[Màj] Xenoblade Chronicles 3 : nouvelles infos, vidéos de gameplay et images pour les bases du système de combat, ses changements et ses nouveautés

En plus de notre grand article ou dossier récapitulant toutes les informations révélées jusqu’à présent sur Xenoblade Chronicles 3 par Nintendo et Monolith Soft, nous avons décidé d’en publier un autre cette semaine puisque Nintendo a révélé tout ce qu’il faut savoir sur les bases du système de combat dans le cadre des « Xenoblade Note », avec une présentation plus détaillée par rapport à ce qui a été montré sur le compte Twitter officiel de Xenoblade Chronicles, mais aussi des vidéos de gameplay supplémentaires. Nous avons pris le soin de prendre des captures d’écran en plus d’inclure les nouvelles images officielles, et les séquences montrées sur Twitter sont désormais de meilleure qualité. Bien sûr, si vous voulez consulter beaucoup plus d’informations sur le jeu, nous vous invitons à jeter un œil à notre article précédent.

 

 

Les Lames

 

Tout d’abord, Nintendo a fait un petit rappel des informations divulguées sur Twitter, en apportant des précisions supplémentaires (nous en donnions déjà une partie via notre récapitulatif, qui comporte aussi des analyses). Les soldats de Keves et Agnus, les nations du monde du jeu, Aionios, peuvent générer leurs propres armes. C’est pour cela que lors des séquences d’exploration aperçues dans les vidéos et les images, on ne voit pas les armes, car ils ont la capacité de les matérialiser (quant à savoir comment exactement, cela n’a pas été précisé, mais c’est dans tous les cas en lien avec des éléments de l’intrigue). Ces armes se nomment « Lames », un terme que l’on retrouve également dans Xenoblade Chronicles 2.

Nintendo ne donne pas plus de précisions sur ce terme et ne cite pas les Pilotes, les porteurs de Lames dans Xenoblade Chronicles 2. Toutefois, dans Xenoblade Chronicles 3, on sait que chaque Lame est le reflet de son propriétaire et qu’il en existe de toutes sortes, comme des épées, des fusils, des boucliers ou des lances. Mais en changeant de classe, les personnages peuvent matérialiser des armes différentes (plus d’informations au sujet des classes dans notre article précédent). Dans Xenoblade Chronicles 2, les Lames sont des êtres à part entière et ont des formes humanoïdes qui prêtent leurs armes à leur propriétaire possédant un cristal-cœur, mais dans Xenoblade Chronicles 3, on peut voir que ce sont uniquement des armes… à moins que les personnages eux-mêmes y soient liés puisque certains ont des caractéristiques ressemblant beaucoup à celles des Lames.

 

 

Dans la nouvelle bande-annonce, on entend Noah dire qu’il « ne connaît pas ce type de Lame, mais que toutes ses techniques défilent dans sa tête » (c’était d’ailleurs la première fois que le terme Lame était réutilisé). Il semble d’ailleurs avoir des capacités que les autres n’ont pas, comme son bras qui peut se transformer avec l’aide de son épée dans une séquence que l’on voit dans la bande-annonce. Pour revenir aux informations partagées par Nintendo, la Lame de base de Noah est une épée rouge vif, tandis que celle de Mio prend la forme de deux anneaux identiques. Nintendo indique que ce sont les soldats qui peuvent produire ces Lames, mais n’apporte aucune précision supplémentaire.

 

 

Premières bases

 

Comme dans les autres Xenoblade Chronicles, le monde sera très vaste et habité par une grande variété de créatures. Certaines seront faciles à vaincre, tandis que d’autres ennemis seront énormes. Ce nouveau jeu permettra de mener jusqu’à 7 personnages au combat. Cependant, seuls les six protagonistes de l’aventure seront jouables. Si des héros sont rencontrés pendant l’histoire et qu’ils rejoignent l’équipe, il sera possible de choisir chacun d’eux en tant que septième personnage. Les bases du système de combat des Xenoblade Chronicles précédents seront conservées. Le combat s’engage en attaquant directement les ennemis sur le terrain, qui pourront aussi nous surprendre. C’est à nous de décider de les combattre ou non, en dehors des batailles liées à l’histoire.

 

 

Attention cependant, certains ennemis peuvent être beaucoup trop forts, et si c’est le cas, il est fortement recommandé de fuir tout de suite. Savoir quels ennemis on peut affronter et quand fuir est la clé de la survie. Si le niveau d’un ennemi est à peine un peu plus élevé que celui des personnages, on peut aller l’affronter, mais il vaut mieux bien se préparer avant d’essayer. Cela n’est pas précisé dans les informations divulguées par Nintendo et Monolith Soft, mais en plus de l’apparence des ennemis, on saura si certains sont très puissants ou non en vérifiant les indications à l’écran, comme le niveau et la couleur sur les noms des adversaires.

 

 

Les rôles

 

Chaque héros peut être contrôlé. Il faut savoir qu’il y a trois rôles principaux pour les personnages : combattant, protecteur et soigneur. Chacun a ses propres forces et ses faiblesses. Noah est un combattant dont les capacités sont plutôt bien équilibrées et qui est doué pour combattre les boss. Chaque personnage a ses propres techniques et par exemple pour Noah, il dispose d’un art qui inflige plus de dégâts en attaquant l’ennemi par l’arrière. Sena est aussi une combattante et dispose d’un art qui inflige plus de dégâts en attaquant l’ennemi par le côté latéral. Mio a le rôle de protecteur et peut esquiver facilement les attaques tout en attirant l’attention des ennemis. C’est aussi le cas de Lanz, qui possède un art attirant tout de suite l’attention de l’ennemi. Enfin, nous avons les deux soigneurs du groupe : Eunie et Taion. Par exemple, Eunie peut soigner tous les alliés autour d’elle grâce à un de ses arts, tandis que Taion dispose d’un art ayant pour effet d’endormir les ennemis.

 

 

  • Combattant : la force dans ce rôle réside tout simplement dans l’attaque. Les combattants peuvent infliger beaucoup de dégâts en attaquant les ennemis à partir de leurs flancs ou de leur dos. Leur puissance d’attaque très élevée les rend cependant très susceptibles d’être ciblés par des ennemis, ce qui, en même temps, rend difficile le fait d’atteindre les points faibles. Les combattants doivent être capables d’éviter les attaques afin de frapper les ennemis depuis une position avantageuse. Pour cela, en plus de certains arts qui peuvent être utiles, ils pourront aussi compter sur l’aide des autres personnages ayant des rôles différents.

 

 

  • Protecteur : doué pour se défendre, encaisser les attaques ennemies et attirer l’attention (haine) des adversaires tout en empêchant les attaques d’être dirigées vers les coéquipiers. Ils peuvent être placés au front pour se mettre au plus près des ennemis, de sorte qu’ils n’atteignent pas les alliés. Les combattants et les soigneurs sont susceptibles d’être ciblés par des ennemis lorsqu’ils utilisent leurs compétences, c’est pourquoi un protecteur est un membre très important de l’équipe car il peut atténuer la pression de ses alliés en attirant l’attention des ennemis pour protéger ainsi ses camarades.

 

 

  • Soigneur : ils soutiennent l’équipe en utilisant des compétences pour récupérer des points de vie, booster l’attaque et la défense des alliés ainsi que rallier les alliés en difficulté. Sans soigneurs si l’on se bat contre des ennemis coriaces ou sans être bien préparé, les points de vie seront rapidement épuisés. Ils peuvent même faire revivre des personnages qui n’ont plus de points de vie. Les attaques ennemies pouvant réduire très rapidement les points de vie de l’équipe, le rôle d’un soigneur est crucial, surtout pour les combats contre des adversaires particulièrement coriaces. Cependant, comme le combattant, le rôle de soigneur est facilement ciblé par les ennemis et il faut donc faire attention lors du positionnement par rapport aux adversaires.

 

 

Durant les combats, lorsqu’un ennemi cible un personnage, une ligne s’affiche à l’écran permettant de savoir quel est le personnage ciblé. Cette ligne peut être de deux couleurs : rouge si un combattant ou un soigneur (qui ont une défense plus faible que les protecteurs) est ciblé, bleue si un protecteur est ciblé. Il vaut mieux que la ligne soit bleue, car les protecteurs ont une meilleure défense. Si un combattant est ciblé par un ennemi, il peut avoir facilement des ennuis. Il faudrait donc faire intervenir un protecteur pour le protéger dès que possible. Afin de prendre le dessus pendant les batailles, il faudra garder à l’esprit les forces et les faiblesses de chaque rôle et repositionner les personnages en conséquence selon le déroulement des combats. À noter que Nintendo précise qu’il sera possible de relier les lignes entre bleues entre elles. Cela signifie simplement qu’un protecteur peut se déplacer pour lier sa ligne bleue à un autre ennemi afin qu’il soit visé et ainsi protéger ses alliés.

 

 

En tant que guérisseuse, Eunie a un art avec un effet puissant : il lui permet d’utiliser un cercle autour de la zone où l’art est utilisé, permettant de soigner les compagnons à portée. Tant que l’on reste dans ce cercle, les points de vie se reviennent progressivement. Cela sera souvent la clé de la survie, surtout si les ennemis arrivent à atteindre les faiblesses des personnages. Les soigneurs ont aussi un autre avantage : des arts permettant de réveiller et ranimer les camarades tombés au combat en s’approchant d’eux et en maintenant le bouton A enfoncé. Bien sûr, étant donné que seul le soigneur peut ranimer un allié, il faudra aussi faire en sorte qu’il ne tombe pas lui-même au combat.

 

 

 

Si l’ennemi nous prend pour cible et que l’on est en difficulté, surtout en étant un combattant, il faudra essayer de changer vite de formation pour s’abriter près du protecteur afin de se protéger. Dans le même temps, le soigneur pourra venir nous soigner. À l’inverse, si le protecteur est pris pour cible, le combattant peut, soit se placer derrière lui, soit aller attaquer l’ennemi sans se soucier d’être ciblé. Selon la situation, il faudra changer les positions des alliés en prenant bien en compte les rôles, tout en gardant un œil sur les points de vie de chacun.

 

 

Le déplacement rapide

 

Ensuite, Nintendo a abordé deux points qui n’avaient pas été évoqués jusque-là. Le premier est le déplacement rapide. Pendant le combat, on pourra temporairement rétracter l’arme du personnage que l’on contrôle et se déplacer sur une certaine distance à grande vitesse. Il s’agit donc du déplacement rapide, qui peut être très utile pour changer de formation facilement, esquiver des attaques, mieux fuir, etc.

 

 

Alterner entre chaque personnage durant les déplacements, y compris au combat

 

Le deuxième et dernier point est assez important. Il s’agit de la possibilité de passer d’un personnage à l’autre (Noah, Mio, Lanz, Sena, Eunie et Taion) pendant les déplacements dans le monde d’Aionios, mais aussi durant les combats. Nous n’avons pas encore vu cela dans les vidéos montrant les combats, mais c’est la première fois qu’un Xenoblade Chronicles offrira cette possibilité. Dans Xenoblade Chronicles 2 : Torna – The Golden Country, il était possible d’alterner entre un Pilote et ses deux Lames, mais on ne pouvait pas changer de Pilote en plein combat. Dans Xenoblade Chronicles 3, on pourra donc alterner entre tous les personnages présents sur le champ de bataille à tout moment. Concernant les personnages contrôlés par le jeu, ils agiront automatiquement en utilisant leurs arts, ce qui permettra d’avoir le temps d’élaborer des stratégies de notre côté. Dans la vidéo ci-dessous, on peut voir qu’il sera possible d’alterner entre chaque personnage à l’aide d’une simple pression sur un bouton.

 

 

Note : dans certaines vidéos de gameplay et plusieurs images, on peut voir que l’interface n’apparaît pas. Cela concerne à la fois les icônes dans les déplacements sur le terrain et celles du système de combat. On peut supposer que les paramètres permettront de supprimer totalement ou en partie l’interface. Dans Xenoblade Chronicles 2 et Xenoblade Chronicles 3, il existe des options qui permettent d’enlever des éléments de l’interface, mais pas tous. Pour les déplacements sur le terrain, cela est facilement imaginable, mais nous avons un doute en ce qui concerne le système de combat. Dans tous les cas, Nintendo et Monolith Soft n’ont pour le moment apporté aucune précision concernant la possibilité de modifier ou supprimer ce qui apparaît à l’écran. Nous attendons donc des informations officielles à ce sujet.

 

Mise à jour du 6 mai : il n’y a pas eu de nouvelles informations sur le jeu entre le 2 et le 5 mai, mais ce 6 mai, une vidéo inédite a été diffusée sur le compte Twitter officiel de la série. Attention, cette partie de l’article va aborder des éléments importants de l’histoire (avec nos propres suppositions basées sur des informations et des découvertes faites précédemment).

 

 

Cette vidéo montre un extrait d’une cinématique qui se déroule dans le passé, où Noah, des personnages qui ressemblent aux Hayenthes (comme Eunie, qui est peut-être d’ailleurs aussi présente sur les lieux) et un autre qui semble être Lanz, font face à un robot qui va les attaquer. Tout à coup, quelqu’un arrive pour éliminer ce robot, et il s’agit d’Ethel. C’est la fameuse scène où Ethel sauve Noah. On apprend ainsi que les deux personnages étaient déjà des soldats de Keves alors qu’ils n’étaient que des enfants, et qu’il existait aussi déjà d’autres enfants soldats. Les personnages que l’on voit avec Noah sont aussi des enfants soldats de Keves. Dans la cinématique, on peut voir que la ville ressemble beaucoup à Alba Cavanich, la capitale de l’Empire de Mor Ardain qui se situe sur le Titan du même nom dans Xenoblade Chronicles 2. Elle a été attaquée par Agnus, et le robot qui fait face à Noah et ses amis fait partie de cette nation. Depuis ce jour où ils ont été sauvés par Ethel, Noah et ses amis l’admirent. Mais dans le présent, pourquoi les traite-t-elle comme des ennemis et carrément des monstres…

 

 

Il y a un autre détail particulièrement important dans cette scène : la marque sur la poitrine d’Ethel. On peut voir qu’elle est rouge, ce qui semble confirmer ce que l’on pense sur les 10 années qu’ont les soldats pour se battre, comme expliqué dans notre dossier. La marque symbolise visiblement le temps qu’il reste aux soldats pour vivre. Dans la nouvelle bande-annonce et sur son illustration avec son apparence du présent, la marque d’Ethel est grise, et il lui resterait donc très peu de temps à vivre, ce qui semble aussi expliquer pourquoi sa vision est altérée lorsqu’elle regarde le groupe de Noah. Quant aux autres personnages portant cette marque, à savoir Noah, Lanz, Eunie et Taion, elles sont encore teintées légèrement de rouge, ce qui signifierait alors qu’ils ont plus de temps à vivre. Ethel qui apparaît dans la scène ci-dessus vient certainement de devenir soldate et a déjà des capacités très puissantes. Le fait qu’elle soit devenue commandante militaire plus tard n’est donc pas étonnant.

 

 

Rappel sur la sortie du jeu

 

Xenoblade Chronicles 3 sortira le 29 juillet prochain sur Switch mondialement, en physique et en téléchargement. Par ailleurs, une Édition Collector limitée sera également proposée. Elle sera disponible exclusivement via la boutique My Nintendo Store. Les précommandes ont déjà débuté au Japon et le prix de cette édition est donc de 12 078 yens (environ 87 €). En France, il est possible de s’inscrire ici avec une adresse e-mail afin de recevoir une notification lorsque les précommandes ouvriront. Cette Édition Collector comprendra une illustration de couverture réalisée par le character designer Masatsugu Saito, un livret d’illustration de 250 pages à couverture rigide et entièrement coloré ainsi qu’un boîtier en métal.

 

 

Pour les personnes qui se posent des questions au sujet du doublage, le site officiel de Nintendo of Europe indique bien que les voix seront disponibles en anglais et en japonais. La version européenne de la deuxième bande-annonce indiquait que le jeu sera disponible avec les voix en anglais, sans faire mention des voix japonaises, mais ces dernières seront donc bien aussi incluses. Les précommandes de Xenoblade Chronicles 3 ont déjà commencé pour la version téléchargeable sur l’eShop et le site de Nintendo au prix de 59,99 €.

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 29 avril 2022 à 0:00

Partager sur

  • Sorties :
  • 29 Juillet 2022
  • 29 Juillet 2022
  • 29 Juillet 2022
  • Sorties :
  • 29 Juillet 2022
  • 29 Juillet 2022
  • 29 Juillet 2022
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

18

AVR.

Ikki Unite

Nintendo Switch - A-RPG - Plug In Digital SunSoft - SunSoft

19

AVR.

Ready, Steady, Ship!

Nintendo Switch - Action Réflexion Puzzle - Untold Tales - Martynas Cibulis