Ty 2 : Opération Sauvetage

En résumé

  • Sorties :
  • 5 Novembre 2004
  • 12 Octobre 2004
  • Non renseignée

L'avis de Enny

Ty Le Tigre De Tasmanie 2 se révèle dans l’ensemble peu soigné et malgré des qualités au niveau de la jouabilité ne parvient pas à maintenir l’intérêt du joueur par son manque de variétés.

Les plus

  • - Une maniabilité aux petits oignons
  • - Quelques possibilités sympa

Les moins

  • Les graphismes peu soignés
  • Trop répétitif
  • Peu original
  • Nintendo-Difference

    par Enny

    le 1 mai 2006 22:00

C’est discrètement qu’était arrivé le premier épisode de Ty sur les
consoles 128 bits. Jeu de plate-forme sympatoche mais peu innovant, le
soft d’EA n’avait pour ambition que d’offrir une petite alternative à
un Super Mario Sunshine. Ty Le Tigre De Tasmanie 2 est le premier
épisode de la série qui bénéficie d’une version GBA, suivra-t-il la
voie de son aîné ?

Le diable de Tasmanie

L’aventure prend place logiquement en Tasmanie alors que Ty et sa bande
ont fondé leur centre de secours pour venir en aide à toute la
population des environs. Inutile de vous dire que notre tigre ne va pas
chômer dans les temps à venir car bien
évidemment le grand méchant émeu Cass va encore faire des siennes ayant
pour sombres projets de conquérir le monde. Afin d’arrêter Cass, Ty
pourra bien sûr compter sur ses acolytes du centre de secours qui lui
fourniront de nouveaux boomerangs plus destructeurs ou d’autres gadgets
très efficaces. Bref vous l’aurez compris, on a encore droit comme
c’est souvent le cas pour les jeux de plate-forme à un bon vieux
scénario de chez Papi Nintendo qui tient sur un post-it (et encore pas
un gros !). Mais trêve de sarcasmes, l’intérêt du jeu n’est pas là loin
de là.

Comme un boomerang

Ty Le Tigre De Tasmanie 2 se rapproche dans son fonctionnement d’un
Rayman. En effet, Ty évolue dans des niveaux qui peuvent s’étendre
aussi bien horizontalement que verticalement. Armé de ses boomerangs,
notre tigre peut éliminer ses ennemis à
distance ou au corps à corps au choix, des boomerangs qui lui
permettent aussi de planer un cours instant. On pourra aussi par
moments contrôler des Bunyips très utiles dans les passages que Ty ne
peut pas franchir lui-même. Seulement, pour piloter ces espèces de
mechas vous devrez acheter un permis à votre ami koala du centre de
secours avec des orbs que vous collecterez dans les niveaux. Le système
de progression repose d’ailleurs sur l’acquisition des différents
permis, en effet certains passages sont infranchissables sans l’aide
d’un Bunyip (Par exemple vous aurez besoin du Bunyip élévateur pour
soulever des rochers qui obstruent la voie, ou alors d’un autre Bunyip
pour éteindre des incendies, etc). Au nombre de cinq, on peut regretter
que ces mechas ne soient pas plus sollicités dans les niveaux pour se
faire du méchant (excepté le dernier qui vous servira à vous battre
contre le boss de fin). Vous aurez aussi la possibilité d’acheter des
boomerangs au centre de secours, comme par exemple des boomerangs
enflammés, des boomerangs à tête chercheuse, des boomerangs explosifs,
etc. Un boomerang vous servira même de grappin pour certains passages
plate-forme. Toutefois, si à première vue toute cette panoplie d’armes
semble augurer d’une grande variété de gameplay, il en est tout autre
en vérité. En effet on peut regretter que ces différentes armes n’aient
pas été mises à profit du jeu à la manière d’un Metroid. Ici, on se
servira toujours
du même boomerang, c’est à dire le plus efficace, il n’y a pas
d’ennemis plus sensibles à une arme qu’à une autre ce qui nous conduit
finalement à n’utiliser qu’un seul type de boomerang, d’autant plus que
l’interface du choix de son arme n’est pas des plus rapides. Un défaut
d’ailleurs accentué par un bestiaire ridicule. #row_endOn passe le plus clair
de son temps à tuer des lézards abrutis ou des araignées qui tombent du
plafond ! Il n’y a franchement aucune difficulté dans le soft d’EA et
un joueur confirmé devra y mettre du sien pour voir s’afficher le game
over. Même les boss qui ponctuent les niveaux ne représentent pas un
obstacle assez coriace pour entraver votre progression.

Problèmes dans le bush

Toutefois, Ty Le Tigre De Tasmanie 2 propose une jouabilité soignée, en
effet Ty répond au doigt et à l’œil, les sauts sont extrêmement bien
gérés et vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous si vous tombez ! Il
vous est aussi possible de lancer vos boomerangs
dans n’importe quelles directions encore une fois très simplement.
Lorsque vous vous baladerez sur la carte de la région vous croiserez
des sbires de Cass en moto. Vous pourrez au choix les éviter où les
affronter dans des petites courses poursuites sympathiques mais vites
lassantes. Là encore la jeep de Ty se contrôle sans trop de problèmes
et vous n’aurez aucun mal à vous en sortir. Au niveau graphique, Ty Le
Tigre De Tasmanie 2 se situe dans le très moyen. Si les graphismes ne
sont pas affreusement laids, ils sont toutefois loin de faire honneur à
la console. Cet aspect brouillon est d’ailleurs accentué par des décors
très répétitifs. En effet, vous vous baladerez la plupart du temps dans
une jungle, dans un désert ou alors dans une mine. Des décors
d’ailleurs encore plus répétitifs dans un même niveau, on croise
toujours les mêmes arbres, les mêmes cabanes, les mêmes plates-formes.
On peut adresser le même reproche au niveau de l’animation, le tout est
très brouillon et loin d’égaler les autres titres du genre comme Rayman
ou Prince of Persia. Seuls les Bunyips disposent d’une animation plus
soignée. Au niveau de la bande sonore on reste dans le même registre,
c’est à dire une palette de bruitages peu variée et des thèmes musicaux
pas trop soûlants mais qui ne méritent
pas de gâcher vos piles ! Le tableau commence à se noircir sérieusement
pour notre ami Ty, et ce n’est pas la durée de vie du jeu qui va
changer la donne ! Seules cinq petites heures seront nécessaires pour
voir dérouler le générique de fin. C’est peu, très peu et au prix où
sont les jeux, on est en droit d’espérer un minimum de temps de jeu.
Une fois l’aventure finie vous pourrez toutefois vous amuser à trouver
les petits kangourous disséminés dans tous les niveaux (certains
n’étant accessibles que grâce au boomerang-grappin) ainsi que tous les
portraits de Ty. Encore ces challenges auraient-ils pu être attrayant
si le gameplay l’avait été aussi !

Allez hop, on se taille

Au final, Ty Le Tigre De Tasmanie 2 : Opération Sauvetage s’avère être
un jeu très moyen malgré son gameplay soigné. Le soft d’EA avait
pourtant le matériel nécessaire pour proposer un challenge attractif
mais n’a pas su en tirer profit et ce n’est pas les protagonistes peu
charismatiques qui ajouteront du charme au jeu. Sa grande facilité en
fait un jeu destiné exclusivement au jeune public, pour les autres
préférez-lui un Mario ou même un Rayman, la dépense sera plus justifiée.

LES COMMENTAIRES
Les commentaires sont désactivés.
Les prochaines sorties

20

OCT.

Corpse Party

Nintendo Switch - Aventure - Marvelous Europe - Team GrisGris

26

OCT.

Shadow Corridor

Nintendo Switch - Aventure Survival-Horror - NIS America - Regista KazukiShiroma

28

OCT.

Okinawa Rush

Nintendo Switch - Beat them all Plate-formes Aventure - No Gravity Games - Sokaikan