Fate/stay night REMASTERED annoncé pour 2024 sur Nintendo Switch et Steam, la localisation en Occident avec une traduction anglaise confirmée

20 ans après la sortie de sa version d’origine sur PC, le visual novel Fate/stay night de TYPE-MOON revient sous la forme d’un remaster et sera enfin localisé officiellement en Occident pour la toute première fois. Intitulé Fate/stay night REMASTERED, sa sortie est prévue pour 2024 sur Nintendo Switch et PC via Steam, avec des textes en anglais, chinois simplifié et japonais. L’œuvre sera donc disponible pour la première fois en anglais et en chinois simplifié de façon officielle. En effet, toutes les traductions parues après la sortie du titre d’origine avaient été effectuées par des fans, comme le montre la page The Visual Novel Database. Fate/stay night REMASTERED se base plus précisément sur le contenu de la version PlayStation Vita de Fate/stay night Réalta Nua, un autre remaster. La version PS Vita était sortie le 29 novembre 2012, mais il y avait eu aussi une version PS2, sortie le 19 avril 2007. Un site officiel pour le remaster sur Switch et Steam a ouvert ses portes à cette adresse. Un compte Twitter est également disponible.

 

 

Cette annonce figurait également dans un nouvel épisode de l’émission TYPE-MOON TIMES, dédié au 20e anniversaire de Fate/stay night :

 

 

Ce qu’il faut savoir sur Fate/stay night

 

Aux côtés de Tsukihime et Witch on the Holy Night, également disponibles sur Switch (la première partie du remake de Tsukihime étant prévue pour l’été 2024 en Occident), Fate/stay night fait partie des œuvres les plus connues de TYPE-MOON. Tout a commencé avec la version d’origine sortie le 30 janvier 2004 sur PC au Japon. Il s’agissait d’un visual novel pour adultes, dans lequel on suit l’histoire de plusieurs Masters, des humains devenus mages, et Servants, des esprits héroïques et réincarnations d’âmes légendaires. Sept Masters et sept classes de Servants ont été choisis pour participer à la Cinquième Guerre du Sainte du Graal. Ils devront tenter d’obtenir le Saint Graal, un objet légendaire qui peut exaucer n’importe quel vœu. Le scénario se focalise sur un jeune lycéen, Shirou Emiya, et son Servant, Saber, qu’il rencontrera après avoir vu deux êtres aux pouvoirs dévastateurs s’affronter au sein de son école. Alors qu’il est sur le point d’être assassiné, chaque témoin de la Guerre Sainte du Graal devant être éliminé, Saber apparaît pour le sauver et devient son Servant.

Fate/stay night contient trois routes principales : Fate, Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel. Chacune d’elles comporte des événements différents. L’œuvre se « joue » donc à la façon d’un roman interactif, dans lequel on suit l’histoire en faisant avancer l’histoire et en effectuant parfois des choix au cours de l’aventure. Ils mènent justement vers les routes Fate, Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel, chacune d’elles étant reliée aux trois héroïnes de Fate/stay night : Saber, Rin Tohsaka et Sakura Matou. Il faut donc rejouer plusieurs fois pour tenter d’accéder aux trois branches de l’histoire et à toutes les fins possibles, mais aussi effectuer les bons choix lors des dialogues avec les héroïnes. Interagir avec elles dans chaque route permettra de remplir un compteur d’affection, et une « vraie fin » peut être débloquée en fonction de l’affection accumulée avec les trois héroïnes.

Le scénario de Fate/stay night a été écrit par Kinoko Nasu, qui occupait également le poste de réalisateur, tandis que Takashi Takeuchi a œuvré sur le character design et les différentes illustrations que l’on retrouve dans le visual novel. Les musiques avaient été composées par KATE (alias Keita Haga) et James Harris (alias Daisuke Nagata). Certaines étaient également signées NUMBER 201, une unité formée par Kate et James Harris. Avec sa version d’origine, Fate/stay night comportait déjà deux chansons composées et arrangées par NUMBER 201 : THIS ILLUSION, interprétée par M.H., et days, interprétée par CHINO.

 

 

En tant que jeu pour adultes sur PC, Fate/stay night contenait des scènes de sexe, de la même façon que Tsukihime à l’époque de sa version d’origine. Les versions sorties sur PS2 et PS Vita, puis sur Android et iOS en 2015, ne contiennent pas ces scènes. Il en est de même pour l’ensemble des adaptations sorties au cours de ces dernières années. En plus de celles liées directement à Fate/stay night, le succès de l’œuvre était tel que Fate est devenue une franchise à part entière. Même le prototype de Fate/stay night, que Kinoko Nasu avait écrit alors qu’il était encore à l’université, sans avoir l’ambition de créer un jeu, a été adapté en anime (OVA) sous le nom de Fate/Prototype en 2011 par le studio Lerche.

Fate/stay night a été rapidement adapté en manga, dès 2006, avec une adaptation des routes Fate et Unlimited Blade Works – et certains éléments d’Heaven’s Feel – illustrée par Datto Nishiwaki. Heaven’s Feel a été ensuite entièrement adapté sous la forme d’un manga avec des illustrations de Taskohna. Un troisième manga adaptant entièrement Unlimited Blade Works avec des illustrations de Daisuke Moriyama est également sorti. Le premier manga était sorti en France via Pika, tandis que l’adaptation d’Heaven’s Feel est parue chez Ototo Manga.

Il y a eu aussi une adaptation en anime de la route Fate par Studio Deen en 2006. Un film d’animation reprenant l’histoire d’Unlimited Blade Works, également signée Studio Deen, est sorti en 2010. Le studio ufotable a ensuite adapté à son tour Unlimited Blade Works, mais sous la forme d’un anime de 26 épisodes et d’un OVA. Il a continué pour la route Heaven’s Feel avec trois films : presage flower, lost butterfly et spring song. Contrairement à la version d’origine de l’œuvre, ces différentes adaptations ont vu le jour en Occident officiellement.

 

Lien de la playlist

 

En plus de toutes ces adaptations, un grand nombre de déclinaisons dans le cadre de la série Fate ont vu le jour. On note d’autres mangas, comme Fate/kaleid liner Prisma Illya, écrit et illustré par Hiroyama Hiroshi, ainsi que Today’s Menu for the Emiya Family, écrit et illustré par TAa (tous les deux adaptés en anime, ainsi qu’en jeu vidéo pour Today’s Menu for the Emiya Family), mais aussi des light novels : Fate/Zero, Fate/Apocrypha et Fate/strange fake. Pour chaque light novel, l’auteur était différent. Fate/Zero avait été écrit par Gen Urobuchi, Fate/Apocrypha par Yuichiro Higashide avec des illustrations d’Ototsugu Konoe, et Fate/strange fake par Ryogo Narita avec des illustrations de Morii Shizuki. Chaque light novel a été adapté en anime et en manga. La plus célèbre adaptation est bien sûr Fate/Zero, par le studio ufotable (avant même les adaptations d’Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel par le même studio), qui permet de découvrir ce qu’il s’est passé avant les événements de Fate/stay night. Cependant, il reste conseillé de commencer par les trois routes principales de Fate/stay night, car Fate/Zero révèle des éléments importants de l’intrigue (de la même façon qu’un grand nombre de préquelles partant souvent du principe que l’on connaît certains éléments, personnages et lieux importants, ce qui permet une meilleure compréhension de l’histoire). L’adaptation de Fate/strange fake est encore en cours, et l’œuvre d’origine n’est pas encore terminée.

Par ailleurs, toutes ces adaptations ont vu passer tout un panel d’artistes reconnus, notamment au niveau des musiques. Hideyuki Fukasawa a été appelé à plusieurs reprises, tout d’abord pour réaliser des arrangements des musiques que l’on retrouve dans le remaster de Fate/stay night : Réalta Nua sur PS Vita. Il est ensuite revenu pour l’adaptation d’Unlimited Blade Works par ufotable, et a également travaillé sur Witch on the Holy Night et le remake de Tsukihime. Yuki Kajiura était en charge des musiques de l’adaptation en anime de Fate/Zero, en plus d’avoir travaillé sur les musiques des films The Garden of Sinners. Elle est revenue pour composer et arranger quelques musiques pour l’adaptation d’Unlimited Blade Works par ufotable, tout en travaillant avec le groupe Kalafina – désormais dissous, mais les trois chanteuses, KEIKO, Hikaru et Wakana, continuent leur carrière en solo, tandis que KEIKO travaille toujours avec Yuki Kajiura (pour sa carrière en solo et avec FictionJunction) – pour les chansons des génériques de fin. Elle a aussi œuvré sur les musiques de l’adaptation en anime d’Heaven’s Feel par ufotable et a composé/arrangé l’ensemble des chansons des génériques de fin interprétées par Aimer, au point qu’elle continue par la suite de travailler avec la chanteuse.

 

Lien de la playlist

 

Lien de la playlist

 

D’ailleurs, en plus de l’annonce du remaster de Fate/stay night, nous avons appris aujourd’hui, à l’occasion du 20e anniversaire de Fate/stay night, que la bande originale complète des trois films d’animation d’ufotable adaptant la route Heaven’s Feel sera commercialisée le 27 mars prochain au Japon. Toutes les musiques composées et arrangées par Yuki Kajiura, ainsi que les chansons interprétées par Aimer et utilisées dans les génériques de fin, seront incluses. Il était déjà possible d’écouter les musiques des films grâce aux disques des bandes originales inclus dans les Blu-ray en édition limitée, mais elles seront donc incluses pour la première fois dans le même album et avec la meilleure qualité possible.

 

 

 

 

Dans le même temps, un concert d’Hideyuki Fukasawa et Yuki Kajiura pour leurs musiques dans les adaptations d’Unlimited Blade Works et Heaven’s Feel par ufotable a été annoncé. Il aura lieu les 21 et 22 septembre 2024 au YOKOHAMA BUNTAI. Ce concert fera partie des célébrations liées au 20e anniversaire de Fate/stay night. Hideyuki Fukasawa jouera des musiques d’Unlimited Blade Works et Yuki Kajiura des morceaux d’Heaven’s Feel.

 

 

Le communiqué publié sur le site officiel indique que d’autres artistes seront présents pour les musiques d’Heaven’s Feel. Il faut savoir qu’avec cette adaptation, Yuki Kajiura avait fait appel à ses musiciens habituels (Koichi Korenaga, Kyoichi Sato, Tomoharu « jr. » Takahashi, Rie Akagi, Hitoshi Konno…) et à plusieurs choristes (le Tokyo Philharmonic Chorus, Yuri Kasahara, Remi, Yuriko Kaida, Shaylee Mary). Certains d’entre eux seront donc probablement présents. On imagine qu’Aimer sera également présente pour interpréter à nouveau ses chansons, également composées et arrangées par Yuki Kajiura.

 

 

Dans Réalta Nua, on trouvait déjà de nouvelles musiques avec la version PS2. D’autres morceaux et arrangements inédits se trouvaient ensuite dans la version PS Vita. Réalta Nua va aussi plus loin, en incorporant une nouvelle fin considérée comme un épilogue accessible après avoir obtenu les cinq autres fins, des scènes inédites venant remplacer les scènes de sexe et trois génériques d’ouverture animés par Tatsunoko Productions sur PS2, puis trois autres nouveaux génériques d’ouverture animés par ufotable sur PS Vita. NUMBER 201 était de nouveau impliqué pour les nouvelles chansons utilisées dans le générique d’ouverture (chanson interprétée par Maki) et le générique de fin (chanson interprétée par Rhu) dans Réalta Nua sur PS2. Les trois génériques d’ufotable dans Réalté Nua sur PS Vita contiennent des chansons interprétées par le groupe Earthmind. Par ailleurs, les seiyuu de l’adaptation en anime effectuée par Studio Deen étaient revenus pour prêter leurs voix aux personnages dès la version PS1. En effet, l’œuvre d’origine ne contenait pas de voix.

 

Lien de la playlist

 

 

Les déclinaisons de la série Fate vont aussi beaucoup plus loin en termes de jeux vidéo. On note Fate/tiger colosseum, un jeu de combat sorti en 2007 sur PlayStation Portable, que l’on doit à Capcom et cavia, et qui a même eu droit à une suite, Fate/tiger colosseum Upper. Un autre jeu de combat est même sorti sur bornes d’arcade et sur PS2 en 2008, toujours développé par Capcom, Cavia et Eighting, avant la sortie d’une version PSP en 2009. Fate/Extra, qui va avoir droit à un remake par TYPE-MOON studio BB, est sorti sur PSP en 2010 au Japon et a été localisé en 2011 aux États-Unis puis en 2012 en Europe. Il s’agissait d’un RPG développé par Imageepoch et TYPE-MOON avec des musiques de Shinji Hosoe, qui a ensuite eu droit à un autre jeu Fate/Extra CCC en 2013 sur le même support, mais qui n’est jamais sorti en dehors du Japon. Fate/Extra a été adapté en anime par le studio Shaft sous le nom de Fate/Extra Last Encore et a aussi eu droit à plusieurs adaptations en manga. Après cela, Marvelous a développé deux jeux d’action : Fate/Extella : The Umbral Star et Fate/Extella Link. À noter que le deuxième épisode comportait des musiques produites par MONACA, avec la participation de Keiichi Okabe, Ryuichi Takada, Keigo Hoashi et Shotaro Seo, tous fortement impliqués et très connus pour leur travail sur la saga NieR de Yoko Taro et d’autres œuvres du même auteur.

Il y a aussi eu Fate/Grand Order sur Android et iOS, mélange de RPG et visual novel, que l’on doit à Lasengle (anciennement Delightworks). Le succès de Fate/Grand Order étant énorme, le jeu a fini par être localisé en Occident (alors que pendant plusieurs années, le jeu était inaccessible en dehors des États-Unis pour la version Occidentale, il a fini par arriver en Europe, mais toujours avec une traduction anglaise uniquement), et a reçu de multiples adaptations, que ce soit en anime, en films d’animation, en manga et même en pièces de théâtre. Le dernier grand projet lié à Fate était l’action RPG Fate/Samurai Remnant, fruit d’une collaboration entre les branches Omega Force (en charge des jeux Warriors/Musou) et Kou Shibusawa (qui s’occupe des séries Nobunaga’s Ambition, Romance of the Three Kingdoms, Uncharted Waters, Nioh et Taiko Risshiden) de Koei Tecmo Games, sous la supervision de TYPE-MOON avec Aniplex à la coopération de la production. Kinoko Nasu et Takashi Takeuchi sont restés impliqués dans tous ces projets.

On peut également parler des OVA Carnival Phantasm, une série humoristique adaptée du manga d’Eri Takenashi, Take-Moon, où l’on retrouve des personnages de Fate/stay night, Melty Blood et Tsukihime, et qui a ensuite eu droit à une suite spirituelle, Fate/Grand Carnival. L’anime avait été produit au sein du studio Lerche, comme Fate/prototype, de même pour Fate/Grand Carnival. Citons aussi The Case Files of Lord El-Melloi II, dont l’histoire se concentre sur Lord El-Melloi II et se situe entre les événements de Fate/Zero et Fate/stay night. Cette série a débuté sous la forme d’un light novel écrit par Makoto Sanda et illustré par Mineji Sakamoto. Il a aussi été adapté en manga avec des illustrations de To Azuma, puis en un anime de 13 épisodes (+ deux épisodes spéciaux) par le studio Troyca. Une suite du light novel, The Adventures of Lord El-Melloi II, est en cours de parution depuis 2020. Yuki Kajiura était revenue pour composer et arranger l’ensemble des musiques de l’adaption en anime.

 

 

Pour aller plus loin

 

La série Fate étant désormais d’une immense richesse, rien qu’avec les adaptations de Fate/stay night, nous n’avons pas pu tout aborder dans cet article. Nous avons inclus plusieurs liens dans les paragraphes que vous pouvez lire plus haut, mais en voici d’autres qui vous permettront d’aller beaucoup plus loin et de découvrir le reste de la saga après la sortie de Fate/stay night REMASTERED :

 

 

 

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 30 janvier 2024 à 16:55

Partager sur

  • Sorties :
  • 2024
  • 2024
  • 2024
  • Sorties :
  • 2024
  • 2024
  • 2024
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

18

AVR.

Ikki Unite

Nintendo Switch - A-RPG - Plug In Digital SunSoft - SunSoft

19

AVR.

Ready, Steady, Ship!

Nintendo Switch - Action Réflexion Puzzle - Untold Tales - Martynas Cibulis