The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom – La vidéo de gameplay avec Eiji Aonuma, les nouvelles informations révélées et des images inédites

Ce 28 mars, Nintendo a diffusé une longue vidéo de The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom, entièrement commentée par Eiji Aonuma. C’était l’occasion de découvrir pour la première fois certaines des nouvelles mécaniques de gameplay qui n’étaient pas présentes dans Breath of the Wild. Après la présentation, qui permettait au passage de découvrir la Switch – Modèle OLED disponible le 28 avril ainsi que la manette Pro et la pochette de transport aux couleurs du jeu qui sortiront le 12 mai (en même temps que le jeu), Nintendo a diffusé plusieurs images en haute qualité (issues de la présentation et que vous pouvez visionner dans la galerie en fin d’article avec nos propres captures d’écran), et a mis en avant plusieurs fonctionnalités inédites : Amalgame, qui permet par exemple de créer des flèches à tête chercheuse en attachant un œil à une flèche, Emprise qui donne la possibilité de construire un bateau en utilisant des troncs et des turbines, Rétrospective qui peut faire remonter un rocher tombé du ciel pour explorer les îles célestes et Infiltration, permettant de traverser la paroi d’une caverne pour atteindre le sommet d’une montagne. L’Hyrule que l’on nous a montré ressemble bien à celui de Breath of the Wild au niveau artistique, mais les nouveautés en termes de gameplay, les îles célestes et leur densité semblent prometteuses, d’autant plus qu’Aonuma a bien insisté sur le fait qu’il y a beaucoup d’éléments qu’il n’a pas pu montrer.

 

 

Les informations tirées de la présentation

 

Aonuma a tout d’abord présenté des éléments plutôt classiques, après avoir annoncé officiellement que le développement de Tears of the Kingdom est terminé. Il a montré l’exploration en Hyrule, avec Link à dos de cheval, sans que l’on remarque de grands changements par rapport à Breath of the Wild au début, mis à part au niveau de certains aspects du décor et bien sûr de l’apparence du héros. Mais très vite, le producteur s’est concentré sur l’une des grandes nouveautés de cet épisode : le fait que le monde du jeu s’étende cette fois-ci jusqu’aux cieux. Dans la présentation, il a montré certaines des îles célestes sur lesquelles on pourra se rendre. Parfois, on remarquera que des objets tombent du ciel. L’un des nouveaux pouvoirs de Link permet justement d’avoir une influence sur ces objets, en remontant en quelque sorte le temps. Ainsi, Link peut monter dessus pour faire remonter l’objet et se rendre sur l’île d’où il provient.

 

 

Ce nouveau pouvoir se nomme Rétrospective et permet d’inverser le mouvement d’un objet. Bien sûr, il y aura d’autres moyens de se rendre sur les îles célestes, et pour se déplacer sur chacune d’entre elles, on pourra parfois utiliser la paravoile. Comme à la surface, il y a plusieurs structures artificielles ou des arbres sur les îles célestes. Il y a aussi beaucoup d’objets dispersés un peu partout, qu’Aonuma conseille de ramasser puisqu’évidemment, des ennemis se sont montrés au cours de la présentation, dont des nouveaux comme le Golem, qui commence un combat dès qu’il rencontre quelqu’un qui le considère comme un ennemi (le premier que le producteur a rencontré a pu être affronté grâce à une branche ramassée juste avant). Sans surprise, comme dans Breath of the Wild, les armes s’useront après leur utilisation et pourront donc se casser plus ou moins vite. Face au Golem, la branche se casse très vite.

 

 

Ensuite, Aonuma a montré un nouveau pouvoir : Amalgame, ou la possibilité de fusionner deux objets. Pour le présenter, il a attaché une branche à un rocher, créant ainsi un marteau de fortune. Les armes créées de cette façon sont plus puissantes et offrent des effets différents. Deux armes peuvent aussi être attachées ensemble, comme un bâton et une fourche, ce qui est très utile pour affronter les ennemis à distance. On peut aussi attacher des matériaux provenant de la sacoche à de flèches, comme une simple feuille, ce qui ne sera pas très utile, mais certains matériaux composés de glace permettront par exemple de geler des ennemis à distance. Comme indiqué en début d’article, il y a également les yeux que l’on peut obtenir à partir de monstres et qui peuvent donc être attachés à des flèches, créant ainsi des projectiles à tête chercheuse qui, une fois tirés, se dirigeront automatiquement vers l’ennemi que l’on souhaite toucher en tirant vaguement dans sa direction.

 

 

Des objets peuvent également être attachés aux boucliers. Aonuma a montré un exemple en attachant un champi fumigène qui, une fois touché par l’ennemi, libère de la fumée. Ainsi, l’ennemi a perdu Link de vue, ce qui permet de l’attaquer plus facilement. Dans ce jeu, amalgamer les armes les plus faibles avec autre chose peut donner une arme utile. On préférera donc utiliser cette nouveauté plutôt que ramasser les armes plus puissantes laissées par les adversaires vaincus.

 

 

D’autres mécaniques de jeu permettent d’assembler différents éléments. Pour montrer l’une d’elles, Emprise, Aonuma s’est rendu sur une rivière trop large pour qu’il puisse la traverser à la nage. Il a donc essayé de construire une embarcation en soulevant un tronc et en le collant à deux autres pour créer un radeau improvisé. Sous cet état, sa forme peut être modifiée. Pour le propulser, Aonuma a collé deux turbines trouvées non loin de là au radeau improvisé. Pour le faire avancer, il a simplement utilisé une arme de Link.

 

 

Il y aura bien d’autres moyens de transport que l’on pourra créer, comme la voiture et les machines volantes aperçues précédemment, mais ils ne sont pas présents au début du jeu et ce sera à nous de les fabriquer de toutes pièces. En faisant marcher notre imagination, on pourra faire beaucoup de choses avec les objets ramassés au cours de l’aventure. Il reste à voir leur gestion et si l’on aura plus de place que dans Breath of the Wild.

 

 

Aonuma a montré une dernière fonctionnalité inédite aperçue auparavant : Infiltration. Pour la montrer, le producteur s’est rendu à un bâtiment et est passé à travers le plafond. En effet, grâce à ce pouvoir, si l’on voit un endroit qui a un plafond, comme un bâtiment ou une grotte, on pourra le traverser pour se rendre à l’étage supérieur ou aller beaucoup plus haut, facilitant ainsi l’accès aux îles célestes. Bien sûr, il y aura des restrictions, mais pour prouver que les limitations ne seront visiblement pas bien grandes, Aonuma a montré une caverne avec une colline située au-dessus, où il a donc pu se rendre grâce à Infiltration. Dans le jeu précédent, il fallait obligatoirement utiliser de l’endurance pour escalader les montagnes, mais le pouvoir Infiltration sera donc très utile pour ne pas avoir à passer trop de temps à escalader. Par ailleurs, si l’on est par exemple enfermé dans une cage et si elle a un plafond, Infiltration pourra également être utilisé.

 

 

Pour terminer la présentation, Aonuma a montré un affrontement contre un Golem avec une arme étrange. Il s’agit d’une sorte d’éventail, qui n’est autre qu’une arme amalgamée. En effet, certains adversaires pourront utiliser les mêmes pouvoirs que Link. Le producteur n’a pas pu vaincre l’ennemi puisque ce dernier l’a propulsé en arrière, ce qui a fait tomber Link dans les airs. Cependant, cela a permis de voir l’étendue du monde qui s’offrira à nous, autant sur les îles célestes que sur terre. En sautant comme Link l’a fait à la fin de la vidéo, on pourra descendre rapidement du ciel jusqu’à la surface. Cela peut aussi être utile pour avoir un aperçu d’un endroit intéressant que l’on voudrait visiter et décider d’un point d’atterrissage. Il est également possible d’accélérer en étant dans les airs. Ici, Link a pu plonger dans une rivière, mais il faudra faire attention à l’endroit où l’on veut atterrir à cause de l’endurance.

 

 

Aonuma a terminé la présentation en disant qu’il y a bien d’autres nouvelles mécaniques, de mystères et de personnages qu’il n’a pas pu montrer, mais n’a pas indiqué si Nintendo compte nous en montrer une partie dans les prochains jours. Il reste donc à savoir si l’on aura droit à d’autres révélations avant la sortie du jeu, mais dans tous les cas, nous avons eu ici un bon aperçu des fonctionnalités qui seront présentes au début de l’aventure.

 

 

Rappel sur la sortie de The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom

 

The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom sortira le 12 mai sur Switch. En plus de la version standard, il y aura une édition collector. Elle comprendra Tears of the Kingdom en version physique, un recueil d’illustrations, un SteelBook, un poster métallique ICONART (ce qui semble être une première pour une édition spéciale d’un jeu Nintendo) ainsi qu’un ensemble de quatre pin’s.

 

 

 

La Nintendo Switch – Modèle OLED édition The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom et plus

 

Une Nintendo Switch – Modèle OLED édition The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom sera disponible le 28 avril prochain, soit deux semaines avant la sortie de Tears of the Kingdom. Comme les autres modèles OLED, elle ne comprendra pas un exemplaire du jeu. Vous pouvez visionner quelques photos du modèle OLED et de sa boîte à cette adresse. De plus, une manette Pro et une pochette de transport ornées de designs issus de Tears of the Kingdom seront disponibles séparément le 12 mai, en même temps que le jeu.

 

 

 

Les précommandes

 

Pas de panique concernant l’édition collector, contrairement à celle de Xenoblade Chronicles 3 il ne s’agit pas d’une exclusivité à la boutique officielle de Nintendo puisque le site officiel indique que la disponibilité du produit est à vérifier chez le revendeur local. Concernant la version standard, le prix habituel est de 69,99 €, comme ce fut le cas pour Breath of the Wild. L’estimation actuelle pour la taille de la version dématérialisée est de 18 637 Mo. Il reste maintenant à voir s’il y aura des mises à jour plus ou moins massives et un pass d’extension.

 

Voir toutes les versions de l’illustration en haute qualité

 

Un nouvel amiibo de Link

 

Link, sous sa nouvelle apparence, aura droit à un nouvel amiibo qui sortira aussi le 12 mai. En le scannant dans le jeu, on pourra recevoir des armes, des matériaux, ainsi qu’un tissu spécial pour le paravoile. De plus, en scannant des amiibo de la série The Legend of Zelda dans Tears of the Kingdom, on obtiendra des matériaux et des armes, ainsi qu’un paravoile basé sur la figurine scannée. Les autres figurines et cartes amiibo devraient être aussi compatibles, mais si c’est bien le cas, ils donneront des objets au hasard comme dans le prédécesseur de Tears of the Kingdom.

Pour rappel, The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom est sans aucun doute développé avec l’aide de Monolith Soft. Lors de la dernière refonte du site du studio, plusieurs sections avaient été supprimées, mais certaines ont été conservées dont la page de recrutement de la 2nd Production Team lancée à l’origine en mars 2019 pour travailler sur la série The Legend of Zelda. Comme nous l’expliquions dans cet article, la 2nd Production Team travaille à Tokyo, comme la 1st Production Team qui s’occupe des Xenoblade Chronicles. Monolith Soft ne précise pas directement si cette page de recrutement est liée au développement de la suite de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, mais il s’agit du seul nouvel épisode de la série annoncé qui n’est pas encore sorti. Monolith Soft a été dernièrement impliqué dans le développement de Splatoon 3 (pour les jeux des séries Splatoon ou Animal Crossing par exemple, c’est la branche de Kyoto qui aide au développement, mais il peut y avoir aussi le studio situé à Tokyo, qui avait participé au développement de Breath of the Wild). Vous trouverez plus de détails sur les collaborations entre Nintendo et Monolith Soft ici. Quant à Tears of the Kingdom, vous retrouverez les informations, vidéos et images diffusées précédemment à cette adresse.

 

Nos autres articles sur Tears of the Kingdom

 

Mise à jour du 12 avril : une « ultime bande-annonce de prélancement » de The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom sera diffusée le 13 avril à partir de 16:00. Elle durera environ 3 minutes.

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 28 mars 2023 à 23:35

Partager sur

  • Sorties :
  • 12 Mai 2023
  • 12 Mai 2023
  • 12 Mai 2023
  • Sorties :
  • 12 Mai 2023
  • 12 Mai 2023
  • 12 Mai 2023
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

13

JUIN.

Dordogne

Nintendo Switch - Aventure - Focus Entertainment - Umanimation Un Je Ne Sais Quoi

15

JUIN.

Jack Jeanne

Nintendo Switch - Musique Aventure - Aksys Games - Broccoli

16

JUIN.

Alchemic Cutie

Nintendo Switch - RPG Aventure - CIRCLE Entertainment - Vakman

23

JUIN.

Sonic Origins Plus

Nintendo Switch - Compilation Action Plate-formes Aventure - SEGA

26

JUIN.

SOULVARS

Nintendo Switch - RPG - Shueisha Games - ginolabo