Test Immortals Fenyx Rising

En résumé

  • Sorties :
  • 3 Decembre 2020
  • 3 Decembre 2020
  • 2020

L'avis de Skyward

Immortals Fenyx Rising, considéré indépendamment des autres licences auxquelles on lui prête des ressemblances, est loin d’être un mauvais jeu. C’est un open world ambitieux, aux environnements riches et variés et à la narration solidement inspirée de la mythologie grecque, bien qu’enrobée d’un humour parfois un peu trop gamin. Le gameplay est fun, et les choses à faire plus que nombreuses, pour une durée de vie très correcte de 22 heures en ligne droite pouvant aisément être portée à plus de 40 si on prend le temps pour finir. On lui reprochera des limitations techniques sur Switch, comme de l’aliasing, mais loin d’être trop choquantes ou de rendre le jeu injouable, ainsi qu’une certaine répétitivité dans les quêtes et les épreuves. Le chara design est également loin d’être impressionnant, malgré la beauté du jeu par ailleurs. Après, il faut être aveugle pour ne pas voir les emprunts un peu trop marqués à d’autres open worlds et notamment Breath of the Wild. Les plus négatifs crieront au plagiat, vu le nombre élevé de mécanismes très similaires, tandis que les plus positifs se réjouiront de la possibilité de jouer à une nouvelle aventure comportant des éléments de gameplay familiers et salués. Le jeu se distingue par ailleurs suffisamment d’un point de vue narration et combat pour ne pas être traité comme une simple copie conforme.

Les plus

  • La beauté des environnements
  • La justesse des mentions aux mythes grecs
  • Une narration fun et originale
  • Une bonne durée de vie
  • Un grand nombre de tâches à accomplir
  • Des combats dynamiques
  • Des énigmes bien pensées

Les moins

  • La répétitivité de certaines épreuves
  • La laideur des personnages et la médiocrité de l’animation
  • Les faiblesses techniques marquées sur Switch
  • Des mécanismes de gameplay un peu trop « inspirés » d’autres jeux
  • Nintendo-Difference

    par Skyward

    le 22 décembre 2020 13:12

Quand Ubisoft annonce une nouvelle licence, on est toujours un peu curieux. Lorsque les premiers trailers de Immortals Fenyx Rising ont commencé à pleuvoir, les joueurs y sont rapidement allés de leurs petits commentaires, témoignant de leur perplexité quant au design des personnages, ou comparant le gameplay à celui de The Legend of Zelda : Breath of the Wild. C’est un ambitieux open world dans l’univers de la mythologie grecque que semble proposer Ubisoft en cette fin d’année morose. Ce jeu n’est-il qu’une pâle copie de Zelda ou possède-t-il des spécificités et un style propre ? Le gameplay est-il au niveau de l’ambition de ce titre ?

Mythos logiques

Le titan Typhon s’est rebellé contre les dieux qui l’ont neutralisé et enfermé dans le Tartare. Depuis sa libération, il sème la terreur sur l’Île d’Or et a maudit Héphaïstos, Athéna, Aphrodite et Arès qui sont désormais introuvables. Seul Hermès et Zeus ont réussi à lui échapper et cherchent un moyen de le vaincre à nouveau. Zeus se rend auprès de Prométhée pour essayer d’obtenir des informations, et celui-ci commence à lui raconter l’histoire de Fenyx, héroïne humaine qui pourrait bien sauver l’Olympe.

Fenyx (que l’on présentera ici au féminin bien qu’il soit possible de choisir son genre et personnaliser son physique de manière sommaire dans le jeu) est une simple porteuse de bouclier, qui s’échoue sur l’Île d’Or, demeure des dieux de l’Olympe, à la suite d’un naufrage. Elle est athlétique et férue de mythologie, mais n’avait pas eu l’occasion de briller en tant qu’héroïne avant cet incident. Malheureusement, une fois sur l’île, elle réalise que tous les habitants du coin, ainsi que les membres de son équipage se sont changés en pierre à cause de Typhon, et que les lieux semblent plus ou moins désolés. Elle rencontre rapidement Hermès, qu’elle sauve d’une situation tendue impliquant une créature volante. Il lui explique qu’il n’a d’autre choix que de compter sur elle pour trouver ses amis et enfermer Typhon. Désireuse d’aider son frère et ses camarades pétrifiés, et ayant soif d’aventure, Fenyx n’hésite pas une seconde.

Toute la narration du jeu repose sur les échanges entre Zeus et Héphaïstos, qui commentent la moindre action de l’héroïne avec un humour souvent potache. Certains trouveront cela lourd, d’autres apprécieront un jeu qui comporte une histoire solide mais ne se prenant pas trop au sérieux. Les légendes issues de la mythologie grecque sont retranscrites avec fidélité et humour, et le jeu est blindé d’anecdotes. On retrouve par exemple des références à la romance d’Eros et Psyché, à la naissance d’Aphrodite ou aux travaux d’Hercule.

Visions d’Olympe

Esthétiquement, les paysages du jeu sont magnifiques. Immortals Fenyx Rising comporte plusieurs régions représentatives des dieux qui les gouvernent et donc aux thèmes variés. Une vallée verdoyante et fleurie pour Aphrodite, une forêt aux milles temples pour Athéna ou des plaines dévastées par la guerre pour Arès. Tout comme dans Breath of the Wild, il est possible de prendre de la hauteur en faisant de l’escalade pour pouvoir mieux observer le paysage, et la carte de chaque région se découvre en accédant au sommet des statues des dieux, qui sont les plus hauts points de chaque zone. Chaque région comporte un nombre incalculable de grottes, collines et temples à explorer. Dans l’ensemble, les environnements sont un régal pour les yeux, mais on reprochera malheureusement sur Switch et surtout en mode portable un aliasing assez marqué. Par ailleurs, si les paysages sont superbes, les personnages sont un peu plus douteux visuellement. Le principal reproche que l’on peut faire au chara design est son manque d’originalité, les personnages ayant des têtes à apparaître dans un jeu mobile cheap, et leurs animations pendant les cinématiques étant loin d’être convaincantes. Les ennemis ont quant à eux un design simple mais sympathique, mais leur variété est insuffisamment élevée, puisque l’on va retrouver beaucoup d’espèces très similaires tout au long du jeu, avec des variations de couleur pour justifier leur différence de puissance.

Sonorités divines

Musicalement, les compositions épiques font leur job dans la plupart des contextes, sans cependant devenir des hymnes mémorables dont on se souviendra une fois la console éteinte. Bien entendu, les musiques sont adaptées aux circonstances et aux environnements, mais on n’en attend pas moins d’un jeu de cette envergure. En revanche, si l’orchestration est fort sympathique en tant que musique d’accompagnement, on est loin d’un travail aussi organique et poussé que dans un Breath of the Wild, où tout l’environnement sonore était travaillé pour se fondre dans l’aventure.

L’Odyssée de Fenyx

D’un point de vue gameplay et exploration, il y a pléthore de choses à faire. Le but de Fenyx est de rallier les dieux piégés par Typhon à sa cause, et, pour ce faire, elle est libre d’explorer tout le territoire à sa guise. En plus des quêtes principales qui lui font traverser d’immenses étendues et résoudre des puzzles à grande échelle, il existe un grand nombre de quêtes secondaires, ainsi que des tâches à accomplir qui ont pour but principal d’obtenir des améliorations. Fenyx est notamment chargée de ratisser au peigne fin le territoire afin de trouver de l’Ambroisie qui lui permet d’allonger sa barre de vie, de résoudre les énigmes des cryptes du Tartare (qui sont très fortement inspirées des Sanctuaires de Breath of the Wild) afin d’obtenir des morceaux de foudre de Zeus, ou encore de s’attaquer aux défis mythiques, petites épreuves éparpillées sur toute l’Île d’Or. On reprochera à ces énigmes et ces épreuves d’être trop souvent très similaires dans le principe, bien que nombreuses, et de trop se reposer sur deux compétences de Fenyx : le tir à l’arc et la possibilité de porter des objets lourds par télékinésie.

Galope comme Pégase, vole comme Icare

Afin de se déplacer sur le territoire, Fenyx possède un arsenal de techniques. Tout d’abord elle peut se déplacer à pied en utilisant notamment un pouvoir lui permettant de courir à toute vitesse. Elle peut également apprivoiser des montures, et les invoquer par la suite pour se déplacer plus rapidement. Elle obtient très vite les ailes de Dédale qui lui permettent de planer sur de longues distances, et elle peut également escalader à peu près toute surface pour atteindre les hauteurs. Il faut noter que tous ces efforts sont coûteux en énergie, et que Fenyx possède une jauge de stamina à surveiller afin de ne pas s’épuiser en plein vol ou en cours de grimpette. Au cours de ses longues traversées de la map, Fenyx peut être confrontée à des phases de colère de Typhon, où elle doit faire attention à ne pas se faire écraser par des éclats de roche. Elle peut également se retrouver accidentellement dans des zones spectrales où elle est pourchassée par des versions corrompues de héros de la mythologie, comme Achille ou Atalante. Afin de se débarrasser de ces spectres une fois pour toutes, elle doit les vaincre dans leur crypte dédiée. Enfin, le territoire contient un grand nombre de coffres gardés ou non à découvrir.

La force des grands champions

Le jeu ne possède pas de système de niveaux, toutes les améliorations doivent donc être débloquées en effectuant des quêtes ou en ramassant des items, puis en se rendant dans un hub central nommé la Halle des dieux. Ainsi, Fenyx peut améliorer sa jauge de santé en ramassant suffisamment d’Ambroisie, tandis que pour améliorer la stamina, elle doit utiliser les morceaux de foudre de Zeus trouvés dans les cryptes du Tartare. Il est possible d’améliorer ses armes en ramassant des cristaux trouvés dans les coffres éparpillés sur la map. Les armes sont d’ailleurs indestructibles, et ne se distinguent entre elles que par des bonus au combat, et non pas par une différence de puissance.

Pour améliorer les compétences de Fenyx en déplacement et débloquer des combos et techniques de combat, il faut récolter des pièces de Charon en accomplissant des défis mythiques. Enfin, un des éléments les plus cruciaux que l’on puisse trouver dans la Halle, ainsi que dans d’autres endroits du jeu : les chaudrons de Circé, qui sont des points où Fenyx peut se concocter des potions qui permettent de remplir sa jauge de santé ou stamina, ou d’améliorer sensiblement son attaque et sa défense, à base d’ingrédients de base récupérables un petit peu partout dans la nature. Ces potions sont améliorables en cours de partie, et facilitent grandement les phases de combat.

Dans la Halle des dieux, Hermès propose également un certain nombre de challenges à effectuer afin de débloquer des récompenses (comme vaincre un certain nombre d’ennemis, apprivoiser un certain nombre de montures), et il est intéressant de noter qu’une partie de ces défis se met à jour en ligne, et change donc en fonction des jours.

Combats herculéens

D’un point de vue combat, Immortals Fenyx Rising est assez simple, et rappelle plutôt le système des jeux Assassin’s Creed. Fenyx possède une arme légère (une épée), une arme lourde (sa hache), et un arc. Il est donc possible au cours des combats d’attaquer, de parer et d’esquiver les attaques ennemies. Une esquive réussie permet de ralentir le temps et en profiter pour se défouler sur l’ennemi. Au bout d’un certain nombre de parades ou d’attaques lourdes portées à l’ennemi, celui-ci se retrouve assommé, ce qui permet de lui asséner un paquet d’attaques. Les combats peuvent être difficiles, mais si on s’arme de potions et que l’on apprend à parer et esquiver proprement, il est possible de vaincre assez tôt des ennemis tout à fait redoutables. Enfin, les compétences au combat de Fenyx peuvent être améliorées en débloquant de nouveaux combos par exemple.

LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

21

JAN.

Shing!

Nintendo Switch - Beat them all - PixelHeart - Mass Creation

22

JAN.

Bladed Fury

Nintendo Switch - Action - PM Studios - NEXT Studios

22

JAN.

Gravity Heroes

Nintendo Switch - Action Plate-formes Shoot them up - PQube - Studica Solution Electric Monkeys

26

JAN.

Cyber Shadow

Nintendo Switch - Action Plate-formes - Yacht Club Games - Mechanical Head Studios

28

JAN.

Disjunction

Nintendo Switch - A-RPG - Sold Out - Ape Tribe Games