Test Nintendo Switch de Baba Is You

En résumé

  • Sorties :
  • 13 Mars 2019
  • 13 Mars 2019
  • 16 Decembre 2019

L'avis de Greg-sHAOlink

Ces dernières années, peu de puzzle-games peuvent se targuer d’avoir fait autant l’unanimité que Baba Is You. Une fois le masque trompeur de la simplicité et de la candeur tombé, un monstre de complexité et d’intelligence se révèle dans toute sa splendeur. On reste ébahi et parfois stupéfait par la résistance que les puzzles opposent à l’intelligence du joueur, forçant parfois même à l’abandon. Le jeu ne fait aucun cadeau, mais n’est pas pour autant punitif et les solutions sont toujours absolument logiques. Après avoir digéré un échec initial en s’essayant à d’autres niveaux, voire tout simplement en prenant l’air, on revient avec grand plaisir se mesurer à ce casse-tête retors, jusqu’à l’achever enfin. Si vous n’avez pas peur de confronter votre matière grise à un challenge digne de ce nom, ce jeu est pour vous. Le sentiment d’accomplissement qu’il procure à chaque fin de niveau est incroyable. Baba Is Grisant.

Les plus

  • Un concept extrêmement intelligent
  • Se renouvèle sans cesse jusqu’au bout
  • Un vrai challenge pour les méninges
  • Très riche et très complet

Les moins

  • Pas d’autres versions que l’anglaise
  • Une courbe d’apprentissage abrupte
  • Nintendo-Difference

    par Greg-sHAOlink

    le 6 février 2021 17:03

Depuis une version prototype présentée en 2017, jusqu’à la version finale sortie sur PC et Nintendo Switch en mars 2019, on ne peut que se demander ce qui a bien pu se passer dans l’esprit de ce jeune Finlandais, Arvi Teikari, pour qu’il en arrive à fabriquer le puzzle-game le plus incroyablement tordu de ces dernières années. Folie furieuse ou élan de génie qui a laissé tout le monde sur place ? La frontière entre les deux est toujours ténue, mais pour ce qui est de Baba Is You, on sera tenté de faire pencher la balance en faveur d’un visionnaire à l’imagination incroyable.


Baba Is Retourne Les Cerveaux

Le concept est a priori fort simple et reprend grosso modo les principes du sokoban : pousser des blocs dans un labyrinthe jusqu’à en trouver la sortie. Le challenge consiste à trouver le bon ordre ou la direction adéquate dans laquelle pousser les blocs, afin de ne pas se retrouver coincé en chemin. Pour corser le tout, des murs ou des pièges se dressent tout autour pour entraver le joueur, de manière plus ou moins visible selon les versions. Les règles qui définissent l’environnement dans lequel on évolue sont bien évidemment encodées et inchangeables.

C’est là que Baba Is You transcende le genre. En effet, les blocs qui sont poussés ici correspondent aux définitions-mêmes du cadre de chaque niveau. Ainsi, le joueur contrôle Baba, parce que l’on peut voir à l’écran trois blocs collés les uns aux autres, formant « Baba », « Is », « You ». Si l’un de ces blocs venait à être déplacé et ainsi modifier la phrase « Baba Is You », alors le joueur ne serait plus Baba et serait alors dans l’impossibilité de bouger. De même, un mur est un obstacle tant que « Wall Is Stop » ; si on enlève « Stop », alors on peut traverser les murs. Et si on en profite pour apporter le bloc « Wall » près de « Baba Is You » et remplacer « Baba » par « Wall », on peut alors se déplacer en incarnant non plus Baba… mais les murs (« Wall Is You »).

Le but consiste donc à former les bonnes phrases en déplaçant les blocs-mots dans un ordre particulier, afin d’atteindre une autre partie du niveau et récupérer d’autres blocs-mots, former ensuite d’autres phrases, et ainsi de suite jusqu’à formuler un « Flag Is Win » (ou un « Rock Is Win », ou d’autres encore), et toucher ledit drapeau pour remporter la partie. Toute la complexité vient du fait qu’il faut comprendre les limitations de base de l’environnement, les modifier pour pouvoir se déplacer au sein du labyrinthe, et reformer enfin les conditions de la victoire. Et c’est plus facile à dire qu’à faire.

Baba Is Your Daddy

Si les premiers niveaux aux allures de tutoriel permettent d’assimiler les mécaniques de base assez facilement, on se retrouve vite refroidi par des puzzles qui semblent, de prime abord, impossibles à résoudre. On a beau tenter d’agencer les termes en croisant un même verbe avec plusieurs sujets et compléments, ou au contraire en ayant un même complément pour deux sujets différents, certains casse-têtes semblent être littéralement faits pour cela : nous casser la tête. Jusqu’à cette étincelle, cette fulgurance, qui pointe vers la solution, si évidente, si logique, mais pourtant si évasive pendant les trente dernières minutes infructueuses.

Baba Is You est difficile, extrêmement difficile. Bien que les nouvelles règles soient introduites petit à petit, apportant avec elles de toutes nouvelles façons d’aborder les niveaux, chacun de ces derniers ne reprend que très rarement les mêmes engrenages que les précédents. Dès lors, si certains stages peuvent être solutionnés plutôt vite pour peu que l’on ait compris la méthode demandée, d’autres pourront prendre plusieurs heures ne serait-ce que pour en comprendre le sens. Si on apprécie forcément la variété et l’absence quasi-totale de redite, on regrette cependant des courbes d’apprentissage et de difficulté désynchronisées, d’autant plus que certains blocs-mots ne sont pas si explicites qu’ils n’en ont l’air.

Le plaisir doit alors venir de l’expérimentation, tenter de passer par une route avec un set de conditions, puis une autre, et une autre encore. Heureusement, il est possible de revenir sur ses pas en appuyant sur la touche X pour défaire les dernières actions entreprises, voire de réinitialiser le niveau entièrement grâce aux touches L ou ZL. C’est très utile, surtout quand on pense enfin avoir trouvé la solution pour se retrouver finalement immobilisé à cause d’un faux pas. Il est à noter que la plupart des niveaux n’ont pas qu’une seule solution et il est toujours intéressant de découvrir d’autres façons de s’en sortir.

Baba Is Infinite

La progression de niveau en niveau se fait à partir d’un hub central, lequel regroupe une dizaine de sous-mondes, eux-mêmes découpés en de nombreux niveaux. Pour pouvoir accéder aux mondes suivants, il faudra terminer une partie seulement des stages du monde en cours. Ainsi, même sans arriver à comprendre comment faire pour que « Baba On Wall And Text And Baba And Rock And Flag Is Win » (véridique, et infernal…), on peut continuer sa progression en laissant certains puzzles de côté.

Bien que chaque niveau soit relativement indépendant du précédent, chaque monde représente tout de même un thème exploitant une même idée sous différents angles. Par exemple, le monde « Rocket Trip », avec pour thématique l’espace, introduit le concept « Fall » et transforme les niveaux en 2D vue de profil, comme un plateformer, dans lesquels il faut faire en sorte que Baba ne tombe pas vers le bas de l’écran, sous peine de ne plus pouvoir remonter. Le monde « Meta », quant à lui, sera un niveau en tant que tel à résoudre, afin de pouvoir accéder aux niveaux qu’il renferme en son sein (d’où le nom « méta »). Au total, ce ne sont pas moins de 226 puzzles qu’il faudra terminer, certains demandant même d’être refaits plusieurs fois afin d’obtenir l’ensemble des 226 pistils, douze grandes fleurs et trois orbes bonus à débloquer pour le cent pour cent. Ce qui aura pris à l’auteur de ces lignes, une bonne trentaine d’heures et d’innombrables explosions de rage et de joie.

Un point sur la technique, même si ce n’est évidemment pas là que se situe l’intérêt du jeu. Visuellement, Baba Is You adopte un style ultra-minimaliste mais extrêmement clair, nuançant les environnements en changeant la couleur de fond. Une option bienvenue permet d’afficher une grille à l’écran, facilitant le coulissage des blocs éloignés. Par ailleurs, les musiques sont peu nombreuses et un poil répétitives, mais restent dans l’ensemble de qualité pour un jeu de casse-têtes, et en tout cas ne gênent pas la réflexion, ce qui est le plus important. Que ce soit en mode téléviseur ou portable, le jeu reste tout aussi agréable à parcourir. Malheureusement, bien que la langue utilisée ne soit pas bien complexe, Baba Is You est entièrement en anglais, ce qui pourra rendre l’ensemble encore plus ardu pour certains.

LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

25

FEV.

Hellpoint

Nintendo Switch - A-RPG - tinyBuildGAMES - Cradle Games

26

FEV.

Horned Knight

Nintendo Switch - Genre non défini - 2Awesome Studio - Josep Monzonis Hernandez

4

MAR.

Gnosia

Nintendo Switch - RPG Aventure - Petit Depotto

4

MAR.

Kill It With Fire

Nintendo Switch - Action FPS - tinyBuild Games - Casey Donnellan Games