Un deuxième teaser pour l’adaptation en film d’animation du visual novel Witch on the Holy Night de TYPE-MOON par ufotable

Sorti sous la forme d’un remaster sur Nintendo Switch et PlayStation 4 le 7 décembre 2022 puis le 14 décembre 2023 sur Steam, après sa première parution le 12 avril 2012 sur PC au Japon, le visual novel Witch on the Holy Night (Mahōtsukai no Yoru, alias Mahoyo) de TYPE-MOON aura également droit à une adaptation en film d’animation. Annoncé fin 2021 peu de temps avant la révélation du remaster, le film, simplement intitulé est signé ufotable, un studio fortement impliqué dans les adaptations animées des œuvres de TYPE-MOON. Fondé par Hikaru Kondo (un ancien producteur de Telecom Animation Film) en octobre 2000, ce studio a tout d’abord adapté en anime le light novel Fate/Zero écrit par Gen Urobuchi. Par la suite, c’est The Garden of Sinners (Kara no Kyoukai), qui a été adapté en anime, puis Fate/stay night : Unlimited Blade Works, Fate/stay night : Heaven’s Feel (la route Fate du visual novel Fate/stay night n’ayant pas encore eu droit à une adaptation par ufotable à ce jour, bien qu’il existe déjà celle produite par le studio Deen) et Fate/Grand Order x Himuro no Tenchi : 7-nin no Saikyo Ijin-hen. Le studio a également réalisé les animations des génériques d’ouverture des visual novels Fate/stay night [Réalta Nua], Fate/hollow ataraxia et Tsukihime -A piece of blue glass moon-. À l’occasion de la grande présentation annuelle de TYPE-MOON diffusée durant la soirée du 31 décembre 2023 au 1er janvier 2024 au Japon, un deuxième teaser du film Witch on the Holy Night a été publié par Aniplex. Il se concentre sur l’importance du son et des environnements, avant de montrer des scènes d’action avec les héroïnes Aoko Aozaki et Alice Kuonji. Les musiques que l’on peut entendre dans la vidéo sont tirées du visual novel et ont été composées par Hideyuki Fukasawa.

 

 

Un site officiel pour le film Witch on the Holy Night est d’ores et déjà accessible à cette adresse. Il y a aussi un compte Twitter. Voici également le premier teaser :

 

 

Présentation de Witch on the Holy Night

 

Pour le moment, Aniplex, TYPE-MOON et ufotable n’ont pas encore communiqué de date de sortie pour le film Witch on the Holy Night dans les salles de cinéma japonaises, mais la production est donc en train de se poursuivre. Cette adaptation se veut très fidèle de l’œuvre d’origine, dont l’histoire avait été entièrement écrite par Kinoko Nasu. À l’origine, Witch on the Holy Night n’était pas un visual novel. En effet, Kinoko Nasu racontait dans le magazine TYPE-MOON Ace 2 (dont la longue interview est encore disponible avec une traduction en anglais à cette adresse) qu’il avait commencé à écrire un roman fin 1995 après avoir été très inspiré et marqué par le premier épisode de l’anime Neon Genesis Evangelion. Il s’agissait donc de Mahōtsukai no Yoru, qu’il a d’abord écrit sur un coup de tête avec environ 400 pages durant l’hivers 1996. Il considérait l’avoir terminé et avait clairement pour objectif de montrer le roman à d’autres personnes que ses amis. Par la suite, il avait l’intention de le présenter à son cercle d’amis, y compris Takashi Takeuchi, co-fondateur de TYPE-MOON. Tout d’abord, Nasu a essayé de participer à plusieurs concours, sans succès, et le roman était finalement connu seulement auprès de son cercle d’amis. Il avait eu aussi l’intention de présenter l’œuvre à la maison d’édition Fujimi Shobo, car il appréciait particulièrement la série Hourai Gakuen de Kouichirou Yonemura. Cependant, il y avait une limite de pages à respecter, et il la dépassait tout le temps malgré ses essais multiples. Il a donc décidé d’abandonner l’idée de publier son œuvre dans cet état. Après cela, il a finalement formé TYPE-MOON avec Takeuchi.

 

 

Si Witch on the Holy Night a été soudainement ressuscité des années plus tard, c’est parce que Takeuchi avait suggéré à Nasu l’idée de sortir une nouvelle œuvre avant que Girls’ Work soit terminé (d’abord annoncé en tant que visual novel, ce projet de TYPE-MOON est finalement devenu un anime par ufotable, mais cela fait plus de 10 ans que nous n’avons pas de nouvelles à son sujet). À cette époque, Nasu comptait seulement travailler sur le roman DDD (Decoration Disorder Disconnection) pour le moment. Après y avoir réfléchi pendant trois mois, Nasu n’avait pas d’idée de projet, et c’est finalement Takeuchi qui lui a suggéré de refaire Witch on the Holy Night. Rassuré par l’enthousiasme de Takeuchi, Nasu a accepté cette idée.

 

 

En avril 2008, TYPE-MOON annonce Witch on the Holy Night sous la forme d’un visual novel. Il s’agissait du premier VN du studio qui n’était pas considéré comme un jeu pour adultes (eroge). De plus, à la place de Takeuchi, c’est Hirokazu Koyama, un autre vétéran de TYPE-MOON, qui était l’artiste principal en charge du character design et des graphismes. Prévu à l’origine pour 2009, le jeu avait ensuite été daté pour le mois de septembre 2010, avant d’être à nouveau repoussé à 2011. Une démo gratuite était sortie la même année, mais c’est le 12 avril 2021 que Witch on the Holy Night est enfin sorti sur PC au Japon.

 

 

À l’époque, alors que l’œuvre n’avait pas encore été localisée, le titre en anglais officiel Witch on the Holy Night existait déjà. L’histoire permet de suivre les aventures de Aoko Aozaki, héroïne très importante dans les œuvres de TYPE-MOON puisqu’elle apparaissait déjà dans Tsukihime, puis dans Kagetsu TohyaMelty Blood et Fate/Extra, marquant ainsi un point très important dans le « Nasuverse », mais aussi de deux autres nouveaux personnages emblématiques : la sorcière Alice Kuonji et le second protagoniste Soujyuro Sizuki. Il faut savoir que la qualité de Mahōtsukai no Yoru n’était pas passée inaperçue à l’époque de sa sortie sur PC, au point que le VN bénéficie d’une traduction par des fans pour la première fois… en français. C’est l’équipe Moon-Trad qui a géré tout le travail, et un patch final était d’ailleurs sorti en 2020.

 

 

L’histoire de Mahōtsukai no Yoru prend place durant la fin des années 1980, crépuscule d’une époque pleine d’extravagance et de vivacité, et a son cœur au sein d’un manoir qui se situe au sommet d’une colline, où vivent deux sorcières : Aoko Aozaki et Alice Kuonji. Un jour, un garçon venant de la ville, Soujyuro Sizuki, croise la route des deux sorcières, qui vivent à l’époque moderne. Sojuro a vécu une vie ordinaire. Aoko a vécu avec dignité et fierté. Alice vivait cachée, comme endormie. Chacune de leurs étoiles avait son propre chemin. Leur alignement était impensable. Pourtant, il n’a pas fallu longtemps avant que les trois personnages, qui étaient très différents l’un de l’autre en tous points, commencent à vivre ensemble…

 

 

Il l’a longtemps évoqué à plusieurs reprises, Mahōtsukai no Yoru est une œuvre qui tient beaucoup à cœur à son auteur, Kinoko Nasu, comme nous en parlions d’ailleurs dans cet article. Le visual novel a été réalisé par Monoji Tsukuri avec un character design par Hirokazu Koyama et des musiques composées par Hideyuki Fukasawa, qui travaille en étroite collaboration avec TYPE-MOON puisqu’il était aussi dernièrement en charge de l’OST du remake de Tsukihime. Le VN contient également une chanson pour le générique de fin, intitulée Hoshi ga Matataku Konna Yoru ni, interprétée par le célèbre groupe supercell avec ryo à la composition et Nagi Yanagi au chant. Il faut savoir qu’à l’époque, TYPE-MOON prévoyait déjà deux suites toujours sous un format visual novel. Depuis, pas de nouvelles concrètes, mais l’existence de la version améliorée est donc rassurante pour l’avenir de l’œuvre.

 

 

Witch on the Holy Night était revenu en force fin 2022 avec l’annonce du film d’animation par ufotable et de la version améliorée du visual novel sur Switch et PS4. TYPE-MOON s’est occupé du développement, tandis que l’édition a été confiée à Aniplex. La grande nouveauté de cette nouvelle version, en dehors du fait qu’elle est en haute-définition, est l’ajout d’un doublage complet en japonais. En effet, dans la version d’origine sur PC, les personnages n’avaient pas de voix. De plus, cette nouvelle version / remaster comprend deux histoires secondaires qui n’étaient pas incluses dans le jeu d’origine. Sur Switch, la résolution de Witch on the Holy Night est de 1920 x 1080 en mode téléviseur et de 1280 x 720 en mode portable. Chaque version est en haute-définition. Par ailleurs, l’écran tactile de la Switch en mode portable et le pavé tactile de la DualShock 4 sont compatibles. Il en est de même pour la manette Nintendo Switch Pro.

 

 

Le visual novel sur consoles et PC

 

La nouvelle version de Witch on the Holy Night est sortie sur Switch et PS4 le 7 décembre en Occident et le 8 décembre au Japon. En Europe, le visual novel est vendu au prix de 46,49 € (voir ici pour la version Switch). Le titre est jouable en anglais, japonais et chinois. De plus, une démo gratuite est disponible partout. Le contenu étant sensiblement différent par rapport au début de l’histoire de base, les données de sauvegarde de la démo ne peuvent pas être transférées vers le jeu complet.

 

 

Une version américaine pour l’édition physique limitée de Witch on the Holy Night sur Switch et PS4 est sortie le 27 janvier 2023 au prix de 59,99 $. En ce moment, elle n’est plus en stock sur Switch, mais il reste possible de commander la version PS4 sur Amazon. Cette édition limitée comprend, comme pour la version japonaise, une boîte spéciale avec une illustration du character designer Hirokazu Koyama et un artbook intitulé Magician’s Basic Tune.

 

 

Au Japon, Witch on the Holy Night coûte 6 600 yens en édition standard (physique et dématérialisée). La version japonaise permet de profiter de la traduction anglaise. Il y a une édition physique limitée. Coûtant 7 700 yens, elle comprend une boîte spéciale avec une illustration du character designer Hirokazu Koyama et un artbook de 20 pages intitulé Fundamental Rhythms of a Witch. Exclusivement pour la version PS4, il y a également une Digital Deluxe Edition à 7 150 yens qui permet d’obtenir une version dématérialisée de l’artbook. L’illustration de la boîte de l’édition limitée a été réalisée par le character designer Hirokazu Koyama. L’illustration figurant sur l’édition physique standard est également nouvelle. Il y a eu plusieurs bonus de précommande différents (ou offerts avec les premiers exemplaires) en fonction des boutiques où le jeu était acheté. Ils sont listés ici.

 

Illustration de l'édition limitée par Hirokazu Koyama
Illustration de l’édition limitée par Hirokazu Koyama

 

Illustration de l'édition standard
Illustration de l’édition standard

 

Illustration offerte en précommande par Hirokazu Koyama
Illustration offerte en précommande par Hirokazu Koyama

 

Alors que Tsukihime -A piece of blue glass moon-, la première partie du remake du célèbre visual novel écrit par Kinoko Nasu dont la localisation a été récemment annoncée pour l’été 2024 en Occident, a dépassé les 300 000 ventes à compter de janvier 2023, la nouvelle version de Witch on the Holy Night avait aussi franchi un palier important en 2013. Le titre a donc dépassé les 150 000 exemplaires vendus à travers le monde. Cela concerne à la fois les éditions physiques et les versions téléchargeables. Une performance qui semble vraiment satisfaire TYPE-MOON et l’éditeur Aniplex, puisqu’il y avait déjà eu une annonce le 13 décembre 2022, où l’on apprenait que les ventes du visual novel avaient dépassé les 110 000 exemplaires dans le monde. Cela signifiait que ces ventes ont été réalisées en moins d’une semaine, le jeu étant sorti le 7 décembre 2022 au Japon et le 8 décembre en Occident. Au Japon, durant ses trois premiers jours de commercialisation, Witch on the Holy Night s’était vendu à 66 344 exemplaires (39 759 sur Switch, 26 585 sur PS4) uniquement en physique selon les données recueillies par Famitsu.

 

 

 

Le volume 14 du magazine TYPE-MOON Ace contenait une présentation des personnages principaux de l’histoire de Witch on the Holy Night, mais aussi des interviews très riches en informations et bien plus encore. Vous trouverez d’ailleurs une traduction complète en français de ce volume sur le site du collectif Archetype:Moon. Pour la première fois, Witch on the Holy Night bénéficie d’un doublage complet comme révélé lors de l’annonce de la nouvelle version. TYPE-MOON et Aniplex avaient donc déjà révélé en avril les seiyuu des personnages principaux :

 

  • Aoko Aozaki : doublée par Haruka Tomatsu
  • Alice Kuonji : doublée par Kana Hanazawa
  • Soujyuro Sizuki : doublé par Yusuke Kobayashi
  • Kojika Kumari : doublée par Chika Anzai
  • Tobimaru Tsukiji : doublé par Toshinari Fukamachi
  • Housuke Kinomi : doublé par Shohei Kajikawa 

 

 

Aoko Aozaki

 

 

 

Alice Kuonji

 

 

 

Soujyuro Sizuki

 

 

 

Kojika Kumari

 

 

Tobimaru Tsukiji

 

 

Housuke Kinomi

 

 

Quelques mois plus tard, les seiyuu d’autres personnages avaient été annoncés :

 

  • Touko Aozaki : doublée par Ruriko Aoki

 

  • Lugh Beowulf : doublé par Atsumi Tanezaki

 

 

  • Yuika Suse : doublée par Akiha Matsui

 

 

  • Ritsuka Suse : doublée par Shizuka Ito

 

  • Eiri Fumizuka : doublé par Hiromichi Tezuka

 

Le retour de Mahōtsukai no Yoru ne s’est pas non plus fait par hasard, puisque les bases du visual novel ont été importantes pour le développement de la première partie du remake de Tsukihime, dont la première partie est sortie le 26 août 2021 sur Switch et PS4 au Japon sous le nom de Tsukihime -A piece of blue glass moon-.

 

 

  • Nintendo-Difference

    par Klaus

    le 1 janvier 2024 à 19:23

Partager sur

  • Sorties :
  • 7 Decembre 2022
  • 7 Decembre 2022
  • 8 Decembre 2022
  • Sorties :
  • 7 Decembre 2022
  • 7 Decembre 2022
  • 8 Decembre 2022
LES COMMENTAIRES
Les prochaines sorties

19

JUIL.

Eggy Party

Nintendo Switch - Jeu de société - NetEase Games

23

JUIL.

The Star Named EOS

Nintendo Switch - Aventure Puzzle - PLAYISM - Silver Lining Studio

25

JUIL.

Tokyo Xanadu eX+

Nintendo Switch - A-RPG - Aksys Games Falcom - Falcom

25

JUIL.

UNDYING

Nintendo Switch - Aventure - Skystone Games Beep Japan - Vanimals

30

JUIL.

The Garden Path

Nintendo Switch - Simulation Simulateur de vie - Mooncat Games - carrotcake