Le jeu d’aventure Shin chan : Shiro of Coal Town, supervisé par Kaz Ayabe (Boku no Natsuyasumi), arrive sur Nintendo Switch le 22 février 2024 au Japon et sortira plus tard en Occident

Après Shin chan : Me and the Professor on Summer Vacation – The Endless Seven-Day Journey, sorti en 2021 au Japon puis en 2022 en Occident et qui s’est vendu à plus de 500 000 exemplaires à travers le monde, c’est un autre jeu d’aventure reprenant l’univers du manga de Yoshito Usui et de l’anime de Shin-Ei Animation qui s’apprête à débarquer sur Nintendo Switch. Produit encore une fois par Neos, le titre sera disponible précisément le 22 février 2024 au Japon. Des versions en coréen et en chinois simplifié sortiront aussi le 2 mai prochain. Dès l’annonce du jeu lors du Nintendo Direct japonais du 14 septembre dernier, Neos a confirmé la localisation en Occident, sans donner de période de sortie précise. Shin chan : Shiro of Coal Town reprend la direction artistique du jeu précédent, mais n’est pas une suite à proprement parler et n’est pas non plus développé cette fois-ci par Millennium Kitchen, le studio derrière la série Boku no Natsuyasumi, Attack of the Friday Monsters! A Tokyo Tale et Natsu-Mon! 20th Century Summer Vacation. Le game designer et scénariste Kaz Ayabe, créateur de Boku no Natsuyasumi, occupe le poste de superviseur pour cet épisode et a également écrit les paroles de la chanson thème.

 

 

Le développement

 

Shin chan : Shiro of Coal Town est développé à la fois par Neos et h.a.n.d. (Hokkaido Artists’ Network and Development). Ce studio avait déjà aidé pour le développement du jeu précédent, mais uniquement pour porter et localiser le titre sur toutes les plateformes. Pour Shiro chan : Shiro of Coal Town, l’implication de h.a.n.d. est bien plus importante, puisqu’il s’occupe de l’ensemble du développement du jeu, et travaille sur la planification, le design, la programmation et plus encore. Depuis maintenant de nombreuses années, h.a.n.d. a aidé au développement de plusieurs jeux édités par Square Enix, dont Final Fantasy Fables : Chocobo Tales et Chocobo’s Dungeon ainsi que leurs portages, Kingdom Hearts : 358/2 Days et Re:coded et bien d’autres dont dernièrement Dragon Quest XI : Les Combattants de la destinée, The World Ends with You -Final Remix– et NEO : The World Ends with You.

h.a.n.d. a travaillé sur beaucoup d’autres titres pour différentes sociétés (KID, Bandai Namco, Sony, Marvelous, SEGA, GREE, Level-5, Taito…) dont Treasure StrikeOne Piece : Pirates CarnivalTamagotchi : Party On !, Ape Escape : SaruSaru Big MissionFlower, Sun, and Rain : Murder and Mystery in ParadiseHarvest Moon : My Little Shop, Puyo Puyo 7Fantasy Life, Disney Magical World 1 et 2JoJo’s Bizarre Adventure : Eyes of HeavenNaruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4Snack World : Mordus de donjons – GoldDigimon Story Cyber Sleuth : Complete EditionFamily TrainerL’Aventure Layton : Katrielle et la conspiration des millionnaires, Megaton Musashi, Yo-kai Watch 4, Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 4 Road to Boruto, Dragon Ball Z : Kakarot, The Centennial Case : A Shijima Story, Stranger of Paradise Final Fantasy Origin, Bayonetta 3 ou encore Naruto X Boruto Ultimate Ninja Storm Connections.

 

 

La société de production musicale noisycroak est en charge du son et des musiques de Shin chan : Shiro of Coal Town. Elle avait déjà travaillé sur le jeu précédent ainsi que sur Natsu-Mon! 20th Century Summer Vacation. Le compositeur des musiques est So Sato, tandis qu’Hideki Sakimoto, directeur et représentant de noisycroak, est le compositeur et l’arrangeur de la chanson thème. Elle est interprétée par la chanteuse Nao Matsuzaki, avec des paroles écrites par Kaz Ayabe en personne. Une vidéo où l’on peut écouter cette chanson a été diffusée par Neos :

 

 

Eisei Kudo, Lo Wing On et So Sato étaient en charge des effets sonores chez noisycroak. Les illustrations des décors de Shin chan : Shiro of Coal Town ont été réalisées par Y.A.P. Ishigaki Production. Ce studio a travaillé sur les illustrations des décors d’un très grand nombre d’anime, comme Détective Conan, Anpanman, Gintama, Natsume Yujin-cho (Le Pacte des Yokai) ou encore Anohana : The Flower We Saw That Day.

 

 

Enfin, la cinématique d’ouverture de Shin chan : Shiro of Coal Town a été réalisée par ORENDA WORLD. Ce studio aide le plus souvent au développement de jeux vidéo, en travaillant notamment sur les personnages, les décors, les animations… ORENDA WORLD a notamment travaillé sur Fate/Grand Order et Gundam Evolution, en plus d’avoir également contribué à la production de génériques d’ouverture et de fin de plusieurs anime.

 

 

Présentation du jeu

 

L’histoire de Shin chan : Shiro of Coal Town commence lorsque la famille Nohara se rend à Akita. Après avoir reçu un ordre de mutation soudain, Hiroshi, le père de famille, doit se rendre dans sa ville natale, d’Akita, pour des affaires. La famille loue alors une maison traditionnelle de style japonais dans un village proche des parents d’Hiroshi. C’est ainsi que débute leur vie insouciante à la campagne, dans un environnement rural calme qui rappelle forcément le premier jeu. Ginnosuke, le grand-père du héros, Shinnosuke (ou Shin-chan), apprend à son petit-fils comment jouer à la campagne, chasser des insectes, pêcher des poissons et plus encore. Le soir, ils se rassemblent autour de l’irori (foyer traditionnel japonais) pour manger des plats locaux. Dans le village, Shinnosuke interagit avec les fermiers et se fait de nouveaux amis, comme on peut le faire dans l’épisode précédent, les Boku no Natsuyasumi, Attack of the Friday Monsters! et Natsu-Mon!.

 

 

Alors qu’il profitait simplement de la vie, Shinnosuke voit son chien Shiro rentrer à la maison couvert de suie. Il s’enfuit aussitôt et Shinnosuke décide de le poursuivre. Lorsque la poursuite s’achève, Shinnosuke se trouve devant un étrange train dans lequel Shiro est monté. À son tour, le jeune garçon monte à bord et arrive avec son animal de compagnie à Coal Town, une ville énergétique et animée aussi appelée Sharcoal Town, où le temps semble s’être arrêté à l’ère Showa. Ici, Shinnosuke constate que les habitants travaillent avec enthousiasme. Après avoir fait la rencontre d’une fille mystérieuse, le héros se lie d’amitié avec les habitants de la ville et débute une nouvelle aventure. Le quotidien mystérieux de Shin-chan commence, au cours duquel il fera des voyages entre deux mondes : la réalité avec la ville d’Akita et le mystère avec Coal Town. Neos promettait lors de l’annonce du jeu que ce nouveau titre pourra être apprécié par un large éventail de personnages, de tous les âges, que l’on soit fan de Shin-chan ou que l’on souhaite vivre une grande aventure.

 

 

À Akita, Shinnosuke pourra pêcher dans les rivières naturellement abondantes de la ville, qui abritent une grande variété de poissons. Il y a même des écrevisses dans le canal d’irrigation. Au cours du jeu, on pourra changer l’heure et l’endroit que l’on explore pour attraper les poissons que l’on cherche. Les poissons attrapés seront enregistrés dans une encyclopédie. Il sera aussi possible de chasser de nombreux insectes dans les bois et les forêts. Les insectes que l’on peut attraper changent en fonction du lieu et du moment de la journée. Par exemple, les lucioles apparaissent la nuit. Certains insectes sont des espèces endémiques que l’on trouve uniquement dans le village. Comme pour les poissons, les insectes capturés seront enregistrés dans l’encyclopédie.

 

 

Il sera également possible de de cueillir des sansai, des plantes de montagne inhabituelles, le long de la route du village ou dans les montagnes. Les sansai que l’on cueillera ont une grande variété d’utilisations et seront également répertoriés dans l’encyclopédie. On pourra aussi apprendre à cultiver des légumes avec Tsuru Nohara, la grand-mère paternelle de Shinnosuke. Plus on cultivera de légumes, plus on recevra de nouvelles graines. Les légumes frais cultivés pourront être utilisés pour préparer des repas.

 

 

Coal Town est une ville à la fois chaleureuse et quelque peu nostalgique où les cafétérias et les bains publics sont animés par des habitants pleins d’entrain. On fera aussi la rencontre de ceux qui travaillent dans les mines de charbon, l’un des attraits principaux de ce lieu avec les inventions. En effet, Shin-chan aura la possibilité de créer des inventions étonnantes avec une inventrice en utilisant une mystérieuse machine. Les inventions nécessitent divers objets dispersés dans la ville. On pourra également imaginer de nouveaux plats avec la propriétaire du restaurant de la ville, lieu de détente et de rafraîchissement pour les travailleurs. Les poissons et les ingrédients récoltés par Shinnosuke pourront être également utilisés pour créer les plats.

 

 

En plus de toutes ces activités, Shin-chan pourra affronter les habitants de la ville à la course de chariots, une attraction populaire de Coal Town. Si l’on gagne la course, on pourra même recevoir un objet rare. Il existe de nombreux parcours avec leurs propres caractéristiques. Par exemple, il y a un parcours avec des sauts, un autre fait pour le combat… Il y a aussi de nombreux types de chariots, comme ceux pensés pour les débutants, qui sont plus stables, ceux pour les personnes expérimentées, qui sont plus rapides, et même des chariots étranges avec des compétences spéciales. De nombreux objets seront également disponibles pour améliorer les fonctionnalités du chariot. Cela permettra par exemple de gêner l’adversaire avec des attaques, de rajouter des pièces pour effectuer des virages en douceur ou accélérer plus vite, et plus encore. On pourra donc personnaliser le chariot à notre guise.

 

 

Source

 

Les éditions physiques

 

Au Japon, Shin chan : Shiro of Coal Town est vendu en physique et en téléchargement. L’édition standard physique et numérique coûte 6 980 yens. Il y a aussi une édition collector à 9 980 yens, qui comprend un badge de Shin-chan et Shiro, un bloc-notes prenant la forme d’un livre d’images et folioscope, un artbook de 68 pages comprenant de nombreux arrière-plans et éléments issus du développement, une carte avec un code de téléchargement comprenant 27 pistes de la bande originale dont la version longue de la chanson thème, un flexidisque (ou sonosheet, un disque microsillon fait à partir d’un matériau souple rappelant les bonus qui étaient inclus dans des magazines auparavant) avec une version courte de la chanson thème, des feuilles de papier permettant de fabriquer une version miniature en paper craft du train de la mine de charbon apparaissant dans le jeu (échelle 1/32), une carte touristique d’Akita et de Coal Town, ainsi qu’une feuille d’autocollants représentant les personnages et les objets du jeu. Les premiers exemplaires de chaque édition comprendront aussi un calendrier de bureau en bonus. Les éditions physiques peuvent être précommandées sur différentes boutiques en ligne, dont la version japonaise d’Amazon (ici pour l’édition standard et ici pour l’édition collector, ce qui permet d’ailleurs de choisir différents bonus comme des peluches). De plus, en fonction de la boutique où le jeu est précommandé, un code de téléchargement pour obtenir un design de chariot exclusif est offert. Toutes les boutiques sont listées sur le site officiel avec chaque design de chariot possible. Neos a aussi posté des vidéos montrant chaque design de chariot que vous retrouverez à cette adresse.

 

 

 

Autres vidéos

 

Article de Famitsu

 

 

 

Mise à jour : voici les dernières vidéos promotionnelles :

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 3 février 2024 à 15:25

Partager sur

  • Sorties :
  • Non renseignée
  • Non renseignée
  • 22 Février 2024
  • Sorties :
  • Non renseignée
  • Non renseignée
  • 22 Février 2024
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

14

MAR.

Dungeon Drafters

Nintendo Switch - RPG - DANGEN Entertainment - Manalith Studios