Test Nintendo Switch de DC Super Hero Girls : Teen Power

En résumé

  • Sorties :
  • 4 Juin 2021
  • 4 Juin 2021
  • 4 Juin 2021

L'avis de Chozo

Modèle de jeu destiné aux enfants à partager avec les grands, DC Super Hero Girls : Teen Power, édité par Nintendo, se montre inhabituellement qualitatif pour un titre exploitant une licence aussi puissante économiquement parlant. Calibré au poil dans son gameplay, joliment modélisé, le titre surprend par sa générosité et la multitude des activités proposées en dehors des phases de baston. Ne manque qu’un mode coop et une version française complète pour en faire une vraie référence. Un modèle à suivre pour toutes ces exploitations de marques très souvent bien loin de ce que propose cette expérience.

Les plus

  • Visuellement et musicalement au top
  • Techniquement dans les clous
  • Une ambiance décontractée qui fait du bien
  • Riche en contenu
  • Un gameplay accessible et solide
  • Un bon moment de partage entre générations

Les moins

  • Pas de coop
  • Manque un doublage français
  • Des répétitions dans les environnements et les PNJ
  • Nintendo-Difference

    par Chozo

    le 16 septembre 2021 12:58

Licence essentiellement ciblée pour les jeunes filles de six à douze ans calées dans la génération à la Nickelodeon/Cartoon Network, la marque DC Super Hero Girls regroupe séries, films, livres, figurines et moult produits dérivés mis en orbite par le géant DC Entertainment de chez Warner. S’y sont greffés les spécialistes de l’exploitation de ces enseignes fructueuses, LEGO et MATTEL, tout comme Lauren Faust (Les Supers Nanas et My Little Pony) et son reboot du show télévisé sorti en 2019, dont le présent jeu en est l’adaptation. DC Super Hero Girls : Teen Power, exclusivité Switch développée par Toybox Inc., est l’exception parfaite qui confirme la règle des jeux sous licence paresseux et au mieux sympas, mais chiants. Il n’y a rien de tout ça ici.


Ça cartoon

Allez, soyons francs, lors de la première présentation du titre au cœur du Nintendo Direct du 17 février dernier, l’audience, en grande partie, l’a pris avec condescendance en mode osef, certains sont certainement allés pisser… Et pourtant, DC Super Hero Girls : Teen Power sait mélanger de manière plutôt maligne univers de superhéroïnes, humour et feel good, environnement coloré plaisant, action/aventure et tranches de vie estudiantines. Très fidèle à la série aminée, le jeu s’avère réussi visuellement, fluide, autour d’une mécanique reposant sur une Metropolis découpée en différentes zones remplies de missions, permettant de gagner en compétences et en réputation.

Le joueur y incarne le trio composé de Supergirl, Wonder Woman et Batgirl, bien motivées pour reconstruire la cité et son lycée chamboulés par la société nébuleuse Lexcorp, représentée par l’inévitable Lex Luthor. Simpliste, mais pas dénuée d’intérêt, l’histoire évolue sans temps mort, essentiellement grâce à des mécaniques et un gameplay plutôt généreux, permettant d’avancer dans un récit narré à chaque mission. Chaque combattante a son propre style pour mettre des tatanes en mode combo plutôt bien foutu. Le tout reste classique, un bouton pour l’attaque basique, un autre pour l’esquive, une combinaison pour s’élever dans le ciel, dévoilant un game design élaboré sur plusieurs niveaux. L’attaque spéciale n’est pas en reste, mais elle se lance à condition de récupérer un item particulier.

L’amitié vaincra

Outre la baston, l’autre facette du jeu s’appuie sur le phénomène sociétal des réseaux sociaux, qui seront le cadre de quêtes secondaires permettant d’améliorer la réputation des héroïnes. Enquêtes, publication de photos, soutien aux riverains, ce pan du titre permet ensuite de personnaliser les accoutrements des personnages et de récupérer des objets inédits. Quelques zones ouvertes vraiment vastes devront être explorées avec toutes sortes de PNJ qui malheureusement se répètent un peu, tout comme certains éléments d’environnement (voitures, mobiliers urbains) qui réapparaissent régulièrement pour garder la fluidité au cœur du gameplay. La générosité du titre transpire par tous les pores. Riche en personnages secondaires, l’ensemble demeure ultra-accessible pour que tout enfant s’y retrouve facilement, grâce au gain de niveau permanent, tout en conservant cette satisfaction de la mission bien remplie.

Et cette notion de partage d’expérience entre adulte et enfant semble centrale dans ce titre. DC Super Hero Girls : Teen Power semble fait pour cela, autour d’un univers d’un parent un minimum proche des univers de superhéros DC et des nouvelles idoles des fillettes dans la cours de récré. Pour autant, ce partage ne se fait qu’off-game, le titre étant exclusivement solo. On aurait apprécié un mode coop. Une version doublée en français aurait été également appréciable, non pas que les voix anglaises (les vraies voix des personnages dans la série TV) ne soient désagréables, mais avec un rythme plutôt soutenu, certaines sous-titres français passent tout de même très vite auprès des joueurs n’ayant pas encore les compétences nécessaires pour lire des phrases à cette vitesse-là. Le plaisir du jeu demeure néanmoins pendant une grosse douzaine d’heures. Un titre techniquement propre, agréable à l’œil et doté d’une bande-son joyeuse et entraînante, même lors de passages parfois un poil plus sombres, aux thématiques que l’on connaît dans les œuvres DC.

LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

20

OCT.

Corpse Party

Nintendo Switch - Aventure - Marvelous Europe - Team GrisGris

26

OCT.

Shadow Corridor

Nintendo Switch - Aventure Survival-Horror - NIS America - Regista KazukiShiroma

28

OCT.

Okinawa Rush

Nintendo Switch - Beat them all Plate-formes Aventure - No Gravity Games - Sokaikan