Street Fighter Alpha 3

En résumé

  • Sorties :
  • 29 Novembre 2002
  • 1 Decembre 2002
  • 27 Septembre 2002

L'avis de Goonpay

SFA 3 est plus que le successeur de Street Fighter 2 Turbo Revival : fans de jeux de combat, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Les plus

  • - Superbe reconversion
  • - Les persos très nombreux
  • - La vitesse
  • - Les combos
  • - La 2D

Les moins

  • Disparition du World Tour
  • Prise en main un peu délicate
  • Nintendo-Difference

    par Goonpay

    le 1 mai 2006 22:00

Ca fait un bout de temps
qu’on l’attendait celui-là ! Crawfish s’est donc chargé de cette
“reconversion” et, autant le dire, de suite, c’est beaucoup plus qu’un
simple portage. Pourquoi ? Lisez la suite …

Le standard des jeux de combat

Street Fighter, c’est un peu comme un jardin rempli
de fleurs … des fleurs qui fanent et qui repoussent inlassablement,
laissant sur chaque console un petit parfum de combos, un parfum
parfois désagréable mais le plus souvent très prenant et agressif. Ce
petit parfum a évolué au fil du temps, s’essayant à différentes voies
qui ne lui convenaient peut-être pas si bien, par exemple le passage à
la 3D mais qui, au final, gagnait en expérience et en réputation.
Aujourd’hui, ce parfum peut se targuer d’être le plus connu dans sa
catégorie et, en effet, il serait très difficile de penser aux jeux de
combat sans évoquer le nom de Street Fighter.

Après une première apparition sur la 32 bits de Nintendo dans Street
Fighter 2 Turbo Revival, la bande à Ryu reprend du service dans Street
Fighter Alpha 3 (Street Fighter Zero Upper au Japon). Si vous vous
intéressez un tant soit peu aux consoles, vous devez donc savoir que
SFA 3 a déjà fait ses preuves sur les consoles de salon, notamment PSX
et Dreamcast et qu’à chaque fois, ce fut une superbe réussite.
Néanmoins, on était en droit de s’inquiéter quant à l’apparition du jeu
sur GBA…

Le tour du jeu

Après avoir allumé la console (mettez la cartouche
avant quand même ! ), on s’aperçoit tout de suite que le mode World
Tour a disparu et que 3 menus restent cachés. Il ne reste donc que les
modes Single, Vs, Training, Option (qui est toujours très bien fourni)
et Score Ranking.

La particularité de SFA 3 provient des ISM. Avant chaque combat, vous
avez le choix entre le X, Z ou V. Chaque lettre correspondant à un
style de combat particulier, avec ses propres règles.

Le X-ISM est un mode simplifié : le X provenant du titre original de
Super Street Fighter 2 Turbo (SSF2X au Japon), ce mode plaira surtout
aux anciens, les coups ressemblant plus aux premiers épisodes. La barre
de garde est plus longue et les attaques causent plus de dommages. En
contrepartie, il est impossible de bloquer en l’air, ni de rouler après
un combo ou encore de contre-attaquer. En X-Ism, un seul combo est
réalisable.

Le A-ISM (ou Z-ISM) pour Alpha (ou Zero en jap’) est appelé aussi mode
standard. C’est le plus complet du jeu : toutes les subtilités de SFA 3
sont présentes : les roulades, les contre-attaques, la possibilité de
se rétablir dans les airs, les moqueries. On retrouve également tous
les Supers Combos. Le mode des techniciens !

Le V-ISM pour Variation. Comme pour le A-ISM, toutes les techniques
sont accessibles à la différence près que les Original Combos
remplacent les Supers Combos. L’utilisation des contres avale la moitié
de la barre de pouvoir, la puissance des coups est moindre mais ceux-ci
deviennent plus subtiles grâce aux variations qu’il est possible
d’exécuter. Idéal pour les brutes !

31 personnages sont disponibles d’entrée de jeu auxquels viendront
s’ajouter 6 nouveaux (une belle initiative). De nombreux bonus sont à
débloquer ce qui permet au jeu d’atteindre une durée de vie
impressionnante, encore plus si vous jouez à 2 !

#row_end

O_O waouhhhhh !

D’un point de vue graphique, SFA 3 s’en sort très
bien même si certains environnements sont moins bons que d’autres
(c’est une question de goût). Les décors sont très détaillés, parfois
interactifs. Les couleurs sont très vives, les informations qui
s’affichent à l’écran suivent idéalement l’ensemble. De plus, les
stages sont nombreux et l’on ne peut que les admirer. On retrouve donc
des stages anciens complètement remaniés. Pour ce qui est des sprites,
il n’y a rien à dire sauf excellent ! Les mouvements sont décomposés à
merveille, les persos sont tous très charismatiques et tous sont
différents les uns des autres. D’ailleurs, leurs tenues vestimentaires
varient en fonction du bouton avec lequel vous les sélectionnez.

L’animation vient littéralement nous bluffer derrière notre petit
écran. On peut choisir différents degrés de vitesse sans que cela
n’affecte la fluidité. En vitesse maxi, c’est tout simplement
formidable, sans ralentissements. Les combos s’enchaînent donc à des
vitesses folles (pour le peu qu’on sache les faire).

Pas besoin de s’éterniser sur le sujet, c’est superbe à point c’est tout !

Les musiques sont à l’image du jeu : rapides et brutales. On retrouve
le même style que dans les anciens Street Fighter. Les bruitages sont
du mêmes acabit. En fait, le niveau sonore reste somme toute très
classique.

Pas évident

Le pari d’adapter Street Fighter Alpha 3 sur GBA
était assez osé, tout du moins pour ce qui est du gameplay car, ne
l’oublions pas, la console dispose de moins de touches qu’une manette
ordinaire. Les développeurs ont su trouver une parade qui n’est pas du
tout évidente à mettre en place au début.

Les boutons latéraux permettent d’envoyer des petits coups, les boutons
A et B donnent des coups puissants et enfin, pour envoyer les médiums,
il faut presser simultanément les latéraux + les boutons principaux (en
fonction du poing ou du pied soit L+B ou R+A).

Pour le reste, le jeu se voulant très technique, il ne tient qu’au
joueur de découvrir les prises et combos. On regrette néanmoins qu’il
n’y ait pas de liste des coups dans le mode Training, ce qui aurait pu
faciliter l’apprentissage. L’autre petit bémol provient de la croix
qui, étant assez petite, laisse parfois traîner le pouce sur le bord de
l’écran mais rien de bien méchant. Au contraire même, on peut dire que
les développeurs ont su gérer au mieux ce manque de touches et nous
laisse là une maniabilité exemplaire pour un jeu de combat de la sorte
!



Pari gagné !

Street Fighter Alpha 3 est la référence ultime des
jeux de combat sur GBA. Sa difficulté, ses bonus à débloquer, ses
graphismes de toute beauté et ses combos ravageurs font de lui un hit
qui se doit de faire parti de toute bonne ludothèque !

LES COMMENTAIRES
Les commentaires sont désactivés.
Les prochaines sorties

20

OCT.

Corpse Party

Nintendo Switch - Aventure - Marvelous Europe - Team GrisGris

26

OCT.

Shadow Corridor

Nintendo Switch - Aventure Survival-Horror - NIS America - Regista KazukiShiroma

28

OCT.

Okinawa Rush

Nintendo Switch - Beat them all Plate-formes Aventure - No Gravity Games - Sokaikan