LoLo : le familier d’Ameya. LoLo a été assigné à Ameya dans le cadre de son contrat de sorcellerie, mais en réalité, LoLo fait partie de la famille d’Ameya depuis bien plus longtemps et connaît donc sa mère. LoLo possède une grande force magique qui lui est propre et qui lui permet de converser avec d’autres êtres que sa maîtresse. Mais il prend soin de ne pas révéler ses pouvoirs, sauf en cas d’absolue nécessité. Depuis son arrivée à Miyako City, LoLo a commencé à assimiler certaines des particularités de la population féline locale et est devenu très sensible à toutes sortes de stimuli.

  • Shinobu Kato : un écuyer envoyé par Pulchra pour protéger et observer Ameya. Il obéit à tout ordre donné par une sorcière, sans poser de questions. Shinobu Kato est en fait un nom d’emprunt utilisé à Miyako City. À Pulchra, il est connu sous le nom d’écuyer 15413837. Le nom de Shinobu a apparemment été choisi en raison de son affinité pour les ninjas.

  • Macha (Alter Ego) : une figure mystérieuse qui prétend être la déesse de la magie. Macha sauve Ameya lorsqu’elle est en détresse et lui donne le pouvoir de voir les vagues d’émeraude. Elle se bat apparemment pour préserver l’équilibre magique des Mondes Conjoints, mais sa véritable identité reste un mystère. Il semble que cette version soit une copie de Macha. En tant que copie, ses pouvoirs sont loin d’égaler ceux de la véritable Macha, mais elle se montre capable de pouvoirs dignes d’une Déesse de la Magie. Cependant, sa personnalité n’a rien de divin. Il semble que cet aspect de la copie ait été largement dépassé.

Les personnages pouvant nous rejoindre

 

  • Lita : une sorcière bleue du royaume de Pulchra. Elle a une volonté de fer et semble hautaine. Lita aurait été aperçue à Capitol City, la capitale des nations alliées. Elle se serait fait passer pour une journaliste du nom de Shungiku Hanabusa, mais on ne sait pas s’il s’agit de Lita déguisée pour son examen final ou de quelqu’un d’autre.

  • Willma, la sorcière jaune : une sorcière jaune du royaume de Pulchra. Willma semble de tempérament placide, mais au fond d’elle-même, elle craint d’être un golem. Elle a une façon très particulière de parler.

  • L’Écuyer Rouge : un écuyer au service de la sorcière rouge. L’écuyer rouge est un expert en assassinat. Bien qu’il soit parfois un peu écervelé, ses talents d’assassin sont indéniables.

  • Naomi Waka : étudiante en première année à l’Université de Miyako. Tsunanori est son aîné. Elle est la fille de la très estimée famille de marchands Shinko. Cependant, sa famille vit selon la règle que l’on doit gagner les choses que l’on veut obtenir, et c’est pourquoi elle passe chaque jour à travailler dur à son emploi à temps partiel pour gagner un peu d’argent de poche supplémentaire. C’est en partie pour cette raison que son apparence extérieure est si simple.

  • Gourmand: le fils de Tope, qui s’occupe du protagoniste. Il s’agit d’une créature pleine d’entrain, insolente, semblable à une taupe, qui a un penchant pour la bonne nourriture.

Les mondes de SaGa Emerald Beyond

 

  • La ville historique de Miyako

Une ville ancienne, chargée d’histoire. Une crise invisible se rapproche de plus en plus. Pourtant, à l’insu des habitants de Miyako City, certains continuent de se battre.

  • Pulchra, le pays des sorcières

Le pays des sorcières. À Pulchra, les sorcières utilisent leur magie pour mener une existence sans entrave. Cependant, le monde exige un équilibre. En échange de leur liberté, les sorcières doivent affronter un destin cruel.

  • Le refuge souterrain de Cordycep

Vivre sous terre, ce n’est pas si mal. Et si vous avez votre famille avec vous, c’est encore mieux ! Les enfants de Cordycep passent leurs journées à attendre patiemment que leurs papas ramènent à la maison un gros ver de terre bien juteux.

 

Un système de combat qui inclut une grande variété de races, d’armes, de compétences et d’aptitudes

 

  • Les humains

La race la plus conventionnelle du jeu. Les humains peuvent utiliser presque n’importe quel équipement et maîtriser la plupart des techniques et des capacités. Les humains progressent en participant aux combats et apprennent de nouvelles techniques grâce au système de « glimmer » que les fans des épisodes précédents de la série reconnaîtront. Les humains peuvent également utiliser des « techniques personnalisées », un type de compétence qui leur est exclusif. Seuls les humains peuvent utiliser des techniques personnalisées. Les humains peuvent équiper en outre deux armes et utiliser de nombreux équipements différents.

  • Les Kugutsu

Comme les humains, les Kugutsu peuvent s’équiper d’une variété d’équipements, mais contrairement aux humains, ils ne peuvent équiper qu’une seule arme, et ils ne peuvent pas utiliser les lueurs pour leurs techniques. En revanche, ils peuvent copier et apprendre les techniques utilisées par d’autres au combat, grâce à la capacité de « mimétisme ». Ils peuvent également équiper les âmes acquises sur les ennemis vaincus, et si l’âme contient une technique d’âme, ils pourront l’utiliser eux-mêmes. Les Kugutsu peuvent également utiliser des compétences d’âme, qu’ils acquièrent en équipant différentes âmes.

  • Les monstres

Contrairement aux autres races, les monstres naissent avec des armes et des armures déjà équipées, comme leurs griffes et leurs peaux. Les seuls équipements modifiables dont ils peuvent se doter sont donc leurs accessoires. Les monstres peuvent utiliser les armes et armures avec lesquelles ils sont nés pour extraire des techniques des monstres tombés au combat et les utiliser eux-mêmes. Les monstres ne peuvent absorber qu’une seule technique par pièce d’équipement, mais ils peuvent « déclencher » des techniques afin de libérer de l’espace pour en apprendre une autre à la place. S’ils libèrent une technique au cours d’un combat, ils perdent des points de vie, mais la technique est renforcée. Il existe également un type d’équipement particulier, appelé « équipement de monstre », qui permet aux autres races d’absorber les techniques des monstres éliminés durant les combats, de la même manière que les monstres. Cependant, cet équipement ne peut être utilisé que par des « porteurs d’équipement de monstre » spéciaux, qui existent dans toutes les races. Ils peuvent également équiper des reliques.

 

Les types d’armes

 

  • Lames à une main

Les lames à une main sont divisées en épées longues, épées courtes, dagues et haches, qui permettent toutes au porteur d’utiliser les techniques générales des lames à une main. De plus, chaque type de lame à une main possède son propre ensemble de techniques : techniques d’épée longue, techniques d’épée courte, techniques de dague et techniques de hache. Chaque ensemble de techniques possède ses propres caractéristiques : les techniques de l’épée longue permettent généralement au joueur de se déplacer avec agilité, les techniques de l’épée courte offrent une grande variété d’attaques élémentaires, les techniques de la dague réduisent la probabilité que l’utilisateur soit pris pour cible en ralentissant l’accumulation d’inimitié, et les haches offrent une puissance d’attaque plus élevée, mais une précision plus faible. Les joueurs disposent d’une grande liberté pour choisir parmi une variété de lames à une main en fonction de leurs préférences, de leurs stratégies et de ce qu’ils prévoient de faire pour développer les personnages. Sous certaines conditions, il est également possible d’utiliser des attaques spéciales à deux mains qui utilisent deux lames à une main ou une combinaison d’une lame à une main et d’une arme à feu.

 

  • Magie

Toutes les races, à l’exception des méchas, peuvent utiliser des sorts. Les sorts ont l’une des cinq propriétés élémentaires (bois, feu, terre, métal et eau) et comprennent des attaques dévastatrices contre tous les ennemis qui coûtent un tour supplémentaire pour être lancées, ainsi que des sorts qui transmettent plus facilement des maladies d’état. Pour apprendre des sorts d’un élément particulier, un personnage doit d’abord utiliser des sorts de ce même élément. Ainsi, un personnage sans sorts devra équiper un objet lui permettant d’utiliser un sort, puis utiliser ce sort afin d’en apprendre davantage.

 

Les techniques conditionnelles

Les techniques utilisées en réponse aux capacités ou aux sorts de l’ennemi ou de l’allié sont appelées techniques conditionnelles. Il existe cinq types de techniques conditionnelles : les interruptions, les contre-attaques, les protections, les enchaînements et les poursuites. Les techniques conditionnelles préparées par les ennemis apparaissent sur la ligne de temps sous la forme de trois points d’interrogation : ???. Lorsqu’un ennemi affiche le symbole des trois points d’interrogation, faites attention aux techniques conditionnelles. Les techniques conditionnelles ennemies peuvent être bloquées en utilisant des techniques ayant la caractéristique « quell », ce qui vous permet de combattre sans entrave.

  • Les interruptions

Les techniques d’interruption interrompent une action ennemie avant qu’elle n’ait lieu. Chaque technique d’interruption ne peut être utilisée qu’en réponse aux attaques d’un élément particulier. Les techniques d’interruption peuvent être utilisées lorsqu’un ennemi choisit une action avec une propriété élémentaire correspondant à cette technique d’interruption, et elles ont lieu avant l’action de l’ennemi, quel que soit l’ordre du tour du groupe du joueur.

  • Contre-attaques

Les contre-attaques sont des actions puissantes qui combinent l’attaque et la défense. Elles annulent une action ennemie tout en déclenchant une attaque puissante. Cependant, les contre-attaques présentent aussi des inconvénients : comme elles nécessitent qu’un des personnages subisse une attaque de l’ennemi, il peut arriver que ce personnage ne fasse rien pendant tout un tour s’il n’est pas attaqué. De plus, les contre-attaques ne sont pas garanties de se déclencher à la suite d’une attaque, et elles ne peuvent pas non plus être utilisées contre les attaques qui ciblent l’ensemble du groupe ou les techniques quell.

  • Protections

Les techniques de protection peuvent être utilisées pour réduire les dégâts reçus lorsque certains alliés sont attaqués, et pour qu’un autre personnage subisse ces dégâts à leur place. L’utilisation d’une technique de protection lorsqu’un allié est sur le point de mourir, ou contre une attaque qui vise tout le groupe, peut également réduire le nombre d’alliés qui subissent des dégâts. Certaines techniques de protection agissent également comme une parade, annulant les attaques reçues par la personne qui utilise la technique.

 

 

Illustrations pour la sortie de Final Fantasy VII Rebirth

 

Final Fantasy VII Rebirth ayant été une sortie très importante pour Square Enix, des artistes ayant travaillé sur SaGa Emerald Beyond ont réalisé des illustrations combinant des personnages du jeu avec les protagonistes apparaissant dans Final Fantasy VII Rebirth :

 

  • Illustration d’Eri Fujisawa

 

 

  • Illustration de Sachi Hiruta

 

 

  • Illustration de Sari Takahashi

 

 

  • Illustration de Satoshi Kuramochi

Rappel sur la sortie de SaGa Emerald Beyond

 

SaGa Emerald Beyond sera disponible mondialement le 25 avril 2024 sur Nintendo Switch, PlayStation 4, PS5, PC (Steam), iOS et Android, avec des textes et des voix en anglais et en japonais (uniquement). Au Japon, en plus de la version standard à 7 480 yens, il y a une édition collector coûtant 25 000 yens, exclusive à la boutique Square Enix e-STORE, qui comprend un artbook, la bande originale complète sur trois disques, deux figurines en métal (un monstre et Diva No. 5) et un sac. La traduction anglaise ne sera pas incluse dans la version japonaise. En Occident, le jeu est prévu seulement au format téléchargeable.

 

SaGa Emerald Beyond

 

 

SaGa Emerald Beyond est encore une fois réalisé par Akitoshi Kawazu, qui a donc créé la série. À la production, on retrouve Masanori Ichikawa, le producteur de la série. Kenji Ito est de retour pour la composition de la bande-son. Comme nous l’indiquions dans notre article sur le nouveau concert dédié à Romancing SaGa, en plus de sa grande implication pour les musiques des SaGa, Kenji Ito est aussi connu pour ses compositions que l’on retrouve dans Children, Sword et Rise of Mana, mais aussi Shadow Hearts : Covenant, Ar tonelico Qoga : Knell of Ar Ciel, la série Puzzle & Dragons, Terra Battle, Bullet Soul, Shin Megami Tensei : Devil Survivor 2, Culdcept, Demons’ Score, les Pokémon Donjon Mystère sortis sur WiiWare uniquement au Japon, Half-Minute Hero : The Second Coming, Wizardry Online, Hero must die. again, Arad : Reversal of Fate ou encore Sin Chronicle. Particulièrement prolifique, il a aussi été arrangeur, notamment pour le Deathsmiles Arrange Album, l’album TOUHOU BAIMEINYAN, les albums d’arrangements de Ragnarök Online et tous les Super Smash Bros. sortis depuis Brawl, et créateur d’effets sonores pour Final Fantasy IV et V ainsi que Secret of Mana. Il fait également partie de plusieurs groupes, dont DESTINY 8, qui reprend des musiques des SaGa depuis 2020.

 

SaGa Emerald Beyond

 

Cette fois-ci, Satoshi Kuramochi en charge à la fois entièrement du character design et des illustrations. Il avait déjà fait partie des artistes principaux ayant travaillé sur Scarlet Grace. Cependant, l’illustratrice phare de la série, Tomomi Kobayashi, ne semble pas être de retour.

 

SaGa Emerald Beyond

 

Pour rappel, les démos de SaGa Emerald Beyond sont maintenant disponibles sur Nintendo Switch, PlayStation 4, PS5 et PC via Steam. Il faut savoir que le contenu est différent selon la plateforme. En effet, le protagoniste diffère en fonction du support. Sur PS4 et PS5, on peut jouer uniquement le héros Tsunanori Mido. Sur Switch, il s’agit exclusivement de l’héroïne Ameya Aisling. Enfin, sur PC (Steam), on joue seulement Diva No. 5.

 

SaGa Emerald Beyond

 

Résumé sur SaGa Emerald Beyond

 

SaGa Emerald Beyond est un tout nouvel épisode qui reprend les systèmes de combat et de scénario emblématique de la série que l’on appelle « Free-Form ». Il est pensé à la fois pour les fans de longue date et les néophytes. On suivra les récits uniques et dramatiques de six protagonistes qui feront partie de cinq groupes et arcs narratifs séparés, et qui auront des parcours distincts entourés par de mystérieuses vagues d’émeraude. Chacun a justement la capacité de pouvoir observer les vagues d’émeraude qui guideront leur destin et rencontrera des personnages très variés, comme des monstres, des robots et des vampires. Il y aura par exemple un humain en mission pour protéger la barrière qui défend sa ville et qui se bat à l’aide de marionnettes douées de conscience, une sorcière sous une fausse identité tentant de récupérer la magie qu’elle a perdue et qui se fait passer pour une écolière, un duo de justicières, une cantatrice mécanique dépossédée de son corps et de sa voix, ainsi qu’un seigneur vampire des ténèbres qui est récemment revenu au monde afin de récupérer sa couronne et reprendre la place qui lui revient de droit en tant que maître de son monde. On pourra sélectionner le protagoniste de notre choix quand on le voudra et suivre ses aventures à travers 17 mondes interconnectés à la poursuite de ses objectifs.

 

SaGa Emerald Beyond

 

SaGa Emerald Beyond embarquera encore une fois un système de combats au tour par tour unique où l’on pourra interrompre les actions de l’ennemi et déchaîner des attaques combinées dévastatrices en utiliser des Glimmers et des combos. Square Enix promet que le système de scénario Free-Form sera poussé encore plus loin en offrant plus de libertés que jamais pour changer le déroulement de l’histoire, chaque intrigue étant modifiée par les choix et les actions effectués au cours de l’aventure. Pour bien suivre le scénario, on pourra consulter les différents récits avec de multiples embranchements.

 

SaGa Emerald Beyond

 

En utilisant la Jonction, on pourra voyager dans les 17 mondes qui seront composés de cultures et de paysages totalement différents. On verra par exemple des gratte-ciels, des environnements recouverts de verdure, un monde gouverné par cinq sorcières, un autre sous le règne de vampires… Même en choisissant le même protagoniste une deuxième (voire une troisième ou même quatrième) fois pour une partie, l’histoire et les événements seront totalement différents, ce qui offrira à chaque fois une partie et une expérience inédite. Square Enix nous provient : « Aucun autre jeu de la série SaGa ne possède une histoire avec autant d’embranchements que celle de SaGa Emerald Beyond. Chaque visite sur un monde fera progresser l’histoire et débloquera de nouvelles possibilités, que ce soit pour le protagoniste ou pour nous. En progressant ainsi, l’histoire deviendra totalement unique. En plus de modifier la progression, elle affectera aussi les multiples fins potentielles de chaque protagoniste.

 

SaGa Emerald Beyond

 

Les Timeline Battles seront plus profonds que jamais stratégiquement. Des éléments classiques seront de retour, comme la possibilité d’obtenir immédiatement des capacités avec le système de Glimmer, le placement tactique des alliés avec les Formations, ou encore les attaques combinées qui permettent d’enchaîner des capacités individuelles afin de créer des attaques consécutives dévastatrices. Square Enix promet que Saga Emerald Beyond proposera la version la plus avancée du système de combat au tour par tour de SaGa à ce jour. Le nouveau système de combat permettra d’utiliser des personnages de soutien, d’interrompre les actions de l’ennemi et d’utiliser des attaques combinées en modifiant de manière stratégique l’ordre des actions des alliés. On pourra choisir les personnages qui nous rejoindront, les armes à utiliser, la formation de notre équipe et les tactiques.

 

SaGa Emerald Beyond

 

Article rédigé par Klaus et Draco.

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 21 avril 2024 à 22:40

Partager sur

  • Sorties :
  • 25 Avril 2024
  • 25 Avril 2024
  • 25 Avril 2024
  • Sorties :
  • 25 Avril 2024
  • 25 Avril 2024
  • 25 Avril 2024
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

30

MAI.

Umbraclaw

Nintendo Switch - Action Plate-formes - Inti Creates

30

MAI.

Xuan Yuan Sword 7

Nintendo Switch - A-RPG - eastasiasoft - DOMO Studio SOFTSTAR ENTERTAINMENT

20

JUIN.

Dicefolk

Nintendo Switch - RPG - Good Shepherd Entertainment - Leap Game Studios Tiny Ghoul